Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Flash...Flash...Flash
Mille-Sabords survit uniquement grâce aux dons de ses membres, MERCI !!!>

Don Mille-sabords


 
Reply to this topicStart new topic
> U9 - Patrouille du 11 au 19 octobre 1939, 15 ans d'marine, jamais vu une tempête pareille!!
Dagoth_Ur
posté dimanche 12 aot 2018 à 20:54
Message #1


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 178
Inscrit : 04/01/2018
Lieu : Penvénan
Membre no 28050



Kiel, 20 octobre 1939.

Rapport de patrouille de guerre numéro 4 de l'Oberleutnant zur See RAMIREZ Adolfo, commandant du U9.

Conformément aux ordres reçu après les réparations nécessaires au sous-marins suite à la patrouille précédente, nous sommes prêt à appareiller le 11 octobre à l'aube. La météo est belle, juste un ciel nuageux mais pas de vent. Nous partons à 05h30 et nous suivons le R-Boot pilote dans le Kaiser Willem Kanal.





Nous arrivons aux écluses de Brunsbüttel en milieu d’après midi. A sa sortie, nous sommes escortés par le M-Boot de garde jusqu'à la longitude d'Helgoland où il nous donne liberté de manœuvre en soirée.

Devant nous rendre en AN79 pour intercepter le commerce de la Tamise, j'opte pour une route directe le long des cotes Hollandaises. Nous y rencontrerons sûrement du trafic qui nous permettra de nous entraîner ainsi que de contrôler les navires rencontrés.

Durant la nuit et toute la journée du 12, la météo se détériore jusqu'à atteindre des vents de 11m/s mais la visibilité reste correcte. La tenue en surface est très difficile, le sous-main est ballotté dans tous les sens, mettant les veilleurs à rude épreuve. Je suis obligé de réduire la vitesse qui tombe à 9 nœuds.

A 19 heures, les feux du bateau phare de l’île de Tessel sont signalés. C'est le moment de prendre un cap direct vers notre carreau de patrouille. Arrivée prévue dans 24 heures, je prévoie de faire une surveillance des itinéraires, affin d'éviter les champs de mines et les patrouilleurs.

La nuit se déroule calmement si on fait abstraction de la tempête qui souffle. Nous avons de nombreux contacts, mais il est impossible de mettre un canot à l'eau, ni de tirer des coups de semonce pour les arraisonner avec ce temps. Tous ces navires étant feux allumés, nous ne pouvons non plus les attaquer sans bonne raison et je suis contrains de les laisser passer.

Mais vers 01h20 les veilleurs me signalent un navire feux éteints au 297. Je lance la poursuite car il a un cap menant directement sur l'estuaire de la Tamise, c'est peut être un Anglais tentant de retourner discrètement chez lui. Malheureusement le mauvais temps ne me permet pas de l'identifier sûrement, mais il doit jauger dans les 2 500 tonnes. Après une rapide discussion avec mes officiers je lance l'attaque : il navigue feux éteins, cap direct vers l’Angleterre. Une torpille est lancée à 1h50, elle touche le navire au niveau de sa cale arrière ce qui le fait sombrer rapidement. Impossible de savoir s'il y a des survivants avec ce mauvais temps, nous ne pouvons approcher sans risque une collision avec les débris ou une chaloupe que nous voudrions aider. Malgré ce succès, l'ambiance est lourde dans la baignoire, nous ne sommes pas fiers d'avoir ainsi attaqué sans laisser une chance à ces pauvres marins, ni sans avoir pu tenter de les sauver. Le radio m'annonce, l'air grave, une autre mauvaise nouvelle : c'était le cargo Belge « Marie Rose » qui a eut le temps de lancer une alerte. Mais nous n'avons fait qu'appliquer les ordres que tout le monde connaît, y compris les marins des pays neutres : nous attaquerons tous les bateaux naviguant feux masqués.

La patrouille continue et à 15h31 la veille signale un nouveau contact au 077 alors que nous arrivons en AN84. Nous sommes sur une route d'interception et rapidement je peux l'identifier comme un gros cargo du type Mac Alister de 6700 tonnes battant pavillon britannique. A 16h30 je lance deux torpilles à environ 1000 mètres qui le touchent, la première dans sa cale avant, la seconde sous le château. Il coule rapidement mais comme avec le précédent il est impossible de secourir des éventuels survivants pour les mêmes raisons. Mais cette victoire n'a pas le goût de l'amertume car cette fois nous avons coulé un ennemi certain.



Le morale remonte en flèche et c'est avec entrain que nous remettons cap sur le carreau AN79 que nous atteignons vers 18h00. Je fais prévenir la flottille de notre arrivée pour que les autres sous-marins soient au courant et évitent de nous attaquer.
Cette zone de fort trafic commercial est pleine de promesses pour mes deux dernières torpilles, et dès 21 nous avons un contact gonio dans notre 050 assez proche d’après la puissance du signal.

Nous calculons rapidement une route d'interception avec l'officier de navigation et nous avons un contact visuel vers 21h50 au 008. C'est un cargo de 2000 tonnes Britannique qui a ses feux éteins et vient vers nous. Je fais demi tour et prends une route parallèle à la sienne dans le but de lui lancer une torpille quand il me dépassera. Quelques minutes plus tard, on me signal un navire tous feux allumés au 105. Je le fais surveiller car s'il se rapproche trop il va nous voir et je suis certain qu'il ne manquera pas de nous signaler. Ma cible approchant, j'ordonne l'immersion périscopique pour rester invisible. De suite l'hydrophone me signal deux nouveaux contacts dans les environs : un navire marchand et un patrouilleur au 238 qui semblent s'éloigner.
A 22h30 je lance deux torpilles réglées à 6 mètres de profondeur sur le petit cargo...et le manque. Avec cette mauvaise visibilité, j'ai dû mal interpréter sa vitesse. La déception est grande car ce sont
mes dernières torpilles. Je fais reprendre discrètement la route vers l'embouchure de la Tamise dans le but de reconnaître le port de Southend. Nouveau contact hydrophone à minuit, un destroyer à pleine vitesse au 053. Il ne doit pas entendre grand chose à cette vitesse mais je fais quand même mettre le bord en silence complet après avoir changé de cap et réduit la vitesse.

L'alerte passée, nous remontons en surface pour recharger les batteries. A 03h50 les feux du port de Southend sont visibles mais la pluie qui c'est mise à tomber gêne considérablement la visibilité et il serait suicidaire d'aller plus en avant au risque de tomber nez à nez avec un patrouilleur sans pouvoir s'échapper. Je plonge toutefois à l'immersion périscopique pour écouter s'il y a du monde. Je repère le patrouilleur de garde, et 4 destroyers dans le port. Je m'éloigne en plongée pour éviter les mauvaises rencontre et prends un cap vers le large que j’atteins à l'aube sans être inquiété. La météo est exécrable, c'est une véritable tempête qui souffle sur nous et fatigue autant le bateau que l'équipage. Il n'y a plus un endroit de sec à bord et de nombreux hommes sont commotionnés.

Nous faisons des ronds dans l'eau au large de l'estuaire et à 08h10 un énorme cargo émerge du brouillard à quelques centaines de mètres sur notre bâbord avant. Alerte !!! Plongée d'urgence !! En avant toute, barre à droite toute, venir au 270.



Il n'est pas sur une route d'abordage mais il va passer très près de nous, j’espère qu'il ne nous aura pas vu. Mais à 08h15 l'hydrophone annonce une vedette en approche rapide. Silence à bord jusque 08h45 où nous perdons le contact avec elle après divers manœuvres évasives. Cette tempête commence vraiment à me fatiguer, je me demande s'il ne vaut mieux pas rentrer. Mais je décide de poursuivre encore, avec l'espoir que cette maudite météo s'améliore et que nous puissions arraisonner quelques cargos.

Quelques heures plus tard, le radio intercepte une émission radio d'un cargo dans notre 000 à environ 30 miles. Nous tentons notre chance, toujours en espérant que la météo s’apaise. Ce qui ce passe car la pluie cesse, mais le vent est toujours trop fort pour mettre un canot à l'eau.
Je déjeune avec mes officiers quand le contact visuel est établi avec notre cible. Je la chasse mais elle va aussi vite que nous et je n'arrive pas à m'approcher. Après une heure de poursuite, la veille m'annonce deux nouvelles fumées au 032. Je reconnais un destroyer escortant un gros cargo et décide de m'éloigner. Sans torpille je ne peux attaquer ce destroyer.

A 14h contact gonio au 270, je me met en chasse de nouveau et j'obtiens un contact visuel sur un marchand qui s'éloigne au 252 mais ce n'est pas ma cible. Quelques minutes plus tard, nouveau contact visuel au 085, c'est un patrouilleur qui approche. Il y a décidément trop de monde dans ce coin de la planète, je m'éloigne plein sud pour éviter les patrouilleurs qui semblent attirés vers moi.

Nouveau contact visuel à 15h, c'est le contact gonio chassé depuis 14h. Mais il nous voit aussi et émet une alerte radio que nous interceptons. Vite il faut plonger pour disparaître et s'éloigner avant l'arrivée des patrouilleurs sillonnant les alentours. Heureusement, ils ne semblent pas avoir reçu le message et je peux m'écarter sans difficultés. Surface ordonnée à 16h20 car le taux d'oxygène est à 20% et les batteries ont grand besoin d'êtres rechargées. Elles le sont 2 heures plus tard et je reprends plus sereinement ma patrouille dans le carreau AN79. Jusque 21h30 où une nouvelle fois le radio intercepte un signal ennemi dans le 354. A 22H30 le navire est repéré au 011. C'est un gros marchand qui navigue tous feux éteins. Je le poursuis en espérant une accalmie pour l'arraisonner. La poursuite va durer jusqu'au lendemain 09h30 où deux navires seront repérés ce dirigeant vers nous. Je dois abandonner la poursuite du cargo, type Armilla de 3600 tonnes, car un des deux nouveaux est un escorteur, que la météo est toujours aussi mauvaise et que nous sommes revenus dans l'estuaire de la Tamise où les possibilités de manœuvres sont limitées.
A 13h je décide de descendre reconnaître le port de Dunkerque où j’espère qu'il y aura moins d'escorteurs. Le port est atteins vers 20h15 et rapidement la veille repère le chien de garde malgré la météo toujours aussi exécrable. A 22h30 j'ai un bon visuel sur le port de Dunkerque qui est remplie de navires de guerre. Je compte au moins 5 escorteurs en plus de celui de garde. La météo s'étant améliorée, je retourne le long des côtes Britanniques.

A l'aube du 16 octobre, dans le carreau AN84, les veilleurs repèrent une fumée au 055. Ne la voyant pas je commande une plongée à 20 mètres pour écouter à l'hydrophone. Celui-ci me confirme rapidement la présence de deux contacts au 055. Il y a un escorteur alors je décide une nouvelle fois de m'éloigner discrètement.

A 8h30, le radio arrive tout excité auprès de moi avec un message du BdU : Le commandant Prien a attaqué Scapa Flow et y a coulé le Repulse !!! Quelle nouvelle, tout le monde saute de joie et les officiers doivent intervenir pour faire revenir le calme à bord. Le morale qui avait dégringolé est revenu au beau fixe avec cette nouvelle et de nouveau mon équipage a retrouvé le sourire malgré la fatigue et l'humidité qui a envahie le sous-marins, moisi les vêtements et la nourriture.

11h50 alors que je suis en discussion au carré des officiers, un grand vacarme parvient de dehors. Des ordres hurlés de la baignoire : ALARM ! En avant toute, barre à gauche toute !! Avion au 270. C'est comme si un ouragan avait traversé le sous-marins. Chacun cours à son poste et je rejoins l'officier de quart dans la baignoire. Deux hommes ont déjà mis en batterie le canon de flack et ouvrent le feu sur le bimoteur qui attaque. Il largue deux bombes qui explosent 50 mètres sur notre arrière sans faire de dégâts. Il est touché pendant sa ressource et s'écrase en mer quelques centaines de mètres plus loin sans qu'un parachute n'ait été vu. L'alerte terminée, je me dirige vers le lieu d'impact pour trouver d'éventuels survivants mais je n'en ai pas trouvé dans les quelques débris flottants.

Je fait prévenir la flottille de notre situation, et tout en m'autorisant à rentrer à Kiel, le vieux m'annonce que je vais recevoir l'EK2.
C'est une immense joie qui envahit de nouveau le sous-marins et il est impossible de faire taire l'équipage pendant plusieurs minutes. Une bière est servie à tout le monde et tout le monde me félicite. Je suis donc obligé de faire un petit discours au central pour les remercier à mon tour.

Il est temps de rentrer, le carburant est à 50%, nous n'avons plus de torpilles et l'équipage est éreinté à cause de la météo.

Le retour s'effectue sans difficulté, sans rencontrer de navire jusqu'au large d'Helgoland et le rendez-vous avec le Speerbrcher d'escorte l’après-midi du 18 octobre. Dans la nuit, la météo s'améliore grandement et le vent cesse complètement. Nous franchissons les écluses du Kaiser Willem Kanal le 19 à 07h30 sous les acclamations de la foule.






Toute la remonté du kanal nous serons acclamés, et encore plus en arrivant à la jetée de la flottille en soirée où m'attend le vieux pour me remettre la croix de fer.




Ce message a été modifié par Dagoth_Ur - lundi 13 aot 2018 à 08:06.


--------------------
L'important c'est d'avoir un bon cuisinier à bord.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gibus
posté dimanche 12 aot 2018 à 21:33
Message #2


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Webmasters
Messages : 20524
Inscrit : 23/11/2006
Lieu : Bellerive sur Allier (03)
Membre no 4774



Très bon récit. Romancé mais très bien documenté. bien.gif


--------------------
Le Pacifique est un océan immense. Vous n'y trouverez pas l'ennemi si vous ne le voulez pas. Richard O'Kane.
En patrouille avec SH4 sur USS Skate

Comité de lutte contre le langage SMS, les fautes volontaires sur Internet et les anglicismes


Une pomme par jour éloigne le médecin ... à condition de viser juste. (Sir Winston SPENCER-CHURCHILL)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dagoth_Ur
posté lundi 13 aot 2018 à 08:10
Message #3


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 178
Inscrit : 04/01/2018
Lieu : Penvénan
Membre no 28050



Merci Gibus biggrin.gif

J'ai eu un peu de mal avec celui-ci car la partie a été un peu frustrante avec cette météo.
Ça plus les "vacances", il a fallut trouver la motivation pour faire un récit qui tienne la route... sweatingbullets.gif


--------------------
L'important c'est d'avoir un bon cuisinier à bord.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gibus
posté lundi 13 aot 2018 à 12:26
Message #4


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Webmasters
Messages : 20524
Inscrit : 23/11/2006
Lieu : Bellerive sur Allier (03)
Membre no 4774



Il n'y a qu'un ancien marin pour pondre un récit si proche de la réalité. smile.gif


--------------------
Le Pacifique est un océan immense. Vous n'y trouverez pas l'ennemi si vous ne le voulez pas. Richard O'Kane.
En patrouille avec SH4 sur USS Skate

Comité de lutte contre le langage SMS, les fautes volontaires sur Internet et les anglicismes


Une pomme par jour éloigne le médecin ... à condition de viser juste. (Sir Winston SPENCER-CHURCHILL)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
U 2518
posté lundi 13 aot 2018 à 17:43
Message #5


Icône de groupe
Vent frais

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 1203
Inscrit : 27/02/2013
Lieu : Narbonne, enfin par là
Membre no 22929



RAMIREZ ph34r.gif est rentré de l'Argentine pour notre plaisir de lire son CR de patrouille bien.gif
excellent, à suivre smile.gif


--------------------
il y a trois sortes d'êtres: les vivants, les morts, et les marins (anacharsis)
et Taïaut "Horridoh" !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dagoth_Ur
posté mardi 14 aot 2018 à 11:01
Message #6


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 178
Inscrit : 04/01/2018
Lieu : Penvénan
Membre no 28050



Citation (Gibus @ lundi 13 ao?t 2018 à 13:26) *
Il n'y a qu'un ancien marin pour pondre un récit si proche de la réalité. smile.gif

C'est très gentil mais je n'ai jamais été marin sweatingbullets.gif

J'ai juste "quelques" livres traitants de cette période et un grand intérêt pour notre marine ce qui m'inspire pour rendre mes récits de partie plus réels ;-)


Merci U2518 biggrin.gif


--------------------
L'important c'est d'avoir un bon cuisinier à bord.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gibus
posté mardi 14 aot 2018 à 12:56
Message #7


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Webmasters
Messages : 20524
Inscrit : 23/11/2006
Lieu : Bellerive sur Allier (03)
Membre no 4774



Citation (Dagoth_Ur @ mardi 14 août 2018 à 12:01) *
Citation (Gibus @ lundi 13 août 2018 à 13:26) *
Il n'y a qu'un ancien marin pour pondre un récit si proche de la réalité. smile.gif

C'est très gentil mais je n'ai jamais été marin sweatingbullets.gif

J'ai du confondre ... huh.gif
Du coup le récit n'en a que plus de valeur.


--------------------
Le Pacifique est un océan immense. Vous n'y trouverez pas l'ennemi si vous ne le voulez pas. Richard O'Kane.
En patrouille avec SH4 sur USS Skate

Comité de lutte contre le langage SMS, les fautes volontaires sur Internet et les anglicismes


Une pomme par jour éloigne le médecin ... à condition de viser juste. (Sir Winston SPENCER-CHURCHILL)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Séné
posté mardi 14 aot 2018 à 15:26
Message #8


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Modérateurs
Messages : 15662
Inscrit : 04/04/2009
Lieu : Riverain du Rhin
Membre no 12845



Adolfo Ramirez de retour à Paris? Je le croyais également en train de gratter la couenne des porcs en Amérique du sud wink.gif

ps: pour le non initié comme moi, une petite carte avec les points géographiques cités aurait amené encore plus de réalisme même si l'immersion est déjà totale. La lecture de ce compte-rendu m'a fait frissonner au vrai sens du terme: j'avais l'impression d'y être et de ramasser les embruns depuis le kiosque.
Bravo!

Au fait, les graphismes sont tirés de quel SH? Le 3?


--------------------
Mieux vaut un pilote plein qu'un réservoir vide!
Tous les chemins mènent au rhum.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lazuli
posté mardi 14 aot 2018 à 17:51
Message #9


Icône de groupe
Coup de vent

Groupe : Modérateurs
Messages : 2048
Inscrit : 14/11/2011
Lieu : La Rochelle
Membre no 20424



C'est effectivement du SH3, mais quel Mod ???


--------------------
"On se rencontre, on se canonne, on se sépare et la mer n’en reste pas moins salée."
Comte de Maurepas, secrétaire d’État à la Marine de 1723 à 1749


Lazuli
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gibus
posté mardi 14 aot 2018 à 18:45
Message #10


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Webmasters
Messages : 20524
Inscrit : 23/11/2006
Lieu : Bellerive sur Allier (03)
Membre no 4774



Citation (Dagoth_Ur @ mardi 14 ao?t 2018 à 12:01) *
Citation (Gibus @ lundi 13 ao?t 2018 à 13:26) *
Il n'y a qu'un ancien marin pour pondre un récit si proche de la réalité. smile.gif

C'est très gentil mais je n'ai jamais été marin sweatingbullets.gif

J'ai juste "quelques" livres traitants de cette période et un grand intérêt pour notre marine ce qui m'inspire pour rendre mes récits de partie plus réels ;-)


Merci U2518 biggrin.gif

J'ai pourtant vu "15 ans de marine" dans la présentation du récit. D'où ma confusion.


--------------------
Le Pacifique est un océan immense. Vous n'y trouverez pas l'ennemi si vous ne le voulez pas. Richard O'Kane.
En patrouille avec SH4 sur USS Skate

Comité de lutte contre le langage SMS, les fautes volontaires sur Internet et les anglicismes


Une pomme par jour éloigne le médecin ... à condition de viser juste. (Sir Winston SPENCER-CHURCHILL)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<S639>AMAZ...
posté mercredi 15 aot 2018 à 07:42
Message #11


Icône de groupe
Coup de vent

Groupe : Bienfaiteur
Messages : 2007
Inscrit : 13/08/2015
Lieu : Montpellier (Hérault)
Membre no 26087



Toujours autant de plaisir à lire tes récits d'aventures Dagoth_Ur.
Quelle qualité de narration, en évoquant le caractère humain dans ces épreuves.
Je reproche à certains ouvrages de ce genre, ce manque d'évocation .

En espérant que le vaillant Adolfo, après avoir triomphalement remonté le "kanal", ne passe pas sous le fer du général Spontz.
Il serait obligé de s'exiler en Bolivie avec le maréchal "Gâteau-aux Pommes".


--------------------
On peut braver les lois humaines mais non résister aux lois de la nature.
Vingt mille lieues sous les mers (1869) - Jules Verne
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dagoth_Ur
posté mercredi 15 aot 2018 à 08:36
Message #12


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 178
Inscrit : 04/01/2018
Lieu : Penvénan
Membre no 28050



Citation (Séné @ mardi 14 ao?t 2018 à 16:26) *
Adolfo Ramirez de retour à Paris? Je le croyais également en train de gratter la couenne des porcs en Amérique du sud wink.gif

ps: pour le non initié comme moi, une petite carte avec les points géographiques cités aurait amené encore plus de réalisme même si l'immersion est déjà totale. La lecture de ce compte-rendu m'a fait frissonner au vrai sens du terme: j'avais l'impression d'y être et de ramasser les embruns depuis le kiosque.
Bravo!

Merci beaucoup Séné, biggrin.gif

Je penserai à la carte la prochaine fois, en effet c'est pas mal aussi pour suivre le récit.

Citation (Séné @ mardi 14 ao?t 2018 à 16:26) *
Au fait, les graphismes sont tirés de quel SH? Le 3?

bah on est dans le forum SH3 tongue.gif


--------------------
L'important c'est d'avoir un bon cuisinier à bord.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dagoth_Ur
posté mercredi 15 aot 2018 à 09:21
Message #13


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 178
Inscrit : 04/01/2018
Lieu : Penvénan
Membre no 28050



Citation (Lazuli @ mardi 14 ao?t 2018 à 18:51) *
C'est effectivement du SH3, mais quel Mod ???

Il y en a pas mal, et en plus je les ai mélangés... sweatingbullets.gif
Voici ceux dont je me souviens:
- GWX 3
- Patch Shie (passage en version 16B1 et ajout d'option pratiques et réalistes)
- GWX3 Damage enhanced (dégats plus réalistes des armes)
- GWX 3 Wilhemshafen,St Naz,Schluese and xtra ships V6 (Ajoute quelques navires, ainsi que des écluses à ces deux ports)
- Merchant Fleet Mod v3.3 (Ajout d'environ 120 navires marchands)
- WB'S USAM v69.61.1 (ajout de navires marchands, navires de guerre et avions)
- Hunt I,II,III (modification et amélioration de ces empêcheurs de couler en paix)
- GWX3 16 kms atmosphere couplé a SH4 sea for SH3 (ou un truc de ce genre^^) (modification des détecteurs, du ciel et de la mer)
- Wooden Lifeboat (ajout de canots de survie et de naufragés)
- Anzamick's damage imersion + patch faits maison pour USAM et MFM (variation des visuels de dégâts sur les coques)
- Remove searchlights + patch faits maison pour USAM et MFM (suppression des projecteurs sur les navires marchants et les gros navires de combat)
- graduation sur les jumelles (parce qu'elles sont couplées au compas de relèvement, et c'est plus facile pour moi lol)
- GWX torpedo alarm (réaction de fuite des cibles lors de l'explosion prématurée des torpilles)
- Elite binoculars (petit modules graphique améliorant l’esthétisme des jumelles des veilleurs)
- Das Boot officiers icons ( pas besoin de description je pense que tout le monde a compris^^)
- Un mod fait maison regroupant divers tenues pour l'équipage et supprimant les grades et médailles
- Un mod fait maison "sound"
- La peinture du U9 est un mod de Sailor Steeve (sur subsim) nommé My IIA
- Ma traduction perso (correction/modification du tripartite et sh3 commander, traduction complète patch hsie et des modules ajoutant des navires et avions)
La prochaine j'aurai d'installé ceux là:

- Manos Environement Pro V6 en remplacement de GWX3 16 kms atmosphere (le rendu du ciel et de la mer est nettement meilleur).
- German U-boats compillation qui améliore grandement la qualité visuelle des sous-marin.
- peut être EnvSimAct_10 qui semble améliorer la météo


--------------------
L'important c'est d'avoir un bon cuisinier à bord.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dagoth_Ur
posté mercredi 15 aot 2018 à 09:26
Message #14


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 178
Inscrit : 04/01/2018
Lieu : Penvénan
Membre no 28050



Citation (Gibus @ mardi 14 ao?t 2018 à 19:45) *
J'ai pourtant vu "15 ans de marine" dans la présentation du récit.

Je ne sais plus quand j'ai entendu ça, mais du coup c'est ce que je dis tout le temps quand je vois un mec bourré!! laugh.gif

Vu la météo de la partie, c'est le premier truc auquel j'ai pensé... sans penser que ça pouvait porter à confusion wacko.gif


--------------------
L'important c'est d'avoir un bon cuisinier à bord.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Dagoth_Ur
posté mercredi 15 aot 2018 à 09:33
Message #15


***
Petite brise

Groupe : Membres
Messages : 178
Inscrit : 04/01/2018
Lieu : Penvénan
Membre no 28050



Citation (<S639>AMAZONE @ mercredi 15 ao?t 2018 à 08:42) *
Toujours autant de plaisir à lire tes récits d'aventures Dagoth_Ur.
Quelle qualité de narration, en évoquant le caractère humain dans ces épreuves.
Je reproche à certains ouvrages de ce genre, ce manque d'évocation .

En espérant que le vaillant Adolfo, après avoir triomphalement remonté le "kanal", ne passe pas sous le fer du général Spontz.
Il serait obligé de s'exiler en Bolivie avec le maréchal "Gâteau-aux Pommes".

Merci biggrin.gif
Pour ces récits, je m'inspire beaucoup des livres que j'ai. Principalement les trois tomes de "La marine marchande pendant la seconde guerre mondiale" (Marine Edition) qui sont truffés des témoignages de marins ayants vécus ces situations d'attaque et de naufrage.

Quand à Monsieur R, pour le moment il est en état de grasse à faire la course au tonnage avec ses collègues, il est à l'abri de l'exile laugh.gif


--------------------
L'important c'est d'avoir un bon cuisinier à bord.


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gibus
posté mercredi 15 aot 2018 à 09:39
Message #16


Icône de groupe
Typhon

Groupe : Webmasters
Messages : 20524
Inscrit : 23/11/2006
Lieu : Bellerive sur Allier (03)
Membre no 4774



Citation (Dagoth_Ur @ mercredi 15 août 2018 à 10:26) *
Vu la météo de la partie, c'est le premier truc auquel j'ai pensé... sans penser que ça pouvait porter à confusion wacko.gif

Y'a pas de souci. wink.gif


--------------------
Le Pacifique est un océan immense. Vous n'y trouverez pas l'ennemi si vous ne le voulez pas. Richard O'Kane.
En patrouille avec SH4 sur USS Skate

Comité de lutte contre le langage SMS, les fautes volontaires sur Internet et les anglicismes


Une pomme par jour éloigne le médecin ... à condition de viser juste. (Sir Winston SPENCER-CHURCHILL)
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : vendredi 06 dcembre 2019 à 09:24