Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>

Don Mille-sabords


 
Reply to this topicStart new topic
> Le flux de données via le modem, Ip fixe, locale, publique...
Alex
posté samedi 24 dcembre 2011 à 15:22
Message #1


******
Vent frais

Groupe : Membres
Messages : 832
Inscrit : 02/10/2011
Lieu : Charbogne (08)
Membre no 20164



Le client envoie une requête qui passe d'abord par le modem et ce sans restriction occasionnée par l'ouverture des ports. D'ailleurs, il n'y a aucun frein pour une demande vers le Web.

La requête se retrouve sur le web. Le web peut être n'importe quoi, pourvu qu'il puisse recevoir une demande et surtout la satisfaire. Pour la satisfaire, le serveur distant (Ubisoft, Apache, TS) doit laisser entrer la requête qui est filtrée par le modem distant : l'ouverture des ports. La demande se retrouve maintenant au niveau du modem distant, il va falloir la rediriger vers l'ordinateur concerné. C'est ce que vous faites lorsque vous assignez une IP locale (192.168.1.12, l'adresse de votre ordinateur sur votre box) aux ports ouverts.

Quand le serveur distant reçoit la demande, il va y répondre si il en a la possibilité. Si c'est le cas, la réponse prend le chemin inverse sans aucune restriction puisque l'info repasse par le Web et revient chez le client par le port 80 qui est forcement ouvert pour accéder au Net.

De ce fait, vous comprendrez sans doute, qu'il est nécessaire d'ouvrir des ports pour héberger une partie (accepter le flux entrant) et que cela devient inutile lorsque vous voulez la rejoindre. Sauf dans le cas d'un VPN comme Tunggle ou Hamachi, puisque ce sont des serveurs intermédiaires qui demanderont l'accès à chaque ordinateur.
Vous pourrez aussi en déduire que vous pouvez accueillir un serveur TS sur votre PC perso.

Schématiquement on peut voir çà comme çà :

Ordinateur Client (192.168.1.12) ==> MODEM (IP publique) ==> WEB ==> MODEM distant (IP Publique) ==> Ordinateur/Serveur distant (192.168.1.10)

Ordinateur Client (192.168.1.12) <== MODEM (IP publique) <== WEB <== MODEM distant (IP Publique) <== Ordinateur/Serveur distant (192.168.1.10)

Si vous concevez un serveur, il faut qu'il soit en permanence accessible et ce sans manipulation. C'est pourquoi, il est souhaitable d'avoir une IP fixe. Peu de FAI proposent cette option ou sinon est payante. Par exemple, si vous vous connectez à mon site, qui est hébergé sur un PC perso à la maison, vous envoyez une requête à mon serveur. Mais le problème, c'est que je n'ai pas d'IP fixe. Donc, il faudra en permanence que je vous donne mon IP publique pour que vous puissiez accéder à mon serveur. Des services comme DynDNS, permettent de rediriger la demande à une IP publique vers une IP fixe qui se traduira par un nom de domaine. Ainsi, aujourd'hui, mon IP est 86.192.213.115, elle dynamique, elle change souvent (essayez http://86.192.213.115), vous accéderez de la même manière (pour un temps limité) à mon site que si vous tapiez http://alexsbox.ath.cx (IP fixe). De mon côté, sur ma box, les ports pour Apache sont ouverts et redirigés vers l'adresse IP locale du serveur (192.168.1.13).

J'espère que ça aura pu éclairer le fascinant sac de nœuds que représente le WEB

Je n'ai pas de formation informatique. Il se peut que je me trompe sur certains points.

smile.gif

Ce message a été modifié par Alex - samedi 24 dcembre 2011 à 19:44.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : mardi 25 juin 2019 à 21:39