Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>


 
Reply to this topicStart new topic
> F5E: accrochez-vous au manche!
Séné
posté mardi 14 fvrier 2017 à 07:11
Message #1


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Membre d'Honneur
Messages : 16423
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Tout comme le grandeur nature, le modèle de DCS ne possède aucun pilotage automatique. Pas un même un maintien d'altitude!
N'oubliez donc pas de configurer les trims sur votre manche...

Sur ce point, j'aurais aimé un appareil un peu plus évolué afin de m'amuser à naviguer tranquillement le dimanche, mais hormis le TACAN, point de salut.
Cet appareil était vraiment destiné à contrer le MIG21 à bas coût...


--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sacha
posté mardi 14 fvrier 2017 à 09:57
Message #2


Icône de groupe
Cyclone

Groupe : In memoriam
Messages : 8278
Inscrit : 02/12/2007
Lieu : Lyon Centre
Membre no 8555



Je suis sur que tu t'amuses super bien avec ton F5 E et c'est là le principal.

Lorsque je pilote le MIG 21B je le maintiens aux trims et cela ne pose aucuns soucis de stabilisé horieontale ou de taux de montée ou descente, pareil pour les virages d'ailleurs.

Il existe un pilote auto si l'on souhaite l'enclencher mais je ne l'utilise pas car il est diabolique de stabilité. Il y a aussi des maintiens auto et des alertes seuil diverses. Le radar à une portée de 28 km environs et surtout de nombreux filtres (5) anti-parasites divers dont un qui permet d'atténuer le masque que procure les nuages.

Comme quoi les Soviets n'étaient pas trop à la traîne en cette période sur leurs appareils.
wink.gif

Ce message a été modifié par Sacha - mardi 14 fvrier 2017 à 10:09.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Séné
posté mardi 14 fvrier 2017 à 17:52
Message #3


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Membre d'Honneur
Messages : 16423
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Sur le plan navigation, le MIG-21 était au-dessus du F5E. Ce n'était pas une histoire de technologie, mais de sous, comme bien souvent!
Pour l'instant, je le prends en main; pas encore eu le temps de m'amuser comme un fou.


--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Séné
posté mercredi 15 fvrier 2017 à 06:49
Message #4


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Membre d'Honneur
Messages : 16423
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Test de poursuite au radar hier soir. Afin de bien appréhender le sujet, je place une cible normalement facilement visible: un A50 4000m au-dessus de la mer.
Le F5E se situe 5 nm derrière histoire d'avoir l' echo au radar.

Ben ça, c'est la théorie. Le balayage du faisceau en hauteur est très étroit et même pour trouver le contact situé au même niveau, ce n'est pas évident. D'autant qu'il faut constamment surveiller son altitude. Sinon, il va falloir jouer sur l'orientation de l'antenne... Sans maintien d'altitude automatique, et même trimé, je galère comme un damné. J'ose à peine imaginer sur un hostile qui jouerait au chat et à la souris!
Malgré tout, je finis par arriver à repérer un écho. Après verrouillage, il faut l'amener dans un minuscule réticule afin d'être assuré qu'il se situe bien dans l'axe de l'avion pour le tir missile. Autant dire que sur une cible agile qui se sait repérée, la manoeuvre est des plus délicates.

Heureusement, le senseur IR de l'AIM-9P est plus sensible que l'oeil humain. Quand résonne la tonalité de la tête chercheuse, il faut en profiter pour établir le contact visuel en se rapprochant et ne plus lâcher votre cible. Mais l'ensemble de l'exercice est bien plus délicat qu'il n'y parait.

Bref, on est ici très loin des modes TWS et STT des jets modernes... Comme je le pressentais dès sa prise en main, le F5E n'est pas destiné à effectuer des interceptions loin de sa base. Tout du moins, pas sans l'aide d'un AWACS ou d'autres ailiers en patrouille afin de se partager les différentes couches du ciel environnant.

Sur bien des aspects, le F5E me rappelle le F86-Sabre. A commencer par la disposition de l'instrumentation. Typiquement US...
Ensuite, par la doctrine d'emploi. Inutile d'être devin pour s'apercevoir des limites de l' électronique, de l'armement et du carburant embarqué.
Je n'aborde pas l'attaque air-sol dont je crois savoir qu'elle n'est pas redoutable de précision sur le Tiger.

La bête demande donc à être domptée afin d'être utilisée au mieux. Oubliez ici le combat BVR et contentez-vous d'interceptions à courtes distances.
Sinon, il vous reste les missions de police du ciel...


--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sacha
posté mercredi 15 fvrier 2017 à 12:06
Message #5


Icône de groupe
Cyclone

Groupe : In memoriam
Messages : 8278
Inscrit : 02/12/2007
Lieu : Lyon Centre
Membre no 8555



Mais ne l'as tu pas qualifié comme l"appareil "Le Tueur de Mig" ?

wink.gif

Ce message a été modifié par Sacha - mercredi 15 fvrier 2017 à 13:11.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Séné
posté mercredi 15 fvrier 2017 à 17:51
Message #6


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Membre d'Honneur
Messages : 16423
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Simplicité ne rime pas forcément avec rusticité. J'essaie de rester le plus objectif possible en disant ce qui me plait et ce que je trouve moins bien dans cet appareil.
L'appellation "tueur de Mig" n'est pas de moi, et appartient au même vocabulaire que "A10, tueur de chars".



--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : jeudi 02 dcembre 2021 à 10:41