Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>


> Modération

Bienvenue dans la section Monde Naval de Mille-Sabords !

Dans l'intérêt de tous, il est demandé d'éviter les hors sujets et les dérives dans les messages. Nous souhaitons que ce forum soit une source d'information et d'apprentissage pour les membres et que les informations y soient claires et facilement accessibles. La modération sera faite dans ce sens.

Merci de votre coopération et bonne lecture !

2 Pages V  < 1 2  
Reply to this topicStart new topic
> La fin du Graf Spee
Invité_InWieFern_*
posté samedi 21 dcembre 2019 à 11:59
Message #26





Invités






Citation (DSM @ samedi 21 d?cembre 2019 à 11:24) *
Citation (InWieFern @ samedi 21 d?cembre 2019 à 10:29) *
Citation (ybar @ samedi 21 d?cembre 2019 à 10:27) *
Ah bon, c'est bien pensé ! Donc toutes les particules de combustion restent dans l'eau. Parfait pour rester discret !
Pourtant lorsque l'on est en vue externe sur SH3 ou SH5, on voit quand même un peu de fumée...

Je n'ai pas la réponse. wink.gif



Fait fumer tes neurones laugh.gif

biggrin.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté samedi 21 dcembre 2019 à 12:13
Message #27


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2973
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Je vais repasser la question à mon garagiste breton préféré laugh.gif

Par curiosité, je viens de lancer mes 3 simulateurs afin de voir la densité de la fumée des gaz d’échappements...

Image attachée


Ce message a été modifié par ybar - samedi 21 dcembre 2019 à 12:15.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité_InWieFern_*
posté samedi 21 dcembre 2019 à 13:18
Message #28





Invités






Citation (ybar @ samedi 21 d?cembre 2019 à 12:13) *
Je vais repasser la question à mon garagiste breton préféré laugh.gif

Par curiosité, je viens de lancer mes 3 simulateurs afin de voir la densité de la fumée des gaz d’échappements...

Image attachée

La fumée reste discrète sur ce que je peux voir de tes captures d'écran.
Très certainement invisible en réalité.


Je vais repasser la question à mon garagiste breton préféré
biggrin.gif

Go to the top of the page
 
+Quote Post
<S639>AMAZ...
posté samedi 21 dcembre 2019 à 20:08
Message #29


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 2656
Inscrit : 13/08/2015
Lieu : Montpellier (Hérault)
Membre no 26087



Fumées et Echappement

1 - Ne cherchez pas une représentation exactement réaliste dans les jeux, il s’agit d’une évocation plus ou moins proche de la réalité :
Exemple dans SH4 Vanilla les fumées des bâtiments de surface semblent correctes, alors que dans SH4 + TMO (+ MilSab) elles sont exagérées. Sans doute que Ducimus, a privilégié le visuel à longue distance, mais cela n’est pas réaliste aussi bien pour des chaudières au charbon ou celles au mazout de cette époque.

2 – Les machines thermiques à combustion externe (chaudière-vapeur) ou combustion interne, fonctionnent normalement avec un mélange pauvre (excédent d’air). Donc en fonctionnement stable les fumées sont réduites à un très faible niveau, rapidement dissipées en fonction du vent, et à une certaine distance, invisibles.
Un régime transitoire peut occasionner une augmentation de fumée.
Ex :
- une forte accélération d’un moteur Diesel créer souvent une fumée noire aux échappements. La richesse du mélange augmente durant cette phase (pauvre en air), et des imbrulés se retrouve en sortie des gaz.
Autres causes, Injecteur (s) défectueux, pompes d’injection males calées, défaut de suralimentation etc. donneront une situation dégradée de fonctionnement.
- Changement des bruleurs des chaudières en cours de variation de puissance, et les ventilateurs d’alimentation non réglés.

3 - Bien sûr la qualité du combustible joue un rôle important concernant les diesels.
Le mazout, a une forte teneur en eau qui est accrue par le mode de stockage et ballastage pour des raisons de stabilité, celle-ci donnera une fumée blanche. Ce phénomène est moins sensible concernant le gazole des sous-marins.
La présence de souffre (corrosif) donnera aussi une quantité de suies non négligeable (fumée noire).
Mais ce fioul lourd est normalement suffisamment « raffiner » à bord (sauf pour le soufre), pour fonctionner en réduisant au maximum les fumées.
Observez dans les ports paquebots, ferries, tanker et autres gros cargos, vous ne verrez pas de fumées significatives, et pourtant ils fonctionnent tous au mazout et non au gazole.

4 – on peut penser aussi qu’un ensemble propulsif de 57 000 cv émet plus de fumées qu’un groupe moteur de même technologie ayant 2500 cv de puissance.
Donc un sous-marin sera toujours moins émetteur.


Citation (InWieFern @ samedi 21 d?cembre 2019 à 10:18) *
Citation (ybar @ samedi 21 d?cembre 2019 à 09:43) *

Tu nous dit que le moteur diesel d'un Uboat, tournait avec du mazout de bien meilleure qualité.
Est-ce pour cela que l'on voit (sur l'horizon) moins la fumée du sous-marin que celles des navires ?

Salut Yves,
Voilà pour ton info.

L'échappement des moteurs s'effectue dans l'eau, la pression des gaz d'échappement étant suffisante pour compenser celle existant sous quelques mètres d'eau



Oui InWieFern , mais uniquement concernant les sous-marins au Schnorchel de l’après-guerre.

Marche aux diesels en surface
La sortie des gaz d’échappements, s’effectue par un tuyau résistant, traversant la coque épaisse et parcourant sous le pont AR.
La fermeture des sectionnements d’échappement, après arrêt diesel (pour prise de plongée), est réalisée par des clapets sur le collecteur extérieur, ceux-là mis en rotation lors de l’appui sur leurs sièges (par motorisation ou manuel). Il s’agit d’un « rodage » des portages pour étanchéité en décollant ainsi la calamine éventuelle.
Par mesure de sécurité, il y a toujours deux vannes extérieures (et une vanne simple à l’intérieur de la coque épaisse).
Une vanne à clapet motorisée assure la communication entre deux diesels par une traverse en cas de blocage d’une des vannes suscitées.
Afin d’éviter des contraintes thermiques, au niveau de raccordement des tronçons d’échappement avec la coque épaisse, les échappements sont refroidis par la sortie de réfrigération du diesel, en coaxial au niveau de la coque, puis dans les tuyaux d’échappement suivant un col de cygne.
Vous pouvez voir sur des photos d’époque, des gerbes d’eau et gaz d’échappement sortant des orifices en partie latérale sous le pont.
La dilution des fumées reste faible par rapport à la marche au schnorchel moderne…


--------------------
On peut braver les lois humaines mais non résister aux lois de la nature.
Vingt mille lieues sous les mers (1869) - Jules Verne
Go to the top of the page
 
+Quote Post

2 Pages V  < 1 2
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : mardi 07 dcembre 2021 à 03:54