Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>


 
Reply to this topicStart new topic
> Quelques questions, Quelques réponses
Lazuli
posté jeudi 11 fvrier 2021 à 18:11
Message #1


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Modérateurs
Messages : 2997
Inscrit : 14/11/2011
Lieu : La Rochelle
Membre no 20424



Citation (bl66 @ jeudi 11 f?vrier 2021 à 14:37) *
Oui, ça m'intéresse beaucoup. J'ai pas mal de questions.... Notamment, comment estimer sa propre distance de détectabilité par de l"acif, du passif,en fonction des vitesses (couches, c'est clair dans dans le tuto, mais est ce qu'il n'y a aucun son qui passe depuis ou vers la sous couche? Par exemple, à allure flank sous le layer, un sonar dans le canal de surface ne pourra pas m'entendre si je ne suis pas en dessous de lui?)
Comment détecter au plus vite les torpilles ennemies, et identifier celles qui sont dangereuses, savoir quand lancer un leurre.

Etc.


C'est tout un tas de questions que voilà !

Je ne pourrais pas répondre à tous, notamment parce qu'il n'est pas toujours facile de bien expliquer les choses. D'où l'immense intérêt de se parler en direct avec une mission sous le nez.

Néanmoins, voici quelques éléments de réponses :

- comment estimer sa propre distance de détectabilité par de l"acif, du passif,en fonction des vitesses (couches, c'est clair dans dans le tuto, mais est ce qu'il n'y a aucun son qui passe depuis ou vers la sous couche?

La compréhension de la bathymétrie aide beaucoup, mais la manière dont DW modélise celle-ci est aussi important.

Oui, les sons passent la couche, de plus tu peux très bien percevoir un SONAR actif sans pour autant être détecté à des kilomètres ! Les ondes se propages et reviennent vers le récepteur lors d'une collision onde/objet, mais si l'objet est trop loin, les ondes setrop pour être récupérées et traitées. Il y a donc une limite à la détection.

Cela dépend du profil bathymétrique, de ta position (proche, loin, au-dessus, en dessous, dans une zone d'ombre ou pas, etc.) La science n'est donc pas exacte, c'est très compliqué de bien saisir tout ça.

Ceci-dit, il y a une console (poste SOANR sous-marin) pour le détection de SOANR actif, tu as une barre (scope) qui te permet d'évaluer la puissance de l'onde reçue. A toi de jouer avec tout ces éléments mais il n'y a pas de cas type.

-Par exemple, à allure flank sous le layer, un sonar dans le canal de surface ne pourra pas m'entendre si je ne suis pas en dessous de lui?)

DW modélise une distance mini dans laquelle tu es détecter, sous le Mod RA 1.47 cette sphère et d'un rayon de 3 nautiques de mémoire.

-Comment détecter au plus vite les torpilles ennemies, et identifier celles qui sont dangereuses, savoir quand lancer un leurre.

En s'entrainant beaucoup et en coulant également beaucoup...

Il est très important de détecter les départs de torpilles le plutôt possible bien-sûr. Mais parfois... si un hélicoptère t'en largue une sur le museau tu n'a le temps de en rien faire. Là encore, cela dépend beaucoup des condition du tir mais aussi de là ou tu te situe, et aussi si tu es bien devant ton écran SONAR.

Suivre une torpille est "presque" aisé si tu la détecte tôt, dans le cas inverse tu as le trouillomètre à zéro est c'est très compliqué.
Les leurres, il faut faire attention aussi de ne pas les utiliser n'importe comment. Ils sont révélateur de ta position par indiscrétion.

Bref, rien n'est facile dans DW. Le jeu est complexe mais pas insurmontable. Par contre, il faut pratiquer et le multi est très bien pour ça.

Comme tu le vois, très peu de réponses tant c'est spécifique à chaque mission.


--------------------
"On se rencontre, on se canonne, on se sépare et la mer n’en reste pas moins salée."
Comte de Maurepas, secrétaire d’État à la Marine de 1723 à 1749


Lazuli
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bl66
posté samedi 13 fvrier 2021 à 16:51
Message #2



Vent calme

Groupe : Membres
Messages : 5
Inscrit : 06/02/2021
Lieu : Nord
Membre no 29560



Citation (Lazuli @ jeudi 11 f?vrier 2021 à 18:11) *
Citation (bl66 @ jeudi 11 f?vrier 2021 à 14:37) *
Oui, ça m'intéresse beaucoup. J'ai pas mal de questions.... Notamment, comment estimer sa propre distance de détectabilité par de l"acif, du passif,en fonction des vitesses (couches, c'est clair dans dans le tuto, mais est ce qu'il n'y a aucun son qui passe depuis ou vers la sous couche? Par exemple, à allure flank sous le layer, un sonar dans le canal de surface ne pourra pas m'entendre si je ne suis pas en dessous de lui?)
Comment détecter au plus vite les torpilles ennemies, et identifier celles qui sont dangereuses, savoir quand lancer un leurre.

Etc.


C'est tout un tas de questions que voilà !

Je ne pourrais pas répondre à tous, notamment parce qu'il n'est pas toujours facile de bien expliquer les choses. D'où l'immense intérêt de se parler en direct avec une mission sous le nez.

Néanmoins, voici quelques éléments de réponses :

- comment estimer sa propre distance de détectabilité par de l"acif, du passif,en fonction des vitesses (couches, c'est clair dans dans le tuto, mais est ce qu'il n'y a aucun son qui passe depuis ou vers la sous couche?

La compréhension de la bathymétrie aide beaucoup, mais la manière dont DW modélise celle-ci est aussi important.

Oui, les sons passent la couche, de plus tu peux très bien percevoir un SONAR actif sans pour autant être détecté à des kilomètres ! Les ondes se propages et reviennent vers le récepteur lors d'une collision onde/objet, mais si l'objet est trop loin, les ondes setrop pour être récupérées et traitées. Il y a donc une limite à la détection.

Cela dépend du profil bathymétrique, de ta position (proche, loin, au-dessus, en dessous, dans une zone d'ombre ou pas, etc.) La science n'est donc pas exacte, c'est très compliqué de bien saisir tout ça.

Ceci-dit, il y a une console (poste SOANR sous-marin) pour le détection de SOANR actif, tu as une barre (scope) qui te permet d'évaluer la puissance de l'onde reçue. A toi de jouer avec tout ces éléments mais il n'y a pas de cas type.

-Par exemple, à allure flank sous le layer, un sonar dans le canal de surface ne pourra pas m'entendre si je ne suis pas en dessous de lui?)

DW modélise une distance mini dans laquelle tu es détecter, sous le Mod RA 1.47 cette sphère et d'un rayon de 3 nautiques de mémoire.

-Comment détecter au plus vite les torpilles ennemies, et identifier celles qui sont dangereuses, savoir quand lancer un leurre.

En s'entrainant beaucoup et en coulant également beaucoup...

Il est très important de détecter les départs de torpilles le plutôt possible bien-sûr. Mais parfois... si un hélicoptère t'en largue une sur le museau tu n'a le temps de en rien faire. Là encore, cela dépend beaucoup des condition du tir mais aussi de là ou tu te situe, et aussi si tu es bien devant ton écran SONAR.

Suivre une torpille est "presque" aisé si tu la détecte tôt, dans le cas inverse tu as le trouillomètre à zéro est c'est très compliqué.
Les leurres, il faut faire attention aussi de ne pas les utiliser n'importe comment. Ils sont révélateur de ta position par indiscrétion.

Bref, rien n'est facile dans DW. Le jeu est complexe mais pas insurmontable. Par contre, il faut pratiquer et le multi est très bien pour ça.

Comme tu le vois, très peu de réponses tant c'est spécifique à chaque mission.


Merci.

Ma question principale est: à quelle distance un sonar passif dans la même couche que moi me détectera, si je suis à 5/8/12/15 noeuds sans caviter, sur disons un Los Angeles, un Virginia, un Seawolf, un rubis et un Suffren.

PS: Pendant mon service dans la marine, je me rappelle d'un exercice sur le Tourvile dans lequel on devait pister le Rubis. Le Rubis avait un bruiteur pour aider un peu les bâtiments de surface. A l"époque, on essayait aussi le sonar remorqué ATBF. Le "poisson".

Et oui, j'aimerais beaucoup en discuter de vive voix. En tout cas, merci pour tes réponses.

Ce message a été modifié par bl66 - samedi 13 fvrier 2021 à 17:01.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lazuli
posté samedi 13 fvrier 2021 à 17:41
Message #3


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Modérateurs
Messages : 2997
Inscrit : 14/11/2011
Lieu : La Rochelle
Membre no 20424



Encore une fois, cela dépend de la bathy, même si tu es dans la même couche il te faut connaitre le déplacement des ondes.

Ensuite il faut aussi prendre en compte les capacités de tel ou tel SONAR.
La technologie des différentes marines ne sont pas du même niveau. Les SONAR sont plus ou moins "performant", mais aussi la discrétion de tel ou tel sous-marin. Un Kilo ou un type 216 sera plus discret qu'un Rubis par exemple.

Donc je ne peux pas répondre à ta question, à conditions égales mais à plateformes différentes tu "n'entendras" pas ou tu ne sera pas détecté de la même façon. Impossible aussi de connaitre ton rayonnement sonore avec ce jeu.

Si tu es en Virginia au même endroit que moi mais en Rubis, tu détectera un navire bien avant moi, combien ? Aucunes idées...

Ensuite, la vitesse opérationnelle est très différente entre les plateforme. Là où un Virginia "tien" son écoute jusqu'à 15 nds (je ne sais plus la valeur) un Rubis et sourd à 10 nds...

Il y a aussi la qualité du fond, vase, sable ou roche, bref ce n'est pas possible de répondre comme ça.

En fait, c'est un travail de tout instant. Il faut faire de l'écoute continuelle et observer ses SONAR pour y voir apparaitre une trace de bruiteur que tu n'avais pas avant, et donc analyser cette nouvelle trace en maitrisant ta vitesse et ton déplacement (profondeur/cap), la classifier le plus tôt possible, évaluer la menace, suivre la piste (ploter par exemple) pour comprendre son déplacement et donc son taux de menace. Es-tu contre détecté ou pas ?

Y-a-t 'il un bruit transitoire qui révèle une ouverture de TLT, u départ de torpille, le "splache" d'une bouée acoustique (révélateur d'un aéronef) ou d'une torpille, etc.

Franchement ce n'est pas un truc qui s'acquière en cinq minutes. C'est du travail !
Mais je ne peux pas te répondre sûr à quelle distance un sonar passif dans la même couche que moi me détectera Je ne le peux pas.

Il te faut connaitre ta plateforme par cœur, l'avoir trainée dans plein de situations différente et te frotter à tout types de menaces, tu coulera beaucoup, comme nous tous !
Mais tu y arrivera, c'est certain !

Je te propose de faire un petit galop d'essai un soir la semaine prochaine si tu le peux, genre lundi ou mardi soir vers 21h.
Dis-moi !


--------------------
"On se rencontre, on se canonne, on se sépare et la mer n’en reste pas moins salée."
Comte de Maurepas, secrétaire d’État à la Marine de 1723 à 1749


Lazuli
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Séné
posté samedi 13 fvrier 2021 à 17:56
Message #4


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Membre d'Honneur
Messages : 16389
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Bien malin à qui pourrait répondre à ces questions tellement les paramètres sont nombreux, notamment un que tu n'évoques pas: la sensibilité du contact qui t'écoute.
La TB 29 ou la TB 32 sont bien plus sensibles que le Pelamida.

De plus, pour nombre de sous-marins, il est impensable de naviguer à 4 kts. OK pour un SNLE sur sa zone de patrouille, mais pas un Los qui quitte San Diego pour traverser le Pacifique...

Il en est normalement de même pour les scénarios DW: il s'agit de se rendre d'un point vers un autre pour une mission précise dans des temps limités.
Naviguer à 7 kts mène rarement à la victoire, l'expérience le montre. D'ailleurs, certains joueurs avaient tellement la trouille de se faire repérer qu'ils restaient dans leur coin à ne pas bouger. Le gameplay en prenait soudainement un coup! Sans compter que le CDT dudit navire s'ennuyait terriblement...


--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bl66
posté samedi 13 fvrier 2021 à 19:04
Message #5



Vent calme

Groupe : Membres
Messages : 5
Inscrit : 06/02/2021
Lieu : Nord
Membre no 29560



Citation (Lazuli @ samedi 13 février 2021 à 17:41) *
Je te propose de faire un petit galop d'essai un soir la semaine prochaine si tu le peux, genre lundi ou mardi soir vers 21h.
Dis-moi !

J'ai déjà commencé à couler... et à couler des contacts aussi.
Et oui, il y a beaucoup de paramètres à apprendre et à maîtriser, mais j'adore ça. c'est très prenant. Et apprendre en regardant les ralentis c'est cool.
Pour le galop d'essai, ce sera avec plaisir. Sur TS?
Par contre en début de semaine, ça risque d'être dur. J'ai une opération chirurgicale bénigne lundi. Je verrai comment je me sens lundi.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lazuli
posté samedi 13 fvrier 2021 à 21:25
Message #6


Icône de groupe
Fort coup de vent

Groupe : Modérateurs
Messages : 2997
Inscrit : 14/11/2011
Lieu : La Rochelle
Membre no 20424



Oh ben pas de précipitation, répare-toi d'abords on fera par la suite. On n'est pas à la pièce non plus.

Oui, TS.
smile.gif


--------------------
"On se rencontre, on se canonne, on se sépare et la mer n’en reste pas moins salée."
Comte de Maurepas, secrétaire d’État à la Marine de 1723 à 1749


Lazuli
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : dimanche 07 mars 2021 à 21:12