Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>

Don Mille-sabords


 
Reply to this topicStart new topic
> L'odyssée du U-45, Une bien triste fin....
Ltboumboum
posté jeudi 30 aot 2012 à 18:11
Message #1



Vent calme

Groupe : Membres
Messages : 8
Inscrit : 05/12/2011
Lieu : Belgique
Membre no 20521



Herr Kaleun quels sont les ordres ?

C'est avec cette phrase hurlé par mon officier en second que je repris mes esprits. Le poste central trempait dans 10cm d'eau, mon navigateur avait le visage en sang et ce bruit, oh mon dieu ce bruit, a vous en faire saigner les oreilles. Je me relevait péniblement j’étais trempé de la tête au pied, ces saletés de destroyer ne voulait pas nous lâché. "Quels sont les ordres?" répétât le N°2 heureux de me voir être revenus a moi. "Plongés a 120, vitesse maximal, on va essayer de les semer pendant qu'ils manœuvrent." J'avais prononcés cet ordre de façon mécanique, sans vraiment y croire, avec un moteur droit pratiquement en rade, la pompe principale hors d'usage et les accumulateur qui disent flûte, sans compter les infiltrations d'eau a tout les postes, on allait pas aller très loin si ce n'est au fond de l’océan.

Et dire que la mission avait bien commencé.....


4 mars 1941, 18h30

Je viens de recevoir un message du BDU, au vues de mes états de service on me confie un nouveau bâtiment, flambant neuf, et c'est tout excité que je me rends dans le bunker afin d'en prendre le commandement et démarrer la nouvelle mission qui m'as été confier le matin même. Je me présente auprès du chef des opérations pour signaler mon départ et 10 minutes plus tard nous voila partis.
Image attachéeImage attachée

Mmmm l'air frais, jamais je ne pourrais me passer de cette sensation, j'ai bien fait de choisir la Kriegsmarine finalement et encore plus les U-boots. Je sens que cette patrouille sera la plus grande pèche de navire anglais de toute ma carrière je le sens, les succès de la grande Allemagne sont de plus en plus nombreux, aussi bien sur terre que sur mer. Nous triompheront, mon instinct ne se trompe jamais.....


11 mars 1941

Cela fait une semaine que nous avons quitté Saint-Nazaire et toujours rien, pas le moindre navire a l'horizon, je commence
a en avoir par-dessus la tête de ce temps pourri, on pourrait croisé un convoi qu'on ne le verrait même pas.
Image attachée

Pou me distraire et pour évité de faire un dépression je discute avec les hommes du bord et nous rions ensemble d'une blague faite au cuistot. L'ambiance avait repris a bords, et le temps c'était un peux améliorés, mais notre morale nous tombât dans les chaussettes que nous reçûmes un message radio: 3 Grand Kaleun et Le commandant Gunther Prien était mort. Cette nouvel nous achevas, comment les anglais avait-ils pus l'avoir? Lui, le héros de Scapa Flow, une bien triste fin pour des homme de talent, et c'est avec tristesse que nous poursuivons notre voyage.... Image attachée

12 mars 1941

Ca y est, la chance nous sourit nous avons croisé en pleine nuit un cargo anglais isolé, ne nous ayant pas repéré dans l'obscurité nous nous sommes laissé dérivé vers lui et au dernier moment avons fait feux au canon a bout portant sur lui. Et voila 7000t pour bien commencé. je le savais que mon flair ne nous tromperait pas, nous allions faire un massacre dans les rangs ennemis....Image attachée

13 mars 1941 6h15

Je me suis fait réveiller en sursaut, il devait être 6h du matin et je m'étais couché vers 2h après un nuit de veille a guetté le gibier mais cela n'avait rien donné, mais la c'était l’euphorie a bord, notre hydrophone venait de détecter un immense au convois: "Herr Kaleun contact lointain, gisement 50, se rapproche." C'est avec ces mots que notre hydrophoniste fit explosé notre moral. La chasse venait d’être sonné et c'est nous qui allions frapper les premiers. "Tout le mondes au postes de combat préparez-vous, vigies a vos jumelles, scrutés l'horizon et trouvés les! On vas se les faire!""Hourra, hourra" crièrent les hommes, nous allions vengés la mort de Prien et les saignés a mort. Je prenais le cap droit sur eux et poussais les moteurs a leurs maximum, dés que nous nous serions approchés a bonne distance, immersion périscopique et avant lente, on devra être aussi silencieux que possible, si on devait se faire repéré je ne vendais pas chère notre peau.....Image attachée

Après 1 heure de course pour se retrouver a bonne portée du convoi, l'officier de quart Hurle:"Fumée droit devant!",quelques secondes a peine plus tard nous étions en plongée. Nous avancions doucement le convoi étant suffisamment lent nous avons pu le rattraper sans nous faire remarquer estimant être a bonne distance je hisse le périscope d'attaque....Image attachée

Et la, mon dieu qu'ai je vu....

Image attachée

Une EEENORME escadre, le plus grand convoi que j'ai vu depuis le début de cette guerre, une quarantaine de marchands offerts a mes torpilles.
On allait passés un chouette moment en leurs compagnies. Je me mis aussitôt au travail, je pris la distance et me mis a calculer les différents points d'impacts, je devais touchés un maximum de cible dans les différentes colonnes pour semer la confusion et pouvoir ainsi frapper a plusieurs reprises sans être détecter. Les calculs me prirent plusieurs minutes, revérifiant a chaque fois pour être sur de faire mouche a tout les coups, et une fois satisfait, j'approchais mon doigts du bouton de mise a feu.Image attachée

Tube 1, feu....
Tube 2, feu....
j'enclenchais les 4 tubes a torpilles et sortant mon chronomètre, je comptais anxieux les secondes qui s'écoulait quand tout a coup une explosion me fit a nouveau regarder dans le périscope, un torpille venait d'exploser prématurément ce qui du coup venait de ruiner les plans que je venais d'élaborer. "DAMNATION, c'est foutu ils vont nous trouver et rompre la formation.", néanmoins 2 torpilles sur les 3 restantes avait fait mouche, nous n'avions finalement pas perdu notre journée mais notre envie de vengeance n'avait pas pu être menées a bien et tout nos espoirs de destructions s'effondrait. Image attachée

C'est a ce moment qu'un petit bruit sec fit son apparition avec une sonorité très caractéristiques, je vis l'expression du navigateur se dégradé instantanément:"Merde, l'ASDIC, c'est foutu maintenant y faut qu'on se tire." dit-il, je regardais une dernière fois dans le périscope et je fut pris de terreur an voyant qu'un destroyer nous avait contourné et était a quelques dizaines de mètres de nous seulement. "Plongés d'urgence, vite" hurlais-je.
Image attachée

La seconde suivante une explosion secoua le sous-marin je perdis l'équilibre et me fracassais la tête contre la paroi et perdais connaissances.


Voila nous sommes de retour au début de notre récits, et notre situation est maintenant perdue. Je regarde une dernière fois tout ces visages qui ne reverront plus jamais la surface, et alors que je me penche une dernière fois devant notre table a carte j'entends le chef mécaniciens hurlé: "Moteurs Electrique
hors-service." Voila plus d'issues, nous coulons vers notre tombe enfermé dans notre cercueils d'acier avec le bruit du métal broyé qui nous déchire les tympans et l'eau qui nous arrive au genou. J'essaye alors de me réconforte en me disant qu'on aurait pu faire bien pire et qu'on avait quand même survécut jusque la, on n'as juste fait notre boulot et on l'as bien fait.

Image attachée

"Profondeur 260 mètres passés, sous-marin en perdition." Prononças d'une voix éteinte l’ingénieur en chef.
Oh oui, on aurait pu faire bien pire...........





Written by Ltboum boum


--------------------
"si vous traversez l'enfer, continuer d'avancer." Winston Churchill
Go to the top of the page
 
+Quote Post
AdmiralGuntherLu...
posté jeudi 30 aot 2012 à 20:17
Message #2


******
Vent frais

Groupe : Membres
Messages : 1321
Inscrit : 23/08/2009
Lieu : Atlantique
Membre no 14206



Le fond de l'eau, c'est le repos des guerriers.
Bon recit, j'ai apprecié


--------------------
Mieux vaut être un seigneur en enfer que l'esclave au paradis
        
Go to the top of the page
 
+Quote Post
pascal4541
posté jeudi 30 aot 2012 à 22:58
Message #3


***********
Ouragan

Groupe : Membres
Messages : 4038
Inscrit : 07/03/2010
Lieu : El Araïch
Membre no 16089



Ouais! Très bon récit! Merci!
Récompense ici


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ltboumboum
posté vendredi 31 aot 2012 à 17:39
Message #4



Vent calme

Groupe : Membres
Messages : 8
Inscrit : 05/12/2011
Lieu : Belgique
Membre no 20521



Merci a vous d'avoir pris la peine de lire ma ptite histoire, et concernant le chanson je la connaissais déjà et l'écoute assez souvent biggrin.gif


--------------------
"si vous traversez l'enfer, continuer d'avancer." Winston Churchill
Go to the top of the page
 
+Quote Post
steve_
posté vendredi 31 aot 2012 à 21:53
Message #5



Vent calme

Groupe : Membres
Messages : 6
Inscrit : 03/07/2012
Membre no 21746



Bon récit !!! biggrin.gif

Ce message a été modifié par steve_ - vendredi 31 aot 2012 à 21:54.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Polia54
posté jeudi 06 septembre 2012 à 23:26
Message #6


**
Légère brise

Groupe : Membres
Messages : 68
Inscrit : 10/08/2011
Lieu : Nord-Est
Membre no 19800



Salut, super récit, j'ai beaucoup aimé wink.gif


--------------------
http://jasta18.fr/

La politique est l'ensemble des procédés par lesquels des hommes sans prévoyance mènent des hommes sans mémoire. "Jean Mistler"
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : dimanche 08 dcembre 2019 à 02:16