Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>


 
Reply to this topicStart new topic
> Bombardier russe en Ukraine, TU-22M3 et missiles KH22 et 23
ybar
posté mardi 31 mai 2022 à 08:41
Message #1


Icône de groupe
Sémaphore 2018

Groupe : Modo de Section
Messages : 3210
Inscrit : 07/04/2007
Lieu : Ardennes belges
Membre no 6490



Point de vue apolitique de "ATE" Chuet sur l'utilisation des missiles tirés sur des villes. (au lieu des navires....)

https://youtu.be/KxoYwdhi0Hk

En tout cas, ce bombardier russe me semble un sacré bon appareil !
Je me demande si une flotte US serait capable de détruire ce type de missile lancé sur un de leurs navires...

Ce message a été modifié par ybar - mardi 31 mai 2022 à 09:08.


--------------------
L'union fait la force - devise nationale belge - Voir les tutos sur ma chaîne Youtube (cliquez ICI )
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Séné
posté mardi 31 mai 2022 à 19:59
Message #2


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Membre d'Honneur
Messages : 16488
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Je me permets de compléter ici certaines informations révélées par ladite vidéo.

Aujourd'hui encore, pour les initiés et les plus anciens, la tentative de bombardement de N'Djamena reste dans les esprits.
En 1987, un TU-22 libyen avait longé la frontière du Niger et fait route au sud pour bombarder la capitale tchadienne. A l'époque, nos forces disposaient d'un radar de détection et de batteries HAWK. L'appareil avait donc été détecté très tôt, puis suivi, et enfin engagé lors de sa phase d'approche (et donc menaçante).
D'après mes souvenirs, deux missiles avaient été tirés et l'un des deux avait touché une aile du bombardier, entrainant sa chute et sa destruction.
Une des FAB qu'il transportait est d'ailleurs toujours visible aujourd'hui au camp Kosseï.

Après ce petit rappel historique, je constate sans surprise que les européens, et notamment les français, redécouvre la menace soviétique. Comme si elle avait disparu après la chute du mur!
C'est ce qu'on a essayé de nous faire croire. Pourtant, depuis la reconstruction de l' aparachik russe, il ne s'est pas écoulé une semaine sans que la QRF ne décolle de Norvège, d'Angleterre ou de France pour intercepter ces fameux bombardiers, venus tester nos défenses.

Et je n'évoque ici que le volet aérien. Imaginez le reste...

Depuis environ 30 ans, le politique pratique la politique de l'autruche. Aujourd'hui, comme en 33, on voit que la menace, grandissante, est de nouveau quasiment à nos portes. En 1936, c-a-d 3 ans avant le second conflit mondial, il était déjà trop tard.

L'histoire se répète, et nous ne savons toujours pas en tirer les enseignements qui s'imposent.
La réelle prise de conscience des évènements actuels n'en sera que plus difficile.
Et le réveil douloureux!


--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : mercredi 07 dcembre 2022 à 20:29