Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>


 
Reply to this topicStart new topic
> WP-Débrief du 21 avril 2020 - Une erreur évitable
ybar
posté mercredi 22 avril 2020 à 11:22
Message #1


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2968
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Partie très intéressante</b> (malgré la fuite d'une petite cible pour terminer la mission...)

Vous pourrez suivre la chronologie des faits par les étiquettes grises qui reprennent l'heure de dépôt de mes copies d'écran.
J'ai été très content que Krask prenne le relais et occupe la place du capitaine.
Cela permet à chacun de pouvoir évaluer les décisions prises (essentiellement dans la phase finale en immersion).
Car tout se passe en quelques minutes...
Mais il peut compter sur un équipage qui devient de plus en plus réactif au fil des missions. (bravo à tous)

La mission choisie se fait comme la dernière fois (début du conflit en mode EASY) afin de voir s'il n'y a toujours pas d'escorte.
Ce fût le cas, ayant lancé moi-même la mission, on peut tirer la conclusion que la difficulté ne dépends pas du nombre de missions déjà effectuées.
A 14h45 (heure réelle en France), nous rencontrons nos deux premières cibles (que nous suivons en course parallèle)
En se rapprochant prudemment, on identifiera vers 15h15 un grand pétrolier HT9 ayant un cap 090
Image attachée


A 15h52, un bref arrêt pour calculer la vitesse du convoi fixée à 8,5 nds.
Nous reprenons ensuite la remontée du convoi en restant à une distance de sécurité.
Si le pétrolier ne nous voit pas, hélas nous sommes trop loin pour identifier le navire se trouvant sur la seconde colonne...
On voit seulement que c'est un navire qui a la cheminée à l'arrière et une structure "split" ("éparpillés" en 2 passerelles)
On décide de se rendre sur la cible rouge.
Une fois arrêté sur place en immersion, on voit apparaître au gisement 236, ce navire non identifié.

Image attachée


Il va nous falloir un peu trop de temps pour l'identifier...
La présence de containers sur le pont, empêche de distinguer les "islands"
De plus, il fallait de bons yeux pour voir les 3 mâts...
Bravo à Krash qui a pu identifier correctement ce HF13 à cette distance !

Image attachée


Un nouveau calcul de vitesse fût fait - il est toujours à 8,5 nds.
La mesure d'angle AOB confirme le maintien de cap sur 090
Le TDC est asservi au périscope d'attaque, on règle ensuite AOB et Distance sur le gisement donné par le capitaine
Ce dernier ne suit plus la cible, reste bien sur son dernier gisement tant que l'opérateur signale la fin de l'encodage des données.
On répète cette procédure sur le navire de référence (pétrolier plus proche de nous) pour obtenir de meilleurs résultats

Image attachée


Mais tout cela a pris du temps et l'on constate que l'angle AOB des navires dépasse 90°
Une torpille peut encore être tirée sur ces navires à peine fuyant, mais un autre problème interviendra...

Image attachée


Image attachée


Hier, j'avais pensé que c'était la torpille 1 qui avait touché le HT9...
Ce matin, en regardant le réglage du TDC, je suis à peu près certain que c'est bien la torpille 2 qui a touché sa cible.
La torpille 1 était encore en chemin vers sa cible, qu'elle n’atteindra jamais car le navire a changé rapidement de cap...

Une erreur évitable:

Contrairement au tir direct à 90° (angle gyro à zéro) sur un convoi à matrice rectangulaire, si on asservi le TDC au périscope,
il faut tenir compte du temps de trajet de la torpille (c'est indiqué sur le TDC).
Si la cible 1 sera touchée dans 5 min. et la cible 2 dans 4 min. > il faut un délai de 1 min. entre les deux tirs !
En tant qu'opérateur TDC, je dois assumer la responsabilité de cette information oubliée...
Car je devais informer mon capitaine du moment où il pouvait lancer la seconde torpille ! crying.gif

Ce message a été modifié par ybar - mercredi 22 avril 2020 à 15:44.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Krashboom
posté mercredi 22 avril 2020 à 12:41
Message #2


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 148
Inscrit : 09/11/2009
Lieu : sud de la france
Membre no 14998



Oui Yves hier nous avons tiré 3 torpilles la torpille 1 étais réglais pour le HF 13 mais elle a touché le HT 9 la torpille 2 pour le HT 9 donc 2 impacts pour le HT 9 et la torpille 3 pour le HT 13 qui n’a malheureusement pas touché.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Henri1a
posté mercredi 22 avril 2020 à 17:01
Message #3


Icône de groupe
Légère brise

Groupe : Equipage MS
Messages : 77
Inscrit : 14/12/2019
Lieu : 69130 ECULLY
Membre no 29088



Cette partie met en évidence le rôle primordial de l'opérateur du TDC dans la phase finale de l'attaque, bien qu'il n'y ai pas de "poste attitré" dans WolfPack pour ce travail alors qu'il y avait un officier de tir sur les bâtiments de l'époque.
C'est un travail de spécialiste qui demande une forte concentration au moment crucial pour ne négliger aucun paramètre (dans notre cas, par exemple, on a omis de régler la profondeur torpille (elle est restée à 1 m, valeur par défaut, et aurait pu être vue par la cible).

Il est donc nécessaire, dans un équipage, de définir d'entrée de jeu qui assume ce poste le moment venu parmi l'équipage.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Rosen Gatsev
posté mercredi 22 avril 2020 à 17:10
Message #4


**
Légère brise

Groupe : Membres
Messages : 71
Inscrit : 10/04/2020
Lieu : Waukee Iowa
Membre no 29248



bonjour pour moi entièrement nouveau sur wolfpack c'étais une expérience enrichissante à renouveler


--------------------

Go to the top of the page
 
+Quote Post
ybar
posté jeudi 23 avril 2020 à 08:21
Message #5


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Equipage MS
Messages : 2968
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Citation (Henri1a @ mercredi 22 avril 2020 à 17:01) *
Cette partie met en évidence le rôle primordial de l'opérateur du TDC dans la phase finale de l'attaque, bien qu'il n'y ai pas de "poste attitré" dans WolfPack pour ce travail alors qu'il y avait un officier de tir sur les bâtiments de l'époque.
C'est un travail de spécialiste qui demande une forte concentration au moment crucial pour ne négliger aucun paramètre
Il est donc nécessaire, dans un équipage, de définir d'entrée de jeu qui assume ce poste le moment venu parmi l'équipage.

C'est presque le rôle de l'officier en second ("number one" comme disent les anglais) car c'est effectivement un poste très important.
Avec nos parties Wolfpack, c'est souvent le poste "Sonarman" qui peut jouer ce rôle car plus disponible quand on voit les navires aux périscopes...
Avec 2 joueurs et 3 BOTs ,depuis le périscope d'observation, il peut aider le capitaine à l'identification des navires et monter ensuite au TDC.
Avec 3 joueurs, il peut monter de suite au TDC pour y effectuer également les calculs distances/AOB/CAP.


Citation (Henri1a @ mercredi 22 avril 2020 à 17:01) *
(on a omis de régler la profondeur torpille (elle est restée à 1 m, valeur par défaut, et aurait pu être vue par la cible).

De plus, il n'est pas rare de tirer sous un petit navire avec très faible tirant d'eau afin d'atteindre une grosse cible au centre d'un convoi.
Dans le cas où l'on oublie de régler la profondeur, la torpille touchera la mauvaise cible... crying.gif


PS) La prochaine sortie, je postulerai encore une fois pour ce poste, car je voudrais arriver à le maitriser...

Ce message a été modifié par ybar - jeudi 23 avril 2020 à 08:33.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )

Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : dimanche 05 dcembre 2021 à 12:28