Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forums Mille-Sabords.com _ Guides et tutoriaux _ Mission 1 - Espionnage

Écrit par : ybar mardi 18 aoűt 2020 Ă  10:24

Après avoir fait le didacticiel du jeu en mai 2019, je n'avais pas beaucoup accroché à ce jeu...
Pourtant, il est beau et les missions proposées me semblaient intéressantes.
Mais j'avais du mal à comprendre la mécanique du jeu, que je trouvais assez compliquée pour un débutant.
Le manque de manuel (même rédigé en anglais) ajoute une difficulté supplémentaire...
Les joueurs doivent donc se débrouiller seuls !

Des rumeurs nous apprennent que les développeurs, ont prévus de recréer un nouveau tutoriel.
Les mises à jour du jeu, sont bien suivies et cela m'a incité à reprendre la mer.

En ce mois d'août 2020, je viens de commencer mes premières missions.
J'y indique les erreurs que j'ai faites, pris quelques copies d'écran qui vous montreront les séquences qu'il faut entreprendre pour arriver à terminer les objectifs demandés.

N'hésitez pas à mettre le jeu en pause, pour avoir le temps d'effectuer toutes ces tâches...
Effectuez de fréquentes sauvegardes afin de récupérer une situation antérieure.


-----
Mission 1 - Espionnage

Mission de niveau "Facile", elle s’avérera bien plus compliquée que je ne le pensais...


Bref, nous prenons la direction de la côte anglaise pour y déposer l'agent secret.
Pas de problème pour y arriver de nuit (l'objectif facultatif est réalisé) mais la zone est remplie de patrouilleurs rapides.
Une prudence s'impose, mon réflexe de sous-marinier (Silent hunter et Wolfpack) est d'avancer avec le pont inondé.
Mais souvent, j'ai du passer à l'immersion périscopique, et j'ai constaté avec horreur que l'oxygène baissait bien plus vite que dans mes jeux précédents.
En fait, j'avais oublié de prendre les cartouches de potassium, lorsque j'étais au port...(voir mission 2)


A la lecture des ordres de mission, je me demande ce qu'ils entendent par le terme "Couvrir"+nom de l'espion ?



Un message du BuD, me demande d'espionner les défenses du port de Portsmouth.
Pas le choix que d'entre dans la rade et de zigzaguer afin de contourner les vedettes lance-torpilles.
Pas facile, car le fond n’excède pas 15 mètres..
Un autre message, me demande cette fois d'attirer l'attention des défenses du port !
Un comble, je faisais tout mon possible pour les Ă©viter...
Et puis, j'ai pas compris de quelles défenses on parlait (les canons ou les vedettes) ?
Ne voulant pas remonter Ă  la surface devant les canons, j'ai choisi de tirer une torpille vers un patrouilleur.
Mais ensuite, j'ai eu du mal pour rejoindre la haute mer...
Après quelques heures, j'ai pu sortir de cette embouchure et rejoindre La Rochelle !




En examinant les recherches que mon ingénieur peut entreprendre, j'ai été choqué de voir qu'il pouvait en à peine 24 jours avoir un snorkel dès le début du conflit !!!
Je termine Ă  l'instant le fabuleux livre "18 secondes pour survivre" oĂą l'auteur (dernier capitaine de Uboote Ă  avoir connu la fin de la guerre) se plaignait en juin 44, car il n'arrivait pas Ă  trouver le moyen de placer un snorkel sur son vieux type VII.
Seuls 6 Uboote étaient équipés de ce précieux équipement dans la manche à cette époque !
Les autres remontants en surface pour renouveler l'air et recharger les batteries périrent sous les bombes des avions anglais et américains...


Propulsé par Invision Power Board (http://www.invisionboard.com)
© Invision Power Services (http://www.invisionpower.com)