Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>


> Modération

Bienvenue dans la section Monde Naval de Mille-Sabords !

Dans l'intérêt de tous, il est demandé d'éviter les hors sujets et les dérives dans les messages. Nous souhaitons que ce forum soit une source d'information et d'apprentissage pour les membres et que les informations y soient claires et facilement accessibles. La modération sera faite dans ce sens.

Merci de votre coopération et bonne lecture !

2 Pages V   1 2 >  
Reply to this topicStart new topic
> La fin du Graf Spee
Lazuli
posté mardi 17 dcembre 2019 à 17:00
Message #1


Icône de groupe
Tempête

Groupe : Modérateurs
Messages : 3128
Inscrit : 14/11/2011
Lieu : La Rochelle
Membre no 20424



17 décembre 1939, il y a 80 ans, à Montevideo.

Il y a foule sur la rive pour voir l'appareillage du cuirassé de poche Allemand le Graf Spee. Il faut dire que les autorités, et ceux malgré la pression de l'ambassade Allemande, ont refusé un délai supplémentaire au cuirassé pour se refaire une santé suite à son accrochage sérieux (et perdu d'une certaine manière) avec des croiseurs Anglais.

L'Uruguay est un pays neutre, mais les autorités ne sont pas super chaude pour avoir un cuirassé Allemand traînant dans un de leur port. Mais il y a des blessés et des morts, ils accordent alors soixante-douze heures au commandant pour s'occuper des hommes et du navire pour le rendre autonome en mer.

Image attachée


Donc acte, le Graf Spee doit partir. Mais le problème est qu'il n'est pas seul, les Anglais qui avait rompu le combat l'attendent. Hitler lui même à donner libre choix au commandant Hans Langsdorff de combatre ou de saborder le cuirassé.

A 18h15 le bâtiment largue les amarres qui le retiennent au coffre de mouillage et se dirige lentement dans la baie et à 20h50 une gigantesque explosion signe la fin du Graf Spee. Le commandant à ordonné le sabordage.


Image attachée


Le capitaine de vaisseau Hans Langsdorff se suicidera le 20 décembre dans sa chambre d'hôtel à Buenos Aires.

Les funérailles :

Image attachée


--------------------
"On se rencontre, on se canonne, on se sépare et la mer n’en reste pas moins salée."
Comte de Maurepas, secrétaire d’État à la Marine de 1723 à 1749


Lazuli
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Séné
posté mardi 17 dcembre 2019 à 18:43
Message #2


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Membre d'Honneur
Messages : 16423
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Moi, j'avais cru comprendre que les anglais avaient réussi à faire croire, à tord, qu'ils étaient sur le point de capturer ce navire.
Et que son sabordage a donc été un peu précipité... Info, intox?


--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<S639>AMAZ...
posté mardi 17 dcembre 2019 à 19:54
Message #3


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 2656
Inscrit : 13/08/2015
Lieu : Montpellier (Hérault)
Membre no 26087



La fin du Graff Spee


Le début de la seconde guerre mondiale, se caractérisait par la « Drôle de Guerre » sur le font terrestre (Belge, Franco-Allemand). Une période de positionnement, durant laquelle, l’Etat Major français faisait preuve d’une courageuse hardiesse par un attentisme tout particulier.
En réalité, les conflits avaient déjà commencé à l’Est, bien avant la déclaration du 3 Septembre 1939 suite à l’invasion de la Pologne par les troupes d’Hitler. L’Allemagne avait posés ses pions de façon stratégique afin d’assurer un blocus de l’Europe tout en garantissant son avitaillement en cas de conflits. Son jeu diplomatique consistait à trouver alliances ou pactes de non-agression.
Ainsi l’Espagne servi de terrain d’entrainement à la Luftwaffe, durant la guerre civile de 1936, et l’annexion de l’Autriche en 1938 permit une réunification balayant ainsi l’humiliation du traité de Versailles

Le Traité naval de Washington de 1922 fixait à 35 000 tonnes la limite pour les pays vainqueurs de la Grande Guerre, et à 10000 t. les navires de combats allemands. L’idée générale étant de restreindre la Reichsmarine, à une flotte de protection.
« L’Amiral Graff Spee » faisait partie d’une nouvelle génération de croiseurs germaniques bénéficiant de plusieurs innovations technologiques : Il s’agissaitt des premiers navires de cette taille à être équipé de moteur diesel, permettant d’alléger.
Une coque soudée plutôt que rivetée offrait un gain de poids significatif, augmentant ainsi le poids de l’armement et du blindage. Ces nouveaux navires possèdaient un rayon d’action important, à peu près 18 000 Nautiques. Cette conception les rendait extrêmement manœuvrables, leur permettant de compenser leur force de frappe légèrement moindre par rapport aux gros croiseurs britanniques.
Et si cela ne suffisait pas, une majoration d’un quart du poids autorisé était décidée, soit au total plus de 12500 t.

La première mission de l'Amiral Graf Spee, opérationnel à partir du 6 janvier 1936, consistait à participer aux patrouilles le long des côtes espagnoles. De retour de mission, il fit escale en Grande-Bretagne afin de représenter l’Allemagne pour le couronnement du roi Georges VI.
Après quelques autres patrouilles de routine, le Graf Spee fut envoyé le 21 août 1939 en direction de l’Amérique du Sud. Anticipant le déclenchement de la guerre, il occupait la route maritime reliant la Grande-Bretagne au continent sud-américain.
La guerre déclarée, le Graf Spee commença ses opérations. L’objectif d’Hitler était d’organiser un blocus maritime de la Grande-Bretagne en coupant ses lignes d’approvisionnement : c’était le début de ce que l’on appellera la « bataille de l’Atlantique ».

La Bataille du Rio de la plata

Au large de l’estuaire du Rio de la Plata, frontière entre l’Argentine et l’Uruguay, le Graf Spee repéra ce qu’il croyait être un convoi civil britannique, et entama les manœuvres d’approches. Apercevant deux bâtiments militaires, Langsdorff donna l’ordre de faire feu, pensant avoir affaire à une simple escorte. Mais il s’agissait en réalité de bien plus : un croiseur lourd britannique, l’Exeter, un croiseur léger également britannique, l’Ajax et un croiseur léger néo-zélandais, l’Achilles. Les premières salves du Graf Spee atteignaient l’Exeter, infligeant de sérieux dégâts, détruisant une tourelle, tuant une bonne partie du personnel du tube lance-torpille tribord, mettant hors service le système de communication du navire ainsi que son avion embarqué. L’Ajax et l’Achilles se rapprochaient alors du Graf Spee.
Le Graf Spee réussissait à esquiver et concentra ses tirs sur l’Exeter pour le mettre définitivement hors de combat. Lourdement touché, l’Exeter devait abandonner le combat.
Ce contretemps permit à l’Ajax et à l’Achilles de se rapprocher dangereusement du Graf Spee.
Langsdorff décida alors de fuir vers l’Allemagne, profitant de la fumée de l’Exeter pour se dissimuler aux regards des deux croiseurs. Mais l’Exeter avait eu le temps d’endommager les réserves de fuel du Graf Spee, le rendant incapable de mener à bien sa manœuvre.
Langsdorff se résigna à se diriger vers le port neutre le plus proche, Montevideo. Talonné par l’Ajax et l’Achilles, le Graf Spee réussissait à atteindre le port de la capitale uruguayenne vers minuit. Ne pouvant pas attaquer, les croiseurs alliés reçurent l’ordre de surveiller l’estuaire du Rio de la Plata pour éviter la fuite du Graf Spee.

La ronde diplomatique

L’Uruguay avait bénéficié de l’aide britannique pour son développement. Par conséquent, malgré sa neutralité, l’Uruguay était plutôt favorable à la Grande-Bretagne. La diplomatie britannique se met donc en marche pour déloger le Graf Spee !
L’ambassadeur Sir Millington-Drake, ne réussit pas à obtenir l’expulsion immédiate du Graf Spee, celui-ci obtint trois jours supplémentaires pour réparations et soins aux blessés, suivant les conventions de la Haye, imposant des règles stricts aux navires belligérants : un vaisseau endommagé ne peut pas rester plus de 24h dans un port neutre, sauf à obtenir une extension pour réparer ses dégâts. De plus, point capital, aucune sortie de port n’est possible dans une période de 24h après la sortie d’un navire marchand portant pavillon ennemi.
La Grande-Bretagne organisa alors, la sortie régulière, toutes les 24h, de cargos britanniques et français, clouant le Graf Spee à quai.
Dans le même temps, des renforts britanniques arrivèrent en urgence vers Montevideo.


La suite Lazuli vous la conta.

Ce message a été modifié par <S639>AMAZONE - mercredi 18 dcembre 2019 à 08:03.


--------------------
On peut braver les lois humaines mais non résister aux lois de la nature.
Vingt mille lieues sous les mers (1869) - Jules Verne
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<S639>AMAZ...
posté mardi 17 dcembre 2019 à 20:03
Message #4


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 2656
Inscrit : 13/08/2015
Lieu : Montpellier (Hérault)
Membre no 26087



Citation (Séné @ mardi 17 d?cembre 2019 à 18:43) *
Moi, j'avais cru comprendre que les anglais avaient réussi à faire croire, à tord, qu'ils étaient sur le point de capturer ce navire.
Et que son sabordage a donc été un peu précipité... Info, intox?


Là je ne sais pas ...

Mais il est entendu aussi, que les Britanniques ont intoxiqué les allemands en faisant croire que le Graaf Spee suite aux combats, rentrait au bercail plus tôt que prévu !!!


--------------------
On peut braver les lois humaines mais non résister aux lois de la nature.
Vingt mille lieues sous les mers (1869) - Jules Verne
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté mercredi 18 dcembre 2019 à 10:24
Message #5


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2963
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Citation (Séné @ mardi 17 d?cembre 2019 à 19:43) *
Moi, j'avais cru comprendre que les anglais avaient réussi à faire croire, à tord, qu'ils étaient sur le point de capturer ce navire.
Et que son sabordage a donc été un peu précipité... Info, intox?

La mission diplomatique britannique de Montevideo effectuera un travail complexe et cohérent de désinformation concernant les forces navales britanniques stationnés à la sortie de l'estuaire du Río de La Plata en diffusant de fausses rumeurs, des menaces et de l'intimidation.
En fait, ils attendaient des renforts, car ils n'étaient pas certain que 2 croiseurs auraient suffi à couler le cuirassé...
Ils ignoraient l'étendue des dégâts infligés par leurs croiseurs et surtout que ce dernier n'avait plus qu'une réserve d'obus pour une petite heure...

De son coté, Langsdorff se résigna à penser qu'il n'avait aucune chance de quitter très loin Montevideo car s'il devait sortir, on l'attendait de pied ferme.
Il demanda finalement les instructions à l'Amirauté allemande et la réponse fut:
“Si il est impossible de forcer le blocus, il faut saborder le Graf Spee!” (afin que la victoire "de couler ce fleuron de la marine allemande" ne revienne aux anglais)
La majorité de l'équipage serait évacué sur le port de Montevideo.
En réalité, dans la journée du 17 décembre vers 18h00, le Graf Spee lève l'ancre avec un petit équipage.
Le cuirasser est accompagné par un cargo allemand (le "Tacoma" de 8.000 T) que l'on voit sur la première image et qui servira de refuge à l'équipage allemand pour son projet de retour au pays.

Il y avait eu des rapports sur le front de mer selon lesquels le Tacoma pourrait se rendre à Buenos Aires, où il aurait pu être traité simplement comme un navire marchand. Certains des hommes avaient été mis à terre à l'avance, et le nombre restant à bord n'a pas été divulgué. Selon une estimation, il y en avait 60.

Le 20 décembre, le capitaine de frégate Hans Langsdorff se suicidera à Buenos Aires avec une balle dans la tempe.
Il se suicidera étendu sur le pavillon de son navire (celui de la marine "impériale car il n'aimait pas les nazis...).

Le sort des marins fut assez vague car on dit qu'un certain nombre de marins (surtout les officiers et les sous-officiers) retourneront au combat d'une manière ou d'une autre mais la plupart des matelots s'installeront et s'assimileront dans les sociétés d'Argentine et d'Uruguay (mariage, nouvelle vie).

------

Au sujet du combat naval, Langsdorff avait cependant fait une grosse erreur de stratégie !
Ancien capitaine de destroyer, il s'est servi de son navire comme on attaque avec un destroyer (Tir frontal).
Ce qui ne lui a même pas réussi, puisque sa tourelle avant fût mise hors service.
S'il s'était tenu à distance et avait exploité les caractéristiques exceptionnelles de son vaisseau il aurait pu inversé le cours des évènements.
Sa puissance de feu avait une portée de 22 km (bien supérieure aux croiseurs anglais)...

Ce message a été modifié par ybar - mercredi 18 dcembre 2019 à 10:54.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_kingcharle_*
posté mercredi 18 dcembre 2019 à 22:52
Message #6





Invités






moi j'ai juste une question ;la vitesse du graff était supérieure aux navires britannique , pourquoi il n'a pas profité de la nuit pour fuir ?? question.gif .
par courage ? fierté du commandant ou doctrine politique de ce temps ??
unsure.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
L'Apache
posté mercredi 18 dcembre 2019 à 22:57
Message #7


*******
Grand-frais

Groupe : Membres
Messages : 1686
Inscrit : 27/04/2006
Lieu : Béarn Libre
Membre no 2469



Merci pour ces compte-rendus aussi émouvants que documentés bien.gif


--------------------


Les balles traçantes sont efficaces dans les deux sens.... . . . . . . . . ....Le bruit tue
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 06:39
Message #8


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2963
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Citation (kingcharle @ mercredi 18 d?cembre 2019 à 23:52) *
moi j'ai juste une question ;la vitesse du graff était supérieure aux navires britannique , pourquoi il n'a pas profité de la nuit pour fuir
par courage ? fierté du commandant ou doctrine politique de ce temps ?

Tu trouveras la réponse à partir de la 24 ème minute de ce reportage:
https://youtu.be/F-uzP4exYFA

Et ci-dessous, le lien vers l'intégralité du film FR sur cette Bataille du Rio de la Plata:
https://youtu.be/_EFUgY1H2Ks
Avec cependant une grosse erreur sur le navire ravitailleur à la minute 16 !
(l'ALTMARK était un pétrolier de type Dithmarshen et non un cargo comme dans le film...) Invision-Board-France-03.gif

Ce message a été modifié par ybar - jeudi 19 dcembre 2019 à 09:49.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lazuli
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 09:16
Message #9


Icône de groupe
Tempête

Groupe : Modérateurs
Messages : 3128
Inscrit : 14/11/2011
Lieu : La Rochelle
Membre no 20424



A voir aussi :

Image attachée


J'ai trouvé ce film très bon.


--------------------
"On se rencontre, on se canonne, on se sépare et la mer n’en reste pas moins salée."
Comte de Maurepas, secrétaire d’État à la Marine de 1723 à 1749


Lazuli
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 09:24
Message #10


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2963
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Citation (Lazuli @ jeudi 19 d?cembre 2019 à 10:16) *
J'ai trouvé ce film très bon.

Je l'avais déjà mis en lien sur mon post précédent.... wink.gif
(en y ajoutant l'erreur sur le ravitailleur)
Image attachée

https://fr.wikipedia.org/wiki/Altmark_(p%C3...r_ravitailleur)
http://forummarine.forumactif.com/t6128-le...pe-dithmarschen

Ce message a été modifié par ybar - jeudi 19 dcembre 2019 à 09:52.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gibus
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 09:26
Message #11


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Webmasters
Messages : 23174
Inscrit : 23/11/2006
Lieu : Bellerive sur Allier (03)
Membre no 4774



Citation (kingcharle @ mercredi 18 décembre 2019 à 22:52) *
moi j'ai juste une question ;la vitesse du graff était supérieure aux navires britanniques , pourquoi il n'a pas profité de la nuit pour fuir ?? question.gif .
par courage ?
unsure.gif

Dans le cas présent, il ne pouvait tout simplement pas. Fuir signifie que tu t'échappes dans la direction opposée à celle où l'on t'attend. Tu as beau avoir une vitesse supérieure de quelques nœuds, quand tu es dans une impasse il me semble difficile de fuir.

Quant au courage, il en avait pour s'attaquer aux marchands sans défense, un peu moins pour affronter la British Navy.


--------------------
Le Pacifique est un océan immense. Vous n'y trouverez pas l'ennemi si vous ne le voulez pas. Richard O'Kane.
En patrouille avec SH4 sur USS Skate

Comité de lutte contre le langage SMS, les fautes volontaires sur Internet et les anglicismes


Une pomme par jour éloigne le médecin ... à condition de viser juste. (Sir Winston SPENCER-CHURCHILL)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lazuli
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 09:33
Message #12


Icône de groupe
Tempête

Groupe : Modérateurs
Messages : 3128
Inscrit : 14/11/2011
Lieu : La Rochelle
Membre no 20424



Citation (ybar @ jeudi 19 d?cembre 2019 à 09:24) *
Citation (Lazuli @ jeudi 19 d?cembre 2019 à 10:16) *
J'ai trouvé ce film très bon.

Je l'avais déjà mis en lien sur mon post précédent.... wink.gif
(en y ajoutant l'erreur sur le ravitailleur)


Arf !!! sweatingbullets.gif


--------------------
"On se rencontre, on se canonne, on se sépare et la mer n’en reste pas moins salée."
Comte de Maurepas, secrétaire d’État à la Marine de 1723 à 1749


Lazuli
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 09:47
Message #13


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2963
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Citation (Lazuli @ jeudi 19 d?cembre 2019 à 10:33) *
Arf !!! sweatingbullets.gif

Merci quand même pour la belle pochette !

C'est quand même osé de la part des réalisateurs du film d'avoir placé un cargo (probablement du type C1 ou C2 - au vu des "kingposts")
en disant que c'était le navire ALTMARK !!!
Lors de la sortie du film en 1952, de nombreux marins qui venaient tout juste de sortir du conflit ont du faire quelques critiques sur cette prise de vue....
(revoir plus haut l'image que je viens d'ajouter à mon précédent message)

Ce message a été modifié par ybar - jeudi 19 dcembre 2019 à 09:47.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
<S639>AMAZ...
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 18:58
Message #14


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 2656
Inscrit : 13/08/2015
Lieu : Montpellier (Hérault)
Membre no 26087



Citation (kingcharle @ mercredi 18 d?cembre 2019 à 22:52) *
moi j'ai juste une question ;la vitesse du graff était supérieure aux navires britannique , pourquoi il n'a pas profité de la nuit pour fuir ?? question.gif .
par courage ? fierté du commandant ou doctrine politique de ce temps ??
unsure.gif



Citation (<S639>AMAZONE @ mardi 17 d?cembre 2019 à 19:54) *
Langsdorff décida alors de fuir vers l’Allemagne, profitant de la fumée de l’Exeter pour se dissimuler aux regards des deux croiseurs. Mais l’Exeter avait eu le temps d’endommager les réserves de fuel du Graf Spee, le rendant incapable de mener à bien sa manœuvre.
Langsdorff se résigna à se diriger vers le port neutre le plus proche, Montevideo.



--------------------
On peut braver les lois humaines mais non résister aux lois de la nature.
Vingt mille lieues sous les mers (1869) - Jules Verne
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_kingcharle_*
posté jeudi 19 dcembre 2019 à 23:04
Message #15





Invités






merci pour toutes vos réponses fort intéressante mais a mon avis ,un peu trop marquées par la légende .si je ne me trompe le graff faisait des aller retour Afrique ,brésil et ravitaillé de chaque coté par des vaches a lait cargos.il a aussi fait une excursion en océan indien .donc d’où ma question pourquoi n'est il pas retourné du cote indien ou sud Afrique sachant qu'il avait de quoi se ravitailler et voir un port plus ou moins complaisant " Afrique du sud " ..

c'est juste une suggestion mais qu'il m'interpelle sur la stratégie du commandant unsure.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<S639>AMAZ...
posté vendredi 20 dcembre 2019 à 08:56
Message #16


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 2656
Inscrit : 13/08/2015
Lieu : Montpellier (Hérault)
Membre no 26087



Mais, fichtre !
Pas toi le King ...

Tu es suffisamment instruit dans ce domaine, pour comprendre que les réserves de fuel sont prévues pour une vitesse de croisière très inférieure à la vitesse Pleine Puissance Permise. Cette PMP, en situation nominale, ne peut être maintenue plus de 48 ou 72 heures maximum. Alors en situation dégradée. ...
Aussi il ne possédait plus sa vélocité de manoeuvre, pour une position d'attaque.

Il est facile de s'effacer dans l'Atlantique, lorsque l'ennemi ne dispose pas de la position précise. Là, ce n'est pas le cas. Meme si le Graff Spee réussissait à distancer ses poursuivants (ce qui n'était pas le cas), les Britanniques et les français patrouillant dans l'Atlantique Sud, pouvaient converger rapidement pour couper sa route.
Il faut aussi avoir en mémoire, que la quasi totalité de la côte ouest de l'Afrique, était dirigée soit par la France, soit par le Royaume-Uni. Et l'Afrique du Sud faisait parti du commonwealth.

Le Cdt Langsdorff, manqua d'expérience concernant l'utilisation des cuirassés, certes, mais il comprit rapidement qu'en situation dégradée, il ne pouvait pas tenir tête.
Se sachant perdu, il préféra reculer l'échéance de sa perte en se réfugiant dans le port neutre de Montevideo. Peut-être que par le jeu diplomatique il pouvait obtenir un statu quo. Quoi qu'il en soit, il réussit à sauver son équipage.

L'action de guerre des corsaires était très largement mise en application durant le conflit, par l'ensemble des belligérants. Alors inutile de s'offusquer des uns en ignorant les autres.
La guerre c'est la guerre ...


--------------------
On peut braver les lois humaines mais non résister aux lois de la nature.
Vingt mille lieues sous les mers (1869) - Jules Verne
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<S639>AMAZ...
posté vendredi 20 dcembre 2019 à 09:52
Message #17


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 2656
Inscrit : 13/08/2015
Lieu : Montpellier (Hérault)
Membre no 26087



En complément d'information.

Les croiseurs lourds Deutschland (cuirassé de poche), étaient mûs par huit moteurs diesels (MAN), en groupe de quatre sur deux lignes d'arbre.
Le fioul lourd alimentant ces moteurs, n'a rien à voir avec le carburant des Diesels rapides des Uboote. Le fioul lourd est un mazout très visqueux à température ambiante, cela ressemble à une pâte de goudron. Deux chaudières montaient en température le fioul à plus de 90° pour pouvoir le pomper. Il était ensuite purifié (centrifugeurs) avant d'alimenter les injecteurs spécifiques à ce type de moteur.

Donc les ''Vaches à lait'', ne pouvait pas convenir pour le ravitaillement.
Et la quantité transférée en imaginant cela possible, devait correspondre à une ou deux heures d'autonomie.

L’Altmark était le pétrolier-ravitailleur qui fut utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale comme nourrice pour le cuirassé Admiral Graf Spee.


--------------------
On peut braver les lois humaines mais non résister aux lois de la nature.
Vingt mille lieues sous les mers (1869) - Jules Verne
Go to the top of the page
 
+Quote Post
U 2518
posté vendredi 20 dcembre 2019 à 17:20
Message #18


Icône de groupe
Vent frais

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 1258
Inscrit : 27/02/2013
Lieu : Narbonne, enfin par là
Membre no 22929



Citation (<S639>AMAZONE @ vendredi 20 d?cembre 2019 à 09:56) *
L'action de guerre des corsaires était très largement mise en application durant le conflit, par l'ensemble des belligérants. Alors inutile de s'offusquer des uns en ignorant les autres.
La guerre c'est la guerre ...


Absolument dry.gif


--------------------
il y a trois sortes d'êtres: les vivants, les morts, et les marins (anacharsis)
et Taïaut "Horridoh" !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
L'Apache
posté vendredi 20 dcembre 2019 à 18:30
Message #19


*******
Grand-frais

Groupe : Membres
Messages : 1686
Inscrit : 27/04/2006
Lieu : Béarn Libre
Membre no 2469



Je me régale à vous lire. J'apprends ici des "détails" qui n'en sont pas en fait et qui changent tout des conditions de conflit et pour sa compréhension. Merci encore bien.gif


--------------------


Les balles traçantes sont efficaces dans les deux sens.... . . . . . . . . ....Le bruit tue
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté samedi 21 dcembre 2019 à 09:43
Message #20


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2963
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Je partage l'avis positif de "L'Apache",
et j'en profite pour demander à notre spécialiste sous-marin "Amazon" une petite question qui me trotte dans la tête depuis de nombreuses années...

Tu nous dit que le moteur diesel d'un Uboat, tournait avec du mazout de bien meilleure qualité.
Est-ce pour cela que l'on voit (sur l'horizon) moins la fumée du sous-marin que celles des navires ?

Ce message a été modifié par ybar - samedi 21 dcembre 2019 à 09:44.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_InWieFern_*
posté samedi 21 dcembre 2019 à 10:18
Message #21





Invités






Citation (ybar @ samedi 21 d?cembre 2019 à 09:43) *
Je partage l'avis positif de "L'Apache",
et j'en profite pour demander à notre spécialiste sous-marin "Amazon" une petite question qui me trotte dans la tête depuis de nombreuses années...

Tu nous dit que le moteur diesel d'un Uboat, tournait avec du mazout de bien meilleure qualité.
Est-ce pour cela que l'on voit (sur l'horizon) moins la fumée du sous-marin que celles des navires ?

Salut Yves,
Voilà pour ton info.

L'échappement des moteurs s'effectue dans l'eau, la pression des gaz d'échappement étant suffisante pour compenser celle existant sous quelques mètres d'eau
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté samedi 21 dcembre 2019 à 10:27
Message #22


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2963
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Ah bon, c'est bien pensé ! Donc toutes les particules de combustion restent dans l'eau. Parfait pour rester discret !
Pourtant lorsque l'on est en vue externe sur SH3 ou SH5, on voit quand même un peu de fumée...

Ce message a été modifié par ybar - samedi 21 dcembre 2019 à 10:28.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_InWieFern_*
posté samedi 21 dcembre 2019 à 10:28
Message #23





Invités






Citation (<S639>AMAZONE @ vendredi 20 d?cembre 2019 à 09:52) *
En complément d'information.

Il était ensuite purifié (centrifugeurs) avant d'alimenter les injecteurs spécifiques à ce type de moteur.

Donc les ''Vaches à lait'', ne pouvait pas convenir pour le ravitaillement.
Et la quantité transférée en imaginant cela possible, devait correspondre à une ou deux heures d'autonomie.

L’Altmark était le pétrolier-ravitailleur qui fut utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale comme nourrice pour le cuirassé Admiral Graf Spee.


Suite à l'engagement avec les croiseurs anglais, confirmation de la destruction des appareils de désalinisation de l'eau et de purification du fioul sur le Graf Spee.
Tiré du texte anglais
was the destruction of its desalination and oil purification plants, which were vital to the ongoing operation of its diesel engines. Without this system, which would have taken more than the allowed 72 hours to repair, the Graf Spee had no hope of fighting its way back to Germany.

Le lien ci-dessous : on voit que l'arado 196, en position sur sa catapulte, est très endommagé.

https://nzhistory.govt.nz/media/photo/damage-graf-spee

PS : comme écrit dans le texte, il aurait fallu plus de 72 heures pour réparer les dégâts, sans quoi il lui aurait été impossible de combattre et encore moins de rentrer en Allemagne.

Ce message a été modifié par InWieFern - samedi 21 dcembre 2019 à 13:21.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_InWieFern_*
posté samedi 21 dcembre 2019 à 10:29
Message #24





Invités






Citation (ybar @ samedi 21 d?cembre 2019 à 10:27) *
Ah bon, c'est bien pensé ! Donc toutes les particules de combustion restent dans l'eau. Parfait pour rester discret !
Pourtant lorsque l'on est en vue externe sur SH3 ou SH5, on voit quand même un peu de fumée...

Je n'ai pas la réponse. wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
DSM
posté samedi 21 dcembre 2019 à 11:24
Message #25


***********
Ouragan

Groupe : Membres
Messages : 4661
Inscrit : 13/08/2004
Lieu : entre Vosges et Forêt Noire
Membre no 1452



Citation (InWieFern @ samedi 21 d?cembre 2019 à 10:29) *
Citation (ybar @ samedi 21 d?cembre 2019 à 10:27) *
Ah bon, c'est bien pensé ! Donc toutes les particules de combustion restent dans l'eau. Parfait pour rester discret !
Pourtant lorsque l'on est en vue externe sur SH3 ou SH5, on voit quand même un peu de fumée...

Je n'ai pas la réponse. wink.gif



Fait fumer tes neurones laugh.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

2 Pages V   1 2 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : mercredi 01 dcembre 2021 à 16:25