Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Les "U-Boote" de la seconde guerre mondiale en photos
Forums Mille-Sabords.com > Mille-Sabords : La Communauté > Articles, revues de jeux, littérature et histoire, photos > Histoire et technique des sous-marins
Pages : 1, 2, 3, 4, 5
fredl109
Merci U796 pour ce fantastique travail que tu as fait, quelle richesse iconographique avec des explications claires et concises, vraiment un travail remarquable. Puis je mettre le lien de ce poste dans mon forum Italie 1935 45, je suis sur que cela les intéressera fortement. Encore bravo.
Amitiés Fred biggrin.gif biggrin.gif biggrin.gif biggrin.gif
U796
Citation (fredl109 @ mercredi 26 janvier 2011 à 13:38) *
Merci U796 pour ce fantastique travail que tu as fait, quelle richesse iconographique avec des explications claires et concises, vraiment un travail remarquable. Puis je mettre le lien de ce poste dans mon forum Italie 1935 45, je suis sur que cela les intéressera fortement. Encore bravo.
Amitiés Fred biggrin.gif biggrin.gif biggrin.gif biggrin.gif


Bonjour

Pas de problème, ça sert à cela ! wink.gif

Cordialement
U796
U-74 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :



Succès : 5 + 2 endommagés + 1 corvette
11 Mars 1941 à 08h00 : "Frodi" (bateau de pêche de 97 tonnes), carreau AE 8873, canon - 200 nautiques au Sud-Est de Reykjavik - endommagé
03 Avril 1941 à 05h01 : S.S. "Leonidas Z. Cambanis" (cargo à vapeur de 4274 tonnes du convoi SC 26), carreau AK 3621, torpille - 58°12'N 27°40'O
03 Avril 1941 à 05h12 : S.S. "Indier" (cargo à vapeur de 5409 tonnes du convoi SC 26, carreau AK 3687, torpille - 58°13'N 27°36'O
03 Avril 1941 à 05h39 :H.M.S. "Worcestershire" (croiseur marchand armé de 11402 tonnes du convoi SC 26), carreau AK 3688, torpille - 58°19'N 27°25'O - endommagé
05 Août 1941 à 05h40 : S.S. "Kumasian" (cargo à vapeur de 4922 tonnes du convoi SL 81), carreau AM 7156, torpille - 53°26'N 15°40'O -
19 Septembre 1941 à 06h03 : H.M.S. "Levis" (corvette de 625 tonnes du convoi SC 44), carreau AD 9458, torpille - 60°07'N 38°37'O
20 Septembre 1941 à 01h13 : S.S. "Empire Burton "( cargo à vapeur de 6966 tonnes du convoi SC 44), carreau AD 7851, deux torpilles - 61°34'N 35°05'O
07 Novembre 1941 à 22h34 : M.V. Nottingham" ( cargo à moteur de 8532 tonnes), carreau AK 5998, torpille - 53°24'N 31°51'O

Patrouilles et anecdotes :
Lancé le 31 Août 1940
Mise en service le 31 Octobre 1940
Du 22 Février 1941 au 25 Février 1941, départ de Kiel, arrivée à Bergen.
Du 05 Mars 1941 au 11 Avril 1941, départ de Bergen pour le" Sud de l'Islande. Durant la nuit du 08 au 09 Mars 1941, il signale un convoi, mais ne peut l'attaquer. A partir du 10 Mars 1941, il patrouille à l'ouest de la Manche. Le 11 Mars 1941, il endommage au canon, un bateau de pêche islandais, au Sud-Est de Reykjavik. Le 15 Mars 1941, l'U-110 (K.L. Fritz-Julius LEMP) signale le convoi Halifax 112 (HX 112), au Sud de l'Islande, malgré une très mauvaise visibilité. Il a pu le repérer en plongée, grâce aux hydrophones. Le convoi est composé de quarante et un navires marchands et pétroliers. Il est protégé par l'Escort Group 5 (EG 5), commandé par Donald MACINTYRE, embarqué sur le "Walker". L'EG 5 est composé de quatre autres destroyers, le "Vanoc", le "Volunteer", le "Sardonyx" et le "Scimitar", ainsi que deux corvettes, "Bluebell" et "Hydrangea". L'U-37 (K.L. Asmus Nicolaï CLAUSEN), l'U-74, l'U-99 (K.K. Otto KRETSCHMER) et l'U-100 (K.L. Joachim SCHEPKE) se dirigent vers le convoi. Seul l'U-99 coule cinq bâtiments et en endommage un autre, durant la nuit. Les quatre autres U-Boote sont maintenus hors de portée du convoi. L'opération est abandonnée, le 16 Mars 1941, après la perte de l'U-99 et de l'U-100. Le 19 Mars 1941, un "Condor" du 1/KG 40 signale le convoi Halifax 113 (HX 113), au Nord-Ouest des Hébrides. L'U-74, l'U-98 (K.L. Robert GYSAE) et l'U-110 (K.L. Fritz-Julius LEMP) se dirigent vers lui, mais ne le trouvent pas. Le 02 Avril 1941, l'U-74 rejoint d'autres U-Boote pour intercepter le Slow Convoy 76 (SC 76), signalé par l'U-76 (O.L. Friedrich von HIPPEL), au Sud de l'Islande, le 01 Avril 1941. Ce convoi est formé de vingt deux navires marchands et pétroliers, escortés par le croiseur auxiliaire H.M.S. "Worcestershire". Le convoi arrive sur la ligne de patrouille, le soir du 02 Avril 1941. L'attaque est lancée, sept U-Boote y participent et elle dure jusqu'au 03 Avril 1941 au matin. Onze bâtiments sont coulés et un autre endommagé. L'U-74 coule un grec et un belge et torpille et endommage le H.M.S "Worcestershire", à l'Ouest de Rockall. L'opération contre le SC 26 se termine le 05 Avril 1941. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 08 Mai 1941 au 30 Mai 1941, départ de Saint-Nazaire pou l'Atlantique Nord. Le 13 Mai 1941, il se trouve au Sud-Est du Groenland, avec d'autres U-Boote. Le 19 Mai 1941, l'U-94 (K.L. Herbert KUPPISCH) signale le convoi Halifax 126 (HX 126) escorté seulement par un croiseur auxiliaire. L'attaque commence le 23 Mai 1941 à 04h00 et dure trois jours. Le convoi perd neuf bâtiments et en a un autre endommagé. L'U-74 ne rapporte aucun succès. Le 22 Mai 1941, il est attaqué pat un bâtiment de l'Escort Group 12, venu au secours du HX 126. L'U-74 est endommagé par des charges de profondeur, obligeant KENTRAT à effectuer des réparations à Lorient. Mais le 25 Mai 1941, sur la route de la France, il est appelé avec d'autres U-Boote pour porter assistance au "Bismarck". L'U-74 arrive sur les lieux du naufrage, mais des mauvaises conditions météo l'empêchent d'attaquer les forces britanniques. KENTRAT aperçoit au périscope que deux bâtiments de guerre britanniques (H.M.S. "Devonshire" et un destroyer) recueillent les survivants du "Bismarck". Ils partent ensuite à grande vitesse, craignant les U-Boote, avec seulement cent dix survivants. L'U-74 recueille que trois hommes. Deux mille Allemands étaient sur le navire de ligne. L'U-74 a du mal, a cause des dégâts, à rejoindre Lorient. Arrivant près des côtes françaises, de l'eau de mer pénètre dans le local batterie, ce qui déclenche des gaz nocifs. L'U-74 doit rester en surface. Un sous-marin britannique l'attaque, mais ne le touche pas, malgré un tir de cinq torpilles. Arrivée à Lorient.
Du 05 Juillet 1941 au 12 Août 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique. Le 17 Juillet 1941, un "Condor" du I/KG 40 signale le convoi OB 346, au Nord-Ouest de la Manche. Cinq U-Boote se dirigent vers lui. Le 20 Juillet 1941, l'U-74 avec onze autres U-Boote font route également pour l'intercepter. Il n'y aura que deux bâtiments marchands indépendants endommagés, pendant les attaques menées par les U-Boote. Entre le 24 et le 26 Juillet 1941, KENTRAT participe à une action contre le convoi SL 80, au Sud-Ouest de l'Irlande, mais l'opération échoue. Le 01 Août 1941, le convoi SL 81 est signalé, au Sud-Ouest de l'Irlande. ce convoi est composé de dix sept bâtiments marchands escortés de onze bâtiments de guerre, incluant le CAM "Malpin" avec ses "Hurricane", plus neuf corvettes. Quelques U-Boote sont au contact, le 02 et le 03 Août 1941, mais ils sont repoussés par l'escorte. L'U-74 peut attaquer le convoi, le 04 Août 1941, sans succès. Le 05 Août 1941, il torpille et coule un britannique, à l'Ouest de l'Irlande.

Eitel-Friedrich Kentrat
KENTRAT réclame également trois endommagés. Cinq bâtiments du convoi sont perdus, coulés par quatre U-Boote. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 08 Septembre 1941 au 26 Septembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. A partir du 18 Septembre 1941, il est avec le groupe "Bradenburg", au Sud-Est du Cap Farewell. Il signale le même jour, le Slow Convoy 44 (SL 44). Il est composé de soixante six bâtiments marchands, escortés simplement du Canadian Escort Group avec son seul destroyer et ses quatre corvettes. Quatre autres U-Boote du groupe le rejoignent. Le 19 Septembre 1941, l'U-74 coule une corvette canadienne et le 20 Septembre 1941, il envoie par le fond un britannique, à l'Est du Cap Farewell. Deux des corvettes de l'escorte, le H.M.C.S. "Mayflower" et le H.M.C.S. "Agassiz" recueillent quarante survivants de l'autre corvette. Dix sept Canadiens périssent. KENTRAT réclame deux autres bâtiments coulés, mais ce n'est pas confirmé. Il attaque le convoi, également le 21 Septembre 1941, mais sans succès. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 22 Octobre 1941 au 11 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 27 Octobre 1941, il signale le convoi ON 28 à 550 nautiques à l'Ouest de l'Irlande. Cinq U-Boote du groupe "Reissewolf" sont dirigés vers lui. KENTRAT reçoit l'ordre de le suivre, en attendant l'arrivée des U-Boote. Mais ils ne peuvent approcher le convoi qu'en plongée. L'U-74 et l'U-77 (K.L. Heinrich SCHONDER) l'attaquent sans succès. L'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM), l'U-502 (K.L. Jürgen von ROSENSTIEL) et l'U-568 (K.L. Joachim PREUSS) se trouvent à court de carburant et doivent donc retourner en France. L'U-74 continue la poursuite jusqu'au 01 Novembre 1941, avec l'U-106 (K.L. Herman RASCH). Ce qui le mène aux environs de Terre-Neuve après plus de 1600 nautiques de navigation. Le 07 Novembre 1941, sur la route du retour, il torpille et coule un bâtiment britannique, au Sud-Est du Cap Farewell. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 09 Décembre 1941 au 24 Décembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 11 Décembre 1941, il reçoit l'ordre de passer en Méditerranée. Le 14 Décembre 1941, il signale le convoi Homebound Gibraltar 76 (HX 76), composé de trente deux navires marchands et de dix-sept navires d'escorte. Il passe le détroit de Gibraltar pendant la nuit du 16 au 17 Décembre 1941 (la nuit du 15 Décembre 1941, selon une autre source). Arrivée à Messine.
Du 27 Décembre 1941 au 08 Janvier 1942, départ de Messine, arrivée à La Spezia.
Du 23 Avril 1941 au 02 Mai 1942, départ de La Spezia, pour l'Ouest de la Méditerranée.

Le 02 Mai 1942, l'U-74 est repéré en surface par un "Catalina" du Sqn 202. L'appareil l'attaque, lui lance sept charges de profondeur Mk 8 réglées à 15 mètres d'immersion, l'U-74 plonge. L'avion reste pendant quatre heures au contact. A 17h45 arrivent sur les lieux les destroyers H.M.S. "Wishart" et H.M.S. "Wrestler". L'U-74 est localisé et détruit par des charges de profondeur.47 morts, pas de survivant.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u74.htm
http://u-boote.fr/u-74.htm
U796
U-75 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :

U-75 à droite, U-71 à gauche

Succès : 6 + 2 barges coulées + 1 possible endommagé
29 Avril 1941 à 02h29 : S.S. "City of Nagpur" (cargo à vapeur de 10146 tonnes), carreau AL 7421, torpille - 52°30'N 26°O-
03 Juin 1941 à 03h45 : S.S. "Eibergen" (cargo à vapeur de 4801 tonnes du convoi OB 327, convoi qui a été dispersé), carreau BD 6622, torpille - 48°02'N 25°06'O
03 Juin 1941 à 20h33 : S.S. "Inversuir" (pétrolier de 9456 tonnes), carreau BD 6154, coup de grâce - 48°30'N 28°30'O
25 Juin 1941 à 11h35 : vapeur de + 4000 tonnes, carreau AJ 9259, torpille. Le cargo faisait route vers l'Est. Il a coulé par l'arrière en quatre minutes -possible
05 Août 1941 à 05h20 : S.S. "Harlingen" (cargo à vapeur de 5415 tonnes du convoi SL 81), carreau AM 7151, torpille - 53°26'N 15°40'O
05 Août 1941 à 05h20 : S.S. "Cape Rodney" (cargo à vapeur de 4512 tonnes du convoi SL 81), carreau AM 7151, torpille - 53°26'N 15°40'O
12 Octobre 1941 à 01h24 : A2 (barge de 500 tonnes), torpille et canon - 32°08'N 24°56'E -
12 Octobre 1941 à 01h55 : A7 (barge de 500 tonnes), canon - 32°08'N 24°56'E -
28 Décembre 1941 : S.S. "Volo" (cargo à vapeur de 1587 tonnes), carreau CO 92, torpille - 31°45'N 26°48'E -

Patrouilles et anecdotes :

Lancé le 18 Octobre 1940
Mise en service le 19 Décembre 1940
Du 10 Avril 1941 au 12 Mai 1941, départ de Kiel pour les Northwest Approaches. Il ne trouve aucun convoi ou bâtiment dans la zone Sud et Sud-Est de l'Islande. Le 29 Avril 1941, il envoie par le fond un britannique, à l'Ouest de l'Irlande. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 29 Mai 1941 au 03 Juillet 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 03 Juin 1941, il coule un hollandais du convoi OB 327, au Nord des Açores. Dans la soirée, il envoie par le fond un britannique endommagé par l'U-48 (K.L. Herbert SCHULTZE). L'U-75 rejoint le groupe "West", dans l'Atlantique Ouest. La position du groupe étant connue, par le décryptage des messages, les convois sont re-routés. Le 25 Juin 1941, RINGELMANN réclame un bâtiment coulé, mais ce n'est pas confirmé. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 29 Juillet 1941 au 25 Août 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 02 Août 1941, l'U-204 (K.L. Walter KELL) signale le convoi Sierra Leone 81 (SL 81), à 500 nautiques à l'Ouest de Brest, dans un brouillard très dense. KELL a détecté le convoi grâce à ses hydrophones, mais n'a pas de contact visuel. Dönitz donne l'ordre à KELL de le suivre. Il envoie des "Condor" et onze U-Boote. Le convoi est composé de dix-sept navires marchands, escortés par douze bâtiments de guerre (inclus les destroyers "Campbeltown", "St Alban" et "Wanderer", le CAM "Malpin" et ses "Hurricane), plus huit corvettes). Le 03 Août 1941, les "Condor" et les U-Boote découvrent le convoi. Un des "Condor" est abattu par un "Hurricane", piloté par R.H.W. EVERETT, lancé du "Malpin". L'approche du convoi est très périlleuse, à cause de la forte escorte. Durant la nuit du 04 au 05 Août 1941, l'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT), l'U-75, l'U-204 (K.L. Walter KELL) et l'U-372 (K.L. Heinz-Joachim NEUMANN) entreprennent plusieurs attaques et cinq bâtiments du convoi sont envoyés par le fond. L'U-75 coule deux britanniques, à l'Ouest de l'Irlande. Après les attaques du convoi, l'U-75 et quatre autres U-Boote se rassemblent dans l'Ouest de la Manche. Le 17 Août 1941, ils sont dirigés par un "Condor" du I/KG 40, vers le convoi OG 71. Le contact est pris par l'U-201 (K.L. Adalbert SCHNEE). L'U-204, l'U-552 (K.K. Erich TOPP), l'U-559 (K.L. Hans HEIDTMANN) et l'U-564 (K.K. Reinhard SUHREN) sont dirigés également vers lui, mais l'U-75 et les autres U-Boote faisant route avec lui, ne le trouvent pas. Huit bâtiments marchands et deux d'escorte sont coulés par les cinq autres U-Boote. L'U-75 reçoit l'ordre de rejoindre le raider "Schiff 36/Orion". Dans la nuit du 20 au 21 Août 1941, ils se retrouvent aux Açores. Ensuite l'U-75 l'escorte jusqu'à Bordeaux. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 27 Septembre 1941 au 02 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour la Méditerranée. Il passe le détroit de Gibraltar dans la nuit du 03 au 04 Octobre 1941. Il est le premier U-Boot du groupe "Goeben" à passer en Méditerranée. Il opère entre Tobrouk et Alexandrie. Le 12 Octobre 1941, l'U-75 coule deux barges britanniques, près des côtes libyennes, à l'Est de Tobrouk. Le 13 Octobre 1941, il recueille des survivants des deux barges. Il attaque, sans succès, un destroyer, le 25 Octobre 1941. Arrivée à Salamis (Grèce).
Du 22 Décembre 1941 au 28 Décembre 1941, départ de Salamis pour les côtes de Cyrénaïque et d'Egypte. Le 28 Décembre 1941, il envoie par le fond un britannique, à l'Est-Nord-Est de Sidi Barrani (Libye). RINGELMANN réclame deux bâtiments coulés et un autre endommagé (Carreau CO 92), mais ce n'est pas confirmé.

Le Kaleun, Helmuth Ringelmann

Plus tard, dans la même journée, il est attaqué par le H.M.S. "Kipling", près de Mersa Matruh (Egypte), qui le coule avec des charges de profondeur après une chasse de deux heures et demi. 14 morts, 30 survivants

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u75.htm
http://u-boote.fr/u-75.htm
U796
U-76 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos : Néant (coulé à sa première patrouille)

Succès : 1 + 1 possible
03 Avril 1941 : S.S. "Daphné" (cargo à vapeur de 1939 tonnes), carreau AL 1235, torpille - 60°N 20°O -
04 Avril 1941 : S.S. "Athenic" (cargo à vapeur de 5351 tonnes du convoi dispersé SC 26), carreau AL, torpille - 58°32'N 20°13'O

Patrouilles et anecdotes :
Lancé le 03 Octobre 1940
Mise en service le 03 Décembre 1940
Du 19 Mars 1941 au 05 Avril 1941, départ de Kiel pour l'Ouest des îles britanniques, après entraînement dans les glaces de la Baltique et après s'être arrêté à Bergen pour problèmes mécaniques. Le 01 Avril 1941, il signale dans la zone des Northwest Approaches, le convoi Outbound 305, à 400 nautiques à l'Est. Ce convoi est composé de cinquante et un navires marchands. La position de HIPPEL étant connue par radiogoniométrie, il est obligé de naviguer en plongée et d'effectuer des manœuvres d'évasion pendant neuf heures. En faisant surface, il s'aperçoit qu'i a perdu le contact. A la recherche de l'OB 305, il tombe sur le Slow Convoy 26 (SC 26), au Sud de l'Islande et le signale à Dönitz. L'U-46 (K.L. Engelbert ENDRASS), l'U-69 (K.L. Jost METZLER) et l'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM) attaquent le convoi et lui coulent six bâtiments et en endommagent un autre. Le 03 Avril 1941 au matin, l'U-76 envoie par le fond, un indépendant, un finnois. L'U-76 continue à suivre le convoi jusqu'au 04 Avril 1941. Tard dans l'après-midi, il fait surface pour recharger ses batteries. Il signale un autre bâtiment du convoi, c'est un cargo britannique. HIPPEL l'attaque et tire une torpille. L'équipage du cargo abandonne le navire, après avoir lancé un 'SSS'. L'U-76 plonge et tire deux autres torpilles.

Quatre bâtiments de l'escorte : les destroyers "Havelock" et "Wolverine", la corvette "Arbatus" et le sloop "Scarborough" se dirigent vers les lieux de l'attaque. Quand ils arrivent sur zone, l'U-76 est en surface pour recharger ses batteries. Il plonge en catastrophe pour leur échapper. Le "Wolverine" obtient un contact asdic et lui lance deux charges de profondeur. Les huit charges de profondeur du "Scarborough" lui causent des dommages sévères au niveau de la tenue de l'immersion. A 09h25, l'U-76 fait surface, après seulement quatre minutes depuis le début de l'attaque. L'équipage abandonne l'U-Boot. La corvette "Arbutus" s'approche et son premier lieutenant, Geoffrey ANGUS, monte sur le pont de l'U-76. C'est le premier britannique à mettre les pieds sur un U-Boot, au court de la deuxième guerre mondiale. Il monte à bord pour essayer de récupérer la machine Enigma et les papiers secrets. Arrivé en haut du kiosque, il en est empêché par un fort dégagement de gaz chlorhydrique émanant de présence d'eau de mer dans les batteries. L'U-76 coule alors rapidement. Le "Wolverine" recueille HIPPEL et trente neuf hommes d'équipage. Le "Scarborough" et l"Arbutus" en recueillent un autre. Ce qui porte le nombre de rescapés à quarante et un, un seul est victime des gaz toxiques.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u76.htm
http://u-boote.fr/u-76.htm
fredl109
Merci U796, j'ai donc passé le lien sur le forum et comme je m' y attendait cela intéresse du monde, j'ai même reçu un MP de David Zanbom un des très bon historien du forum, il travail en effet pour plusieurs revues d'histoire, qui le trouve lui aussi très bien fait, je te réitère ici mes félicitations, car pour avoir fait des postes de ce calibre sur le forum Italie 1935 45, je sais ce que cela demande comme recherche. Bravo, bravo, bravo.

Amitiés Fred biggrin.gif biggrin.gif biggrin.gif

PS: Surtout dans tes articles garde le coté anecdote comme tu le fait, cela donne de la vie au récit et nous éclaire sur ce qu'ont pus endurés touts ces marins.
U796
U-77 (Type VIIC)

Emblème(s) :


Photos :

U-77, U-71 et U-751





Succès : 15 + 3 endommagés + 1 destroyer -
13 Juin 1941 à 04h04 : S.S. "Tresillian" (cargo à vapeur de 4743 tonnes), carreau BC 85, torpille - 44°40'N 45°30'O -
22 Juin 1941 à 22h36 : S.S. "Arakaka" (cargo à vapeur de 2379 tonnes), carreau BC 64, torpille - 47°N 40°O
25 Juin 1941 à 04h56 : S.S. "Anna Bulgaris" (cargo à vapeur de 4603 tonnes), carreau BC 23, torpille - 55°N 38°O -
15 Décembre 1941 à 04h10 : S.S. "Empire Barracuda" (cargo à vapeur de 4972 tonnes du convoi HG 76), carreau CG 9843, torpille - 35°30'N 06°17'O
12 Janvier 1942 à 02h36 : H.M.S. "Kimberley" (destroyer de 1690 tonnes), carreau CO 5996, torpille - 32°18'n 24°43'E - endommagé
12 Janvier 1942 à 05h37 : H.M.S. "Grove" (destroyer d'escorte de 1050 tonnes), carreau CO 9131, torpille - 32°05'N 25°30'E -
22 Juillet 1942 à 04h11 : "Vassiliki" (bâtiment auxiliaire britannique de 140 tonnes), carreau CP 2988, canon - 34°45'N 34°35'E -
24 Juillet 1942 à 18h17 : "Tarfic El Rahman" (bateau de pêche syrien de 30 tonnes), carreau CP 2988, canon - 30 nautiques à l'Est du Cap Greco (Chypre)
30 Juillet 1942 à 12h16 : "Fany" (bateau de pêche égyptien de 43 tonnes), carreau CP 2698, torpille - Entre Chypre et le Liban -
01 Août 1942 à 13h25 : "St Simon" (bateau de pêche égyptien), carreau CP 5398, canon - 35 nautiques au Nord-Ouest de Beyrouth -
06 Août 1942 à 07h06 : "Ezzet" (bateau de pêche égyptien de 158 tonnes), carreau CO 2698, canon - Entre Chypre et Lattakia (Syrie) -
06 Août 1942 à 07h30 : "Adnan" (bateau de pêche égyptien de 155 tonnes), carreau CP 2698, canon - Entre Chypre et Lattakia - endommagé
10 Août 1942 à 01h20 : "Kharouf" (bateau de pêche palestinien de 158 tonnes), carreau CP 5637, canon - Entre Beyrouth et Saïda (Liban)
16 Août 1942 à 23h34 : "Daniel" (bateau de pêche palestinien), carreau CP 5393, canon - Entre Haïfa et Chypre -
12 Novembre 1942 à 03h09 : H.M.S. "Stork" (sloop de 1190 tonnes), carreau CH 7492, torpille - 36°40'N 02°45'E -
07 Février 1943 à 02h00 : S.S. "Empire Webster" (cargo à vapeur de 7043 tonnes du convoi KMS 8), carreau CH 8190, torpille - 36°47'N 01°37'E
07 Février 1943 à 02h00 : S.S. "Empire Banner" (cargo à vapeur de 6699 tonnes du convoi KMS 8), carreau CH 8190, torpille - 36°48'N 01°32'E
16 Mars 1943 : S.S. "Hadleigh" (cargo à vapeur de 5222 tonnes du convoi ET 14), carreau CH 8473, torpille - 36°10'N 00°30'O -
16 Mars 1943 : M.V. "Merchant Prince" (cargo à moteur de 5229 tonnes du convoi ET 14), carreau CH 8473, torpille - 36°10'N 00°30'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes :

Lancé le 23 Novembre 1940
Mise en service le 18 Janvier 1941

(Prise de commandement)
Du 29 Mai 1941 au 07 Juillet 1941, départ de Kiel pour le Sud-Est de Terre-Neuve. Le 13 Juin 1941, il coule un britannique à l'Est-Sud-Est de St John. A partir de mi-Juin, il rejoint le groupe "West" à la recherche de convois. A partir du 20 Juin 1941, le groupe se positionne en formation lâche, au centre de l'Atlantique Nord. Le 22 Juin 1941, l'U-77 envoie par le fond un britannique, à l'Est de Saint John et le 25 Juin 1941, un grec au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Le 24 Juin 1941, le convoi OB 336 est signalé par l'U-203 (K.L. Rolf MÜTZELBURG), au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. L'U-77 se dirige vers lui, le poursuit pendant deux jours, mais sans succès. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 02 Août 1941 au 10 Septembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 04 Août 1941, il est dirigé avec d'autres U-Boote (U-43 : K.L. Wolfgang LÜTH, U-71 : K.L. Walter FLACHSENBERG, U-96 : K.L. Heinrich LEHMANN-WILLENBROCK, U-751 : K.L. Gerhard BIGALK) vers un convoi, probablement l'OG 70, signalé par l'U-565 (O.L. Joahan JEBSEN). Mais ils ne le trouvent pas. A partir du 05 août 1941, il rejoint d'autres U-Boote, au Sud-Ouest de l'Islande. Jusqu'à la fin Août, ils recherchent les convois en se dirigeant vers l'Est. A partir du 01 Septembre 1941, l'U-77 forme avec d'autres U-Boote, le groupe "Kurfürst", à l'Ouest de la Manche. Le même jour, le groupe "Bosemüller" est formé, à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. L'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM) signale le convoi Sierra Leone 84 (SL 84), le 01 Septembre 1941. Le groupe "Bosemüller" est dirigé vers lui, mais ne le trouve pas à cause d'une mauvaise visibilité. Pendant la recherche, l'U-83 (K.L. Hans-Werner KRAUS) et l'U-557 (K.L. Ottokar PAULSHEN) signalent le convoi OG 73. Les deux groupes se rassemblent pour l'attaquer. La recherche du convoi ne donne rien. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 11 Octobre 1941 au 13 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-77 se positionne au Sud-Est du Cap Farewell. Dans la nuit du 14 au 15 Octobre 1941, l'U-553 (K.K. Karl THURMANN) signale le Slow Convoy 48 (SL 48). L'U-77 et d'autres U-Boote se dirigent vers lui. SCHONDER ne peut le rejoindre qu'à partir du 17 Octobre 1941, mais alors son escorte est renforcée et l'U-77 ne peut pas mener une attaque. L'opération se termine le 18 Octobre 1941. A partir du 22 Octobre 1941, il rejoint le groupe "Reissewolf, à 450 nautiques au Sud-Est du Groenland. L'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM), l'U-502 (K.L. Jürgen von ROSENSTIEL) et l'U-568 (K.L. Joachim PREUSS) à court de carburant font route vers la France. Les autres U-Boote se dirigent vers le SC 48, mais le convoi est re-routé et ils ne le trouvent pas. Le 27 Octobre 1941, l'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT) signale le convoi Outbound North 28 (ON 28), à 500 nautiques à l'Ouest de l'Irlande et le groupe "Reissewolf" est dirigé vers lui. A partir du 28 Octobre 1941, l'U-77 est au contact du convoi, mais il est obligé de plonger par l'escorte. A court de carburant, il arrête la poursuite. Le 31 Octobre 1941, il est dirigé vers le convoi OS 10, mais il perd le contact, le 02 Novembre 1941. Après une reconnaissance qui n'a rien donné, la poursuite est abandonnée, le 04 Novembre 1941. L'U-77 se ravitaille, le 08 Novembre 1941, auprès du pétrolier "Bessel" à Vigo (Espagne). Arrivée à Lorient.
Du 10 Décembre 1941 au 19 Décembre 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. Le 11 Décembre 1941, il reçoit l'ordre de rallier la Méditerranée. Le 15 Décembre 1941, il envoie par le fond un britannique du convoi Homebound 76 (HG 76). Ce convoi compte trente deux bâtiments marchands et dix-sept d'escorte. Dans la nuit du 15 au 16 Décembre 1941, il passe le détroit de Gibraltar. Arrivée à Messine (Sicile).
Du 21 Décembre 1941 au 14 Janvier 1942, départ de Messine pour l'Est de la Méditerranée et les côtes de Cyrénaïque et d'Egypte. Aucun succès n'est à signaler jusqu'au 12 Janvier 1942 où il torpille et endommage un destroyer britannique, près de Bardia (Egypte). Le destroyer rentre à Alexandrie avec son arrière endommagé. Arrivée à Salamis (Grèce).
Du 28 Mars 1942 au 03 Avril 1942, départ de Salamis, arrivée à Salamis.
Du 07 Avril 1942 au 11 Avril 1942, départ de Salamis, arrivée à La Spezia (Italie).
Du 06 Juin 1942 au 17 Juin 1942, départ de La Spezia pour les côtes de Cyrénaïque. Le 12 Juin 1942, il envoie par le fond un destroyer britannique, de la classe 'Hunt', au Nord de Sidi Barani (Egypte). Arrivée à Salamis.
Du 23 Juin 1942 au 09 Juillet 1942, départ de Salamis pour les côtes de Cyrénaïque. Arrivée à Salamis.
Du 16 Juillet 1942 au 21 Août 1942, départ de Salamis pour l'Est de la Méditerranée. Il patrouille devant Chypre, les côtes de Palestine et du Liban. Il coule huit bateaux de pêche égyptiens et palestiniens (dix selon une autre source). Arrivée à Salamis.
Du 25 Août 1942 au 30 Août 1942, départ de Salamis, arrivée à Pola.

(Heinrich Schonder commandant le U-77 jusqu'au 2 septembre 1942)
Du 12 Octobre 1942 au 29 Octobre 1942, départ de Pola pour l'Est de la Méditerranée. Aucun succès n'est à signaler pendant sa patrouille. Il reçoit l'ordre de rejoindre Messine pour ravitaillement. Arrivée à Messine.
Du 30 Octobre 1942 au 01 Novembre 1942, départ de Messine, arrivée à La Spezia.
Du 03 Novembre 1942 au 05 Décembre 1942, départ de La Spezia pour la zone entre les îles Baléares et Alger, une forte concentration de navires a été aperçue à Gibraltar. C'est l'opération 'Torch'. Le 12 Novembre 1942, il torpille et endommage un sloop britannique. Arrivée à La Spezia.
Du 26 Janvier 1943 au 10 Février 1943, départ de La Spezia, pour les îles Baléares et Alger. Le 07 Février 1943, il envoie par le fond deux britanniques, en position 13 et 14 dans le convoi KMS 8. Arrivée à La Spezia.
Du 03 Mars 1943 au 29 Mars 1943 (28 Mars 1943 selon une autre source), départ de La Spezia pour l'Ouest de la Méditerranée. Le 16 Mars 1943, l'U-77 attaque le convoi ET 14. Il coule un britannique et en endommage un autre. Le 28 Mars 1943, il est repéré par un "Hudson" (F/O J.B. HARROP) du Sqn 48, en surface, à l'Est des côtes espagnoles. L"Hudson" attaque, lui lance quatre charges de profondeur, dans le tourbillon crée par l'U-77 en plongeant. A court de carburant l'appareil doit stopper son attaque. Plus tard dans la journée, un autre "Hudson" (F/O Edgar F. CASTELL) du Sqn 233, repère de nouveau l'U-77 en surface, à 30 nautiques au Nord-Est de la première attaque. Quand l"Hudson" attaque, il est accueilli par la Flak de l'U-Boot. L'appareil ouvre également le feu (3000 coups), puis lui lance des bombes de 100 livres. Ensuite, il arrête son attaque, se trouvant à court de carburant. Ces attaques ont beaucoup endommagé l'U-77. Il prévient le BdU, qui lui conseille de se diriger vers Alicante (Espagne), après avoir reçu l'accord des autorités espagnoles, pour y effectuer les réparations. Dans le même temps, l'U-380 (K.L. Joseph RÖTHER) se dirige vers l'U-77. Lors de leur rencontre, l'U-380 embarque quelques hommes d'équipage de l'U-77.

Le 29 Mars 1943, un "Hudson" du Sqn 48, repère de nouveau l'U-77 près de Carlo de San Antonia. L'U-Boot ouvre le feu avec ses canons de Flak, puis plonge. L"Hudson" lui lance quatre charges de profondeur. Cette attaque endommage définitivement l'U-77. Neuf hommes d'équipage sont récupérés par un navire espagnol près de Denia (Espagne). Le reste de l'équipage en comptant HARTMANN périt dans le naufrage

Otto Hartmann


Liens
:
http://www.uboat.net/boats/u77.htm
http://u-boote.fr/u-77.htm
U796
U-78 (Type VIIC)
Lancé le 07 Décembre 1940
Mise en service le 15 Février 1941

Emblème(s) :


Photos : pas de photo connue

Succès : Néant

Patrouilles et anecdotes :
N'a jamais été opérationnel.
Ne possède que deux tubes lance-torpilles, à cause de la pénurie de ces derniers lors de sa construction.
Affecté à la 22.U-Flottille, à Gotenhafen à sa mise en service jusqu'à Mars 1945.
Ensuite transféré à la 4.U-Flottille, à Stettin.
A servi de générateur de puissance, à Pillau jusqu'au 16 Avril 1945.
Détruit le 16 avril 1945 par un tir d'artillerie soviétique à Pillau.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u78.htm
http://u-boote.fr/u-78.htm
U796
U-79 (Type VIIC)
Lancé le 25 Janvier 1941
Mise en service le 13 Mars 1941


Cérémonie d'entrée en service le 13 mars 1941

Emblème(s) :


Photos :










Succès : 2 + 2 endommagés + 1 canonnière -
11 Juin 1941 à 20h51 : S.S. "Havtor" (cargo à vapeur de 1524 tonnes), carreau AD 8218, torpille et canon - 65°35'N 28°05'O -
27 Juin 1941 à 00h56 : M.V. "Tibia" (pétrolier de 10356 tonnes du convoi HX 133), carreau AK 2434, torpille - 59°55'N 30°49'O - endommagé
27 Juillet 1941 à 00h27 : S.S. "Kellwyn" (cargo à vapeur de 1459 tonnes du convoi OG 69), carreau BE 8345, torpille - 43°N 17°O -
21 Octobre 1941 à 03h34 : H.M.S. "Gnat" (canonnière de 625 tonnes), torpille - 32°08'N 25°22'E - Endommagé

Patrouilles et anecdotes :
Du 05 Juin 1941 au 05 Juillet 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Il reçoit l'ordre avec l'U-559 (K.L. Hans HEIDTMANN) de rejoindre le détroit du Danemark, pour assister la sortie du croiseur "Lützow" (ex "Deutschland"). L'U-559 ayant son périscope pris par la glace est forcé de rejoindre Lorient. En route, l'U-79 torpille un norvégien, le 11 Juin 1941 à l'Ouest de Reykjavik. Le 20 Juin 1941, il rejoint d'autres U-Boote dans l'Atlantique Nord. Le 23 Juin 1941, l'U-203 (K.L. Rolf MÜTZELBURG) signale le convoi Halifax 133 (HX 133), au Sud du Cap Farewell, à 41° de longitude Ouest. Ce convoi est composé de quarante neuf bâtiments marchands et il est escorté par le H.M.C.S. "Ottawa" et quatre corvettes (3 canadiennes et 1 britannique). L'escorte prend en charge le convoi du départ jusqu'à 35° Ouest, lorsque les bâtiments d'escorte britanniques basés en Islande prennent le relais. Les U-Boote sont dirigés vers le convoi. Durant quatre jours, six bâtiments sont coulés. L'U-556 (K.L. Herbert WOHLFARTH) et l'U-651 (K.L. Peter LOHMEYER) sont envoyés par le fond. L'U-79 torpille et endommage un pétrolier hollandais, le 27 Juin 1941, à l'Est du Cap Farewell. Il est alors attaqué par la corvette H.M.C.S. "Chambly" et le destroyer H.M.C.S. "Ottawa". Quinze charges de profondeur lui sont lancées, il réussit à s'échapper. Le pétrolier hollandais sera de nouveau endommagé, le 03 Mars 1943, sur les côtes sud-africaines, par l'U-160 (K.L. Georg LASSEN). Arrivée à Lorient.
Du 21 Juillet 1941 au 16 Août 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. Le 25 Juillet 1941, le convoi OG 69 est signalé par un "Condor", à 400 nautiques à l'Ouest de la Manche. Il est composé de vingt six navires marchands, escortés par neuf corvettes et un chalutier armé. L'U-79 reçoit l'ordre de le rejoindre. Le 27 Juillet 1941, il est en contact avec le convoi, torpille et coule un britannique, à l'Ouest-Nord-Ouest du Cap Finisterre. KAUFMANN pense avoir touché d'autres bâtiments quand il est attaqué par la corvette H.M.S. "Rhododendron", mais ce n'est que les charges de profondeur qui explosent. Quarante six charges de profondeur sont lancées sans causer des dommages. Deux heures après, il fait surface et est de suite repéré par le H.M.S. "Pimpernel" qui lui lance vingt six charges de profondeur. Lorsque le 30 juillet 1941, l'opération prend fin, le convoi a perdu sept bâtiments. Le 09 Août 1941, le convoi HG 69 quitte Gibraltar. L'U-79 et sept autres U-Boote reçoivent l'ordre de se positionner entre Gibraltar et les Açores pour l'intercepter. Le 10 Août 1941, l'U-79 le signale, carreau CG 8661, mais doit plonger en catastrophe devant l'escorte qui lui lance quarante neuf charges de profondeur. Le convoi ne perd qu'un bâtiment, le 11 Août 1941, coulé par un "Condor" du I/KG 40. Arrivée à Lorient.
Du 14 Septembre 1941 au 18 Septembre 1941, départ de Lorient pour l'Irlande. Le 16 Septembre 1941, il reçoit l'ordre de retourner en France. Arrivée à Lorient.
Du 28 Septembre 1941 au 23 Octobre 1941, départ de Lorient pour la Méditerranée. L'U-79 est le premier U-Boot du groupe "Goeben" à aller en Méditerranée. En route, l'U-79 et l'U-129 (K.L. Asmus Nicolaï CLAUSEN) reçoivent l'ordre d'escorter le "Kota Pinang" venant de l'Atlantique Sud. Mais il n'est pas au rendez-vous. En effet le "Kota Pinang" est coulé, le 03 Octobre 1941, par le H.M.S. "Kenya", à l'Ouest du Cap Finisterre. L'U-129 recueille cent dix neuf rescapés et les remet à un remorqueur espagnol, le 06 Octobre 1941. L'U-79 passe le détroit de Gibraltar durant la nuit du 04 au 05 Octobre 1941. Il commence sa patrouille. Le 18 Octobre 1941, il coule probablement une barge, à l'Est de Tobrouk. Le 21 Octobre 1941, il torpille une canonnière britannique près de Bardia (Libye). Il tire quatre torpilles, trois passent au dessous et une seule fait but. Arrivée à Salamis.
Du 29 Novembre 1941 au 08 Décembre 1941, départ de Salamis. Le 06 Décembre 1941, il attaque sans succès le H.M.S. "Queen Elizabeth". Arrivée à Salamis.
Du 21 Décembre 1941 au 23 Décembre 1941, départ de Salamis pour l'Egypte et les côtes de Cyrénaïque. Le 23 Décembre 1941, il se trouve avec l'U-559 (K.L. Hans HEIDTMANN) et l'U-562 (O.L. Horst HAMM). Ils se rapprochent du convoi AT 5.

L'U-79 est repéré par les destroyers H.M.S. "Hasty" et H.M.S. "Hotspur" qui lui lancent des charges de profondeur, obligeant KAUFMANN de se saborder devant Bardia. Les quarante quatre hommes de l'U-79 en comptant le commandant sont fait prisonniers.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u79.htm
http://u-boote.fr/u-79.htm
U796
U-80 (Type VIIC)
Lancé le 11 Février 1941
Mise en service le 08 Avril 1941

Emblème(s) :


Photos :


Succès : Néant

Patrouilles et anecdotes : Néant
L'U-80 n'a jamais été opérationnel pour les missions de guerre.
Il ne possède que deux tubes lance-torpilles d'étrave, car à sa construction il en manquait...
Il sert de bateau école dans plusieurs U-Flottilles.

Coulé le 28 Novembre 1944 à cause d'un accident de plongée pendant des exercices en Mer Baltique, Ouest de Pillau (54°40'N 19°50'E ). 50 morts, aucun survivant

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u80.htm
http://u-boote.fr/u-80.htm
U796
U-81 (Type VIIC)
Lancé le 22 Février 1941
Mise en service le 26 Avril 1941

Emblème(s) :


Photos :








Succès : 26 + 3 endommagés + 1 porte-avions et 1 chalutier armé -
09 Septembre 1941 à 06h55 : S.S. "Empire Springbuck" (cargo à vapeur de 5591 tonnes, traînard du convoi SC 42), carreau AD 6886, 2 torpilles - 61°38'N 40°40'O -
10 Septembre 1941 à 07h53 : S.S. "Sally Maersk" (cargo à vapeur de 3252 tonnes du convoi SC 42), carreau AD 6835, torpille - 61°40'N 40°30'O
13 Novembre 1941 à 16h37 : H.M.S. "Ark Royal" (porte-avions de 22600 tonnes), carreau CG 9652, torpille - 36°03'N 045°45'O -
16 Avril 1942 à 21h00 : "Viking" (chalutier anti-sous-marins de 1150 tonnes), carreau CP 5639, torpille - 23 nautiques de Beyrouth -
16 Avril 1942 à 21h48 : S.S. "Caspia" (pétrolier de 6018 tonnes), carreau CP 5636, torpille - 10 nautiques au Sud de Beyrouth -
16 Avril 1942 à 22h50 : "Fatouh el Kher" (bateau de pêche égyptien de 97 tonnes), carreau CP 5638, canon - au large de la Palestine -
16 Avril 1942 à 22h50 : "Bab el Farag" (bateau de pêche égyptien de 105 tonnes), carreau CP 5638, canon - au large de la Palestine -
16 Avril 1942 à 22h50 : un cargo, carreau CP 5638, canon -
17 Avril 1942 : bateau de pêche, carreau CP 5953, canon -
19 Avril 1942: "Hefz el Rahman" (bateau de pêche égyptien de 90 tonnes), carreau CP 5639, éperonnage - au large de la Palestine -
20 Avril 1942: bateau de pêche, carreau CP 5631, canon -
22 Avril 1942 à 04h45 : "El Saadiah" (bateau de pêche égyptien de 122 tonnes), carreau CP 5688, canon - au large de la Palestine -
22 Avril 1942 à 04h45 : bateau de pêche, carreau CP 5688, canon -
22 Avril 1942 à 12h35 : "Aziza" (bateau de pêche égyptien de 100 tonnes), carreau CP 5361, canon - au large de la Palestine -
11 Juin 1942 à 02h18 : pétrolier, carreau CP 7421, torpille -endommagé -
10 Novembre 1942 à 01h46 : S.S. "Garlinge" (cargo à vapeur de 2012 tonnes), carreau CH 8523, torpille - 37°00'N 02°00'E -
13 Novembre 1942 à 15h55: M.V. "Maron" (cargo à moteur de 6487 tonnes de l'opération TORCH), carreau CH 7629, torpille - 36°27'N 00°55'O
09 Février 1943 : "El Kassbana" (bateau de pêche de 110 tonnes), carreau CP 5713, canon - Est de Chypre
10 Février 1943 à 23h20 : S.S. "Saronea" (pétrolier de 6671 tonnes), carreau CP 5636, torpille - 33°47'N 35°09'E - endommagé -
11 Février 1943 : "Husny" (bateau de pêche de 107 tonnes), carreau CP 5326, canon - 40 nautiques à l'Ouest de Tripoli -
11 Février 1943 : "Dolphin" (bateau de pêche de 135 tonnes), carreau CP 5326, canon - 40 nautiques à l'Ouest de tripoli -
11 Février 1943 : bateau de pêche, carreau CP 5326, canon - 35°02'N 34°35'O -
11 Février 1943 : bateau de pêche, carreau CP 2953, canon -
20 Mars 1943 : "Mawahab Allar" (bateau de pêche de 77 tonnes), carreau CP 5359, canon - 34°30'N 34°32'O -
20 Mars 1943 : "Bourghieh" (bateau de pêche de 244 tonnes), carreau CP 5359, canon - 35°50'N 01°41'O -
28 Mars 1943 à 22h02 : "Roushdy" (cargo à vapeur de 133 tonnes), carreau CP 8341, torpille - 31°46'N 34°23' E-
17 Juin 1943 à 07h33 : S.S. "Yoma" (transport de troupes de 8131 tonnes du convoi GTX 2), carreau CO 5498, torpille - 33°03'N 22°04'E
26 Juin 1943 : S.S. "Michalios" (cargo à vapeur de 3742 tonnes), carreau CP 3724, torpille - 3 nautiques à l'Ouest de Latakia (Syrie) -
26 Juin 1943 : "Toufic Allah" (bateau de pêche), carreau CP 3724, canon - 40 nautiques à l'Ouest-Sud-Ouest de Beyrouth -
26 Juin 1943, bateau de pêche, carreau CP 3724, canon -
26 Juin 1943, "El Ghazala" (bateau de pêche de 24 tonnes), carreau CP 3724, canon - 35 nautiques de Chypre -
22 Juillet 1943 : S.S. "Empire Moon" (cargo à vapeur de 7472 tonnes), carreau CN 3282, torpille - 36°43'N 12°20'E - endommagé
18 Novembre 1943 : S.S. "Empire Dunstan" (cargo à vapeur de 2887 tonnes), carreau CK 7180, torpille - 39°24'N 17°40'E

Patrouilles et anecdotes :
Du 17 Juillet 1941 au 13 Août 1941, départ de Kiel. Arrivée à Trondheim., le 01 Août 1941 à la 13.U-Flottille pour ravitaillement. Il patrouille avec l'U-652 (O.L. Georg-Werner FRAATZ), début Août aux environs de la presqu'île de Kola. L'U-81 est attaqué sans succès par un bâtiment russe. Arrivée à Trondheim.
Du 27 Août 1941 au 19 Septembre 1941, départ de Trondheim pour l'Atlantique Nord. Il est avec l'U-652, le premier a inauguré les patrouilles arctiques. L'U-81 rejoint le groupe "Margraft", au Sud-Ouest de l'Islande. Beaucoup de convois sont re-routés pendant les premiers jours de Septembre. L'U-81 et l'U-85 (O.L. Eberhard GREGER) naviguent à la limite des glaces, à l'Est des côtes du Groenland. Le 09 Septembre 1941, l'U-81 envoie par le fond un cargo britannique. L'U-81 et l'U-85 signalent le Slow Convoy 42 (SC 42). Il est composé de soixante cinq bâtiments marchands escortés par le Canadian Escort Group 24, constitué du destroyer canadien H.M.C.S. "Skeena" et les corvettes "Alberni", "Kenogami" et "Orillia". Le 10 Septembre 1941, l'U-81 coule un britannique, à l'Est-Nord-Est du Cap Farewell. GUGGENBERGER réclame cinq autres bâtiments coulés, mais ils ne sont pas confirmés. L'opération prend fin le 14 Septembre 1941. Le convoi a perdu seize bâtiments. Arrivée à Brest.
Du 29 Octobre 1941 au 31 Octobre 1941, départ de Brest pour la Méditerranée avec l'U-205 (K.L. Frantz-Georg RESCHKE). Le 30 Octobre 1941, lorsque l'U-81 se trouve dans le Golfe de Gascogne, il est repéré en surface par un "Catalina" du Sqn 209 britannique (F/O D.M. RYAN) récemment venu d'Islande et basé dans le Sud-Ouest de l'Angleterre. Il cercle en attendant d'attaquer. Un "Hudson" du Sqn 53 britannique, basé également dans le Sud-Ouest de l'Angleterre, arrive sur les lieux. Les deux appareils attaquent l'U-Boot. L"Hudson" lance trois charges de profondeur. GUGGENBERGER plonge en catastrophe. Le "Catalina" lui lance également trois charges de profondeur. Les six charges de profondeur endommagent l'U-81 qui doit faire demi-tour. Arrivée à Brest.
Du 04 Novembre 1941 au 10 Décembre 1941, départ de Brest pour la Méditerranée. Il fait partie du groupe "Arnauld". Il passe le détroit de Gibraltar, avec l'U-205 (K.L. Franz-Georg RESCHKE), durant la nuit du 11 au 12 Novembre 1941, sans être détecté. Le 12 Novembre 1941, un avion italien repère la Task force 'H' se dirigeant vers Gibraltar et venant de Malte. Elle est constituée du porte-avion H.M.S. "Ark Royal", du transport d'avions H.M.S. "Argus", du H.M.S. "Malaya", du croiseur H.M.S. "Hermione" et de sept destroyers. Dönitz envoie l'U-81 et l'U-205 à sa rencontre. Le 13 Novembre 1941, RESCHKE tire trois torpilles avec ses tubes avant sur l"Ark-Royal". Après trois minutes et vingt neuf secondes, il observe une explosion, mais il n'a pas touché le porte-avions. Après huit minutes cinquante quatre secondes, une autre détonation se fait entendre, RESCHKE pense avoir touché un destroyer, mais c'est également faux, les trois torpilles sont perdues !!! Plus tard la Force 'H' se trouve à trente nautique à l'Est de Gibraltar. L'U-81 navigue à 19 nœuds. A 16h37, GUGGENBERGER tire quatre torpilles de ses tubes avant, deux sur le H.M.S. "Malaya" et deux sur le H.M.S. "Ark-Royal". Les destroyers obligent l'U-81 à plonger. Après six minutes six secondes et sept minutes quarante secondes, des détonations se font entendre. GUGGENBERGER a raté le "Malaya", mais une de ses torpilles a touché le H.M.S. "Ark-Royal". Le destroyer H.M.S. "Legion" se positionne le long du porte-avions et commence à embarquer une partie de l'équipage. Les autres destroyers attaquent l'U-81 qui comptera cent trente charges de profondeur qui ne lui causeront que peu de dommages. Le H.M.S. "Ark-Royal" coule le 14 Novembre 1941 à 06h13, à 25 nautiques à l'Est de Gibraltar.

A 04h30, l'équipage a abandonné le navire. Il n'y a qu'une seule victime à déplorer. A partir de 18 Novembre 1941, l'U-81 patrouille à l'Est de la Méditerranée, mais sans aucun succès. Arrivée à La Spezia.
Du 27 Janvier 1942 au 04 Mars 1942, départ de La Spezia pour attaquer les lignes de ravitaillement britanniques ravitaillant Tobrouk. Aucun succès n'est à signaler. Arrivée à La Spezia.
Du 04 Avril 1942 au 29 Avril 1942, départ de La Spezia pour l'Est de la Méditerranée. Il mouille des mines devant Haïfa (Israël), durant la nuit du 15 au 16 Avril 1942. Ensuite, il croise devant Beyrouth et envoie par le fond un français et un britannique, le 16 Avril 1942. Le lendemain il canonne une centrale électrique au Nord de Jaffa. Entre le 16 et le 22 Avril 1942, GUGGENBERGER envoie par le fond huit bâtiments et en endommage un, le 17 Avril 1942. Fin Avril 1942, il attaque une raffinerie près d'Haïfa. Arrivée à Salamis.
Du 06 Mai 1942 au 03 Juin 1942, départ de Salamis pour patrouille en Méditerranée. Aucun succès n'est à signaler. Le 02 Juin 1942, l'U-81 est à la recherche d'un équipage de la "Luftwaffe" tombé à la mer. En route, il reçoit une demande d'assistance de l'U-652 (O.L. Georg-Werner FRAATZ). L'U-652 attaqué à Sollum (Egypte), par un "Swordfish" du Sqn 815, n'est plus manœuvrant et ne peut plus plonger. L'U-81 arrive deux heures après sur les lieux et accueille l'équipage de l'U-652 à son bord. C'est une torpille de l'U-81 tirée par l'O.L. Georg-Werner FRAATZ qui envoie l'U-652 par le fond. Une heure après l'U-81 est attaqué par un sous-marin allié, mais les quatre torpilles qui lui sont lancées, ratent leur cible. Arrivée à Salamis où l'équipage de l'U-652 est débarqué et rejoindra l'Allemagne plus tard.
Du 06 Juin 1942 au 24 Juin 1942, départ de Salamis pour l'Est de la Méditerranée. Le 11 Juin 1942, il endommage un pétrolier à l'Ouest d'Alexandrie, qui après le tir de torpille s'embrase. Il attaque sans succès le convoi MW 11 parti d'Alexandrie pour Malte. Arrivée à La Spezia.
Du 05 Octobre 1942 au 16 Novembre 1942, départ de La Spezia pour l'Est de la Méditerranée. A partir du 05 Novembre 1942, il forme avec l'U-565 (K.L. Gerd KELBING) et l'U-605 (Herbert-Victor SCHÜTZE), une ligne de défense entre les Baléares et Alger, car une forte concentration de navires a été signalée à Gibraltar. C'est l'opération TORCH. Le 07 Novembre 1942, GUGGENBERGER essaye d'attaquer deux portes-avions, le H.M.S. "Furious" et le H.M.S. "Argus", mais la forte escorte accompagnant le convoi l'oblige à plonger et à s'échapper. Le 08 Novembre 1942, c'est le débarquement allié en Afrique du Nord. L'U-81 reçoit l'ordre de rejoindre le groupe "Delphin" devant Oran. Le 10 Novembre 1942, l'U-81 attaque un petit convoi et lui coule un bâtiment britannique, à l'Ouest d'Alger. C'est le premier bâtiment allié coulé pendant l'opération TORCH. GUGGENBERGER rapporte également un coup au but sur un navire d'escorte, mais ce n'est pas confirmé.

Friedrich Guggenberger
Le 13 Novembre 1942, il envoie par le fond un britannique au Nord d'Oran. Il réclame un autre bâtiment coulé, mais ce n'est pas confirmé. Arrivée à La Spezia.
Du 24 Novembre 1942 au 21 Décembre 1942, départ de La Spezia pour patrouille en Méditerranée. Aucun succès n'est à signaler. Arrivée à Pola. GUGGENBERGER débarque de l'U-81 pour prendre le commandement l'U-847. C'est un type IX D2 et seuls les commandants décorés de la croix de fer (Ritterkreuz) peuvent prétendre le commander. Il ne reste que très peu de temps à bord, de Janvier à Février 1943. En effet, il retourne en France prendre le commandement d'un type IX C, l'U-513, dont le commandant a été renvoyé...
Du 31 Janvier 1943 au 19 Février 1943, départ de Pola pour l'Est de la Méditerranée.

Le 09 Février 1943, il coule un égyptien par canon, à l'Est de Chypre. Le 10 Février 1943, il torpille et endommage un pétrolier hollandais devant Beyrouth. Le 11 Février 1943, il envoie par le fond quatre bateaux de pêche (un libanais, un palestinien, un égyptien et un ?), sur les côtes du Liban. Arrivée à Salamis.
Du 06 Mars 1943 au 07 Avril 1943, départ de Salamis pour l'Est de la Méditerranée. Le 20 Mars 1943, il coule un syrien et un égyptien au canon devant les côtes du Liban. Devant Tel Aviv, le 28 Mars 1943, il envoie par le fond un égyptien. Arrivée à Pola.
Du 06 Juin 1943 au 04 Juillet 1943, départ de Pola pour l'Est de la Méditerranée. Le 13 juin 1943, il attaque sans succès un cargo à vapeur du convoi MKS 15. Le 17 Juin 1943, il coule un britannique du convoi GTX 2. Le 26 Juin 1943, au Nord-Ouest de Beyrouth, il envoie par le fond un grec par torpille et trois bateaux de pêche au canon (un syrien ,un ? et un autre syrien). Arrivée à Salamis.
Du 14 Juillet 1943 au 23 Juillet 1943, lors du débarquement en Sicile, le 10 Juillet 1943, l'U-81 effectue quelques réparations. Départ de Salamis pour la Sicile. Le 21 Juillet 1943, il entre dans le port de Syracuse et lance cinq torpilles. Il réclame un bâtiment touché. Le 22 Juillet 1943, il torpille et endommage un britannique, au Sud-Sud-Est de Syracuse. Arrivée à Pola.
Du 01 Août 1943 au 10 Août 1943, départ de Pola pour les côtes de Cyrénaïque. Il attaque un convoi sans succès. Arrivée à Pola.
Du 20 Septembre 1943 au 13 Octobre 1943, patrouille près de Salerne, après le débarquement allié le 09 Septembre 1943. Aucun succès n'est à signaler. Arrivée à Pola.
Du 10 Novembre 1943 au 23 Novembre 1943, départ de Pola pour le Golfe de Tarente. Le 18 Novembre 1943, il envoie par le fond un britannique, à l'Ouest de Giro. Arrivée à Pola.
Du 30 Décembre 1943 au 03 Janvier 1944, départ de Pola, arrivée à Pola.

Coulé à 11h30 le 9 janvier 1944 en Méditerranée à Pola par un bombardement US. 2 morts.
Renfloué le 22 avril 1944 puis ferraillé.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u81.htm
http://u-boote.fr/u-81.htm
U796
U-82 (Type VIIC)
Lancé le 15 Mars 1941
Mise en service le 14 Mai 1941

Emblème(s) :


Photos :




Succès : 8 + 1 endommagé + 1 destroyer -
10 Septembre 1941 à 09h57 : S.S. "Empire Hudson" (C.A.M. de 7465 tonnes du convoi SC 42), carreau AD 6830, torpille - 61°28'N 39°46'O
11 Septembre 1941 à 01h51 : M.V. "Bulysses" (pétrolier de 7519 tonnes du convoi SC 42), carreau AD 7140, torpille - 62°40'N 38°50'O
11 Septembre 1941 à 02h12 : S.S. "Gypsum Queen" (cargo à vapeur de 3915 tonnes du convoi SC 42), carreau AD 7140, torpille - 63°05'N 37°50'O
11 Septembre 1941 à 07h05 : S.S. "Empire Crossbill" (cargo à vapeur de 5463 tonnes du convoi SC 42), carreau AD 7140, torpille - 63°14'N 37°12'O
11 Septembre 1941 à 07h05 : S.S. "Scania" (cargo à vapeur de 1999 tonnes du convoi SC 42), carreau AD 7140, torpille - 63°14'N 37°12'O - endommagé
21 Octobre 1941 à 22h03 : S.S. "Serbino" (cargo à vapeur de 4099 tonnes du convoi SL 89), carreau AL 9841, torpille - 51°10'N 19°20'O
21 Octobre 1941 à 22h31 : S.S. "Treverbyn" (cargo à vapeur de 5281 tonnes du convoi SL 89), carreau AL 9818, torpille - 51°N 19°O -
22 Janvier 1942 : M.V. "Athelcrown" (pétrolier de 11999 tonnes), carreau BC 92, torpille - 45°06'N 40°56'O -
23 Janvier 1942 : M.V. "Leiester" (pétrolier de 6118 tonnes du convoi ON 56), carreau BC 83 - torpille - 45°27'N 42°19'O
31 Janvier 1942 : H.M.S. "Belmont" (destroyer de 1190 tonnes du convoi NA 2), carreau BB 8873, torpille - 42°02'N 57°18'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 11 Août 1941 au 18 Septembre 1941, départ de Trondheim pour l'Atlantique Nord. Il rejoint d'autres U-Boote au Sud-Ouest de l'Islande. Le 27 Août 1941, le convoi Halifax 145 (HX 145) est signalé au Sud de l'Islande. L'U-82 et les autres U-Boote reçoivent l'ordre de se diriger vers lui, mais ne le trouvent pas. Le 28 Août 1941, ils forment le groupe "Markgraf". Le 04 Septembre 1941, le groupe se dirige vers l'Ouest à la rencontre du Slow Convoy 42 (SL 42), mais là aussi ne le trouve pas à cause cette fois d'une mauvaise météo. Le SC 42 est de nouveau signalé, le 09 Septembre 1941 par l'U-85 (O.L. Eberhard GREGER), près du Cap Farewell. L'U-82 coule un britannique, le 10 Septembre 1941, mais rate un navire d'escorte le H.M.C.S. "Skeena". Le 11 Septembre 1941, il envoie par le fond trois britanniques et endommage un suédois. Après l'attaque du SC 42, ce denier a perdu seize bâtiments. L'opération se termine le 14 Septembre 1941. Arrivée à Lorient.


Kapitänleutnant Siegfried Rollmann (Crew 34)

Du 15 Octobre 1941 au 19 Novembre 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. Le 21 Octobre 1941, l'U-82 reçoit l'ordre de se diriger vers le Slow Convoy 89 (SC 89) signalé par l'U-84 (K.L. Horst UPHOFF). Ce convoi est composé de vingt gros cargos et pétroliers. Il est escorté par trois destroyers et trois corvettes et des "Catalina" du Coastal Command. L'U-82 trouve le SC 89 à l'Ouest du Fasnet et lui coule deux britanniques. Le 23 Octobre 1941, l'U-82 rejoint le groupe "Schlagetot" au Sud du Groenland. Le 11 Novembre 1941, le Slow Convoy 52 (SC 52) est signalé par l'U-374 (O.L. Unno von FISCHEL). Il est composé de trente six navires marchands parti de Sydney (Nouvelle Ecosse), le 29 Octobre 1941 et escorté de neuf bâtiments canadiens. Le SC 52 reçoit l'ordre de changer de cap et fait route vers le Nord. Mais il est déjà trop tard. Les britanniques n'ont pas trouvé les nouveaux réglages de la machine Enigma et ne sont plus capables de décrypter les messages échanger entre le B.d.U. et les U-Boote. Le groupe "Schlagetot" est reformé en groupe "Raubritter" et il se dirige vers le convoi. L'attaque est lancée. Le 03 Novembre 1941 cinq bâtiments sont coulés. Le contact est perdu dans la nuit du 04 au 05 Novembre 1941. Il est à signaler que pendant toute la guerre ce convoi transatlantique fut le seul forcé de retourner au port à cause d'une attaque ennemie. Le groupe "Raubritter" se dirige ensuite vers l'Est, mais sans aucun succès. Arrivée à La Pallice.

Retour à La Pallice le 19 nvembre 1941

Du 11 Janvier 1942 au 07 Février 1942, départ de La Pallice pour la zone de Terre-Neuve. Le 22 Janvier 1942, l'U-82 envoie par le fond un britannique, à l'Est-Sud-Est de Saint John et le 23 Janvier 1942, un norvégien du convoi ON 56 à l'Est-Sud-Est du Cap Race. Le 31 Janvier 1942, l'U-82 signale le convoi NA 2, au Sud-Sud-Est de Sable Island (Nouvelle Ecosse). Ce convoi est composé de deux transports de troupes, parti d'Halifax pour la Grande-Bretagne et escorté par deux destroyers britanniques, le H.M.S. "Belmont" et le H.M.S. "Firedrake". L'U-82 coule un des deux destroyers. La mauvaise météo empêche de recueillir les survivants, aucun ne sera retrouvé... Le 06 Février 1942, l'U-82 rencontre le convoi Outbound South 18 (OS 18), au Nord-Est des Açores. L'escorte du convoi est équipée de radars.

L'U-82 est coulé le 07 Février 1942 (le 06 Février 1942, selon une autre source) par des charges de profondeur du Sloop H.M.S. "Rochester" et de la corvette H.M.S. "Tamarisk". C'est le premier U-Boote à être perdu dans les eaux américaines. 45 victimes, aucun survivant.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u82.htm
http://u-boote.fr/u-82.htm
U796
U-83 (Type VIIB)
Lancé le 09 Décembre 1940
Mise en service le 08 Février 1941

Kaleuns :

K.L. Hans-Werner KRAUS de Février 1941 à Août 1942
O.L. Ulrich WÖRISSHOFFER de Septembre 1942 au 04 Mars 1943

Emblème(s) :


Photos :

Avec un schéma de camouflage original dans l'Atlantique Nord automne 1941


Retour de mission en rade de Brest




(Salamis le 21 mars 1942)

Succès : 6 + 2 endommagés + 1 patrouilleur -
12 Octobre 1941 à 16h54 : S.S. "Corte Real" (cargo à vapeur de 2044 tonnes), carreau CG 5445, torpille - 80 nautiques à l'Ouest de Lisbonne
26 Octobre 1941 à 03h54 : S.S."Ariguani" (CAM de 6746 tonnes du convoi HG 75), carreau CF 6945, torpille - 37°50'N 16°10'O - endommagé
14 Février 1942 à 23h36 : une détonation se fait entendre après 02 minutes et 55 secondes, cargo à vapeur estimé à 1200 tonnes, carreau CO 9347, torpille - possible
14 Février 1942 à 23h36 : une détonation se fait entendre après 02 minutes et 58 secondes, corvette, carreau CO 9347, torpille - possible
22 Février 1942 à 03h40 : une détonation se fait entendre après 06 minutes et 32 secondes, cargo estimé à 3000 tonnes, carreau CO 9261, torpille - possible
22 Février 1942 à 03h41 : une détonation se fait entendre après 05 minutes et 08 secondes, destroyer estimé à 1690 tonnes, carreau CO 9256, torpille - possible
17 Mars 1942 à 23h17 : M.V. "Crista" (cargo à moteur de 2590 tonnes), carreau CO 6775, torpille - 32°21'N 25°E - endommagé -
08 Juin 1942 à 05h11 : "Saïd" (cargo à vapeur de 231 tonnes), carreau CP 5979, 2 torpilles et canon - 15 nautiques au Sud-Ouest de Jaffa (Israël)
08 Juin 1942 à 23h30 : "Esther" (bateau de pêche), carreau CP 5663, canon - près de Saïda (Liban) -
09 Juin 1942 à 11h15 : "Typhoon" (bateau de pêche de 175 tonnes), carreau CP 5639, canon - 4 nautiques au Sud-Ouest de Saïda -
13 Juin 1942 : "Farouk" (chalutier armé anti-sous-marins de 91 tonnes), carreau CP 6151, canon - 34°19'N 35°44'E -
17 Août 1942 à 14h08 : S.S. "Princess Marguerite" (cargo à vapeur de 5875 tonnes), carreau CP 8134, torpille - 32°03'N 32°47'E

Patrouilles et anecdotes :
L'U-83 rejoint la 1.U-Flottille à Kiel après avoir fini son entraînement en mer Baltique. Il poursuit sa mise au point durant le mois de Juillet et se prépare à sa première patrouille de guerre (Feindfahrt).
Du 26 Juillet 1941 au 09 Septembre 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique. Lors du transit vers la zone de patrouille, il est avec d'autres U-Boote dirigé vers le convoi Sierra Leone 81 (SL 81). Le convoi a été signalé le 02 Août 1941, par l'U-204 (K.L. Walter KEIL) qui l'a détecté grâce à ses hydrophones, à 500 nautiques à l'Ouest de Brest, dans un brouillard très dense. Le convoi composé de dix-sept gros navires marchands. Son escorte est importante : douze bâtiments de guerre, incluant le "Campbeltown", le "St Albans", le destroyer "Wanderer", le C.A.M. "Malpin" avec ses "Hurricane" et neuf corvettes. Les U-Boote s'approchent du convoi, mais sont refoulés par l'escorte, le 03 Août 1941. Durant la nuit du 04 au 05 Août 1941, cinq bâtiments sont envoyés par le fond par l'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT), l'U-75 (K.L. Helmuth RINGELMANN) et l'U-372 (K.L. Heinz-Joachim NEUMANN). Au matin, les U-Boote doivent plonger à cause de l'escorte et des avions. Le 06 et le 07 Août 1941, ils sont dirigés vers le convoi HG 68. Ils le recherchent jusqu'au 10 Août 1941, mais ne le trouvent pas. Ensuite l'U-75, l'U-83, l'U-106 (K.L. Jürgen OESTEN), l'U-204 (K.L. Walter KELL) et l'U-559 (K.L. Hans HEIDTMANN) se rassemblent à l'Ouest de la Manche. Le 17 Août 1941, ils font mouvement vers le convoi OG 71, signalé par un "Condor" du I/KG 40, à 250 nautiques à l'Ouest de l'Irlande. Le contact est pris le soir, par l'U-201 (K.L. Adalbert SCHNEE). L'opération dure six jours, durant lesquels huit bâtiments sont coulés, ainsi que deux de l'Escort Group 5. L'U-83 ne signale aucun succès. A partir du 01 Septembre 1941, l'U-83 est avec le groupe "Bosemüller" à l'Ouest et au Sud-Ouest de l'Irlande. Le 01 Septembre 1941, l'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM) signale le convoi Sierra Leone 84 (SL 84) et le groupe est dirigé vers lui. Il ne le trouve pas à cause de mauvaises conditions météo. L'U-83 et l'U-557 (K.L. Ottokar PAULSHEN) signalent le convoi OG 73, le 02 Septembre 1941. Les groupes "Bosemüller" et "Kurfürst" forment un seul groupe pour attaquer le convoi, mais ne le trouvent pas. La recherche se termine le 03 Septembre 1941. Arrivée à Brest.

U-83 en rade de Brest

Du 28 Septembre 1941 au 31 Octobre 1941, départ de Brest pour l'Ouest et le Sud-Ouest de l'Irlande. Le 04 Octobre 1941, l'U-83 et d'autres U-Boote sont dirigés vers le convoi OG 75, signalé par un "Condor", le 02 Octobre 1941 à l'Ouest de la Manche. Le contact est perdu le 08 Octobre 1941. L'U-83 le découvre, puis le perd une nouvelle fois cause de mauvaises conditions météo. Un "Condor" le signale de nouveau le 10 Octobre 1941, mais il est maintenant trop loin et les U-Boote arrêtent leur poursuite. Le 12 Octobre 1941, l'U-83 arraisonne un portugais, à 80 nautiques à l'Ouest de Lisbonne. Il le coule par torpille après avoir découvert de la marchandise de contrebande à son bord. A partir du 17 Octobre 1941, il fait partie du groupe "Breslau" (U-83, U-204, U-563, U-564 de la "1.U-Flottille", U-71 de la "7.U-Flottille" et l'U-206 de la "3.U-Flottille"). Il est avec l'U-71 (K.L. Walter FLACHSENBERG) et l'U-204 (K.L. Walter FLACHSEN) positionné près du Cap Spartel (Maroc), en attente du convoi Homebound Gibraltar 75 (HG 75). Ce convoi composé de dix-sept bâtiments marchands est escorté de treize navires de guerre (quatre destroyers, un sloop, sept corvettes et le CAM "Ariguani"). Dix des treize navires d'escorte sont équipés du radar centimétrique Type 271. Le 21 Octobre 1941, l'U-83 trouve une force navale britannique à l'Ouest de Gibraltar. Il tira quatre torpilles sur le H.M.S. "Eagle" et le H.M.S. "Furious", mais il n'y a qu'une détonation. KRAUS est crédité d'un destroyer coulé, mais c'est une erreur !!! Le convoi HG 75 est retrouvé durant la nuit du 22 Octobre au 23 Octobre 1941, par l'U-71 après minuit. L'attaque commence dans les premières heures du 24 Octobre 1941. KRAUS attaque le CAM S.S. "Ariguani", à l'Ouest de Lisbonne. Il endommage par torpille. L'équipage abandonne le navire. Quand il voit qu'il ne coule pas, une partie de l'équipage embarque et le CAM se fait remorquer jusqu'à Gibraltar. Arrivée à Brest.

Retour à Brest

Du 11 Décembre 1941 au 23 Décembre 1941, départ de Brest pour la Méditerranée. Il passe le détroit de Gibraltar dans la nuit du 16 au 17 Décembre 1941. Il patrouille devant l'Egypte et les côtes de Cyrénaïque. Aucun succès n'est à signaler. Arrivée à Messine (Sicile).
Du 25 Décembre 1941 au 30 Décembre 1941, départ de Messine, arrivée à Salamis (Chypre).
Du 12 Février 1942 au 24 Février 1942, départ de Salamis pour attaquer les convois. Le 14 Février 1942, juste avant minuit, KRAUS rapporte un coup possible sur un vapeur et une corvette, près de Matruk sur les côtes égyptiennes. Le 22 Février 1942, réclame un autre vapeur et un destroyer coulés. Mais aucune confirmation n'est apportée sur ces quatre bâtiments. Arrivée à Salamis.
Du 10 Mars 1942 au 21 Mars 1942, départ de Salamis. Le 17 Mars 1942, il torpille un britannique au Nord de Bardia (Libye). Arrivée à Salamis.

(Salamis le 21 mars 1942)

Du 24 Mars 1942 au 28 Avril 1942, départ de Salamis pour patrouille. Aucun succès n'est à signaler. Arrivée à La Spezia (Italie).
Du 04 Mai 1942 au 30 Mai 1942, départ de La Spezia pour l'Est de la Méditerranée. Le 15 Mai 1942, il attaque un cargo à vapeur près de Sollum (Egypte), mais la torpille se perd. Le 27 Mai 1942, l'U-83 doit débarquer un commando de l'Axe dans le Golfe de Bomba (Cyrénaïque). KRAUS lance une torpille sur un cargo à vapeur, mais le rate. Il réclame une corvette coulée, mais ce n'est pas confirmé. L'opération de commando est annulée à la suite de problèmes techniques. Arrivée à Salamis.
Du 04 Juin 1942 au 20 Juin 1942, départ de Salamis pour l'Est de la Méditerranée. Il patrouille devant la Palestine. Le 07 Juin 1942, il attaque un cargo à vapeur, lui lance trois torpilles et observe un coup au but après 1 minute et 48 secondes. Vingt minutes après le cargo est parti... Le 08 Juin 1942, il coule un égyptien au Sud-Ouest de Jaffa et un palestinien près de Saïda (Liban). Le 09 Juin 1942, il envoie par le fond un palestinien au canon, au Sud-Ouest de Saïda. Le 13 Juin 1942, il coule un britannique à l'Ouest de Tripoli (Liban). Arrivée à La Spezia.
Du 06 Août 1942 au 20 Août 1942, départ de La Spezia pour l'Est de la Méditerranée. Le 17 Août 1942, il envoie par le fond un canadien, à l'Ouest de Tel-Aviv (Palestine). Mais des appareils britanniques contre-attaquent et infligent des dommages à l'U-83. Arrivée à Messine où KRAUS est débarqué, remplacé par l'O.L. Ulrich WÖRISHOFFER.
Du 31 Août 1942 au 04 Septembre 1942, départ de Messine, arrivée à La Spezia.
Du 21 Novembre 1942 au 17 Décembre 1942, départ de La Spezia pour l'Ouest de la Méditerranée. Arrivée à La Spezia.
Du 12 Janvier 1943 au 31 Janvier 1943, départ de La Spezia pour l'Ouest de la Méditerranée, pour attaquer des convois alliés signalés à Gibraltar. Le 18 Janvier 1943, il attaque un convoi près d'Oran et rapporte un coup au but. Il en attaque un autre au Nord d'Oran, le 21 Janvier 1943, réclame un bâtiment coulé et un endommagé, mais aucun n'est confirmé. Il réclame également un cargo devant Alger, le 27 Janvier 1943, mais ce n'est pas confirmé. Arrivée à La Spezia.

Du 01 Mars 1943 au 04 Mars 1943, départ de La Spezia pour l'Ouest de la Méditerranée. Le 04 Mars 1943, un "Hudson" du Sqn 500, l'attaque au Nord-Nord-Ouest de Ténès (Algérie). La première fois, il lui lance trois charges de profondeur 100lbA/S. A la deuxième attaque trois charges de profondeur 150lb et le coule. Le pilote largue deux dinghies, mais personne n'apparaît...50 victimes, aucun survivant.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u83.htm
http://u-boote.fr/u-83.htm
U796
U-84 (Type VIIB)
Lancé le 26 Février 1941
Mise en service le 29 Avril 1941
Coulé le 24 Août 1943

Kaleun(s) :

Oblt. Horst Uphoff

Emblème(s) :


Photos :


Succès :6 coulés + 1 endommagé -
08 avril 1942 à 04h57 : S.S. "Nemanza" (cargo à vapeur de 5226 tonnes), carreau CB 4269, torpille - 40°30'N 64°50'O -
21 Avril 1942 à 00h30 : S.S. "Chenango" (cargo à vapeur de 3014 tonnes), carreau DC 1314, torpille - 35°25'N 74°55'O -
23 Juin 1942 à 16h29 : S.S. "Torvanger" (cargo à vapeur de 6568 tonnes), carreau CD 5194, torpille - 39°40'N 41°30'O -
13 Juillet 1942 à 04h08 : S.S. "Andrew Jackson" (cargo à vapeur de 5990 tonnes), carreau DN 5283, torpille - 23°32'N 81°02'O -
19 Juillet 1942 à 06h45 : S.S. "Baja California" (cargo à vapeur de 1648 tonnes), carreau DN 1651, torpille - 25°14'N 82°27'O -
21 Juillet 1942 à 09h07: S.S. "William Cullen Bryant" (cargo à vapeur de 7176 tonnes du convoi TAW 45 (Trinidad - Aruba - Key-West), torpille - 24°08'N 82°23'O - endommagé
02 Novembre 1942 à 05h21 : S.S. "Empire Sunrise" (cargo à vapeur de 7459 tonnes du convoi SC 107), carreau AJ 8674, coup de grâce par torpille - 51°50'N 46°25'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 02 Juillet 1941 au 15 juillet 1941, départ de Kiel, arrivée à Bergen.
Du 09 Août 1941 au 22 Septembre 1941, départ de Bergen pour l'Atlantique Nord. L'U-84 rejoint d'autres U-Boote au Sud-Ouest de l'Islande. Le 27 Août 1941, le convoi Halifax 145 (HX 145) est signalé au Sud de l'Islande. Le groupe fait route vers lui, les U-Boote forment le groupe "Markgraf", au de l'Islande. Il reçoit l'ordre de faire route vers l'Ouest le 04 Septembre 1941. Pendant quelques jours des convois sont déroutés pour éviter la ligne de patrouille formée par le groupe "Margraf". Le Slow Convoy 42 (SC 42) est repéré, mais l'attaque n'a pas lieu à cause d'une mauvaise météo. Le 09 Septembre 1941, il est de nouveau signalé Sud-Ouest par l'U-85 (O.L. Eberhard GREGER) près du Cap Farewell. Le 12 Septembre 1941 à 01h29, l'U-84 tire une salve de quatre torpilles sur quatre navires différents, dans le carreau AD 4917, mais une seule détonation se fait entendre. L'attaque du convoi dure jusqu'au 14 Septembre 1941. Le convoi y perd seize bâtiments. Arrivée à Lorient où UPHOFF réclame un navire coulé, mais ce n'est pas confirmé. Il semble que la détonation entendue soit le fait d'une explosion prématurée d'une des torpilles.
Du 16 Octobre 1941 au 18 Novembre 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique. Le 20 Octobre 1941 dans la nuit, l'U-84 signale quatre gros bâtiments à 350 nautiques à l'ouest de l'Irlande. C'est en fait une formation de cinq navires escortés par le destroyer britannique H.M.S." Croone" et les ex garde-côtes américains "Sennen" et "Totland". Un des bâtiments marchand le "Ranpura" a eu des problèmes de moteur et a dû quitter le groupe. Le "Sennen" a dû être détaché pour sa protection. Leur vitesse est descendue de 14 à 11 nœuds et UPHOFF en profite pour lancer deux torpilles sur un de ces bâtiments. Les deux torpilles se perdent et explosent arrivées à leur fin d'autonomie. L'U-84 reçoit l'ordre de rejoindre le groupe "Schlagetot", au Sud du Groenland. Le 01 Novembre 1941, l'U-374 (O.L. Unno von FISCHEL) signale le Slow Convoy 52 (SC 52) près de Terre-Neuve. Ce convoi est composé de trente six navires marchands partis de Sydney (Nouvelle Ecosse) le 29 Octobre 1941 et il est escorté par neuf bâtiments de guerre canadiens. Le groupe "Raubritter" et le groupe "Schlagetot" sont déployés pour attaquer ce convoi. Le soir du 02 Novembre 1941, deux bâtiments à vapeur sont coulés. Le contact est perdu dans la nuit du 04 au 05 Novembre 1941 et aucune recherche n'est lancée pour le retrouver. Le SC 52 reçoit l'ordre de se diriger vers le détroit de Belle-Île. Pendant toute la deuxième guerre mondiale, c'est le seul convoi forcé de retourner au port... Le 08 Novembre 1941, le groupe "Raubritter" forme une ligne de patrouille au Sud-Est du Cap Farewell. Il y reste quelques jours, sans aucun résultat. Arrivée à Brest.
Du 22 Décembre 1941 au 07 Février 1942, départ de Brest pour Gibraltar. L'U-84 est l'un des six U-Boote prévus pour aller en Méditerranée. Ils forment le groupe "Seydlitz" et se rassemblent près des Açores. Le 02 Janvier 1942, l'U-84, l'U-203 (K.L. Rolf MÜTZELBURG) et l'U-552 (K.K. Erich TOPP) reçoivent l'ordre de patrouiller près de Terre-Neuve. L'U-71 (K.L. Walter FLACHSENBERG), l'U-93 (O.L. Horst ELFE) et l'U-571 (K.L. Helmut MÖHLMANN) eux reçoivent l'ordre de se positionner entre les Açores et Gibraltar. L'U-84 patrouille jusqu'au 27 Janvier 1942 sans aucun succès. Arrivée à Brest.
Du 16 Mars 1942 au 14 Mai 1942, départ de Brest pour les eaux américaines. Le 02 Avril 1942, l'U-A (K.L. Hans COHAUSZ) ravitaille l'U-84, à l'Est de Terre-Neuve. Le 08 Avril 1942, l'U-84 envoie par le fond un yougoslave. Il patrouille ensuite dans la zone du Cap Hatteras. Le 21 Avril 1942, il coule un panaméen, au Nord-Est du Cap Hatteras. Il fait ensuite route vers l'Est sur 300 à 400 nautiques. Fin Avril, il retourne en France. Arrivée à Brest. C'est un maigre résultat pour deux mois de patrouille. L'U-84 entre dans une alvéole à 14h30, puis mis à sec. Le L.I., l'O.L. Fritz BRÜGGEMAN a une discussion avec l'Ingénieur de la Flottille et lui fait part des travaux à effectuer sur l'U-84. La majorité de l'équipage part en permission. Des gardiens sont postés à l'entrée de l'alvéole et aucun travailleur français n'est admis à bord à cause des sabotages. L'U-84 est également remis à neuf du côté de la coque et des superstructures. Il est ensuite remis à flot.
Du 10 Juin 1942 au 13 Août 1942, départ de Brest pour une nouvelle patrouille dans les eaux américaines. L'U-84 et d'autres U-Boote sont dirigés vers le convoi HG 84 signalé, le 11 Juin 1942, par un "Condor", à l'Ouest du Portugal. A partir du 14 Juin 1942, les U-Boote se rassemblent et forment le groupe "Endrass". Le contact est pris pendant la nuit et l'U-552 (K.K. Erich TOPP) envoie par le fond cinq bâtiments. L'opération se poursuit le 15 Juin 1942. Elle se termine le 16 Juin 1942 à cause d'une excellente météo !!!! L'U-84 se ravitaille auprès de l'U-459 (K.K. Georg von WILAMOWITZ-MÖLLENDORF), à l'Ouest des Açores. Le 23 Juin 1942, l'U-84 envoie par le fond un norvégien à l'Ouest des Açores. Il patrouille ensuite sur les côtes de Floride, le détroit de Floride, le Golfe du Mexique et Cuba. UPHOFF signale le 07 Juillet 1942, une forte activité A.S.M. pendant le jour et la nuit dans le détroit de Floride. Il suppose à juste titre que les avions sont équipés du radar ASV. Il prévient Kernével. Le 13 Juillet 1942, il coule un américain au nord de Cardenas. Le 19 Juillet 1942, il torpille et endommage un américain au Sud-Ouest de Key-West (Floride). UPHOFF signale un coup au but sur un autre bâtiment, mais ce n'est pas confirmé. Il a lancé ses deux dernières torpilles. L'U-84 se ravitaille auprès de l'U-463 (K.K. Léo WOLFBAUER) à l'Ouest des Açores pour retour vers la base. Arrivée à Brest.
Du 29 Septembre 1942 au 07 Décembre 1942, départ de Brest pour l'Est de l'Atlantique. Il rejoint le groupe "Panther" formé le 08 Octobre 1942 à l'Ouest de l'Irlande. Le 16 Octobre 1942, l'U-84 et douze U-Boote du groupe rejoignent le groupe "Wotan" pour attaquer le convoi Outbound North 137 (ON 137), signalé par l'U-704 (K.L. Horst KESSLER). La météo se détériore et le contact est perdu. L'U-84 est forcé de plonger après avoir été endommagé par la tempête. Les U-Boote continuent leur recherche du convoi. Ne l'ayant pas trouvé, l'opération est abandonnée le 17 Octobre 1942. L'U-84 et quelques U-Boote du groupe "Panther" font mouvement vers l'Ouest et forment un nouveau groupe, le groupe "Veilchen", le 24 Octobre 1942, à l'Est de Terre-Neuve. Le 30 Octobre 1942, le Slow Convoy 107 (SC 107) est signalé par l'U-522 (K.L. Herbert SCHNEIDER) près du Cap Race. Ce convoi est composé de quarante deux bâtiments marchands venant de New York, vingt deux de Sydney et d'Halifax (Nouvelle Ecosse). Il est protégé par l'Escort Group Canadien C-4 (le destroyer H.M.C.S. "Restigouche" (W. PIERS), cinq corvettes - quatre canadiennes et une britannique (H.M.S. "Celandine" -). Le groupe "Veilchen" reçoit l'ordre d'attaquer le convoi. Ce dernier passe à travers la ligne de patrouille le 01 Novembre 1942. Le 02 Novembre 1942, l'U-84 envoie par le fond un britannique, au Nord-Est de St John. L'U-84 est obligé de plonger devant un avion, le 05 Novembre 1942. La poursuite du convoi se termine le 06 Novembre 1942, lorsque les U-Boote se retrouvent à court de torpille et de carburant. Quinze bâtiments sont coulés et deux U-Boote perdus (U-132 - K.L. Ernst VOGELSANG - le 05 Novembre 1942, et l'U-520 - K.L. Volkmar SCHWARTZKOPFF - le 30 octobre 1942). Le 09 Novembre 1942, l'U-84 rejoint le groupe "Kreuzotter" à l'Est-Sud-Est du Cap Farewell. Le 15 Novembre 1942, l'U-521 (K.L. Klaus BARGSTEN) signale le convoi ONS 144. Le groupe l'attaque pendant cinq jours dans des conditions météo défavorables. Le convoi perd cinq bâtiments et une corvette. L'attaque prend fin à l'Est de Terre-Neuve, le 21 Novembre 1942. Quelques U-Boote font demi-tour étant à la limite de leur gas-oil, l'U-84 en fait partie. Le 27 Novembre 1942, il se ravitaille auprès de l'U-460 (Friedrich SCHÄFER) au Nord-Ouest des Açores. Arrivée à Brest.
Du 17 Février 1943 au 04 Mai 1943, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. Le 21 Février 1943, le convoi ONS 167 est signalé à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande par l'U-664 (O.L. Adolf GRAEFF). L'U-84 et cinq autres U-Boote reçoivent l'ordre de former le groupe "Sturmbock" et d'attaquer le convoi. Seul l'U-664 (O.L. Adolf GRAEF) envoie par le fond deux bâtiments. A partir du 24 Février 1943, le groupe forme le groupe "Wildfang" avec en plus l'U-89 (K.K. Dietrich LOHMANN) et l'U-638 (K.L. Hinrich-Oscar BERNBECK), à l'Est de Terre-Neuve, pour attaquer l'ONS 167. Le convoi n'est pas trouvé à cause d'une mauvaise météo et l'opération est annulée le 25 Février 1943. Début Mars 1943, l'U-84, l'U-664 (O.L. Adolf GRAEF) et l'U-758 (K.L. Helmut MANSECK) rejoignent le groupe "Burggraf" et le 07 Mars 1943 ils forment le groupe "Raubgraf", au Nord-Est de Terre-Neuve. Le groupe fait route vers le Nord jusqu'au 10 Mars 1943 à la recherche du convoi ONS 169, mais ne le trouve pas. Le 13 Mars 1943, le convoi ON 170 est signalé brièvement mais le mauvais temps empêche l'attaque. Le 15 Mars 1943, un U-Boot du groupe "Raubgraf" signale un destroyer. La recherche de convoi reste infructueuse. Le matin du 16 Mars 1943, le Slow Convoy 122 (SC 122) et le Halifax 229 (Hx 229) sont signalés. L'U-84 ne les trouve pas. Le 19 Mars 1943, il doit s'échapper après avoir été endommagé par des charges de profondeur du H.M.S. "Anemone". L'opération prend fin à l'Ouest de l'Irlande, le 20 Mars 1943. L'attaque coûte vingt et un bâtiments et seul l'U-384 (O.L. Hans-Achim von Rosenberg-Gruszcynski) est envoyé par le fond. Le 23 Mars 1943, l'U-84 se ravitaille auprès de l'U-463 (K.K. Leo WOLFBAUER). Le 25 Mars 1943, il rejoint le groupe "Seewolf au Sud-Sud-Est du Cap Farewell pour attaque le Slow Convoy 123 (SC 123), signalé par l'U-564 (O.L. Hans FIEDLER). Mais le groupe ne le trouve pas. Cinq U-Boote du groupe ont un contact furtif avec le convoi Halifax 230 (HX 230), mais doivent plonger à cause de son escorte, le 29 Mars 1943. Le Groupe "Seewolf" est dissolu et l'U-84 rejoint le groupe "Adler", le 06 avril 1943 au Sud du Groenland pour intercepter le Slow Convoy 125 (SC 125). Ce dernier passe trop loin de la ligne de patrouille du groupe et l'attaque ne peut avoir lieu, le 07 Avril 1943. Le groupe fait route vers le Sud à la recherche du convoi Halifax 232 (HX 232), mais le 10 Avril 1943, l'ON 176 est signalé. L'U-84 et l'U-571 (K.L. Helmuth MÖHLMANN) le poursuivent et découvrent le convoi ONS 2, à l'Est-Nord-Est de St John, le 11 Avril 1943. UPHOFF déclare avoir coulé un bâtiment et endommagé un autre, mais ce n'est pas confirmé. Durant la nuit du 11 au 12 Avril 1943, l'U-84 attaque le convoi ON 176, mais est endommagé et doit plonger à cause de l'escorte. L'opération contre ce convoi est abandonnée le 12 Avril 1943. Le groupe "Adler" rejoint le groupe "Meise", au Sud du Groenland, à partir du 14 Avril 1943, en attente du Slow Convoy 126 (SC 126). Le convoi est re-routé et le groupe ne le trouve pas. Le 20 Avril 1943, le groupe fait route vers le Nord, vers l'Halifax 234 (HX 234) signalé par l'U-306 (K.L. Claus von TROTHA), le 21 Avril 1943. Deux bâtiments sont coulés, un autre endommagé et l'opération prend fin le 25 Avril 1943, au Sud de l'Islande, à cause de mauvaises conditions météo. L'U-84 na pas pris part à l'attaque contre le convoi HX 234. Il se ravitaille, le 25 Avril 1943, auprès de l'U-487 (O.L. Helmut METZ). Arrivée à Brest.
Du 10 Juin 1943 au 24 Août 1943, départ de Brest pour les Caraïbes. Il passe le Golfe de Gascogne en compagnie de l'U-306 (K.L. Claus von TROTHA) et de l'U-732 (O.L. Klaus-Peter CARLSEN). Ensuite l'U-84 se ravitaille auprès de l'U-536 (K.L. Rolf SCHAUENBURG), début Juin 1943, à l'Ouest des Açores. L'U-84 arrive aux Caraïbes le 10 Juillet 1943, par le Windward Passage, accompagne de l'U-732. Le 16 Juillet 1943, UPHOFF déclare un bâtiment de 6000 tonnes coulé, dans le Nord du Yucatan, mais ce n'est pas confirmé. Il prend la route du retour et doit se ravitailler auprès de l'U-760 (O.L. Otto-Ulrich BLUM), au Sud-Ouest des Açores. Arrivé au rendez-vous, le 18 Août 1943, l'U-760 est attaqué et endommagé par deux destroyers, mais peut s'échapper. L'U-84 ne peut donc pas se ravitailler. L'U-84 est repéré par un appareil de l'U.S.S. "Core", le 23 Août 1943, mais il peut s'échapper.

Le 24 Août 1943, il est repéré par un "Avenger" du VC-13 de l'U.S.S. "Core", à l'Est du convoi UGS 15. Il est attaqué et envoyé par le fond à 750 nautiques, au Sud-Ouest de Faial (Açores) par un Liberator B24.

Libérator B.24
Aucun survivant, 46 victimes.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u84.htm
http://u-boote.fr/u-84.htm
U796
U-85 (Type VIIB)
Lancé le 10 Avril 1941
Mise en service le 07 Juin 1941
Coulé le 14 Avril 1942

Kaleun(s) :

Oblt. Eberhard Greger

Emblème(s) :


Photos :



Mise en peinture de l'emblème

Succès : 3
10 Septembre 1941 à 16h40 : S.S. "Thistleglen" (cargo à vapeur de 4748 tonnes du convoi SC 42), carreau AD 6628, torpille - 61°59'N 39°46'O
09 Février 1942 à 20h20 : S.S."Empire Fusilier" (cargo à vapeur de 5408 tonnes), carreau BC 8179, torpille - 44°45'N 47°25'O -
10 Avril 1942 : M.V. "Chr. Knudsen" (cargo à moteur de 4904 tonnes), carreau CA 55, deux torpilles - Sur le trajet New York- Le Cap

Patrouilles et anecdotes :
Du 28 Août 1941 au 18 Septembre 1941, départ de Trondheim pour l'Atlantique Nord. L'U-85 rejoint le groupe "Markgraf au Sud-Ouest de l'Islande. La présence du groupe est connue des alliés grâce au décryptage et plusieurs convois sont déroutés.. Le 04 Septembre 1941, le groupe reçoit l'ordre de se porter vers l'Ouest. Le 09 Septembre 1941, l'U-81 (K.L. Friedrich GUGGENBERGER) et l'U-85 se trouvent à la limite des glaces, sur la côte Est du Groenland. Le Slow Convoy 42 (SC 42) est signalé le même jour par l'U-85 près du Cap Farewell. Ce convoi est composé de soixante cinq bâtiments marchands navigant à 5 nœuds. Il est parti de Sydney (Nouvelle Ecosse) le 30 Août 1941. Le convoi couvre une superficie d'environ 100 Km², sur douze colonnes de cinq ou six bateau chacune. Il est escorté par le Canadian Escort Group 24, constitué du destroyer H.M.C.S. "Skeena" (J.C. HIBBARD) et des corvettes H.M.C.S. "Alberni", "Kenogami" et "Orillia". L'U-85 attaque à la torpille sur l'arrière du convoi à 13h59 un cargo à vapeur le "Jedmoor" dans le carreau AD 9259, mais sans aucun succès et est obligé de plonger devant l'escorte. L'attaque se poursuit durant la nuit du 09 au 10 Septembre 1941, menée par d'autres U-Boote du groupe "Markgraf". Le 10 Septembre 1941, l'U-85 envoie par le fond un britannique au Nord-Est du Cap Farewell et procède à une deuxième attaque. GREGER rapporte que cinq torpilles n'ont pas fonctionné. L'U-85 est endommagé par la suite par le destroyer H.M.C.S. "Skeena" et la corvette H.M.C.S. "Alberni" (H.M.C.S. "Kenogami" selon une autre source), qui lui lancent des charges de profondeur. Les dommages sur les moteurs obligent GREGER à interrompre sa patrouille. L'opération continue jusqu'au 14 Septembre 1941 et se solde par la perte de seize bâtiments coulés pour le convoi SC 42. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 11 Octobre 1941 au 13 Octobre 1941, départ de Saint-Nazaire. Arrivée à Lorient.
Du 16 Octobre 1941 au 27 Novembre 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. Le 20 Octobre 1941, l'U-84 (K.L. Horst UPHOFF) signale le convoi le Sierra Leone 189 (SL 189), à l'Ouest-Sud-Ouest du Fasnet. Plusieurs U-Boote sont dirigés vers le convoi et deux bâtiments sont coulés et un endommagé. L'U-85 arrive sur les lieux le 23 Octobre 1941, jour de la fin de l'opération, mais doit plonger devant l'escorte. Le 28 Octobre 1941, il rejoint le groupe "Schlagetot", au Sud du Groenland. Le 01 Novembre 1941, l'U-374 (O.L. Unno von FISCHEL) signale le Slow Convoy 52 (SC 52) à l'Est de Terre-Neuve. Ce convoi est composé de trente six navires marchands parti de Sydney (Nouvelle Ecosse), le 29 Octobre 1941. Il est escorté par neuf bâtiments de guerre canadiens. Le groupe "Schlagetot" est dissous et reforme avec d'autres U-Boote le groupe "Raubritter". Cinq U-Boote sont au contact avec le convoi. Quatre bâtiments sont coulés, aucun par l'U-85. L'opération prend fin dans la nuit du 04 au 05 Novembre 1941. A partir du 08 Novembre 1941, le groupe est redéployé au Sud-Est du Cap Farewell après que le convoi ONS 29, bien renseigné, ne l'ait évité. Le convoi ONS 33 est signalé le 12 Novembre 1941. Plusieurs U-Boote, dont l'U-85, se positionnent pour l'intercepter, mais ne le trouvent pas. L'opération, le 16 Novembre 1941, contre le convoi ONS 11 n'apporte aucun succès. L'U-85 et trois autres U-Boote forment le groupe "Störtebecker" à partir du 19 Novembre 1941, en attente du convoi OG 77. Mais ils ne peuvent l'attaquer ayant reçus l'ordre de retourner à leurs bases. Arrivée à Lorient.
Du 08 Janvier 1942 au 23 Février 1942, départ de Lorient pour l'Atlantique Ouest. L'U-85 patrouille entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Ecosse Le 21 Janvier 1942 à 18h47, GREGER tire deux torpilles sur un cargo à vapeur, dans le carreau BD 8793. Après dix minutes, deux détonations se font entendre et il observe que le cargo est endommagé et se trouve dans les conditions pour couler. Aucune confimation n'est apportée. Dans la nuit du 08 au 09 Février 1942, l'U-85 et l'U-654 (O.L. Ludwig FORSTER) attaquent le convoi ONS 61, à l'Est du Cap Race. L'U-654 coule une corvette française à 00h36. L'U-85 n'obtient aucun succès, mais le même jour aux alentours de 20h00, il envoie par le fond un britannique. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 21 Mars 1942 au 14 Avril 1942, départ de Saint-Nazaire pour Terre-Neuve. Au Sud du New-Jersey, dans la nuit du 10 Avril 1942, l'U-85 coule un norvégien (un suédois selon une autre source) avec deux torpilles. Dans la nuit du 13 au 14 Avril 1942, juste après minuit, l'U-85 est repéré au radar par l'U.S.S. "Roper", à l'Est de Roanoke Island (Caroline du Nord). L'U.S.S. "Roper" commandé par le Lt Cdr Hamilton W. HOWE est un "quatre cheminées" armé avec cinq canons de 3"/50, six lance-torpilles et soixante dix charges de profondeur de 300 livres chacune.

L'USS Roper

Il est équipé depuis peu du radar Type 286. L'U-85 est donc repéré au Sud de Bodie Island (Caroline du Nord), à 2700 yards (environ 2,5 Kms).

L'U-85 n'a que trente mètres sous sa quille. GREGER se trouve confronter à deux choix. Le premier est de plonger et de subir des charges de profondeur et le second est de s'enfuir à pleine vitesse vers des eaux plus profondes. GREGER choisit la seconde solution. L'U.S.S. "Roper" faisant 20 nœuds, gagne peu à peu sur l'U-85. GREGER dans un effort futile lance une torpille par son tube arrière, mais le rate. Le bâtiment américain tente d'éperonner l'U-85. GREGER ordonne de le saborder et d'abandonner l'U-Boot. L'U.S.S. "Roper" ouvre le feu sur l'U-85, éclairé par ses projecteurs de 24". Apercevant l'équipage allemand allant sur le pont (pour abandonner leur bâtiment), les américains leurs tirent dessus, croyant qu'ils allaient armer le canon. Plusieurs hommes se jettent à l'eau. L'U-85 coule par l'arrière à quatre vingt dix huit mètres de profondeur. Malgré les appels des rescapés pour être secourus, les américains lancent onze charges de profondeur. Certains survivants allemands seront 'mis en pièces' par les hélices du "Roper" et d'autres seront tués par l'explosion des charges de profondeur. Au petit jour, six appareils dont un "Catalina" alertés par l'U.S.S. "Roper" arrivent sur les lieux du naufrage. Le "Catalina" pour faire bon poids lance d'autres charges de profondeur !!! Vingt neuf corps sont repêchés. Après une identification et un examen des corps, ils sont enterrés au Cimetière National d'Hampton en Virginie. Il n'a aucun survivant. Les seize autres membres d'équipage en comptant le Commandant ont coulé avec l'U-85. C'est le premier U-Boot à être coulé par l'U.S. Navy pendant la deuxième guerre mondiale.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u85.htm
http://u-boote.fr/u-85.htm
U796
U-86 (Type VIIB)
Lancé le 16 Mai 1941
Mise en service le 08 Juillet 1941
Coulé le 29 Novembre 1943

Kaleun(s) :

Oblt. Walter Schug

Emblème(s) :


Photos :









L'UZO monté sur son support



U-86 - Eté 1941 - L'Oblt.z.S Walter Schug, deux officiers et le timonier

Succès : 2 coulés + 2 endommagés
16 Janvier 1942 à 13h58 : S.S. "Toorak" (remorqueur à vapeur de 8627 tonnes du convoi ON 52), carreau BB63, torpille - 47°54'N 52°11'O - endommagé -
18 Janvier 1942 à 06h13 : S.S. "Dimitrios G. Thermiotis" (cargo à vapeur de 4271 tonnes, traînard du convoi SC 63), carreau BC 4110, torpille - 51°N 62°O
07 Août 1942 à 22h38 : "Wawaloam" (bateau de pêche de 342 tonnes), carreau CC 4559, canon - 39°18'N 55°44'O -
11 Mars 1943 : S.S. "Jamaica Producer" (cargo à vapeur de 5464 tonnes du convoi HX 228), carreau AK 9844, torpille - 51°14'N 29°18'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes :
Le 21 Août 1941, l'U-86 ainsi que l'U-208 (O.L. Alfred SCHLIEPER) et l'U-374 (Unno von FISCHEL) sont transférés à la 1.U-Flottille.
Du 07 Décembre 1941 au 22 Décembre 1941, départ de Kiel pour transit vers la France. Arrivée à Brest.
Du 27 Décembre 1941 au 15 Février 1942, départ de Brest pour Terre-Neuve. Le 16 Janvier 1942, l'U-86 torpille et endommage un britannique, au Nord-Est de St John. Le 18 Janvier 1942, dans la même zone, il envoie par le fond un grec, traînard du convoi SC 63.

Le Grec Dimitrios G. Thermiotis Type: Steam merchant coulé le 18 janvier 1942

L'U-86 patrouille ensuite à l'Est de la Nouvelle Ecosse, du Cap Race au Cap Sable. Le 31 Janvier 1942, l'U-82 (K.L. Siegfried ROLLMANN) signale le convoi NA 2, au Sud-Sud-Est de l'Île de Sable (Nouvelle Ecosse). Le convoi est composé de deux transports de troupes escortés par deux destroyers britanniques et deux "quatre cheminées", l'H.M.S. "Belmont" et l'H.M.S. "Firedrake". L'U-82 coule le H.M.S. "Belmont" et appelle l'U-86, l'U-566 (K.L. Dietrich BORCHERT) et l'U-575 (K.L. Günther HEYDEMANN). Lorsque l'U-86 arrive au contact du convoi, le 03 Février 1942, SCHUG lance trois torpilles. Il entend deux explosions après dix minutes, mais aucun bâtiment n'est coulé ou endommagé. Sur la route du retour, il porte secours à un pilote allemand qui dérive dans son canot de survie en plein Golfe de Gascogne, le 14 Février 1942. Arrivée à Brest.
Du 25 Mars 1942 au 26 Mai 1942, départ de Brest pour prendre part à l'opération "Paukenschlag" sur la côte Est des U.S.A.. Il opère à 300 nautiques à l'Est d'Hatteras, puis dans la zone du Cap Hatteras et puis lus tard plus au Sud. Il mène quelques attaques sans succès et retourne à sa base. Arrivée à Brest.
Du 02 Juillet 1942 au 18 Septembre 1942, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. Il rejoint le groupe "Wolf" à 600 nautiques à l'Ouest de la Manche. Dans la nuit du 05 Juillet 1942, l'U-86 est attaqué par un appareil allié qui lui lance des charges de profondeur. SCHUG rapporte à Kernével que quatre des cinq tubes lance-torpilles ont reçu des chocs et que le cinquième est endommagé. Il n'est plus apte à continuer sa patrouille. Le groupe est composé de dix U-Boote avec des jeunes Commandants et des vétérans. Le groupe se positionne en arc de cercle devant Terre-Neuve. Un convoi est signalé, le 13 Juillet 1942, au Nord de la position du groupe. Quelques U-Boote font route vers lui, mais étant trop éloignés, la poursuite s'arrête. Le 19 Juillet 1942, le groupe fait route vers le Sud. Le 22 Juillet 1942, les U-Boote se dirigent vers leurs zones de ravitaillement, à l'Ouest des Açores. Ils sont ravitaillés par l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER) entre le 29 et le 30 Juillet 1942. Le groupe est dissous. L'U-86 est détaché pour patrouiller contre les bâtiments isolés dans l'Atlantique Ouest. Le 07 Août 1942, l'U-86 envoie par le fond un américain, au Sud-Sud-Est de Sable Island (Nouvelle Ecosse). Il patrouille entre Terre-Neuve et la Nouvelle Ecosse. Arrivée à Brest. Il est endommagé par un appareil du Sqn 58, lors d'une attaque, très peu de temps après son arrivée.
Du 31 Octobre 1942 au 07 Janvier 1943, départ de Brest pour l'Atlantique. L'U-86 reçoit l'ordre de rejoindre l'Ouest de Gibraltar, car il y a un débarquement allié en Afrique du Nord. Il rejoint le groupe "Westwall". Pendant le mois de Novembre, aucun succès n'est à signaler, mais les risques sont grands car il y a des appareils basés à Gibraltar. Le 26 Novembre 1942, le groupe se déplace vers l'Ouest des Açores, à la recherche des convois UGS (United States-Gibraltar Slow). Le mouvement débute le 27 Novembre 1942. L'U-86 va se ravitailler auprès de l'U-118 (K.K. Werner CZYGAN), au Sud-Est des Açores, le 28 Novembre 1942. Le groupe patrouille jusqu'à 40°O et ce jusqu'au 06 Décembre 1942. Pendant la nuit du 06 au 07 Décembre 1942, quatre bâtiments et un transport de troupes sont envoyés par le fond. Par la suite, aucun convoi n'est trouvé, car ils sont déroutés vers le Sud, trop loin pour que le groupe puisse les rejoindre. Le 12 Décembre 1942, le groupe se dirige vers l'Est. Le 13 Décembre 1942, l'U-103 (K.L. Gustav-Adolf JANSSEN) endommage le britannique "Hororata". Ce dernier va en réparation à Flores (Açores). L'Amiral Dönitz donne l'ordre à SCHUG d'aller secrètement couper les chaînes de l"Hororata", qui dérivant, arriverait dans les eaux internationales et ensuite de l'envoyer par le fond. SCHUG ne le trouve pas et la mission est abandonnée. Le 16 Décembre 1942, le groupe est dissous, au Nord des Açores et les U-Boote prennent position, à l'Ouest du Portugal, à partir du 19 Décembre 1942. La recherche de convois se poursuit pendant plusieurs jours, sans aucun succès. Les U-Boote rejoignent leurs bases. Arrivé à Brest.
Du 24 Février 1943 au 16 Avril 1943, départ de Brest pour l'Atlantique. L'U-86 rejoint le groupe "Neuland", formé le 06 Mars 1943, à l'Ouest de l'Irlande. Le 07 Mars 1943, une partie du groupe se dirige vers l'Ouest, l'U-86 en fait partie. Le 08 Mars 1943, le convoi Halifax 228 (HX 228) est signalé à 300 nautiques à l'Ouest. Ce convoi parti de New York le 27 Février 1943, est composé de quatre-vingts bâtiments, mais vingt vont à Halifax (Canada). Il comprend soixante navires marchands transportant des LCT (Landing Craft Tank). Le convoi est escorté par le British Escort Group B-3, commandé par A.A. TAIT, embarqué sur le H.M.S. "Harvester". Avec l"Harverster", il y a le H.M.S. "Escapade", le "Burza" et le "Garland" (deux destroyers polonais), cinq corvettes (deux britanniques et trois français). Au total l'escorte possède neuf navires de guerre, quatre destroyers et cinq corvettes. Le 09 Mars 1943, le convoi change de route. Il est de nouveau signalé le 10 Mars 1943, par l'U-336 (K.L. Hans HUNGER). L'U-86 ainsi que quelques U-Boote du groupe se positionnent pour attaquer le convoi. Ils l'attaquent pendant la nuit du 10 au 11 Mars 1943. L'U-86 torpille et endommage un britannique avec une FAT,

Ce n'est pas un britannique mais un norvégien, le Brant County Type: Steam merchant coulé le 11 mars 1943

Pendant l'attaque du convoi, ce dernier a perdu quatre bâtiments marchands, un destroyer et a eu deux autres bâtiments endommagés. Quand l'opération se termine, le 13 Mars 1943, le groupe se reforme en groupe "Dränger". Il prend part à l'action contre le convoi Halifax 229 (HX 229) et le Slow Convoy 122 (SC 122) entre le 16 et le 19 Mars 1943. Ces convois perdent vingt et un bâtiments. L'U-86, mal positionné en attente du convoi Halifax 230 (HX 230), ne participe pas à l'action. Le groupe fait ensuite route vers l'Ouest et forme avec d'autres U-Boote, le groupe "Seewolf", au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Le nouveau groupe se dirige vers le Nord, le 26 Mars 1943, à la recherche du convoi Halifax 230 (HX 230), mais une tempête tournant à l'ouragan met fin à la poursuite, le 30 Mars 1943. Le groupe fait ensuite route pour se ravitailler auprès de l'U-463 (K.K. Leo WOLFBAUER). L'U-86 est ravitaillé le 07 Avril 1943. Arrivée à Brest.
Du 08 Juillet 1943 au 11 Septembre 1943, départ de Brest pour l'Atlantique centre. Il patrouille sans succès devant les côtes du Libéria. SCHUG reçoit l'ordre d'aller à un rendez-vous avec l'U-445 (O.L. Heiko FENN), le 11 Août 1943. L'U-445 a un médecin à bord (Lt Heinz-Konrad FUHRMANN : Marineassistenzarzt) et le BdU signale à SCHUG qu'il est très gravement malade. L'U-85 a également un médecin à son bord (K.L. Joachim ABEL : Marineassistenzarzt der Reserve). Lorsque les deux U-Boote se rencontrent FENN signale le décès de son médecin. Arrivée à Brest.
Du 30 Octobre 1943 au 01 Novembre 1943, départ de Brest, arrivée à Brest.
Du 11 Novembre 1943 au 29 Novembre 1943, départ de Brest pour l'Ouest du Portugal et l'Espagne. L'U-86 rejoint le groupe "Schill 2", le 17 Novembre 1943, en attente du convoi combiné MKS 30/SL 139. Le 18 Novembre 1943, le groupe fait mouvement vers le Nord et se positionne à l'Est des Açores. Le convoi passe au centre de la ligne de patrouille du groupe, le 19 Novembre 1943, mais son escorte oblige les U-Boote à se tenir éloignés ou à plonger. L'attaque est abandonnée. A partir du 22 Novembre 1943, les groupes "Schill 1", "Schill 2" et Schill 3" ne retournent pas à leurs bases et forment le groupe "Weddigen", à l'Ouest de l'Espagne pour attaquer le convoi combiné MKS 31/SL 140. Le groupe fait route vers le Sud-Est pour l'intercepter, mais l'activité aérienne du convoi est telle que les U-Boote ne peuvent approcher du convoi. L'U-86 a son dernier contact avec le convoi combiné et prévient le BdU, carreau Cäser Fritz 6247, le 28 Novembre 1943. L'opération contre le convoi est annulée.
Le matin du 29 Novembre 1943, l'U-86 est repéré, en surface, à l'Est des Açores, par un "Avenger" (Bernard H. VOLM Jr) de l'U.S.S. "Bogue". Le contact a été pris auparavant par les destroyers "Dupont" et "Badger qui l'ont détecté au sonar. Celui-ci demande de l'aide. C'est en faite, les destroyers "Tumult" et "Rocket" qui vont couler le U-86 par grenades sous-marines dans la position 40.52N, 18.54W. Il est à noter que c'est une des versions du naufrage. Une autre dit que les causes sont inconnues....50 victimes, aucun survivant.

Les destroyers HMS Tumult et Rocket

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u86.htm
http://u-boote.fr/u-86.htm
U796
U-87 (Type VIIB)
Lancé le 21 Juin 1941
Mise en service le 19 Août 1941
Coulé le 04 Mars 1943

Kaleun(s) :

Oblt. Joachim Berger

Emblème(s) :


Photos :

U-87 - St Nazaire le 8 juillet 1942 au retour de la 3e patrouille et la Pacha le Kptlt Joachim Berger dans le kiosque

Succès : 5
31 Décembre 1941 à 19h54 : M.V. "Cardita" (pétrolier de 8237 tonnes), carreau AM 2574 -, torpille - 59°18'N 12°50'O -
17 Janvier 1942 à 03h59 : M.V. "Nyholt" (pétrolier de 8087 tonnes du convoi ON 52), carreau BB 9855, torpille et artillerie - 45°46'N 54°18'O
16 Juin 1942 à 04h17 : S.S. "Port Nicholson" (cargo à vapeur de 8402 tonnes du convoi XB 25), carreau CA 3268, torpille - 42°11'N 69°25'O
16 Juin 1942 à 04h21 : S.S. "Cherokee" (cargo à vapeur de 5986 tonnes du convoi XB 25), carreau CA 3268, torpille - 42°25'N 69°10'O
11 Octobre 1942 à 04h58 : S.S. "Agapenor" (cargo à vapeur de 7392 tonnes), carreau ET 5558, torpille - 06°53'N 15°23'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 24 Décembre 1941 au 30 Janvier 1942, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. En route vers Terre-Neuve, il envoie par le fond un britannique, au Nord de Rockall, le 31 Décembre 1941. A partir du 07 Janvier 1942, il patrouille dans la zone de Terre-Neuve. Le 17 Janvier 1942, BERGER attaque et coule, à la torpille et au canon, un pétrolier norvégien, traînard du convoi ON 52, au Sud-Sud-Ouest du Cap Race. L'U-87 est endommagé sérieusement pendant l'action et BERGER doit transiter vers la France. Arrivée à La Pallice.
Du 22 Février 1942 au 27 Mars 1942, départ de La Pallice pour les côtes norvégiennes. Débute 1942, les allemands craignent un débarquement allié en Norvège. A partir du 25 Février 1942, huit U-Boote, dont l'U-87, sont positionnés à l'Ouest des îles Féroé. L'U-87 effectue une patrouille vers les côtes U.S. pour se familiariser avec la distance qui sépare l'Europe des Etats-Unis. Aucun succès n'est à signaler. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 19 Mai 1942 au 08 Juillet 1942, départ de Saint-Nazaire pour mouillage de mines dans les eaux américaines. L'U-87 mouille les mines, le 12 juin 1942, près du bateau-phare "Ambrose" devant Boston. Aucun bâtiment n'est endommagé ou coulé par ces mines. Après avoir rechargé ses tubes avec des torpilles, BERGER se dirige vers le Nord. Le 15 Juin 1942 au soir, il intercepte le convoi Halifax 25 (HX 25). Ce convoi est composé de six navires marchands, escorté par cinq bâtiments de guerre. Le 16 Juin 1942, il envoie par le fond un britannique et un américain, près du Cap Code.

S.S. Port Nicholson Type: Steam merchant coulé le 16 juin 1942

Le cargo américain a à son bord des passagers militaires venant d'Irlande en direction des U.S.A.. Quatre vingt-six des cent soixante neuf hommes à bord périssent lors du naufrage. C'est le premier bâtiment transportant des militaires à être coulé lors de la 2ème guerre mondiale. BERGER continue sa patrouille vers Halifax. Le 22 Juin 1942, un "Hudson" du Sqn 11 de la Canadian Air Force attaque l'U-87, mais le rate. Le 23 Juin 1942, le Squadron Leader W.C. VAN CAMP sature la zone où se trouve l'U-87, avec cinq autres appareils. Un des "Hudson" surprend l'U-87 en surface et lui lance des charges de profondeur sur son arrière. Des dommages apparaissent sur un des diesels, sur le tube lance-torpilles arrière, dans la batterie, obligeant BERGER à rentrer en France. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 31 Août 1942 au 20 Novembre 1942, l'U-87 rejoint le groupe "Iltis", à l'Ouest de Lisbonne. Le 09 Septembre 1942, le groupe fait route vers les îles du Cap Vert. Le 24 Septembre 1942, le groupe est dissous. Ils se ravitaillent auprès de l'U-460 (K.L. Ebe SCHNOOR), puis font route vers le Sud. Très peu de succès sont à signaler. Le 11 Octobre 1942, l'U-87 envoie par le fond un britannique, au Sud-Ouest de Freetown (Sierra Leone).

L' Agapenor coulé le 11 octobre 1942 Type: Steam merchant

Ce dernier avait à son bord les rescapés du cargo britannique "Glendene", coulé par l'U-125 (K.L. Ulrich FOLKERS), le 08 Octobre 1942. L'U-87 prend la route du retour le 20 Octobre 1942. Il se ravitaille auprès de l'U-462 (O.L. Bruno VOWE), le 27 Octobre 1942 à l'Ouest des îles du Cap Vert. Arrivée à Brest.
Du 09 Janvier 1943 au 04 Mars 1943, départ de Brest pour le centre Atlantique. Le 23 Janvier 1943, il rejoint le groupe "Delphin", au Sud des Açores. Jusqu'à la fin Janvier, le groupe fait mouvement vers l'Est, puis vers les Açores et pour terminer vers l'Ouest de Gibraltar. Le 07 Février 1943, l'U-521 (K.L. Klaus BARGSTEN) signale le convoi Gib n°2. L'U-87, l'U-202 (K.L. Günter POSER), l'U-258 (O.L. Léopold KOCH), l'U-264 (K.L. Hartwig LOOKS) et l'U-558 (K.L. Günther KRECH) reçoivent l'ordre de l'attaquer. Le 08 Février 1943, l'opération est annulée, à cause d'une escorte aérienne très efficace. Seul l'U-264 tente une attaque, mais sans aucun succès. Après une courte poursuite d'un convoi, à l'Est de Madère (Portugal), le 11 Février 1943, le groupe se ravitaille auprès de l'U-118 (K.K. Werner CZYGAN) entre le 12 et le 14 Février 1943, au Sud-Ouest de Madère. Le 16 Février 1943, il rejoint le groupe "Rochen", au Sud des Açores, à la recherche des convois venant des U.S.A. pour Gibraltar. Le groupe fait route vers l'Ouest pendant quatre jours, puis de nouveau vers l'Est, le 20 Février 1943. Deux jours plus tard, le groupe est dirigé vers le convoi UC 1, signalé par l'U-522 (K.L. Klaus BARGSTEN), à l'Ouest-Nord-Ouest de Madère. L'U-87 ne participe pas à l'action à cause de sa réserve de gas-oil au minimum. Il est ravitaillé, le 27 Février 1943, par l'U-461 (KK Wolf STIEBLER), au Sud-Ouest des Açores, pour lui permettre de retourner à sa base. Sur le chemin de la France, l'U-87 rencontre à deux cent nautiques à l'Ouest du Portugal, le convoi KMS 10, signalé par la "Luftwaffe", le 04 Mars 1943. Ce convoi est escorté par le Canadian Escort Group C-1 qui comprend un destroyer britannique, un "quatre cheminées" canadien - le "St Croix" - et quatre corvettes canadiennes, dont l'une le HMCS "Shediac" est équipée d'un radar centimétrique. BERGER se prépare à passer à l'attaque, mais il est détecté par l'escorte qui contre-attaque très fortement.

L'U-87 est coulé par des charges de profondeur du HMCS "St Croix" et du HMCS "Shediac".

Le destroyer HMCS St Croix et la corvette HMCS Shediac
Il est perdu corps et bien. 49 victimes, aucun survivant.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u87.htm
http://u-boote.fr/u-87.htm
U796
U-88 (Type VIIC)
Lancé le 16 Août 1941
Mise en service le 15 Octobre 1941
Coulé le 12 Septembre 1942

Kaleun(s) :

Kptlt. Heino Bohmann

Emblème(s) :


Photos :




Succès : 2 -
05 Juillet 1942 à 10h15 : S.S. "Carlton" (cargo à vapeur de 5127 tonnes du convoi dispersé PQ 17), carreau AC 2974, torpille - 76°14'N 40°E
05 Juillet 1942 à 22h52 : S.S "Daniel Morgan" (cargo à vapeur de 7177 tonnes du convoi dispersé PQ 17), carreau AC 3769, coup de grâce par torpille - 75°08'N 45°06'E

Patrouilles et anecdotes :
Du 18 Avril 1942 au 24 Avril 1942, départ de Kiel, arrivée à Kirkenes (Norvège).
Du 29 Avril 1942 au 11 Juillet 1942, départ de Kirkenes, pour les mers arctiques. Le 28 Avril 1942, le convoi QP 11 part de Mourmansk pour l'Islande. Il est composé de treize navires marchands escortés par des destroyers. L'U-88 fait partie du groupe "Strauchritter qui attend le convoi pour l'attaquer. Le 29 Avril 1942, le convoi est repéré par la "Luftwaffe". L'U-88 prend contact avec le QP 11, le matin du 30 Avril 1942, en mer de Barents, au Nord de la presqu'île de Kola. A 06h03, il lance trois torpilles (carreau AC 5921), il n'entend qu'une détonation après 04 minutes 23 secondes, mais c'est probablement une torpille arrivant en fin de parcours. Le 01 Mai 1942, le destroyer allemand "Hermann Schoemann" est sérieusement endommagé par l'artillerie du H.M.S. "Edinburgh". Le 02 Mai 1942, deux cent hommes d'équipage sont recueillis par les destroyers Z 24 et Z 25. Soixante autres dans les canots de sauvetage sont embarqués à bord de l'U-88. Un seul homme est mort de froid. Le QP 11 ne perd qu'un bâtiment (deux selon une autre source) malgré les attaques des U-Boote, de la "Luftwaffe" et des forces navales allemandes. Il arrive en Islande le 07 Mai 1942. L'U-88, lui arrive à Kirkenes, le 03 Mai 1942 où il débarque les survivants du "Hermann Schoemann".
Du 04 Mai 1942 au 06 Mai 1942, départ de Kirkenes, arrivée à Narvik.
Du 17 Juin 1942 au 11 Juillet 1942, départ de Narvik pour les eaux arctiques. Le 01 Juillet 1942, le convoi PQ 17 est localisé à 60 nautiques à l'Est de l'île Jan Mayen. Ce convoi est composé de trente cinq navires (trente gros navires, deux cargos dont un avec une catapulte - l"Empire Tide" - trois navires de sauvetage). Cette escorte est composée de six destroyers, quatre corvettes, deux sous-marins britanniques et deux pétroliers pour ravitailler l'escorte et plus loin de l'Home Fleet de l'Amiral TOVEY. L'U-88 rejoint le groupe "Eisteufel" pour attaquer le convoi. Le 02 Juillet 1942, l'U-88 trouve le PQ 13, mais la cible principale est le PQ 17. BOHMANN attaque sans succès des destroyers du PQ 17, le 03 Juillet 1942. Et le 04 Juillet 1942, attaque également sans succès le convoi. Le convoi se disperse à partir du 05 Juillet 1942 et le carnage commence pour les U-Boote, la "Luftwaffe" et les forces navales allemandes. Le même jour, l'U-88 envoie par le fond deux américains, à l'Ouest de la Nouvelle Zemble.

S.S. "Carlton" cargo à vapeur de 5127 tonnes coulé le 5 juillet 1942

S.S "Daniel Morgan", cargo à vapeur de 7177 tonnes coulé le 5 juillet 1942

L'U-88 recueille le capitaine du S.S. "Honamu" coulé par l'U-456 (K.L. Max Martin TEICHERT), le 05 Juillet 1942 à 14h31. Le convoi a perdu en tout vingt quatre bâtiments lors des attaques répétées des allemands. Arrivée à Narvik.
Du 25 Août 1942 au 12 Septembre 1942, départ de Narvik pour les eaux arctiques. Le 02 Septembre 1942, le convoi PQ 18 part du Loch Ewe. Il est repéré le 08 Septembre 1942 par un appareil de la "Luftwaffe". Le 10 Septembre 1942, l"Admiral Scheer" et d'autres bâtiments de guerre allemands appareillent de Narvik pour l'intercepter. L'U-88 attaque le convoi, le 12 Septembre 1942, sans aucun succès.

Le même jour, il est localisé à l'asdic par le H.M.S. "Faulknor".

(HMS Faulknor)
Ce dernier l'attaque six minutes plus tard avec des charges de profondeur et le coule au Sud-Ouest du Spitzberg. 46 victimes, aucun survivant.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u88.htm
http://u-boote.fr/u-88.htm
U796
U-89 (Type VIIC)
Lancé le 20 Septembre 1941
Mise en service le 19 Novembre 1941
Coulé le 12 Mai 1943

Kaleun(s) :

Kptlt. Dietrich Lohmann

Emblème(s) :


Photos :





Page de garde du Livre d'Or du U-89



Succès : 4 -
25 Juillet 1942 à 09h55 : "Lucille M." (bateau de pêche de 54 tonnes), carreau CB 1295, artillerie - 42°02'N 65°38'O -
03 Novembre 1942 à 21h49 : S.S. "Jeypore" (cargo à vapeur de 5318 tonnes du convoi SC 107), carreau AJ 6632, torpille - 55°30'N 40°16'O
04 Novembre 1942 à 22h35 : S.S. "Daleby" (cargo à vapeur de 4640 tonnes du convoi SC 107), carreau AL 1926, torpille - 57°24'N 35°54'O
07 Mai 1943 à 12h00 : S.S. "Laconikos" (cargo à vapeur de 3803 tonnes du convoi SL 128), carreau CF 34, torpille - 41°40'N 18°13'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 14 Mai 1942 au 27 Mai 1942, départ de Kiel, arrivée à Brest.
Du 06 Juin 1942 au 21 Août 1942, départ de Brest pour Gibraltar. Le 09 Juin 1942, le convoi Homebound Gibraltar 76 (HG 76) appareille. Il est signalé le 11 Juin 1942 par la "Luftwaffe". L'U-89 et d'autres U-Boote forment le groupe "Endrass", à l'Ouest de l'Espagne, à partir du 14 Juin 1942. Le même jour, une reconnaissance aérienne signale le convoi Homebound Gibraltar 84 (HG 84), au Nord de leurs positions. Ce convoi est composé de vingt bâtiments marchands et est escorté par l'Escort Group 36 de Johnny WALKER, embarqué sur le sloop "Stork". Le groupe prend contact avec le convoi dans la nuit du 14 au 15 Juin 1942 et un des U-Boote lui coule cinq bâtiments. Une forte escorte et une couverture aérienne empêchent la poursuite de l'attaque. La mission se termine le 16 Juin 1942. L'U-89 et l'U-132 (K.L. Ernst VOGELSANG) se dirigent vers les Açores pour y être ravitaillés par l'U-460 (K.L. Friedrich SCHÄFER) en vue du transit vers les eaux américaines. Le 25 Juillet 1942, il envoie par le fond un bateau de pêche canadien, au Sud du Cap Sable (Canada). Les onze survivants du bateau de pêche sont débarqués à Clarks Harbour (Canada), le 26 Juillet 1942. Il est dit que LOHMANN, c'est excusé auprès de l'équipage de les avoir coulés, mais il obéit aux ordres... L'U-89 croise quelques jours devant New York, puis retourne dans les eaux canadiennes. Aucun succès n'est à signaler pendant cette période. Sur la route du retour, il est attaqué par un "B24 Liberator" du Sqn 120, piloté par le Squadron Leader Terence M.BULLOCH, près des Açores. L'U-89 réussit à s'échapper. Arrivée à Brest.
LOHMANN fait partie du groupe "Tümmler" qui appareille le 01 Octobre 1942, mais des ennuis de radio l'obligent à faire des réparations (l'U-438 - K.L. Rudolf FRANZIUS - a également des ennuis de radio).
Du 04 Octobre 1942 au 19 Novembre 1942, départ de Brest pour rejoindre le groupe "Panther", à l'Ouest de l'Irlande. Le 16 Octobre 1942, onze U-Boote du groupe "Panther" et dix du groupe "Wotan" reçoivent l'ordre d'attaquer le convoi Outbound North 137 (ON 137) signalé par l'U-704 (K.L. Horst KESSLER), dans l'Atlantique Nord. La recherche du convoi est infructueuse. Le 18 Octobre 1942, les U-Boote du groupe "Wotan" retournent à leurs bases et le 19 Octobre 1942, l'opération s'achève. L'U-89 et les U-Boote du groupe "Panther" font mouvement vers l'Ouest et forment une ligne de patrouille à 400 nautiques à l'Est de Terre-Neuve. Le 30 Octobre 1942, le Slow Convoy 107 (SC 107) est signalé par l'U-522 (K.L. Herbert SCHNEIDER), au Sud du Cap Race (Terre-Neuve). Le groupe reçoit l'ordre de l'intercepter. Le 03 Novembre 1942, l'U-89 attaque deux bâtiments du convoi au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Il croit avoir touché le S.S. "Titus", à 21h48 dans le carreau AJ 6632, dont l'équipage a abandonné le bateau. Mais plus tard, l'équipage réembarque et le cargo hollandais arrive au port sain et sauf. Le deuxième bâtiment, un britannique, lui est envoyé par le fond. C'est le bâtiment du commandant du convoi. Le 04 Novembre 1942 dans la soirée, il torpille et coule un cargo britannique, au Sud-Est du Cap Farewell.

S.S. "Daleby", cargo à vapeur de 4640 tonnes coulé le 4 novembre 1942

Le 05 Novembre 1942, l'U-89 est attaqué par un "Liberator" du Sqn 120 (Squadron Leader M. BULLOCH), à l'Est-Sud-Est du Cap Farewell. Il lui lance des charges de profondeur, lui causant quelques dommages. Ce qui oblige LOHMANN à retourner en France. Il est à noter que l'U-89 a été attaqué, le 16 Août 1942, par le même appareil !!! L'U-89 se ravitaille auprès de l'U-117 (K.K. Hans-Werner NEUMANN), au Nord des Açores. Arrivée à Brest.
Du 24 Janvier 1943 au 28 Mars 1943, départ de Brest pour l'Atlantique Nord où il rejoint le groupe "Pfeil", en attente de passage de convois. Le 04 Février 1943, un convoi passe au milieu de la ligne de patrouille du groupe. Il reçoit l'ordre de l'attaquer, ainsi que cinq autres U-Boote du groupe "Haudegen" plus à l'Est. L'opération continue jusqu'au 09 Février 1943. Onze bâtiments sont coulés, trois U-Boote sont envoyés par le fond et deux autres endommagés. L'U-89 ne prend pas part à l'action. Il se ravitaille auprès de l'U-460 (K.L. Ebe SCHNOOR), à l'Est de Terre-Neuve. Il rejoint le groupe "Wildfang" à partir du 25 Février 1943. Le groupe fait ensuite mouvement au Nord-Est de Terre-Neuve, le 26 Février 1943. Début Mars, plusieurs convois passent dans la zone du groupe, mais ne sont pas repérés par les U-Boote. A partir du 07 Mars 1943, quelques U-Boote du groupe rejoignent le groupe "Raubgraf", au Nord-Est de Terre-Neuve, en attente du convoi Halifax 228(HX 228). Le convoi est re-routé et passe au Sud de la ligne de patrouille. Le 09 Mars 1943, le groupe fait route vers le Nord, vers le convoi ON 170. Il est signalé, le 13 Mars 1943, par l'U-603 (O.L. Hans-Joachim BERTELSMANN). Mais l'attaque ne peut se faire car l'escorte est très efficace. Le groupe reçoit alors l'ordre de se diriger vers le convoi Halifax 229 (HX 229) et le Slow Convoy 122" (SC 122) déroutés vers le Sud. L'U-89 ne prend pas part à l'action où quarante U-Boote envoient par le fond vingt et un bâtiments alliés. L'U-89 est attaqué et endommagé par le H.M.S. "Anemone" qui lui lance trente cinq charges de profondeur et quatre "Hedgehog". L'U-89 parvient à s'échapper et se ravitaille auprès de l'U-463 (K.K. Leo WOLFBAUER), le 19 Mars 1943. Arrivée à Brest.
Du 25 Avril 1943 au 14 Mai 1943, départ de Brest pour les côtes espagnoles et portugaises. L'U-89 rejoint le groupe "Drossel", au Nord-Ouest du Cap Finisterre. Le 03 Mai 1943, une reconnaissance aérienne signale deux convois, l'un composé de vingt-quatre à vingt-sept L.C.T. et trois bâtiments d'escorte et l'autre de onze cargos escortés par six bâtiments de guerre. L'U-89 et l'U-456 (K.L. Max-Martin TEICHERT) se dirigent vers le premier. Ceux sont des L.C.T. en route pour la Méditerranée pour participer à l'invasion de la Sicile. Leurs faibles tirants d'eau les empêchent d'être une cible pour les torpilles. Malgré tout LOHMANN tire trois torpilles dans la formation. Aucune ne trouve un but !!! L'opération est abandonnée. Le 06 Mai 1943, des "Condor" signalent le Sierra Leone 128 (SL 128). Ce convoi est composé de quarante huit navires marchands et trois d'escorte. Le groupe "Drossel" est au contact le 07 Mai 1943 au matin. L'U-89 envoie par le fond un grec, à l'Ouest d'Oporto (Portugal).

S.S. "Laconikos", cargo Grec à vapeur de 3803 tonnes coulé le 7 mai 1943

Une forte escorte aérienne empêche toutes opérations contre le convoi et le groupe est dirigé, le 08 Mai 1943, vers le convoi Halifax 237 (HX 237). Le contact est pris le 11 Mai 1943. Ce convoi est composé de quarante six bâtiments marchands accompagnés par le Canadian Escort Group C-2 commandé par le Lt Cdr E.H. CHAVASSE. Cette escorte comprend le destroyer H.M.S. "Broadway" (ex quatre cheminées américain), la frégate H.M.S. "Lagan" et trois corvettes (une britannique et deux canadiennes). Pendant la traversée, une autre corvette canadienne rejoint l'escorte. Le convoi perd trois bâtiments et trois U-Boote sont envoyés par le fond. L'U-456 (K.L. Max-Martin TEICHERT), l'U-753 (K.K. Alfred Manhardt von MANNSTEIN) et l'U-89. Ce dernier est signalé par le "Swordfish" 'B' du Sqn 811 (FAA - Fleet Air Arm) du porte-avions C.V.E. H.M.S. "Biter" (Capt E.M.C. ABEL-SMITH), à six nautiques du convoi HX 237.

Il l'attaque, mais sans aucun résultat visible.
Le destroyer H.M.S. "Broadway" et la frégate H.M.S. "Lagan" lui lancent des charges de profondeur.

Destroyer HMS Broadway (H 90)

Frégate HMS Lagan (K 259)

L'U-89 coule corps et bien. 48 victimes, aucun survivant.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u89.htm
http://u-boote.fr/u-89.htm
U796
U-90 (Type VIIC)
Lancé le 25 Octobre 1941
Mise en service le 20 Décembre 1941
Coulé le 24 Juillet 1942

Kaleun(s) :

Kptlt. Hans-Jürgen Oldörp

Emblème(s) :


Photos :

Prise de commandement le 20 décembre 1941

Succès : Néant

Patrouilles et anecdotes :
Du 30 Juin 1942 au 24 Juillet 1942, départ de Kiel pour l'Atlantique. Il rejoint le groupe "Wolf", à 600 nautiques à l'Ouest de la Manche. Le groupe se positionne en formation circulaire près de Terre-Neuve. Il se dirige ensuite vers le Sud, mais le 13 Juillet 1942 un convoi est signalé au Nord de leur ligne de patrouille. Quelques U-Boote du groupe "Wolf" font route à grande vitesse vers lui, mais au bout de quelques heures la poursuite s'arrête, le convoi étant vraiment trop loin. Le 19 Juillet 1942, n'ayant trouvé aucun convoi, le groupe fait route vers le Sud. Le 22 Juillet 1942, le groupe se dirige vers la zone de ravitaillement. Un autre convoi est signalé et le groupe se repositionne.
Le 23 Juillet 1942, le convoi ON 113 est signalisé. L'U-90 le poursuit, lorsqu'il est localisé par le destroyer H.M.C.S. "St Croix", à l'Est de Terre-Neuve et coulé par des charges de profondeur, le 24 Juillet 1942. 44 victimes, aucun survivant.

(HMCS St Croix)


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u90.htm
http://u-boote.fr/u-90.htm
U796
U-91 (Type VIIC)
Lancé le 30 Novembre 1941
Mise en service le 28 Janvier 1942
Coulé dans la nuit du 25-26 Février 1944

Kaleun(s) :
K.L. Heinz WALKERLING de Janvier 1942 à Avril 1943
K.L. Heinz HUNGERSHAUSEN d'Avril 1943 au 25 Février 1944

Emblème(s) :


Photos :


Succès : 6 + 1 destroyer -
14 Septembre 1942 première torpille à 02h05, seconde torpille à 02h15 : H.M.C.S. "Ottawa" (destroyer de 1375 tonnes du convoi ON 127), carreau BC 6191, 2 torpilles - 47°55'N 43°27'O
26 Septembre 1942 à 01h25 : S.S. "New York" (transports de passagers de 4989 tonnes du convoi RB 1), carreau AL 4499, torpille - 54°34'N 25°44'O
17 Mars 1943 à 03h37 : S.S. "Harry Luckenbach" (cargo à vapeur de 6366 tonnes du convoi HX 229), carreau BD 1353, torpille - 50°38'N 34°46'O
17 Mars 1943 à 08h00 : S.S. "James Oglethorpe" (cargo à vapeur de 7176 tonnes du convoi HX 229)
17 Mars 1943 à 08h39 : S.S. "Nariva" (cargo à vapeur de 8714 tonnes, traînard du convoi HX 229), carreau BD 1334, coup de grâce par torpille - 50°34'N 35°02'O
17 Mars 1943 à 08h39 : S.S. "Irenée du Pont" (cargo à vapeur de 6125 tonnes, traînard du convoi HX 229), carreau BD 1334, coup de grâce par torpille - 50°38'N 34°46'O
17 Mars 1943 : S.S. "William Eustis" (cargo à vapeur de 7196 tonnes du convoi HX 229), carreau BD 1379, torpille - 50°10'N 35°02'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 15 Août 1942 au 06 Octobre 1942, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Il rejoint le groupe "Vorwärts", le 27 Août 1942, à l'Ouest de l'Irlande. Le groupe se dirige vers le Sud-Ouest, lorsque le 31 Août 1942, l'U-609 (K.L. Klaus RUDLOFF) se trouvant au nord de la ligne de patrouille, signale le Slow Convoy 97 (SC 97). Quelques U-Boote s'approchent du convoi par le Sud, mais sont repoussés par l'escorte. L'U-91 lance quatre torpilles sur le convoi, mais elles se perdent toutes. Le 01 Septembre 1942, un premier avion apparaît au-dessus du convoi forçant les U-Boote au contact de rester en plongée. Des "Catalina" et des "Sunderland" viennent renforcer l'escorte navale. Le même jour l'U-91 est attaqué et légèrement endommagé par un "Catalina" du VP-73 (Lt ODELL) venu d'Islande. L'U-91 lance tout de même une attaque contre le convoi, mais sans succès Durant la nuit du 01 au 02 Septembre 1942, le contact est perdu, car le convoi a été re-routé. L'opération se termine. Le 04 Septembre 1942, le groupe "Vorwärts" combiné avec le groupe "Stier" forment une nouvelle ligne de patrouille, à l'Ouest de l'Irlande, en attente du convoi ON 127. Ce convoi est composé de trente deux bâtiments marchands escorté par le Canadian Escort Group C-4 (deux destroyers - H.M.C.S. "Ottawa" et H.M.C.S "St Croix", trois corvettes canadiennes et une britannique). Les bâtiments de guerre canadiens sont équipés du vieux radar Type 286, la corvette britannique H.M.S. "Celandine", quant à elle, est équipée du radar Type 271, centimétrique. Aucun bâtiment de l'escorte n'est équipé de l'Huff Duff. Le convoi passe au Sud de la ligne, dans la soirée du 09 Septembre 1942. Il est signalé par l'U-584 (K.L. Joachim DEECKE). Le contact est perdu pendant la nuit, puis repris dans la matinée du 10 Septembre 1942. L'attaque du convoi se déroule jusqu'au 14 Septembre 1942. A partir du 13 Septembre 1942, les appareils basés à terre-Neuve viennent renforcer l'escorte navale et avec cela une mauvaise météo empêchent l'attaque du convoi. L'opération se termine, malgré tout, le 14 Septembre 1942. L'U-91 lance deux attaques et coule un destroyer canadien (une torpille le touche lors de la première attaque et une autre lors de la seconde).

(Le HMCS Ottawa coulé par le U-91 le 14 septembre 1942)

Sept bâtiments marchands sont envoyés par le fond durant les attaques contre le convoi ON 127. A partir du 17 Septembre 1942, les U-Boote du groupe "Vorwärts" se ravitaille auprès de l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER), au Nord-Ouest des Açores. Le groupe se reforme auprès de Terre-Neuve. Entre le 20 et le 23 Septembre 1942, le convoi RB 1 (Saint Laurent - Grande-Bretagne), signalé par l'U-404 (K.K. Otto von BÜLOW), passe au centre de la ligne de patrouille du groupe. Ce convoi est composé de transports de troupe, partis de la région des Grands Lacs pour la Grande-Bretagne. Les U-Boote du groupe "Vorwärts" rejoignent quelques U-Boote du groupe "Pfeil et attaquent le convoi. Le 26 Septembre 1942, l'U-91 lance une torpille sur un vapeur britannique endommagé par l'U-96 (O.L. Hans Jürgen HELLRIEGEL), le 25 Septembre 1942 à 23h57 et le coule. Trois vapeurs et un destroyer d'escorte britannique sont coulés pendant l'opération contre le convoi RB 1. Arrivée à Brest.
Du 01 Novembre 1942 au 26 Décembre 1942, départ de Brest pour l'Atlantique. L'U-91 reçoit l'ordre de patrouiller à l'Ouest de Gibraltar à cause des débarquements alliés en Afrique du Nord. Il rejoint le groupe "Westwall" durant le mois de Novembre, mais n'a aucun succès malgré les risques pris à cause des avions basés à Gibraltar. L'U-91 est attaqué et endommagé par des charges de profondeur, le 18 Novembre 1942, par un "Hudson" du Sqn 608 (F/O PETRIE). Le 26 Novembre 1942, le groupe "Westwall" fait route vers l'Ouest des Açores à la recherche des convois UGS (USA-Gibraltar Slow). Il continue sa patrouille sur 40° de longitude, jusqu'au 06 Décembre 1942. L'U-91 se ravitaille auprès de l'U-118 (Werner CZYGAN), le 05 Décembre 1942, pour retour vers base. Arrivée à Brest.
Du 11 Février 1943 au 29 Mars 1943, départ de Brest pour l'Ouest de l'Irlande. Il rejoint le groupe "Knappen" à la recherche des convois ON (Grande-Bretagne - Amérique du Nord). L'U-604 (K.L. Horst HÖLTRING) signale l'ON 166, le 20 Février 1943. Le lendemain un hydravion allié attaque et endommage l'U-91. La poursuite du convoi continue et se termine à l'Est-Sud-Est de Terre-Neuve, le 25 Février 1943 à cause d'une mauvaise météo. Le groupe "Knappen" fait route vers l'Est pour se ravitailler, au Nord-Nord-Ouest des Açores. L'U-91, l'U-600 (K.L. Bernhard ZURMÜHLEN) et l'U-604 (K.L. Horst HÖLTRING) se ravitaillent auprès de l'U-462 (O.L. Bruno VOWE), le 01 Mars 1943. L'U-92 (K.L. Adolf OELRICH) se ravitaille aussi, mais pour retour vers base. A partir du 04 Mars 1943, l'U-91 et l'U-600 rejoignent le groupe "Burggraf", au Sud du Groenland. A partir du 07 Mars 1943, les groupes "Burggraf" et "Wildfang" ne peuvent aller à la poursuite du Slow Convoy 121 (SC 121) et forment une nouvelle ligne de patrouille à l'Est-Nord-Est de Terre-Neuve. La presque totalité des deux groupes forme le groupe "Raubgraf". L'U-91 en fait partie et attend les convois HX. A partir du 09 Mars 1943, le groupe se dirige vers le Nord, pour intercepter le convoi ON 170. Le 13 et 14 Mars 1943, le groupe opère contre le convoi, malgré de très mauvaises conditions météo. L'opération prend fin, lorsque le SC 122est signalé. Le 15 Mars 1943, un des U-Boote du groupe "Raubgraf" signale un destroyer. La recherche reste infructueuse. Le lendemain l'U-653 (K.L. Gerhard FEILER) trouve un convoi dans le Sud de la ligne de patrouille. C'est semble-t-il le Slow Convoy 122 (SC 122). Les groupes "Dränger", "Stürmer" et "Raubgraf" reçoivent l'ordre de l'attaquer. Le 16 Mars 1943 au matin, le "Raubgraf" est au contact. Plus tard un second convoi apparaît, faisant route parallèle. On vient juste de réaliser que le premier convoi croisé n'est pas le SC 122, mais l'Halifax 229 (HX 229). Pour cette opération contre les deux convois, quarante U-Boote prennent part à l'action et vingt et un navires alliés sont coulés. Le 17 Mars 1943, l'U-91 envoie par le fond cinq américains.

S.S. "Harry Luckenbach", cargo à vapeur de 6366 tonnes coulé le 17 mars 1943

S.S. "Nariva", cargo à vapeur de 8714 tonnes coulé le 17 mars 1943

S.S. "Irenée du Pont", cargo à vapeur de 6125 tonnes coulé le 17 mars 1943

L'opération prend fin le 20 Mars 1943. L'U-91 se dirige aussitôt vers sa zone de ravitaillement au centre de l'Atlantique Nord, où il retrouve l'U-463 (K.K. Leo WOLFBAUER); Le 27 Mars 1943, il perd un homme pendant une attaque aérienne. Arrivée à Lorient.
Du 29 Avril 1943 au 07 Juin 1943, départ de Lorient pour l'Atlantique. L'U-91 rejoint au Sud-Est du Cap Farewell, le groupe "Lech". A la mi-Mai, le groupe se combine avec d'autres U-Boote pour former "Donau 1" et "Donau 2". L'U-91 fait partie de "Donau 2". Le 18 Mai 1943, le K.L. Günter POSER, commandant de l'U-202 rencontre au milieu de l'océan, l'O.L. Heinz HUNGERSHAUSEN, commandant de l'U-91. Ils s'échangent au mégaphone des vœux de réussite. Durant la nuit du 18 au 19 Mai 1943, l'U-304 (O.L. Heinz KOCH) signale le Slow Convoy 130 (SC 130), au Sud-Est du Groenland. Les groupes "Donau" reçoivent l'ordre de l'intercepter. Le SC 130 a une forte escorte aérienne et navale et il est impossible aux U-Boote de s'en approcher. L'opération est abandonnée le 20 Mai 1943. Aucun bâtiments alliés n'est coulé. Par contre trois U-Boote sont envoyés par le fond : l'U-258 (K.L. Wilhelm von MÄSSENHAUSEN), l'U-381 (K.L. Graf Wilhelm-Heinrich von PÜCKLER und LIMPURG) et l'U-954 (K.L. Odo LOEWE).(*) Le 25 Avril 1943, le convoi arrive en Grande-Bretagne. Les groupes "Donau" se dirigent vers le Sud pour intercepter le convoi Halifax 239 (HX 239). Ce convoi est composé de quarante deux navires marchands et accompagné par le British Escort Group B-3 (deux destroyers, une frégate et cinq corvettes). Le convoi n'est pas trouvé et des appareils des porte-avions recherchent les U-Boote en plongée. La recherche se termine le 23 Mai 1943. Le même jour l'U-91 recueille quatre survivants de l'U-752 (K.L. Karl-Ernst SCHROETER) coulé quelques heures plus tôt, par des roquettes d'un "Swordfish". Arrivée à Brest.
DU 21 Septembre 1943 au 22 Novembre 1943, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. L'U-91 rejoint le groupe "Rossbach" au Sud-Ouest de l'Irlande pour opérer contre les convois. Le groupe fait route vers le Sud, le 05 Octobre 1943 à la recherche du convoi Halifax 259 (HX 259) et le Slow Convoy 143 (SC 143). Le 07 Octobre 1943, le SC 143 est signalé par l'U-448 (O.L. Helmut DAUTER). Durant la nuit du 07 au 08 Octobre 1943, le groupe est au contact avec l'escorte du convoi. Le destroyer polonais "Orkan" est coulé par l'U-378 (K.L. Erich MÄDER) à 07h05, dans le carreau AK 6328 (- 56°30'N 26°26'O -) avec une torpille 'Gnat'. L'arrivée d'avions oblige les U-Boote à plonger. Durant la nuit du 08 Octobre 1943, la "Luftwaffe" signale le convoi, mais le groupe ne reçoit pas le signal radio. L'U-91 attaque un destroyer à la torpille sans succès. Il est obligé de plonger lorsqu'un "Leigh Light" le découvre. L'opération contre le SC 143 prend fin le 09 Octobre 1943. L'U-91 rejoint le groupe "Schlieffen" au Sud-Est du Groenland, le 14 Octobre 1943, à la recherche du convoi ONS 20. Le groupe se dirige ensuite vers le Nord. Le 17 Octobre 1943, il fait route vers l'Est. Le convoi passe au Nord de la ligne de patrouille et le groupe reçoit l'ordre de l'attaquer, malgré une forte défense aérienne. Le contact est pris, mais aussitôt perdu. L'opération se termine le 18 Octobre 1943. A partir du 24 Octobre 1943, l'U-91 rejoint le groupe "Siegfried" en attente du convoi Halifax 262 (HX 262). L'U-413 (K.L. Gustav POEL) le signale, mais les U-Boote ne peuvent le rejoindre. L'U-91 quitte le groupe le 25 Octobre 1943 et va se ravitailler auprès de l'U-219 (K.K. Walter BURGHAGEN), à 500 nautiques à l'Est de Terre-Neuve. Le 26 Octobre 1943, l'U-91 est attaqué par un "B-24" qui le mitraille et lui lance des charges de profondeur. Le 31 Octobre 1943, l'U-584 (K.L. Heinrich RATSCH) a rendez-vous avec l'U-91 pour que ce dernier puisse le ravitailler, pour qu'il puisse retourner en France. Le lieu de la rencontre se situe au Sud-Est du Cap Farewell. En cours de transfert, les deux U-Boote sont repérés par un "Avenger" du VC-9 (Lt Wilma FOWLER). Il appelle à la rescousse d'autres appareils. Deux autres pilotés par Letson S. BALLIET et Alexander C. Mc AUSLAN. L'U-91 se sert de son artillerie, mais peut plonger rapidement et peut s'échapper... L'U-584 est coulé par une torpille 'Fido'. Arrivée à Brest.
Du 25 Janvier 1944 au 25 Février 1944, départ de Brest pour l'Atlantique. L'U-91 rejoint le groupe "Igel 2, à l'Ouest de l'Irlande à la recherche du convoi ON 223. A partir de Février 1944, "Igel 2" patrouille au Sud-Ouest de l'Irlande. Le 06 Février 1944, "Igel 2" se dirige vers le convoi combiné MKS 38/SL 147, signalé par la "Luftwaffe", au Nord des Açores. Le 07 Février 1944, le groupe est au contact. Ce même jour des sloops de l'Escort Group 2 (EG 2) rejoignent l'escorte du convoi. L'attaque commence. A la fin de l'opération, le convoi n'a perdu aucun bâtiment, mais trois U-Boote du groupe "Ingel 2" sont coulés. Il s'agit de l'U-238 (K.L. Horst HEPP), de l'U-424 (O.L. Günter LÜDERS) et de l'U-734 (O.L. Hans Jörg BLAUERT). A partir du 19 Février 1944, les groupes "Igel 1" et "Igel 2" commencent leurs mouvements vers l'Ouest à la recherche des convois ONS. Les convois ONS 29, ON 224 et OS 68 sont signalés par la "Luftwaffe", le 14 Février 1944, à l'Ouest de la Manche, et d'autres bâtiments à l'Ouest de la Grande-Bretagne, à 600 nautiques au Sud-Ouest de l'Irlande. Le 18 Février 1944, deux ligne de patrouille "Hai 1 et Hai 2 sont formées au devant des convois signalés. Les convois sont reroutés et passent dans le Sud des zones de patrouille. Les U-Boote reçoivent l'ordre de se porter immédiatement vers eux. En surface, à grande vitesse, la nuit et en plongée le jour. Le 19 Février 1944, ils 'tombent' sur quelques destroyers. L'opération se termine quand les U-Boote sont obligés de rester en plongée, à cause de l'escorte aérienne venant de porte-avions. Le 22 Février 1944, l'U-91 rejoint le groupe "Preussen", à l'Ouest de l'Irlande.

Le 25 Février 1944, l'U-91 est repéré à l'Asdic, à 22h40 par le H.M.S. "Gore" et à 23h03 il est attaqué par ce dernier. Deux autres attaques ont lieu à 00h41 et à 00h48, le 26 Février 1944 avec le "Gore" et les H.M.S. "Affleck" et "Gould".
HMS Gould

HMS Gore

HMS Affleck

L'U-91 est coulé par des charges de profondeur, au Nord des Açores. 37 victimes (36 selon une autre source), 16 rescapés,
dont le commandant, qui sont fait prisonniers de guerre (3 Officiers, 2 Officiers Mariniers et 11 hommes d'équipage)


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u91.htm
http://u-boote.fr/u-91.htm
U796
U-92 (Type VIIC)
Lancé le 10 Janvier 1942
Mise en service le 03 Mars 1942
L'U-92 est ferraillé en 1945

Kaleun(s) :
K.L. Adolf OELRICH de Mars 1942 à Août 1943

K.L. Horst-Thilo QUECK d'Août 1943 à Juin 1944

K.L. Wilhelm BRAUEL de Juin 1944 au 12 Octobre 1944


Emblème(s) :


Photos : Néant

Succès : 3 -
16 Novembre 1942 à 05h49 : S.S. "Clan Mactaggart" (cargo à vapeur de 7622 tonnes), carreau VG 9457, torpille - 36°08'N 07°23'O
21 Février 1943 à 22h26 : S.S. "Empire Trader" (cargo à vapeur de 9990 tonnes du convoi ON 166), carreau BD 5326, torpille - 48°25'N 30°10'O
22 Février 1943 à 04h36 : M.V. "N.T. Nielsen Alonso" (cargo de 9348 tonnes du convoi ON 166), carreau BD 5328, une torpille puis à 04h46 une autre torpille - 48°N 31°24'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 18 Août 1942 au 25 Septembre 1942, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. L'U-92 rejoint à l'Ouest de l'Irlande, le 27 Août 1942, le groupe "Vorwärts". Ce dernier se dirige vers le Sud-Ouest. Le 31 Août 1942, l'U-609 (K.L. Klaus RUDLOFF) signale le Slow Convoy 97 (SC 97). Des U-Boote approchent par le Sud, mais sont obligés de plonger à cause de l'escorte. Le 01 Septembre 1942, apparaît une escorte aérienne, ce qui oblige les U-Boote à rester en plongée. Durant la nuit du 01 au 02 Septembre 1942, le contact est perdu à cause de son reroutage. L'opération contre le convoi se termine. Le 04 Septembre 1942, le groupe "Vorwärts" et le groupe "Stier" se rassemblent à l'Ouest de l'Irlande, à la recherche du convoi ON 127. L'U-584 (K.L. Joachim DEECKE) le signale, le 09 Septembre 1942. Le contact est perdu pendant la nuit, mais est repris dans la journée du 10 Septembre 1942. Les attaques contre le convoi continuent jusqu'au 14 Septembre 1942. Le 11 Septembre 1942 à 02h27, OELRICH lance une torpille sur un cargo à vapeur du convoi, dans le carreau AK 9875. Une détonation se fait entendre, mais c'est probablement un raté. Il tire également quatre torpilles sur un destroyer, le réclame coulé, mais ce n'est pas confirmé. Le 13 Septembre 1942, lance trois torpilles sur trois cargos et là également réclame les trois coulés, mais ce n'est pas, là aussi, confirmé. Les avions basés à Terre-Neuve couvrent le convoi à partir du 13 Septembre 1942. L'opération contre le convoi est abandonnée du fait du parapluie aérien, mais aussi d'une très mauvaise visibilité. Au cours de l'action, le convoi perd sept bâtiments et un destroyer. D'après une autre source dix-neuf bâtiments pour 118000 tonnes, deux destroyers et une corvette inclus, plus six endommagés. Aucun U-Boot n'est porté disparu. Après correction sept navires marchands, le destroyer "Ottawa" pour 51500 tonnes et quatre pétroliers pour 27000 tonnes. Tous les U-Boote ont lancé toutes leurs torpilles. L'U-92 se ravitaille auprès de l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER), au Nord-Ouest des Açores. Arrivée à Brest.
Du 24 Octobre 1942 au 28 Décembre 1942, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. L'U-92 et d'autres U-Boote rejoignent le groupe "Natter", à l'Ouest de l'Irlande, le 03 Novembre 1942. Le groupe fait route vers le Sud, pour former une ligne de patrouille. Le 04 Novembre 1942, l'U-92 signale le convoi ON 143, mais les autres U-Boote sont trop loin. Le contact est perdu. La recherche se poursuit, lorsque les autres U-Boote arrivent, mais le convoi n'est pas retrouvé et l'opération prend fin le 06 Novembre 1942. Les seuls succès sont deux traînards, le "Glenlea" par l'U-566 (O.L. Gerhard REMUS) et le "Roxby" par l'U-613 (K.L. Helmut KÖPPE). L'U-117 (K.K. Hans-Werner NEUMANN) signale le convoi ON 143. Quatre U-Boote sont dirigés vers lui. Le 08 Novembre 1942, les U-Boote du groupe "Natter" ayant suffisamment de carburant doivent rallier, à grande vitesse Gibraltar, car les débarquements en Afrique du Nord, par les alliés ont commencé. L'U-92 patrouille à l'Ouest de Gibraltar avec le groupe "Westwall" pendant le mois de Novembre. Peu de succès sont à signaler, malgré les énormes risques pris par les U-Boote, à cause d'une couverture aérienne importante venue de Gibraltar. Le 16 Novembre 1942, l'U-92 coule un cargo britannique, à l'Ouest de Gibraltar.

(S.S. "Clan Mactaggart", cargo à vapeur de 7622 tonnes coulé le 16 novembre 1942)
Entre le 22 et le 25 Novembre 1942, l'U-92 est endommagé par les forces de surface, et par des "Catalina". Mais il peut réparer ses avaries et continuer sa patrouille. Le 26 Novembre 1942, il est décidé que le groupe "Westwall" fasse mouvement vers l'Ouest des Açores à partir du 27, à la recherche des convois UGS (USA - Gibraltar Slow). Le 28 Novembre 1942, l'U-92 se ravitaille auprès de l'U-118 (K.K. Werner CZYGAN), au Sud-Est des Açores. Le groupe fait route vers l'Ouest jusqu'au 06 Décembre 1942. N'ayant trouvé aucun convoi, le groupe se dirige alors vers le Portugal et l'Espagne. Le 16 Décembre 1942, le groupe est dissous. Les U-Boote continuent leurs patrouilles, à l'Ouest du Portugal du 19 au 23 Décembre 1942. Toujours pas de convoi, ils rejoignent leurs bases. Arrivée à Brest pour l'U-92.
Du 06 Février 1943 au 05 Mars 1943, départ de Brest pour l'Ouest de l'Irlande. Le 19 Février 1943, il rejoint le groupe "Knappen" pour rechercher les convois ON (UK - Amérique du Nord). L'ON 166 est signalé, le 20 Février 1943, par l'U-604 (K.L. Horst HOELTRING). Le 21 Février 1943, l'U-92 torpille un britannique, au Nord des Açores.

(S.S. "Empire Trader", cargo à vapeur de 9990 tonnes torpillé le 21 février 1943)
Le bâtiment est coulé par le H.M.C.S. "Dauphin", qui fait partie de l'escorte. Le 22 Février 1943, au petit matin, l'U-92 lance deux torpilles 'Fat' sur un norvégien.

(M.V. "N.T. Nielsen Alonso", cargo de 9348 tonnes torpillé le 22 février 1943)
L'U-753 (K.K. Alfred Manhardt von MANSTEIN) lui lance une torpille 'T-3' qui le touche. Le norvégien est coulé à 12h00 par le destroyer polonais "Burza". Le 24 Février 1943 à 10h44 OELRICH attaque à la torpille un cargo à vapeur du convoi ON 166, estimé à 8000 tonnes, dans le carreau BC 9372. Au bout de cinq minutes et trente seconde, une détonation se fait entendre, ainsi qu'une explosion de chaudière et des bruits de bâtiment qui coule... Mais rien n'est confirmé. L'opération prend fin le 25 Février 1943, à cause d'une mauvaise météo. Arrivée à Brest.
Du 12 Avril 1943 au 26 Juin 1943, départ de Brest pour l'Atlantique Nord. L'U-92 rejoint, le 20 Avril 1943, le groupe "Specht", au Nord des Açores. Le groupe fait route vers l'Ouest et à partir du 23 Avril 1943, il forme une ligne de patrouille orientée Nord-Sud, à l'Est de Terre-Neuve, en attente du convoi SC 127. Le convoi étant passé au Nord de la ligne, le groupe fait mouvement vers le Nord-Ouest. A partir du 27 Avril 1943, il se positionne en arc de cercle au Sud du Groenland, sur le chemin prévu de convoi ONS 4, mais ce dernier passe également au Nord du groupe. Le 29 Avril 1943, le groupe "Amsel" est dissous et le groupe "Specht" fait route vers le Sud. A partir du 01 Mai 1943, il forme un arc de cercle à l'Est de Terre-Neuve, en attente du Slow Convoy 128 (SC 128). Le même jour, treize U-Boote du groupe "Star" reçoivent l'ordre de l'intercepter près du Cap Farewell. Dans la nuit du 01 au 02 Mai 1943, un coup de vent arrive et le contact est perdu. Quand les conditions météo redeviennent normales, le 03 Mai 1943, le groupe "Specht" et le groupe "Star" forment une nouvelle ligne de patrouille et le groupe "Fink" se positionne sur le chemin du Slow Convoy 128 (SC 128). Le convoi passe à l'Ouest et le groupe "Fink" se dirige vers sa nouvelle position, lorsque l'U-628 (K.L. Heinrich HASENCHAR) signale le convoi ONS 5. Onze U-Boote du groupe "Fink" localisent le convoi et l'attaquent. Le convoi se disperse en petits groupes, avec chacun son escorte. Le 05 Mai 1943, il y a une bonne visibilité et les résultats sont au rendez-vous. Puis le brouillard arrive et le contact est perdu. Dans les premières heures du 06 Mai 1943, l'ONS 5 est de nouveau signalé, mais le contact est vite perdu. L'opération prend fin, à l'Est de Terre-Neuve, le 06 Mai 1943. Le convoi a perdu douze bâtiments et deux sont endommagés. Six U-Boote sont portés disparus. Le groupe "Fink" est dissous et les U-Boote forment six petits groupes. L'U-92 avec deux autres U-Boote forment le groupe "Nahe", à partir du 12 Mai 1943. Après quelques jours, cinq des petits groupes se combinent et forment les groupes "Donau 1" et "Donau 2", au Sud-Est du Cap Farewell. Les groupes font route, à la recherche du Slow Convoy 130 (SC130). Il est composé de trente sept bâtiments marchands, accompagnés de navires de guerre (deux destroyers, le "Duncan" et le "Vidette", la frégate "Tay" et cinq corvettes). Ensuite trois frégates "Jed", "Spey" et "Wear", ainsi que le garde-côtes "Sennen", provenant tous du Support Group 1 venant de Terre-Neuve, les rejoignent. L'U-304 (O.L. Heinz KOCH), le découvre pendant la nuit du 18 au 19 Mai 1943, au Sud du Cap Farewell et le signale. Une couverture aérienne empêche l'attaque du convoi. Le 19 Mai 1943 à 09h30, OELRICH lance des torpilles, dans le carreau AK 5491, sur deux cargos à vapeur, en déclare un coulé et l'autre endommagé. Mais ce n'est pas confirmé ! Les détonations entendues sont sûrement deux explosions de charges de profondeur lancées par l'escorte. Le 20 Mai 1943, l'opération prend fin. Trois U-Boote ont été coulés, l'U-258 (K.L. Wilhelm von MÄSSENHAUSEN), l'U-381 (K.L. Graf Wilhelm-Heinrich von PÜCKLER und LIMPURG) et l'U-954 (K.L. Odo LOEWE). A partir du 21 Mai 1943, les deux groupes se dirigent vers le Sud-Ouest, à la recherche du convoi Halifax 239 (HX 239). Il n'est pas découvert, malgré les recherches et l'opération prend fin le 23 Mai 1943. L'U-92 fait route vers une zone située au Sud-Ouest des Açores et le 01 Juin 1943, il est avec le groupe "Trutz", en attente du convoi UGS 9 (USA - Gibraltar Slow) et du convoi GUS 7A (Gibraltar - USA Slow). Les convois sont reroutés et passent au Sud de la ligne de patrouille. Le 14 Juin 1943, l'U-92 se ravitaille auprès de l'U-460 (K.L. Ebe SCHNOOR) pour retourner à la base. Il passe par Ponta Delgada aux Açores. Arrivée à Brest.
Du 16 Septembre 1943 au 17 Septembre 1943, départ de Brest, arrivée à Brest.
Du 25 Septembre 1943 au 07 Octobre 1943, départ de Brest pour patrouille. Arrivée à Brest.
Du 21 Novembre 1943 au 18 Janvier 1944, départ de Brest pour patrouille. Il fait partie des U-Boote qui doivent rester en plongée en attente à l'Ouest des îles britanniques. Un homme passe par dessus bord, le 29 Novembre 1943. Les U-Boote se rassemblent ensuite, à l'Ouest de la Manche et forment le groupe "Coronel". Début Décembre 1943, le groupe est à la recherche du convoi ONS 24, sans succès car la couverture aérienne est très efficace. Le convoi arrive à passer au Nord de la ligne de patrouille. A la mi-Décembre 1943, le groupe est élargi, puis divisé en deux groupes "Coronel 1" et "Coronel 2", en attente du passage du convoi ON 214. La reconnaissance aérienne empêche l'attaque du convoi qui passe au Sud. L'U-92 fait partie de "Coronel 1". Le groupe set réduit à six U-Boote, le 19 Décembre 1943. Les U-Boote continuent leur patrouille à l'Ouest des îles britanniques et forment maintenant le groupe "Föhr". Le convoi Halifax 270 (HX 270) passe au Nord du groupe, entre le 20 et le 22 Décembre 1943. Le groupe "Föhr" rejoint les groupes "Amrum"" et "Sylt" et ensemble avec l'U-390 (O.L. Heinz GEISSLER) et l'U-744 (O.L. Heinz BLISCKE), ils forment les groupes "Rügen 1", "Rügen 2", "Rügen 3", "Rügen 4", "Rügen 5"et "Rügen 6". Ces groupes font mouvement continuellement et varient leurs formations avec comme objectif de leurrer les alliés sur leurs positions. Lorsque trois convois sont signalés, fin Décembre 1943, les U-Boote ne sont pas assez nombreux pour passer à l'attaque. A partir du 07 Janvier 1944, tous les groupes sont dissous et chaque U-Boot opère séparément. L'U-92 retourne en France. Arrivée à Brest.
Du 05 Mars 1944 au 10 Mai 1944, départ de Brest pour l'Ouest des îles britanniques. L'U-92 rejoint le groupe "Preussen" juste avant qu'il soit dissous, le 22 Mars 1944. Chaque U-Boot opère séparément. A partir de début Avril 1944, l'U-92 se positionne pour servir de piquet météo. Arrivée à Brest.
Du 08 Juillet 1944 au 10 Juillet 1944, départ de Brest, arrivée à Brest.
Du 16 Août 1944 au 29 Septembre 1944, départ de Brest pour la Manche. Il est équipé maintenant d'un Schnorchel. Il se dirige ensuite vers la Norvège. Le 27 Août 1944 à 20h01, il tire une torpille 'Gnat', dans le carreau BF 3189, sur un LST, mais le rate.

Arrivée à Trondheim, le 29 Septembre 1944 après quarante cinq jours de patrouille.

Le 04 Octobre 1944, les groupes 6 et 8 du Bomber Command de la R.A.F. montent une attaque massive sur l'U-Bunker de Bergen. L'U-92 est fortement endommagé.
Il est désarmé le 12 Octobre 1944.
BRAUEL et quelques hommes d'équipage retournent en Allemagne pour armer un Electro-Boat.
L'U-92 est ferraillé en 1945.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u92.htm
http://u-boote.fr/u-92.htm
U796
U-93 (Type VIIC)
Lancé le 08 Juin 1940

(lancement le 8 juin 1940)
Mise en service le 30 Juillet 1940
Coulé le 15 Janvier 1942

Kaleun(s) :

K.L. Claus KORTH de Juillet 1940 à Août 1941

O.L. Horst ELFE d'Août 1941 au 15 Janvier 1942

Emblème(s) :


Photos :



U-93 au second plan et U-94 à St Nazaire

Passage de l'écluse à St Nazaire

L'entrée sud du bassin de St Nazaire : U-552, U-567 et U-93



Avec l'emblème de Claus Korth



Succès : 8
15 Octobre 1940 à 00h18 : S.S. "Hurunui" (cargo à vapeur de 9331 tonnes du convoi OB 227), carreau AM2563, torpille - 58°58'N 09°54'O
17 Octobre 1940 à 03h17 : S.S. "Dokka" (cargo à vapeur de 1168 tonnes du convoi OB 228), carreau AE 8783, torpille - 60°46'N 16°30'O
17 Octobre 1940 à 03h39 : S.S. "Uskbridge" (cargo à vapeur de 2715 tonnes du convoi OB 228), carreau AE 8783, torpille - 60°40'N 15°50'O
29 Janvier 1941 à 03h48 : S.S. "King Robert" (cargo à vapeur de 5886 tonnes du convoi SC 19), carreau AM 4125, torpille - 56°N 15°23'O
29 Janvier 1941 à 03h55 : S.S. "W.B. Walker" (cargo à vapeur de 10468 tonnes du convoi SC 19), carreau AM 4125, torpille - 56°N 15°23'O
29 Janvier 1941 à 04h05 : S.S. "Aikaterini" (cargo à vapeur de 4929 tonnes du convoi SC 19), carreau AM 4125, torpille - 56°N 15°23'O
04 Février 1941 : S.S. "Dione II (cargo à vapeur de 2660 tonnes traînard du convoi SC 20), carreau AM, artillerie + coup de grâce - 55°50'N 10°30'O
21 Mai 1941 à 05h22 : M.V. "Elusa" (pétrolier à moteur de 6235 tonnes du convoi HX 126, carreau AJ 3255, torpille - 59°N 38°05'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 05 Octobre 1940 au 25 Octobre 1940, départ de Kiel pour les îles britanniques. Il arrive dans la zone de Rockall. Le 15 Octobre 1940, il envoie par le fond un britannique du convoi Outbound (OB 227), au Sud-Ouest des îles Féroé. Le 16 Octobre 1940, il est en contact avec le convoi Outbound 228 (OB 228). Dans les premières heures du 17 Octobre 1940, il coule deux bâtiments, un norvégien et un britannique de ce convoi, au Sud de l'Islande. L'U-93 tient le contact jusqu'au 20 Octobre 1940. Il ne peut être rejoint par d'autres U-Boote, car ces derniers sont engagés avec le Slow Convoy 7 (SC7). Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 07 Novembre 1940 au 29 Novembre 1940, départ de Saint-Nazaire pour l'Ouest de la Manche. Le 20 Novembre 1940, l'U-103 (K.L. Victor SCHÜTZE) signale le convoi Outbound 244 (OB 244), au Sud de Rockall. L'U-93 et d'autres U-Boote le poursuivent jusqu'au 23 Novembre 1940. KORTH n'a pas de chance et ne coule aucun bâtiment. L'U-123 (K.L. Karl-Heinz MOEHLE) en coule lui cinq. Arrivée à Lorient.
Du 11 Janvier 1941 au 14 Février 1941, départ de Lorient pour la Manche et l'Irlande.

(U-93 quittant Lorient le 11 janvier 1941 avec son nouvel emblème)
A partir du mi-janvier, des Condor du I/KG40 trouvent plusieurs convois. Pour une fois la coopération Luftwaffe et U-Boote fonctionne à merveille. Sept bâtiments sont coulés par les "Condor" pendant cette période. Le 29 Janvier 1941, au petit matin, l'U-93 signale le Slow Convoy 19 (SC 19), au Sud de Rockall. Il l'attaque et lui coule trois bâtiments, deux britanniques et un grec.

S.S. "King Robert", cargo à vapeur de 5886 tonnes coulé le 29 janvier 1941

S.S. "W.B. Walker", cargo à vapeur de 10468 tonnes coulé le 29 janvier 1941

S.S. "Aikaterini", cargo à vapeur de 4929 tonnes coulé le 29 janvier 1941
Le 04 Février 1941, il envoie par le fond un britannique, au Nord-Ouest de l'Ile d'Aran (Irlande). L'U-93 subit des dommages lors d'une attaque du Whitley" du F/O J.A. WALKER, du Sqn 502, le 11 Février 1941. Arrivée à Lorient. L'U-93 est indisponible pendant presque trois mois.
Du 03 Mai 1941 au 10 Juin 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. L'U-93 rejoint le Sud-Est du Groenland, l'U-94 (K.L. Herbert KUPPISCH), l'U-98 (K.L. Wilhelm SCHULZE) et l'U-556 (K.L. Herbert WOHLFARTH) et à partir du 11 Mai 1941, ils forment une ligne de patrouille. A partir du 13 Mai 1941, l'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT), l'U-97 (K.L. Udo HEILMANN), l'U-109 (K.K. Hans-Georg FISCHER) et l'U-111 (K.L. Wilhelm KLEINSCHMIDT) les rejoignent. Le groupe fait mouvement vers le Sud-Ouest, à partir du 15 Mai 1941 et se positionne au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Le 19 Mai 1941, l'U-94 signale le convoi Halifax 126 (HX 126), escorté seulement par un croiseur auxiliaire. Les U-Boote du groupe gardent le contact pendant deux jours. L'U-93 arrive dans la nuit du 20 au 21 Mai 1941. Il torpille et coule un hollandais, à l'Est du Cap Farewell.

M.V. "Elusa", pétrolier à moteur de 6235 tonnes coulé le 21 mai 1941
Le 24 Mai 1941, l'U-43 (K.L. Wolfgang LÜTH), l'U-46 (K.L. Engelbert ENDRASS), l'U-66 (K.K. Richard ZAPP), l'U-93, l'U-94 (K.K. Herbert KUPPISCH), l'U-111 (K.L. Wilhelm KLEINSCHMIDT) et l'U-557 (K.L. Ottokar PAULSHEN) reçoivent l'ordre de former une ligne de patrouille au Sud du Cap Farewell en avant du "Bismarck" dans l'espoir de couler quelques uns de ses poursuivants. Le plan échoue et il est décidé que le "Bismarck" fasse route vers Saint-Nazaire. L'U-93 et l'U-94 quitte le groupe fin Mai 1941 et avec cinq autres U-Boote forment une ligne de patrouille au Sud-Est du Cap Farewell. L'U-93 fait ensuite route vers le Groenland pour se ravitailler auprès du "Belchen". Le 03 Juin 1941, le "Belchen" est coulé par le croiseur britannique par les croiseurs britanniques H.M.S. "Aurora" et "Kenya" après avoir ravitaillé l'U-111 et l'U-557. L'U-93 pendant l'attaque plonge, mais ne peut les attaquer. Quelques temps plus tard, KORTH fait surface et recueille cinquante (quarante neuf selon une autre source) survivants du "Belchen". Dönitz donne l'ordre au "Friedrich Breme", un autre ravitailleur, de prendre à son bord les survivants du "Belchen". Mais le rendez-vous n'a pas lieu et ils restent à bord de l'U-93. Le 06 Juin 1941, KORTH signale un convoi, mais étant à court de gas-oil et ayant à son bord les survivants du ravitailleur, ne peut l'attaquer. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 12 Juillet 1941 au 21 Août 1941, départ de Saint-Nazaire pour le Centre Atlantique. Le 22 Juillet 1941, il reçoit l'ordre de poursuivre le convoi HG 67 parti de Gibraltar, mais ne le trouve pas. A partir du 23 Juillet 1941, l'U-93, l'U-94, l'U-109 (K.L. Heinrich BLEICHRODT) et l'U-124 (K.L. Wilhelm SCHULZ) se positionnent dans une zone se situant à 35°N et patrouillent entre 25° et 30° O. Ils sont rejoint par l'U-123 (K.L. Reinhard HARDEGEN), à l'Ouest du Maroc. Aucun convoi n'est trouvé. Le 30 Juillet 1941, le groupe de U-Boote fait route vers le Sud. A partir du 03 Août 1941, il reçoit l'ordre de remonter vers Gibraltar. Le groupe rejoint d'autres U-Boote entre Gibraltar et les Açores, le 06 Août 1941, en attente du convoi HG 69. Le convoi est signalé, le 10 Août 1941, par l'U-79 (K.L. Wolfgang KAUFMANN). Le 11 Août 1941, l'U-93 et l'U-94 l'aperçoivent brièvement, mais l'escorte les oblige à plonger. L'attaque est impossible et l'opération se poursuit jusqu'au 16 Août 1941, sans aucun succès et elle est annulée. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 18 Octobre 1941 au 21 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Ouest de l'Irlande. Le 28 Octobre 1941, l'U-93 et d'autres U-Boote reçoivent l'ordre d'aller vers l'Ouest et de former le groupe "Schlagetot" à 300 ou 400 nautiques au Sud du Groenland. Le 01 Novembre 1941, l'U-374 (O.L. Unno von FISCHEL) signale le Slow Convoy 52 (SC 52) et le groupe "Schlagetot" est redéployé ainsi que le groupe "Raubritter". Ils attaquent le convoi et trois de ses bâtiments sont envoyés par le fond. Le contact est perdu dans la nuit du 04 au 05 Novembre 1941. L'U-93 n'a jamais eu de contact avec le SC 52. Il quitte le groupe et patrouille à l'Ouest de Terre-Neuve, sans aucun succès. A la mi-Novembre 1941, il fait route vers le France. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 23 Décembre 1941 au 15 Janvier 1942, départ de Saint-Nazaire pour la zone de Gibraltar. L'U-93 et cinq autres U-Boote font route vers la Méditerranée. Ils forment le groupe "Seydlitz" près des Açores. Le 02 Janvier 1942, la décision est prise que l'U-84 (K.L. Horst UPHOFF), l'U-203 (K.L. Rolf MÜTZELBURG) et l'U-552 (K.K. Erich TOPP) se positionnent dans la zone de Terre-Neuve et que l'U-93, l'U-71 (K.L. Walter FLACHSENBERG) et l'U-571 (K.L. Helmut MÖLMANN), eux, se positionnent aux Açores. Le 11 Janvier 1942, les trois U-Boote sont dirigés vers le convoi HG 78. Des attaques sont lancées, pendant quatre jours, sans succès, car elles sont repoussées par son escorte.

Les destroyers H.M.S. "Hesperus" et "Laforey" balayent à six ou huit nautiques à gauche du convoi.

(H.M.S. "Hesperus")
A 00h45 l"Hesperus" obtient simultanément un contact au radar et à l'asdic à environ 2400 mètres. Lorsque la distance a diminué à 1000 mètres l"Hesperus" ouvre le feu avec des obus éclairants, l'U-93 est aperçu navigant au maximum de sa vitesse (17 nœuds). L"Hesperus" rattrape l'U-Boot et l'éperonne sur son babord. Lorsqu'il le dépasse, il lui lance des charges de profondeur et tire avec son artillerie. L'U-93 est coulé. 6 victimes, 40 survivants (5 officiers + 35 hommes d'équipage) en comptant le Commandant deviennent prisonniers de guerre.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u93.htm
http://u-boote.fr/u-93.htm
U796
U-94 (Type VIIC)
Lancé le 12 Juin 1940
Mise en service le 10 Août 1940
Coulé le 28 Août 1942

Kaleun(s) :

K.L. Herbert KUPPISCH d'Août 1940 à Août 1941

O.L. Otto ITES d'Août 1941 au 28 Août 1942

Emblème(s) :


Photos :

Retour à Lorient

U-94 - Kuppisch décoré par Donitz

U-94 - Kptlt Herbert Kuppisch au périscope - St Nazaire le 9 juin 1941








Succès : 25 + 2 endommagés + 1 chalutier armé -
02 Décembre 1940 à 18h25 : S.S. "Stirlingshire" (cargo à moteur de 6022 tonnes du convoi HX 90), carreau AM 4416, torpille - 55°36'N 16°22'O
02 Décembre 1940 à 20h15 : S.S. "Wilhelmina" (cargo à à vapeur de 6725 tonnes du convoi HX 90), carreau AM 4432, torpille - 55°43'N 15°06'O
11 Décembre 1940 à 19h12 : S.S. "Empire Statesman" (cargo à vapeur de 5306 tonnes), carreau AL 9616, torpille - Atlantique Nord
20 Janvier 1941 à 00h42 : S.S. "Florian" (cargo à vapeur de 3174 tonnes), carreau AE 8956, torpille - Sud-Est de l'Islande
29 Janvier 1941 à 06h18 : S.S. "West Wales" (cargo à vapeur de 4354 tonnes, retardataire du convoi SC 19), carreau AM 4137, torpille - 56°N 15°23'O
30 Janvier 1941 à 02h47 : S.S. "Rushpool" (cargo à vapeur de 5125 tonnes, retardataire du convoi SC 19), carreau AM 2948, torpille - 56°N 15°42'O

04 Avril 1941 à 03h40 : S.S. "Harbledown" (cargo à vapeur de 5414 tonnes du convoi SC 26), carreau AL 1834, torpille - 58°24'N 23°20'O

06 Avril 1941 à 15h30 : M.V. "Lincoln Ellsworth" (pétrolier à moteur de 5580 tonnes), carreau AD 8359, torpille - 62°37'N 27°06'O
07 Mai 1941 à 23h10 : S.S. "Ixion" (cargo à vapeur de 10263 tonnes du convoi OB 318), carreau AE 7744, torpille - 61°29'N 22°40'O

07 Mai 1941 à 23h11 : S.S. "Eastern Star" (cargo à vapeur de 5658 tonnes du convoi OB 318), carreau AE 7744, torpille - 61°29'N 22°40'O
20 Mai 1941 à 04h58 : S.S. "Norman Monarch" (cargo à vapeur de 4718 tonnes du convoi HX 126, carreau AJ 3796, torpille - 56°41'N 40°52'O
20 Mai 1941 à 18h17 : M.V. "John P. Pedersen (pétrolier à moteur de 6128 tonnes du convoi dispersé HX 126), carreau AJ 3454, torpille - 57°N 41°O
15 Septembre 1941 à 08h16 : S.S. "Newbury" (cargo à vapeur de 5102 tonnes), carreau AK 6682, torpille - 54°39'N 28°04'O
15 Septembre 1941 à 20h38 : S.S. "Pegasus" (cargo à vapeur de 5762 tonnes du convoi ON 14), carreau AK 6735, torpille - 54°40'N 29°50'O
15 Septembre 1941 à 23h48 : S.S. "Empire Eland" (cargo à vapeur de 5613 tonnes), carreau AK 6764, torpille - 54°N 28°O

01 Octobre 1941 à 23h57 : S.S. "San Florentino" (pétrolier à moteur de 12842 tonnes), carreau AK 8169, artillerie + torpille - 52°50'N 34°40'O
24 Février 1942 à 01h45 : S.S. "Empire Hall" (cargo à vapeur de 7005 tonnes), carreau BC 9296, torpille - 44°48'N 40°21'O
07 Mars 1942 à 03h50 : H.M.S. "Northern Princess" (chalutier armé), carreau CB 4498, torpille - 38°27'N 66°54'O
09 Mars 1942 à 02h25 : S.S. "Cayrù" (cargo à vapeur de 5152 tonnes), carreau CA 5654, torpille - 39°10'N 72°02'O

11 Mars 1942 à 03h16 : S.S. "Hvosleff" (cargo à vapeur de 1630 tonnes), carreau CA 5489, torpille - 38°27'N 74°54'O
25 Mars 1942 à 06h16 : M.V. "Imperial Transport" (pétrolier à moteur de 8022 tonnes du convoi ON 77), carreau BC 6763, 4 torpilles - 46°26'N 41°30'O - endommagé
12 Mai 1942 à 03h40 : S.S. "Cocle" (cargo à vapeur de 5630 tonnes du convoi ONS 92), carreau AK 9198, torpille - 52°37'N 29°13'O -
13 Mai 1942 à 03h51 : S.S. "Batna" (cargo à vapeur de 4399 tonnes du convoi ONS 92), carreau AK 8494, torpille - 52°09'N 33°56'O -
13 Mai 1942 à 06h18 : S.S. "Tolken" (cargo à vapeur de 4471 tonnes du convoi ONS 92), carreau AK 8734, torpille - 51°50'N 33°35'O -
05 Juin 1942 à 21h50 : "Maria de Gloria" (bateau de pêche de 320 tonnes), carreau BD 14, Artillerie - 50°14'N 39°12'O -
10 Juin 1942 à 03h40 : S.S "Ramsay" (cargo à vapeur de 4855 tonnes du convoi ONS 100), carreau AK 7991, torpille - 51°53'N 34°59'O
10 Juin 1942 à 03h40 : S.S "Empire Clough" (cargo à vapeur de 6147 tonnes du convoi ONS 100), carreau AK 7991, torpille - 51°50'N 35°00'O
11 Juin 1942 à 16h06 : S.S. "Pontypridd" (cargo à vapeur de 4458 tonnes du convoi ONS 100), carreau BC 3542, torpille - 49°50'N 41°37'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes :
Du 20 Octobre 1940 au 31 Décembre 1940, départ de Kiel pour l'Ouest de la Manche. Pendant l'après-midi du 01 Décembre 1940, l'U-101 (K.L. Ernst MENGERSEN) signale le convoi (Halifax 90) HX 90. Le convoi n'est pas escorté et durant la nuit du 01 au 02 Décembre 1940 il est attaqué par l'U-47 (K.K. Günther PRIEN), l'U-52 (K.L. Otto SALMAN), l'U-95 (K.L. Gerd SCHREIDER), l'U-99 (K.K. Otto KRETSCHMER) et l'U-101. Ils lui coulent huit bâtiments et lui en endommagent deux. L'U-94 trouve le convoi, le 02 Décembre dans l'après-midi et lui coule un britannique, au Sud-Sud-Ouest de Rockall. Vers la fin de la journée, il envoie par le fond un hollandais, au Sud de Rockall.


Le convoi se disperse et l'opération est annulée. L'U-94 coule un indépendant britannique à l'Ouest de l'Irlande, le 11 Décembre 1940. Le 13 Décembre 1940, l'U-43, l'U-52, l'U-94, l'U-99 et l'U-103 (K.L. Victor SCHÜTZE) reçoivent l'ordre de rechercher le convoi SC 13, mais ne le trouvent pas. Arrivée à Lorient.
Du 09 Janvier 1941 au 19 Février 1941, départ de Lorient pour l'Ouest de la Manche. Le 16 Janvier 1941, un "Condor" signale le convoi OB 274, mais l'U-93, l'U-94, l'U-96 et l'U-103, étant trop éloignés, ne peuvent pas l'attaquer. Le 20 Janvier 1941, l'U-94 coule un indépendant britannique, à l'Ouest des Féroés. Tôt, le 29 Janvier 1941, l'U-93 signale le convoi SC 19, au Sud de Rockall et lui coule trois bâtiments. L'U-94 arrive à la rescousse et envoie par le fond un britannique, au Sud-Sud-Ouest de Rockall.

Le lendemain, il coule un autre britannique au Sud de Rockall. Il opère ensuite à l'Ouest de l'Irlande, puis rejoint Lorient.
Du 29 Mars 1941 au 18 Avril 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. L'U-94 rencontre le convoi Slow Convoy 26 (SC 26), au Sud-Sud-Ouest de l'Islande, le 03 Avril 1941. Le lendemain, tôt le matin, il envoie par le fond un britannique. L'U-94 est rejoint par l'U-98 (K.L. Robert GYSAE) qui coulent deux bâtiments du convoi. Au total dix bâtiments sont coulés et deux endommagés par tous les U-Boote participant à l'attaque. Le 06 Avril 1941, KUPPISCH envoie par le fond un norvégien, au Sud-Ouest de Reykjavik.

Arrivée à Lorient.
Du 29 Avril 1941 au 04 Juin 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. Le soir du 07 Mai 1941, l'U-94 signale le convoi Outbound 318 (OB 318), au Sud de l'Islande. Plus tard il passe à l'attaque et envoie par le fond deux bâtiments britanniques. Il est détecté et soumis à des charges de profondeur des destroyers H.M.S. "Amazon", H.M.S. "Bulldog" du Group 3 et H.M.S. "Rochester" du Group 7. Après quatre heure et quatre vingt neuf charges de profondeur, KUPPISCH déclare : « La contre-attaque a causé des dommages considérables ». Des réparations sont effectuées et l'U-94 continue sa patrouille. Le 11 Mai 1941, après l'attaque du convoi OB 318, l'U-93, l'U-94, l'U-98 et l'U-556 (K.L. Herbert WOHLFARTH) forment une ligne de patrouille au Sud-Est du Groenland. Le groupe, augmenté de l'U-74, de l'U-97 (K.L. Udo HEILMANN), de l'U-109 (K.K. Hans-Georg FISCHER) et de l'U-111 (K.L. Wilhelm KLEINSCHMIDT), fait route vers le Sud-Ouest. A partir du 15 Mai 1941, les U-Boote forment une nouvelle ligne de patrouille au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Quatre jours plus tard, l'U-94 signale le convoi Halifax 126 (HX 126). Le 20 Mai 1941, au matin, il coule un britannique et en fin d'après-midi il envoie par le fond un pétrolier norvégien au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Le 24 Mai 1941, l'U-43, l'U-46, l'U-66, l'U-93, l'U-111 et l'U-557 (O.L. Ottokar PAULSHEN) reçoivent l'ordre de former une ligne de patrouille au Sud du Cap Farewell, en avant du "Bismarck", dans l'espoir d'attaquer certains de ses poursuivants. L'opération est annulée en soirée, quand il est décidé que le "Bismarck" doit se diriger vers Saint-Nazaire. L'U-93 et l'U-94 quittent le groupe fin Mai 1941. L'U-93 est ravitaillé auprès du "Belchen" et l'U-94 retourne à sa base. Arrivée à Saint-Nazaire.

(U-94 - Accueil du U94 par l'Admiral Dönitz - St Nazaire en juin 1941)
Du 12 Juillet 1941 au 21 Août 1941, départ de Saint-Nazaire pour le Centre Atlantique. Le 22 Juillet 1941, l'U-94 reçoit l'ordre d'attaquer le convoi Homebound Gibraltar (HG 67), qui se dirige vers Gibraltar, mais il ne le trouve pas. A partir du 23 Juillet 1941, l'U-93, l'U-94, l'U-109 (K.L. Heinrich BLEICHRODT)et l'U-124 font route vers le Sud jusqu'à 35° de Latitude Nord et doivent couvrir une zone comprise entre 25° et 35° de Longitude Ouest. Ils sont rejoint à l'Ouest du Maroc par l'U-123. Les recherches ne donnent rien, aucun convoi n'est trouvé. Le 30 Juillet 1941, le mouvement vers le Sud est arrêté. A partir du 03 Août 1941, le cinq U-Boote reçoivent l'ordre d'aller vers Gibraltar. Ils sont rejoints par d'autres U-Boote entre Gibraltar et les Açores, le 06 Août 1941, en attente du convoi Homebound Gibraltar 69 (HG 69). Le convoi est signalé par l'U-79, le 10 Août 1941, ainsi que le lendemain. L'U-93 et l'U-94 ont un bref contact, mais doivent plonger devant l'escorte. Cette dernière empêche toutes attaques. L'opération contre le convoi est un total échec pour les U-Boote et se termine le 16 Août 1941. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 02 Septembre 1941 au 15 Octobre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Il rejoint un groupe de U-Boote au Sud-Est du Groenland. L'U-94 coule trois bâtiments retardataires du convoi Outbound North 14 (ON 14), un britannique, un grec et un autre britannique. A partir du 18 Septembre 1941, l'U-94 rejoint le groupe "Brandenburg" au Sud-Est du Groenland. Le même jour, l'U-74 signale le Slow Convoy 44 (SC 44), mais à cause d'interférences radio, aucune attaque ne peut-être combinée et seul quatre U-Boote répondent à l'appel. Quatre bâtiments et un corvette de l'escorte sont toutefois coulés pendant l'opération. Le groupe "Brandenburg" reçoit l'ordre de former une nouvelle ligne de patrouille au Sud-Est du Cap Farewell. Après quelques temps, certains U-Boote du groupe rejoignent leurs bases. Le groupe est dissout le 26 Septembre 1941. Sur la route du retour, l'U-94 envoie par le fond un britannique, le 01 Octobre 1941, en deux attaques.

Arrivée à Bergen le 09 Octobre 1941 et retour à Kiel le 15 Octobre 1941.
Du 12 Janvier 1942 au 30 Janvier 1942, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. L'U-94 est rejoint par l'U-586 (K.L. Dietrich von der Esch), l'U-587 (K.L. Ulrich BORCHERDT) et l'U-588 (K.L. Viktor VOGEL) venant tous les trois d'Allemagne, à l'Ouest des Hébrides, le 15 Janvier 1942. Trois jours plus tard, ils forment brièvement une ligne de patrouille à 40 nautiques à l'Est de Outer Bailey Bank, pour intercepter dix transports partis de Reykjavik pour l'Angleterre. Mais ils ne les trouvent pas. Le 24 Janvier 1941, ils reçoivent l'ordre de regagner la France pour une remise en condition rapide, afin ensuite de rallier les eaux américaines. L'U-94, l'U-587 et l'U-588 se dirigent vers la France, mais l'U-586 reçoit un nouvel ordre et doit se diriger vers l'Ouest des Féroés. L'U-94 arrive à Saint-Nazaire.
Du 12 Février 1942 au 02 Avril 1942, départ de Saint-Nazaire pour les eaux canadiennes. Le 21 Février 1942, l'U-155 (K.K. Adolf-Cornelius PIENING) signale le convoi ONS 67 à 600 nautiques au Nord-Est du Cap Race. L'U-94 et quatre autres U-Boote l'U-158 (K.L. Erich ROSTIN), l'U-558 (K.L. Günther KRECH), l'U-587 (K.L. Ulrich BORCHERDT) et l'U-588 (K.L. Viktor VOGEL) sont dirigés vers le convoi. En route, l'U-94 envoie par le fond un britannique, le 24 Février 1942 à l'Est de Terre-Neuve. Il trouve l'ONS 67 après les quatre autres U-Boote, mais aucun succès n'est à signaler. L'opération contre le convoi est annulée et l'U-94 fait mouvement vers le Sud de la Nouvelle-Ecosse et à partir du 06 Mars 1942 il opère près des côtes américaines. Le lendemain, l'U-94 coule un chalutier armé britannique à environ 250 nautiques à l'Est d'Atlantic City (New Jersey). Ce chalutier a été prêté par la Royal Navy à l'U.S. Navy. Le 09 Mars 1942, à l'Est-Sud-Est de New York, il coule un brésilien et le 11 Mars 1942 un norvégien au Nord-Est de la Baie de Chesapeake.

Le 24 Mars 1942, sur la route du retour, l'U-94 est dirigé vers l'Ouest, vers le convoi Outbound North 77 (ON 77), signalé par l'U-203 (K.L. Rudolf MÜTZELBURG) à l'Est de Terre-Neuve. Tôt le matin du 25 Mars 1942, l'U-94 attaque le convoi. ITES réclame deux coups au but, un pétrolier et un vapeur. Seul le pétrolier sur ballast, un britannique est touché (voir note 5). L'U-94 retourne en France. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 04 Mai 1942 au 23 Juin 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-94 et d'autres U-Boote se retrouvent près de Terre-Neuve et forment le groupe "Hecht". Le groupe est dirigé vers le convoi Outbound North Slow 92 (ONS 92), signalé par l'U-568 (K.L. Hans-Peter HINSCH), le 11 Mai 1942. Le convoi est escorté par l'American escort group A-3, composé du garde-côtes "Spencer", du destroyer "Gleaves", de quatre corvettes canadiennes dont une est équipée d'un radar de Type 271 et du navire de sauvetage "Bury". La première attaque a lieu dans la nuit du 11 au 12 Mai 1942, l'U-94 envoie par le fond un panamèen. La nuit suivante, il coule deux bâtiments (un britannique et un suédois). ITES s'approche d'un des canots de sauvetage du suédois pour capturer le capitaine, mais les canonniers restés à bord ouvrent le feu sur l'U-94 l'obligeant à plonger. Le contact avec le convoi est perdu quelques temps plus tard à cause de mauvaises conditions météo. Une nouvelle ligne de patrouille est formée, tôt le 14 Mai 1942, en avant du convoi, mais le contact n'est pas repris. Le groupe se dirige ensuite vers le Nord en formation de recherche jusqu'au 16 Mai 1942. Après il fait route deux jours vers le Sud. Le 20 Mai 1942, l'U-406 (K.L. Horst DIETERICHS) signale le convoi ONS 94, qu'il suit pendant quelques temps avant d'être obligé de plonger. Les autres U-Boote du groupe ne le trouvent pas à cause de la présence de brouillard. Le groupe "Hecht" fait mouvement pour se ravitailler, à 600 nautiques au Sud du Cap Race auprès de l'U-116 (K.K. Werner von SCHMIDT) à partir du 25 Mai 1942. A partir du 30 Mai 1942, le groupe patrouille entre le Sud du Terre-Neuve et le Sud-Est du Cap Farewell. Le 31 Mai 1942, l'U-590 (K.L. Heinrich MÜLLER-EDZARDS) signale le convoi ONS 96. Mais le temps tourne à la tempête et l'opération contre le convoi est annulée, le 02 Juin 1942. Le groupe fait route vers l'Est. Le 05 Juin 1942, l'U-94 coule un bateau de pêche portugais. Le 08 Juin 1942, l'U-124 (K.L. Johann MOHR) signale le convoi Outbound Nord Slow 100 (ONS 100), au centre de l'Atlantique Nord. Ce convoi trente neuf bâtiments marchands est escorté par le Canadian group C-1. Le 10 Juin 1942, l'U-94 envoie par le fond deux navires britanniques.

Le lendemain en fin d'après-midi il endommage un autre bâtiment britannique, déjà endommagé par l'U-569 (K.L. Hans-Peter HINSCH). Ce dernier donne le coup de grâce au bâtiment britannique quelques minutes plus tard. Le groupe "Hecht" continue sa recherche de convois vers le Nord-Est. Le 16 Juin 1942, l'U-94 signale le convoi Outbound North Slow 102 (ONS 102), composé de soixante-trois navires marchands. Le convoi est escorté par l'American group A3. Le groupe "Hecht" reçoit l'ordre de l'attaquer. La contre-attaque de l'escorte est terrible. L'U-94 et l'U-590 (K.L. Heinrich MÜLLER-EDZARDS) sont endommagés. L'opération se termine le 17 Juin 1942 et les U-Boote du groupe "Hecht" font route vers leurs ports d'attache. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 03 Août 1942 au 28 Août 1942, départ de Saint-Nazaire pour les Caraïbes. Il est ravitaillé par l'U-462 (O.L. Bruno VOWE), le 21 Août 1942, à l'Ouest des Açores. Tôt le 28 Aôut 1942, l'U-94 opère contre le convoi TAW 15 S (Trinidad-Aruba-Key West) près de Haïti, dans le Windward Passage. Ce convoi est composé de vingt et un navires marchands et de neuf bâtiments d'escorte de différentes nationalités. Un "Catalina" du VP 92, basé dans la baie de Guantánamo à Cuba, équipé d'un radar, rejoint le convoi comme protection aérienne. A 03h00, le "Catalina" découvre au radar l'U-94. Le pilote, le Lt Gordon R. FISS, attaque à une vingtaine de mètres d'altitude et lance quatre charges de profondeurs. Ces charges de profondeur sont des nouvelles Mark XXIX de 625 livres, qui explosent à 15 mètres de profondeur
.
ITES essaye de plonger en catastrophe, mais il est trop tard. L'U-94 est touché. La propulsion est endommagée, ce qui réduit sa vitesse à 11 nœuds. Pas assez pour éviter l'escorte, ITES essaie de plonger de nouveau. Des obus éclairants sont tirés du "Catalina", ce qui a pour effet de donner la position de l'U-Boot à la corvette H.M.C.S. "Oakville". Elle attaque l'U-94 avec son artillerie et lui lance des charges de profondeur.

HMCS Oakville (K 178)
Elle l'éperonne trois fois de suite. Dans l'impossibilité de sauver son bateau, ITES donne l'ordre d'évacuation. L'U-Boot coule l'arrière en premier. La corvette s'approche du lieu du naufrage. Deux des hommes de l'U-94, qui résistaient, sont abattus. Le destroyer U.S.S. "Lea" recueille vingt et un autre survivants et cinq autres sont sauvés par le "Oakville". Cette dernière, endommagée, quitte le convoi et rejoint la base de Guantánamo à Cuba.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u94.htm
http://u-boote.fr/u-94.htm
U796
U-95 (Type VIIC)
Lancé le 18 Juillet 1940
Mise en service le 31 Août 1940
Coulé le 28 Novembre 1941

Kaleun(s) :

K.L. Gerd SCHREIBER d'Août 1940 au 28 Novembre 1941

Emblème(s) :


Photos :

Retour de mission

U-95 - Le Kptlt Gerd Schreiber tout sourire en rade de Lorient





U-95 - Kiosque - Mise en peinture de la grenouille

Succès :
7 + 5 endommagés -
27 Novembre 1940 à 00h58 : S.S. "Irene Maria" (cargo à vapeur de 1860 tonnes), carreau AM 1968, torpille - Atlantique Nord

28 Novembre 1940 à 08h27 : S.S. "Ringhorn" (cargo à vapeur de 1298 tonnes), carreau AL 6282, torpille - 55°29'N 18°01'O - endommagé
02 Décembre 1940 à 09h05 : M.V. "Conch" (pétrolier à moteur de 8376 tonnes du convoi HX 90), carreau AL 6582, 3 torpilles - 55°40'N 19°00'O - endommagé

26 Décembre 1941 à 18h05 : M.V. "Waiotira" (cargo à moteur de 12823 tonnes), carreau AL 3687, torpille - 58°05'N 17°10'O - endommagé

24 Février 1941 à 00h27 : S.S. "Marslew" (cargo à vapeur de 4542 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2362, torpille - 59°18'N 21°30'O - endommagé
24 Février 1941 à 00h46 : S.S. "Cape Nelson" (cargo à vapeur de 3807 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2362, torpille - 59°30'N 21°00'O
24 Février 1941 à 01h45 : S.S. "Temple Moat" (cargo à vapeur de 4427 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2331, torpille - 59°27'N 20°20'O

02 Mars 1941 à 00h46 : S.S. "Pacific" (cargo à vapeur de 6034 tonnes du convoi HX 109), carreau AM 1472, torpille - 180 nautiques à l'Ouest-Sud-Ouest de Sydero Islands (Féroés)

05 Mars 1941 à 05h25 : M.V. "Murjek" (cargo à moteur de 5070 tonnes), carreau AL3534, torpille - Santos-Göteborg -
03 Mai 1941 à 03h16 : M.V. "Taranger" (cargo à moteur de 4873 tonnes), carreau AL 1134, torpille + artillerie - 61°07'N 25°20'O -

20 Juillet 1941 à 05h05 : M.V. "Palma" (cargo à moteur de 5419 tonnes), carreau BE 2294, artillerie - 50°14'N 17°53'O - endommagé -
06 Septembre 1941 à 01h23 : "Trinidad" (cargo à moteur de 434 tonnes), carreau BE 5954, artillerie - 46°06'N 17°04'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 21 Novembre 1940 au 06 Décembre 1940, départ de Kiel pour les îles britanniques. Le 27 Novembre 1940, il envoie par le fond un britannique, au Sud-Ouest de Rockall. Le lendemain, il torpille et endommage un norvégien, qui sera coulé le 04 Février 1941 par l'U-52. Dans l'après-midi du 01 Décembre 1940, l'U-101 (K.L. Ernst MENGERSEN), signale le convoi Halifax 90 (HX 90) à l'Ouest de l'Irlande. Le convoi ne possède aucune escorte. Durant la nuit du 01 au 02 Décembre 1940, il est attaqué par l'U-47, l'U-52, l'U-95, l'U-99 et l'U-101. Huit bâtiments sont coulés et deux autres endommagés lors d'attaques menées par les U-Boote. Le 02 Décembre 1940, l'U-95 endommage un britannique (1). Le convoi se disperse et l'opération se termine. Arrivée à Lorient.
Du 16 Décembre 1940 au 14 Janvier 1941, départ de Lorient pour l'Ouest de la Manche. Le 26 Décembre 1940, l'U-95 torpille et endommage un britannique, à l'Ouest-Nord-Ouest de Rockall. Par la suite l'U-95 opère comme piquet météo et à la fin de sa patrouille se trouve dans une zone à l'Ouest des Hébrides. Arrivée à Lorient.
Du 16 Février 1941 au 19 Mars 1941, départ de Lorient pour l'Ouest de l'Irlande. Le 22 Février 1941, un "Condor" du 1/KG40, basé en Norvège, signale le convoi Outbound 288 (OB 288) près des Orcades. L'U-95 rejoint le convoi le lendemain. Le 24 Février 1941, aux toutes premières heures du jour, SCHREIBER coule trois bâtiments britanniques, au Sud de Reykjavik. Le sous-marin italien "Marcello", commandé par Carlo Alberto TEPPATI, arrive sur le lieu de l'attaque. Un destroyer américain, le "Montgomery" le repère et passe à l'attaque. Il utilise son artillerie et lui lance des charges de profondeur. L'attaque est un succès, le sous-marin italien est perdu corps et bien. Le convoi se disperse et l'opération contre le convoi se termine. A partir du 27 Février 1941, l'U-95 patrouille entre Rockall et l'Irlande et sert de piquet météo. Le 02 Mars 1941, l'U-95 envoie par le fond un britannique du convoi Halifax 109 (HX 109), à 180 nautiques à l'Ouest-Sud-Ouest des Féroés. Le même jour, un "Condor" du 1/KG40 signale le convoi OB 292, à l'Ouest de la Manche. L'U-47, l'U-95, l'U-70, l'U-99, l'U108 et l'U-552 forment une ligne de patrouille, le 03 Mars 1941, mais la reconnaissance aérienne ne donne rien. Le convoi n'est pas trouvé. Le 04 Mars 1941, le convoi est de nouveau découvert et une nouvelle ligne est formée le 05 Mars 1941. Mais le convoi est re-routé. Le lendemain, l'U-95 coule un indépendant suédois, à l'Ouest-Nord-Ouest de Rockall. Il patrouille ensuite dans une zone située au Sud-Est de l'Islande. Mais n'ayant plus de torpilles, il sert de piquet météo. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 12 Avril 1941 au 13 Mai 1945, départ de Saint-Nazaire pour le Sud de l'Islande. A partir du 18 Avril 1941, l'U-65, l'U-95, l'U-96 (K.L. Heinrich LEHMANN-WILLENBROCK), l'U-123 et l'U-552 forment une ligne de patrouille. Rien ne se passe jusqu'au 28 Avril 1941, jour où le convoi Halifax 121 (HX 121) est signalé par l'U-123, au Sud de l'Islande. Ce convoi est composé de quarante sept bâtiments marchands et de neuf navires d'escorte. Quatre U-Boote du groupe se dirigent vers lui. L'U-65, l'U-96 et l'U-552 arrivent le 28 Avril 1941 sur zone. L'U-96 envoie par le fond trois bâtiments et l'U-552 en endommage un. L'U-65 est coulé lors de l'attaque contre le convoi. Le 29 et le 30 Avril 1941, l'U-95, l'U-96, l'U-123 et l'U-552 forment une nouvelle ligne de patrouille, mais le convoi l'évite et le contact est perdu. Le 01 Mai 1941, l'U-95, l'U-96 et l'U-123 sont dirigés vers le convoi OB 316, signalé par un "Condor" du 1/KG40, au Sud-Ouest des Açores. La recherche du convoi dure deux jours, mais les U-Boote ne le trouvent pas. Le 03 Mai 1941, l'U-95 coule un indépendant norvégien par artillerie et torpille, au Sud-Sud-Ouest de Reykjavik. Le Slow Convoy 29 (SC 29) est signalé dans le Nord de la Manche, mais aucune action n'est menée vers lui. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 30 Juin 1941 au 31 Juillet 1941, départ de Saint-Nazaire pour le Sud du Groenland et l'Atlantique Nord. L'U-95 est un des quinze U-Boote qui opèrent en solo sur une zone aussi vaste. A partir du 15 Juillet 1941, ils se rassemblent pour former une ligne de patrouille. Le 17 Juillet 1941, un "Condor" signale un convoi à l'Ouest de la Manche. Bien que l'appareil l'ait aperçu de nouveau le 18 Juillet 1941, le convoi n'a pas été en contact avec la ligne de patrouille formée de cinq U-Boote le 19 Juillet 1941. Une autre ligne de patrouille est formée avec treize U-Boote, incluant l'U-95, mais le convoi l'évite. Le 20 Juillet 1941 au matin, l'U-95 attaque un britannique à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Le bâtiment est endommagé. Il sera coulé par l'U-183 (ou suivant une autre source par un sous-marin japonais), le 29 Février 1944 au Sud de Ceylan. Entre le 24 et le 26 Juillet 1941, l'U-95 prend part à une opération, qui avorte, contre le convoi SL 80, au Sud-Ouest de l'Irlande. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 21 Août 1941 au 20 Septembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. A partir du 01 Septembre 1941, l'U-95 fait partie du groupe "Bosemüller", à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Sur la route du retour l'U-73, signale le slow convoy 84 (SL 84), le 01 Septembre 1941. Le groupe "Bosemüller" est dirigé vers lui, mais ne le trouve pas, en partie en cause d'une mauvaise visibilité. Tout en le recherchant, l'U-83 et l'U-557 (K.L. Ottokar PAULSHEN) 'tombent' sur le convoi OG 73, le 02 Septembre 1941. Le groupe "Kurfürst" est également à sa recherche et lorsqu'il le trouve les deux groupes se combinent pour ne former qu'un groupe. Le nouveau groupe se dirige vers le convoi, mais perd sa trace. Le 06 Septembre 1941, l'U-95 coule avec son artillerie un bâtiment panaméen, au Nord-Ouest du Cap Finisterre. A partir du 11 Septembre 1941, l'U-95, l'U-98 (K.L. Robert GYSAE), l'U-557, l'U-558 (K.L. Günther KRECH), l'U-561 (K.L. Robert BARTELS) et l'U-565 se dirigent vers le Nord-Ouest des Hébrides. Des convois sont signalés par la 'Luftwaffe', le 14, le 15 et le 18 Septembre 1941, mais les U-Boote ne les trouvent pas. Pendant cette période, l'U-95 est attaqué par un avion du Coastal Command. Il est sérieusement endommagé et doit rentrer en France. Arrivée à Lorient.

(Retour à Lorient le 20 septembre 1941)
Du 19 Novembre 1941 au 28 Novembre 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique. Le 22 Novembre 1941, l'U-95 reçoit l'ordre de passer en Méditerranée. Il passe le détroit de Gibraltar le 26 Novembre 1941.

Le 28 Novembre 1941 juste après minuit, l'U-95 aperçoit un objet dans la nuit. C'est le sous-marin hollandais O 21, commandé par Johannes Frans van DULM, retournant à Gibraltar après une patrouille décevante devant les côtes italiennes.

(le sous-marin hollandais O 21)
SCHREIBER pense que cela peut-être un sous-marin italien ou allemand et hésite sur la marche à suivre. Il envoie un signale de reconnaissance. L'O 21 se met aux postes de combat et tire une torpille avec un des tubes lance-torpilles arrière. Il rate l'U-95, mais sa deuxième torpille également tirée d'un des tubes lance-torpilles arrière touche l'U-95. L'U-Boot coule et l'O 21 recueille 11 hommes et le commandant de l'U-95.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u95.htm
http://u-boote.fr/u-95.htm
U796
U-96 (Type VIIC)
Lancé le 01 Août 1940
Mise en service le 14 Septembre 1940
Il est désarmé en Février 1945.
Détruit par bombardement de la 8.USAAF dans le Bassin 'Hipper', Wilhelmshaven.

Kaleuns :

K.L. Heinrich LEHMANN-WILLENBROCK de Septembre 1940 à Mars 1942

O.L. Hans Jürgen HELLRIEGEL d'Avril 1942 à Mars 1943
O.L. Wilhelm PETERS de Mars 1943 à Février 1944

O.L. Horst WILLNER de Février 1944 à Juillet 1944
O.L. Robert RIX de Juillet 1944 à Février 1945

Emblèmes :


Photos :

L'équipage prête serment.


Les emblèmes vus à St Nazaire

U-96 Lothar-Günther Buchheim dans l'Alantique en 1941

Chargement des vivres avant le départ

U96 - O.L. Hans Jürgen HELLRIEGEL en patrouille en 1942.

Vue générale au retour de mission

Succès : 28 + 4 endommagés -

11 Décembre 1940 à 15h12 : S.S. "Rotorua" (transport de passagers à vapeur de 10890 tonnes du convoi HX 92), carreau AM 2376, torpille - 58°56'N 11°20'O
11 Décembre 1940 à 20h52 : S.S. "Towa" (cargo à vapeur de 5419 tonnes du convoi HX 92), carreau AM 2618, torpille - 55°50'N 10°10'O
12 Décembre 1940 à 01h56 : M.V. "Stureholm" (cargo à moteur de 4575 tonnes du convoi HX 92), carreau AM 2618, torpille - Halifax-Angleterre

12 Décembre 1940 à 04h31 : S.S. "Macedonier" (cargo à vapeur de 5227 tonnes du convoi HX 92), carreau AM 2663, torpille - 57°52'N 08°42'O

14 Décembre 1940 à 08h55 : M.V. "Western Prince" (cargo à moteur de 10926 tonnes), carreau AL 3337, torpille - 59°32'N 17°47'O
14 Décembre 1940 : M.V. "Empire Razorbill" (cargo à vapeur de 5118 tonnes), carreau AL, artillerie - 59°31'N 13°15'O - endommagé
18 Décembre 1940 à 16h15 : M.V. "Pendrecht" pétrolier à moteur de 10746 tonnes du convoi OB 259), carreau AL 3568, torpille - 59°05'N 17°47'O - endommagé

16 Janvier 1941 à 03h56 : S.S. "Oropesa" (cargo à vapeur de 14118 tonnes), carreau AM 0185, torpilles - 56°28'N 12°O
17 Janvier 1941 à 07h45 : S.S. "Almeda Star" (cargo à vapeur de 14936 tonnes), carreau AM 1832, torpilles - 56°16'N 13°40'O
13 Février 1941 à 15h08 : M.V. "Clea" (pétrolier à moteur de 8074 tonnes, traînard du convoi HX 106), carreau AE 8774, torpille - Nord-Ouest des approches de l'Irlande

13 Février 1941 à 19h50 : M.V "Arthur F. Corwin" (cargo à vapeur de 10516 tonnes, traînard du convoi HX 106), carreau AL 3281, torpille - 60°25'N 17°11'O

18 Février 1941 à 02h27 : S.S. "Black Osprey" (cargo à vapeur de 5589 tonnes, traînard du convoi HX 107), carreau AE 7988, torpille - 61°30'N 18°10'O

22 Février 1941 à 15h49 : S.S. "Scottish Standard" (pétrolier à vapeur de 6999 tonnes, traînard du convoi OB 287), carreau AL 3668, torpille (coup de grâce) - 59°20'N 16°12'O
23 Février 1941 à 23h27 : S.S. "Anglo Peruvian" (cargo à vapeur de 5457 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2472), torpille - 59°30'N 21°00'O
24 Février 1941 à 01h16 : S.S. "Linaria" (cargo à vapeur de 3385 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2418, torpille - 61°N 25°O
24 Février 1941 à 02h20 : S.S. "Sirikishna" (cargo à vapeur de 5458 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2417, torpille - 58°N 21°O
28 Avril 1941 à 19h25 : M.V. "Oilfield" (pétrolier à moteur de 8516 tonnes du convoi HX 121), carreau AL 3437, torpille - 60°05'N 17°O
28 Avril 1941 à 19h25 : M.V. "Caledonia" (pétrolier à moteur de 9892 tonnes du convoi HX 121), carreau AL 3437, torpille - 60°03'N 16°1'O

28 Avril 1941 à 19h25 : S.S. "Port Hardy" (cargo à moteur de 8897 tonnes du convoi HX 121), carreau AL 3437, torpille - 60°14'N 15°20'O
19 Mai 1941 à 03h24 : S.S. "Empire Ridge" (cargo à vapeur de 2922 tonnes), carreau AM 5474, coup de grâce par torpille - 55°08'N 10°40'O
05 Juillet 1941 à 08h29 : S.S. "Anselm" (cargo à vapeur de 5954 tonnes), carreau BD 9419, torpille - 44°25'N 28°35'O

31 Octobre 1941 à 22h47 : S.S. "Bennekom" (cargo à vapeur de 5998 tonnes du convoi OS 10), carreau BE 1125, torpille - 51°20'N 23°40'O
19 Février 1942 à 23h29 : M.V. "Empire Seal" (cargo à moteur de 7965 tonnes), carreau BB 7753, torpille - 43°14'N 64°45'O
20 Février 1942 à 04h53 : M.V. "Lake Osweya" (cargo à moteur de 2398 tonnes), carreau BB 7884, torpille - 43°14'N 64°45'O
22 Février 1942 à 02h44 : S.S. "Torungen" (cargo à vapeur de 1948 tonnes), carreau BB 7746, torpille + artillerie - 44°00'N 63°30'O
22 Février 1942 à 22h57 : M.V. "Kars" (pétrolier à moteur de 8888 tonnes), carreau BB 7557, torpille - 44°15'N 63°25'O
09 Mars 1942 à 21h09 : M.V. "Tyr" (cargo à moteur de 4265 tonnes), carreau BB 7965, torpille - 43°40'N 61°10'O
10 Septembre 1942 à 16h31 : S.S. "Elisabeth van Belgie" (cargo à vapeur de 4241 tonnes du convoi ON 127), carreau AK 9929, torpille - 51°30'N 28°25'O

10 Septembre 1942 à 16h32 : M.V. "F.J. Wolfe" (pétrolier à moteur de 12190 tonnes du convoi ON 127), carreau AK 9929, torpille - 51°30'N 28°25'O - endommagé
10 Septembre 1942 à 16h33 : M.V. "Sveve" (pétrolier à moteur de 6313 tonnes du convoi ON 127), carreau AK 9929, torpille - 51°30'N 28°30'O
11 Septembre 1942 : "De Laes" (bateau de pêche de 415 tonnes), carreau BD 2394, artillerie - 50°03'N 29°32'O
25 Septembre 1942 à 23h57 : S.S. "New York" (transport de passagers à vapeur de 4989 tonnes du convoi RB 1), carreau AL 4499, torpille - 54°34'N 25°44'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes :
Du 04 Décembre 1940 au 29 Décembre 1940, départ de Kiel pour piquet météo. L'U-96 navigue à l'Ouest de la Manche. L'après-midi du 11 Décembre 1940, il est au contact avec le convoi Halifax 92 (HX 92). Il l'attaque en plongée au Nord-Ouest des Hébrides et lui coule un bâtiment britannique. L'U-96 poursuit le convoi en surface et tard dans la soirée lui coule un cargo hollandais, à l'Ouest de l'île de Lewis (Butt of Lewis). Le 12 Décembre 1940 au petit matin, il envoie par le fond un suédois et un peu plus tard un belge. Deux jours plus tard, il coule un britannique et en endommage un autre par son artillerie, au Sud de l'Islande. Le 18 Décembre 1940, avec sa dernière torpille, il endommage un pétrolier hollandais, du convoi Outbound 259 (OB 259), au Nord-Ouest de Rockall. Il patrouille ensuite quelques jours dans l'Ouest de la Manche. Arrivée à Lorient.
Du 09 Janvier 1941 au 24 Janvier 1941, départ de Lorient pour l'Ouest de la Manche et l'Irlande. Aux premières heures du 16 Janvier 1941, l'U-96 coule un cargo britannique, au Sud-Est de Rockall. Plus tard dans la journée, l'U-93, l'U-94, l'U-96 et l'U-106 (K.L. Jürgen OESTEN) sont dirigés vers le convoi Outbound 274 (OB 274), signalé par un "Condor", mais ne le trouvent pas. Le 17 Janvier 1941 au matin, il envoie par le fond un autre cargo britannique, au Nord-Est de Rockall. Les deux bâtiments coulés transportaient également des passagers. N'étant pas escortés, il y a eu beaucoup de victimes(7). Arrivée à Kiel.
Du 30 Janvier 1941 au 28 Février 1941, départ de Kiel pour le Sud de l'Islande. Le 13 Février 1941, il coule deux pétroliers britanniques du convoi Halifax 106 (HX 106), au Sud de l'Islande. Le 18 Février 1941, il envoie par le fond, un cargo britannique, traînard du convoi Halifax 107 (HX 107), au Sud de l'Islande. Une reconnaissance aérienne menée par un "Condor" basé en Norvège, découvre le convoi Outbound 287 (OB 287), le 19 Février 1941. Dönitz donne l'ordre à cinq de ses U-Boote, y compris à l'U-96, de se diriger vers lui. Mais ils ne trouvent pas le convoi, à cause de mauvaises positions données par la 'Luftwaffe'!!! Dans l'après-midi du 22 Février 1941, l'U-96 coule un pétrolier britannique, traînard du convoi OB 287, endommagé par un "Condor" du I/KG40, le 21 Février 1941. Le 22 Février 1941, un "Condor" du I/KG40 basé en Norvège, signale un convoi près des Orcades. Le convoi prend la direction du Nord et le 23 Février 1941 à 23h27, l'U-96 envoie par le fond un cargo britannique au Sud de l'Islande. Le convoi se disperse. Le 24 Février 1941, l'U-96 coule deux cargos britanniques. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 12 Avril 1941 au 22 Mai 1941, départ de Saint-Nazaire pour le Sud de l'Islande. Le 18 Avril 1941, l'U-65, l'U-95, l'U-96, l'U-123 et l'U-552 (K.K. Erich TOPP) forment une ligne de patrouille au Sud de l'Islande. Aucun bâtiment n'est découvert jusqu'au 28 Avril 1941, lorsque le convoi Halifax 121 (HX 121) est signalé par l'U-123, au Sud de Reykjavik. Les quatre autres U-Boote se dirigent rapidement vers le convoi. Le 28 Avril 1941, l'U-65 est coulé par des charges de profondeur du H.M.S. "Douglas". En une attaque l'U-96 coulent trois bâtiments du convoi, un britannique, un norvégien et un autre britannique. L"Oilfield" en flammes oblige LEHMANN-WILLENBROCK à plonger, perdant une occasion pour une deuxième attaque. Le lendemain et le 30 Avril 1941, une nouvelle ligne de patrouille est formée par l'U-95, l'U-96, l'U-123 et l'U-552, mais le convoi l'évite et le contact est perdu. L'U-95, l'U-96 et l'U-123 sont dirigés vers le convoi Outbound 316 (OB 316), signalé par un "Condor" du I/KG40, le 01 Mai 1941, au Sud-Ouest des Féroés. La recherche du convoi dure deux jours, sans aucun succès. Sur la route du retour le 19 Mai 1941, l'U-96 envoi par le fond un britannique, à 90 nautiques à l'Ouest de Bloody Foreland (Irlande). Arrivée à Saint-Nazaire.

(Retour de mission le 25 mai 1941 à St Nazaire)

(U-96 - Kptlt Heinrich_Lehmann-Willenbrock - St Nazaire le 25 mai 1941)
Du 19 Juin 1941 au 09 Juillet 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-96 et trois autres U-Boote se positionnent en formation lâche au Sud de Groenland. Quelques bâtiments sont aperçus. Un convoi est signalé, probablement l'OG 66 (UK-Gibraltar 66) par une reconnaissance aérienne, le 29 Juin 1941. Mais seulement l'U-108 (K.K. KLaus SCHOLTZ) peut l'attaquer, mais il est obligé de plonger. L'U-96 coule un britannique indépendant, transport de troupes (1200 soldats), au Nord des Açores, le 05 Juillet 1941. Quatre membres d'équipage sont tués et deux autres blessés, sans compter 254 tués chez les troupes embarquées. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 02 Août 1941 au 12 Septembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-96 et d'autres U-Boote sont dirigés vers un convoi, probablement l'OG 70, signalé le 04 Août 1941, par l'U-565 (O.L. Johan JEBSEN), mais ne le trouvent pas. Entre le 06 et le 10 Août 1941, l'U-96 et d'autres U-Boote recherche en vain le convoi HG 68. L'U-96 rejoint d'autres U-Boote au Sud-Ouest de l'Islande qui se positionnent en formation lâche. Il n'ont aucun succès à signaler au cours du mois d'Août à cause d'habiles re-routages des convois. A partir du 01 Septembre 1941, l'U-96 il fait partie du groupe "Kurfürst", qui se positionne au Nord-Ouest de la Manche. Le groupe est dirigé vers le convoi OG 73, signalé le 01 Septembre 1941, par un "Condor" du I/KG40. L'U-83 et l'U-557 (K.K. Ottokar PAULSHEN) du groupe "Bosemüller" signalent, le 02 Septembre 1941, des bâtiments du convoi OG 73. Les groupes "Bosemüller" et "Kurfürst" forment un seul groupe pour attaquer le convoi, mais ne le trouvent pas. La recherche se termine le 03 Septembre 1941. L'U-96 quitte le groupe. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 27 Octobre 1941 au 06 Décembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. Le nouveau groupe "Strosstrupp" se dirige vers le Sud-Ouest du Groenland et remplace le groupe "Reissewolf". Le groupe "Strosstrupp" est constitué au début de huit U-Boote; trois effectuent leur première patrouille venant d'Allemagne; deux viennent du groupe "Reisswolf" et trois autres U-Boote viennent d'arriver nouvellement de France. Dans les premières heures du 31 Octobre 1941, TOPP signale le convoi Halifax 156 (HX 156). Ce convoi est composé de quarante quatre bâtiments marchands, escortés par cinq destroyers américains. L'U-552 attaque le convoi, ainsi que l'U-567. A la recherche du convoi, l'U-96 trouve le convoi Outbound South 10 (OS 10) (UK-Freetown), le 31 Octobre 1941. Ce convoi est composé de trente quatre gros navires marchands, escortés par six navires de guerre, destination la Sierra Leone. LEHMANN WILLENBROCK tire quatre torpilles. Il réclame deux bâtiments coulés, mais il lui coule seulement un hollandais, au Nord-Nord-Est des Açores. Un ex garde-côtes le "Lulworth" le repère et l'attaque au canon et lui lance vingt sept charges de profondeur. L'U-96 réussite à s'échapper. LEHMANN-WILLENBROCK envoie son rapport à l'Amiral DÖNITZ, qui aussitôt dépêche des "Condors" vers le convoi. L'U-96 suit le convoi, mais il n'y a que l'U-98 (K.L. Robert GYSAE) qu'il le rejoint pour la poursuite. Le contact est perdu et il n'y a aucun succès à signaler (*). Le 01 Novembre 1941, deux U-Boote : l'U-77 et l'U-751 quitte le groupe "Stossstrupp" pour rejoindre le groupe "Schlagetot". L'U-96 rejoint le groupe "Störtebecker" à l'Est-Nord-Est des Açores, le 05 Novembre 1941. Le groupe part à la recherche de convois, mais sans succès. Le 10 Novembre 1941, il reçoit l'ordre de se diriger vers le centre Ouest de l'Atlantique. La recherche des convois, là aussi, est infructueuse. A partir du 17 Novembre 1941, le groupe forme une ligne de patrouille de 500 nautiques de long entre les Açores et l'Irlande. Pas de succès à signaler !!! Deux jours plus tard, tous les U-Boote reçoivent l'ordre de former trois lignes et de former trois groupes : Störtebecker, Gödecke" et Benecke" pour intercepter le convoi Outbound Gibraltar 77 (OG 77). L'U-96 fait partie du groupe "Benecke". Les U-Boote à court de carburant reçoivent l'ordre de se ravitailler à Vigo (Espagne). L'U-96 effectue son ravitaillement dans la nuit du 27 au 28 Novembre 1941, auprès du pétrolier 'Bessel'. L'U-96 se présente ensuite devant le détroit de Gibraltar et essaie de passer en Méditerranée. Mais un "Swordfish" du Sqn 812 FAA (Lt Cdr WOODS) équipé d'un radar, étant avant son attaque embarqué sur le H.M.S. "Ark Royal", le découvre et lui lance deux charges de profondeur de 450 livres, à basse altitude. Traqué également par six navires de surface, l'U-96 est sérieusement endommagé. LEHMANN-WILLENBROCK est obligé de plonger à 70 mètres de profondeur et d'y rester pendant cinq heures consécutives.(**) Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 31 Janvier 1942 au 23 Mars 1942, départ de Saint-Nazaire pour la Nouvelle Ecosse et la zone du Cap Code. Tard, le 19 Février 1942, il coule un britannique, au Sud-Est du Cap Sable. Moins de deux heures plus tard, le 20 Février 1942, il envoie par le fond un américain. Deux jours plus tard, il coule un norvégien par torpilles et canon au Sud d'Halifax. Le même jour, dans la même zone, il torpille et coule un pétrolier britannique. L'U-96 n'a plus de réussite jusqu'au 09 Mars 1942, jour où il envoie par le fond un norvégien, à l'Ouest de l'Île de Sable (Canada). Arrivée à Saint-Nazaire.

(Retour à St Nazaire le 23 mars 1942)
Du 23 Avril 1942 au 01 Juillet 1942, départ de Saint-Nazaire pour le Nord-Ouest de l'Atlantique. L'U-96 fait partie du groupe "Hecht" qui se positionne dans la zone de Terre-Neuve. Le 11 Mai 1942, l'U-569 signale le convoi Outbound North Slow 92 (ONS 92). Ce convoi est escorté par l'American escort group A-3. Son attaque est menée par l'U-94, l'U-124 et l'U-569 durant la nuit du 11 au 12 Mai 1942 et cinq bâtiments sont coulés. Le contact est perdu le 13 Mai 1942. Le lendemain, le groupe "Hecht" forme une ligne de patrouille sur le devant du convoi, mais le contact n'est pas établi. Le groupe effectue un mouvement vers le Nord-Est. Le 20 Mai 1942, l'U-406 signale le convoi Outbound North Slow 94 (ONS 94) qu'il suit pendant plusieurs heures avant d'être obligé de plonger. Les autres U-Boote ne le découvrent pas à cause du brouillard. Le groupe se ravitaille auprès de l'U-116, à 600 nautiques au Sud du Cap Race. Le groupe se reforme ensuite à partir du 30 Mai 1942 et continue sa recherche de convois. Les U-Boote initialement prévu dans une zone au Sud de Terre-Neuve se dirigent vers une zone située à 600 nautiques au Sud-Est du Cap Farewell. En route, l'U-590 signale le convoi Outbound North Slow 96 (ONS 96), le 31 Mai 1942. Mais une mauvaise météo, qui empire, oblige les U-Boote à arrêter la chasse, le 02 Juin 1942. Les U-Boote font route maintenant vers l'Est. Le 08 Juin 1942, l'U-124 signale le convoi Outbound North Slow 100 (ONS 100) dans le centre de l'Atlantique. Mais après lui avoir coulé la corvette française "Mimosa", le 09 Juin 1942, il perd le contact à cause de mauvaises conditions météo. Le convoi est découvert, le 10 Juin 1942, par l'U-94 et quatre bâtiments sont envoyés par le fond. L'opération se termine le 12 Juin 1942. Le groupe "Hecht" fait route vers le Nord-Est. Le 16 Juin 1942, l'U-96 découvre le convoi Outbound North Slow 102 (ONS 102). Les U-Boote du groupe reçoivent l'ordre de l'attaquer, malgré une escorte très efficace. Avec l'U-94 et l'U-590 endommagés, l'opération prend fin le 18 Juin 1942. Lors des attaques des Outbound North Slow 92, 100 et 102, ces convois perdent au total 13 bâtiments en comptant la corvette "Mimosa". L'U-96 continue sa patrouille, sans aucun succès à signaler, peut-être partiellement en raison de l'inexpérience d'un nouveau commandant l'O.L. Hans Jürgen HELLRIEGEL. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 24 Août 1942 au 05 Octobre 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. A partir du 31 Août 1942, il fait partie du groupe "Stier", positionné à l'Ouest de l'Irlande. Le 04 Septembre 1942, le groupe "Stier" se combine avec le groupe "Vorwärts" et le nouveau groupe se positionne à l'Ouest de l'Irlande dans l'attente de convois. Dans la soirée du 09 Septembre 1942, le convoi Outbound North 127 (ON 127) est signalé, à cent nautiques à l'Ouest de l'Irlande, par l'U-584 (K.L. Joachim DEECKE). Ce convoi est composé de trente deux navires marchands, escortés par le Canadian Escort Group C-4. Le contact est perdu pendant la nuit, mais retrouvé au petit matin du 10 Septembre 1942. Dans l'après-midi, l'U-96 coule un belge, endommage un britannique et envoie par le fond un norvégien, au Nord des Açores. Le bâtiment endommagé rejoint St John, le 19 Septembre 1942. Le 11 Septembre 1942 au matin, l'U-96 coule un bateau de pêche portugais par son artillerie, à proximité du convoi ON 127. L'attaque contre le convoi continue jusqu'au 14 Septembre 1942. A partir du 13 Septembre 1942, les bâtiments du convoi sont protégés par des appareils basés à Terre-Neuve. Une mauvaise météo met fin à l'opération contre ce convoi. Sept bâtiments ont été envoyés par le fond. L'U-96 se ravitaille, au Nord-Ouest des Açores, le 17 Septembre 1942, auprès de l'U-461. Il rejoint de nouveau le groupe "Vorwärts" à l'Est de Terre-Neuve à partir du 20 Septembre 1942. Le convoi RB 1 (St Lawrence-UK) est signalé par l'U-404. Ce convoi est composé de vapeurs, transportant des troupes. Venants des Grands Lacs ils font route pour l'Angleterre. Le groupe "Vorwärts" est rejoint pour l'attaque par quelques U-Boote du groupe "Pfeil". L'U-96 torpille et endommage un britannique, le 25 Septembre 1942. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 26 Décembre 1942 au 08 Février 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. L'U-9- rejoint le groupe "Jaguar", au Nord-Est de Terre-Neuve. Le 22 Janvier 1943, un convoi passe à l'Ouest de la ligne de patrouille du groupe. C'est probablement le convoi Halifax 223 (HX 223). Les conditions radio déplorables empêchent de relayer le message d'alerte. Le contact est perdu et les recherches du groupe "Jaguar" et Haudegen" se terminent. L'U-96 a des problèmes mécaniques et reçoit l'ordre de rentrer en Allemagne. Arrivée à Königsberg.

L'U-96 devient bateau-école à partir d'Avril 1943, à la "24.U-Flottille" à Memel.
Il est retiré du service d'Octobre 1943 à Juillet 1944. Il fait ensuite mouvement vers Gotenhafen, à la "22.U-Flottille".
Il est désarmé en Février 1945.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u96.htm
http://u-boote.fr/u-96.htm

Pour information, le U-96 a été le U-Boot de référence pour la réalisation du film "DAS BOOT"
U796
U-97 (Type VIIC)
Lancé le 15 Août 1940
Mise en service le 28 Septembre 1940
Coulé le 16 Juin 1943

Kaleuns :

K.L. Udo HEILMANN de Septembre 1940 à Mai 1942

O.L. Friedrich BÜRGEL de Mai 1942 à Août 1942
K.L. Hans-Georg TROX de Février 1943 au 16 Juin 1943

Emblèmes :


Photos :





Passage de l'écluse à St Nazaire

Kiosque et emblème du U-97

Succès : 16 + 1 endommagé -
24 Février 1941 à 02h12 : S.S. "Mansepool" (cargo à vapeur de 4894 tonnes du convoi OB 289), carreau AE 8985, torpille - 61°01'N 12°O

24 Février 1941 à 02h12 : S.S. "Jonathan Holt" (cargo à vapeur de 4973 tonnes du convoi OB 289), carreau AE 8985, torpille - 61°10'N 11°55'O
24 Février 1941 à 06h24 : S.S. "British Gunner" (pétrolier à vapeur de 6894 tonnes du convoi OB 289), carreau AE 8893, torpille - 61°09'N 12°04'O

24 Février 1941 à 08h18 : M.V. "G.C. Brövig" (pétrolier à moteur de 9718 tonnes du convoi OB 289), carreau AE 8894, torpille - 61°04'N 14°24'O - endommagé

23 Mars 1941 à 23h26 : M.V. "Chama" (pétrolier à moteur de 8077 tonnes), carreau BE 2428, torpille - 49°35'N 19°13'O
24 Mars 1941 à 16h43 : S.S "Hörda" (cargo à vapeur de 4301 tonnes), carreau BE 1435, torpille - 49°N 23°O

04 Avril 1941 à 18h19 : M.V. "Conus" (pétrolier à moteur de 8132 tonnes), carreau AK 6261, torpille - 56°14'N 31°19'O
06 Mai 1941 à 02h40 : S.S. "Camito" (cargo à vapeur de 6833 tonnes), carreau BE 1372, torpille - 50°40'N 21°30'O
06 Mai 1941 à 03h53 : S.S. "Sangro" (pétrolier à vapeur de 6466 tonnes), carreau BE 1348, torpille - 50°42'N 21°22'O
08 Mai 1941 à 18h13 : S.S. "Ramilles" (cargo à vapeur de 4553 tonnes), carreau BD 5533, torpille - 48°05'N 32°26'O
17 Octobre 1941 à 03h25 : S.S. "Samos" (cargo à vapeur de 1208 tonnes), carreau ?, 2 torpilles - 31°14'N 28°50'E
17 Octobre 1941 à 04h00 : S.S. "Pass of Balmaha" (cargo à moteur de 758 tonnes), carreau ? , torpille - 31°14'N 28°50'E
28 Juin 1942 à 13h24 : S.S. "Zeeland" (cargo à vapeur de 1433 tonnes), carreau CP 5953, torpille - 32°27'N 34°43'E

28 Juin 1942 à 13h24 : S.S. "Memas" (cargo à vapeur de 1755 tonnes), carreau CP 5953, torpille - 14 nautiques au Sud-Sud-Ouest d'Haïfa
01 Juillet 1942 à 13h45 : S.S. "Marilyse Moller" (cargo à vapeur de 786 tonnes), carreau CP 8258, torpille - 31°22'N 33°44'E
12 Juin 1943 : S.S. "Palima" (cargo à vapeur de 1179 tonnes), carreau CP 56, torpille - 33°36'N 35°15'E

15 Juin 1943 : M.V. "Athelmonarch" (pétrolier à moteur de 8995 tonnes), carreau CP 59, torpille - 32°20'N 34°39'E

Patrouilles et anecdotes :
Du 17 Février 1941 au 07 Mars 1941, départ de Kiel pour l'Ouest des îles britanniques. Le 22 Février 1941, l'U-97 est en patrouille à l'Ouest de l'Irlande avec l'U-69, l'U-73, l'U-96, l'U-107 et l'U-552. Le convoi Outbound 288 (OB 288) est signalé par une reconnaissance aérienne, à l'Ouest de l'Irlande. Des attaques sont lancées, des bâtiments sont coulés, mais l'U-97 ne prend pas part à l'action. Le 23 Février 1941, l'U-552 (K.K. Erich TOPP) signale le convoi Outbound 289 (OB 289), au Sud-Ouest des Féroés. L'U-97 est un des trois U-Boote qui reçoivent l'ordre de rejoindre TOPP. Tôt le matin du 24 Février 1941, l'U-97 envoie par le fond trois bâtiments britanniques du convoi OB 289. Il torpille et endommage un pétrolier norvégien, le même jour. Le lendemain, l'U-97 et trois autres U-Boote sont dirigés vers le convoi Outbound 290 (OB 290), découvert par l'U-47. Ce convoi est composé de trente neuf bâtiments marchands et sept d'escorte. Ils ne le trouvent pas. L'U-97 patrouille ensuite entre l'Islande et Rockall jusqu'à début Mars. Il sert également pendant ce temps de piquet météo. Arrivée à Lorient.
Du 20 Mars 1941 au 10 Avril 1941, départ de Lorient vers l'Ouest des îles britanniques. L'U-97 signale le convoi OG 56 (UK-Gibraltar), le 23 Mars 1941, à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Tard dans la soirée, il coule un pétrolier britannique, à l'Ouest-Sud-Ouest du Fasnet. Le lendemain, il envoie par le fond un norvégien, au Nord-Nord-Est des Açores. A partir du 25 Mars 1941, l'U-46, l'U-48, l'U-69, l'U-74, l'U-97 et l'U-98 se rassemblent au Sud de l'Islande à la recherche de convois avec l'aide de la 'Luftwaffe'. Quelques indépendants sont signalés ainsi que trois convois, mais des données erronées empêchent les U-Boote d'entrer en contact avec ces bâtiments. Malgré tout, quelques uns sont envoyés par le fond, mais il n'y a pas de succès à signaler pour l'U-97. Le 02 Avril 1941, l'U-46, l'U69, l'U-74, l'U-76, l'U-97, l'U-98 et l'U-101 forment une nouvelle ligne de patrouille pour intercepter un convoi signalé par l'U-76 au Sud de l'Islande, la veille. Le soir du 02 Avril 1941, le Slow Convoy 26 (SC 26) traverse la ligne de patrouille des U-Boote. Une attaque est lancée durant la nuit, six bâtiments sont envoyés par le fond et un autre endommagé. L'U-97 ne participe pas à l'attaque. Le 04 Avril 1941, il coule un pétrolier britannique, au Sud-Est du Cap Farewell. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 01 Mai 1941 au 30 Mai 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique.

(Départ de St Nazaire le 1er mai 1941)
En route vers sa zone d'opération l'U-97 coule un britannique et un italien dans les premières heures du 06 Mai 1941, à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Deux jours plus tard, il envoie par le fond un britannique au centre de l'Atlantique. A partir du 13 Mai 1941, il patrouille avec d'autres U-Boote et fait mouvement vers une zone située au Sud-Sud-Est du Cap Farewell. Le groupe opère contre le convoi Halifax 126 (HX 126) signalé par l'U-94, le 19 Mai 1941. Trois jours plus tard le contact est perdu et neuf bâtiments ont été coulés et un autre endommagé. Le 24 Mai 1941, l'U-97 commence son retour vers la France. Le lendemain avec d'autres U-Boote, il est appelé pour porter assistance au "Bismarck". La veille les navires de bataille "Bismarck" et "Prince Eugen" sont entrer dans l'Atlantique par le détroit du Dannemark. Le groupe de U-Boote se positionne en avant des deux bâtiments allemands, dans l'espoir d'attaquer certains de ses poursuivants. L'opération est annulée en soirée, quand il est décidé que le "Bismarck" doit se diriger vers Saint-Nazaire et le "Prinz Eugen" vers le Sud-Ouest. Durant la nuit du 24 au 25 Mai 1941, le "Bismarck" est endommagé par une torpille lancée d'un "Swordfish" de l'escadrille 825 de la Fleet Air Arm. Pour l'aider dans le Golfe de Gascogne l'U-74, l'U-97, l'U-98, l'U-109 et l'U-556, ainsi que l'U-48, l'U-73 et l'U-108 reçoivent l'ordre, le 25 Mai 1941, de se rassembler à 450 nautiques à l'Ouest de Saint-Nazaire. Ils forment une ligne de patrouille partant du Nord-Ouest jusqu'au Cap Ortegal (Nord-Ouest de l'Espagne). Ils sont retardés dans leur entreprise par une forte tempête et ne se trouvent à leurs positions qu'à partir du 26 Mai 1941. Le soir, le "Bismarck" se trouve au Nord-Ouest de la ligne de patrouille et navigue parallèlement à celle-çi. Les U-Boote possédant encore des torpilles reçoivent l'ordre de lui porter assistance. Mais de mauvaises conditions météo empêchent de le faire. Le "Bismarck" coule à 10h36, le 27 Mai 1941. L'U-97 arrive à Saint-Nazaire.

(Arrivée à St Nazaire le 27 mai 1941)

Du 02 Juillet 1941 au 08 Août 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-97 fait partie des quinze U-Boote qui opère seul sur une large zone. A partir du 15 Juillet 1941, ils se mettent ensemble pour former un groupe. Le 17 Juillet 1941, un "Condor" du I/KG40 signale le convoi Outbound 346 (OB 346) au Nord de la Manche. Bien que l'appareil l'ait vu le 18 Juillet 1941, le contact n'est pas pris avec les U-Boote le 19 Juillet 1941. Une autre ligne de patrouille est formée avec d'autres U-Boote, y compris l'U-97, le lendemain, mais aucun contact, là aussi, n'est pris. Entre le 24 et le 26 Juillet 1941, l'U-97 prend part à opération ratée contre le Slow Convoy 80 (SL 80), au Sud-Ouest de l'Irlande. Dans la même zone, le 03 Août 1941, il opère contre le Slow Convoy 81 (SL 81). Cinq bâtiments sont envoyés par le fond, le 05 Août 1941, mais aucun succès pour l'U-97 qui retourne à sa base. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 19 Septembre 1941 au 28 Octobre 1941, départ de Saint-Nazaire pour la Méditerranée. L'U-97 passe le détroit de Gibraltar dans la nuit du 26 au 27 Septembre 1941 (1). Il fait partie des six U-Boote du groupe "Goeben". Ceux sont les six premiers Type VII qui pénètrent en Méditerranée. Ils se dirigent tous vers l'Est pour opérer entre Alexandrie et Tobrouk. Le 17 Octobre 1941, il envoie par le fond deux bâtiments, un grec et un britannique, près d'Alexandrie. Arrivée à Salamis.
Du 23 Décembre 1941 au 09 Janvier 1942, départ de Salamis pour l'Est de la Méditerranée. Le 08 Janvier 1941, HEILMANN reçoit l'ordre de rentrer à sa base, par l'Amiral Aegan. En effet un des membres de l'équipage de l'U-97 s'est blessé lors d'une chute à bord. Arrivée à Salamis à 10h15.
Du 12 Janvier 1942 au 31 Janvier 1942, départ de Salamis pour se positionner à l'entrée de la Mer Noire. Mais le déploiement des U-Boote pour les Dardanelles est finalement annulé par le SKL, le 29 Janvier 1942. Arrivée à Salamis.
Du 03 Février 1942 au 08 Février 1942, départ de Salamis pour l'Est de la Méditerranée. Arrivée à La Spezia.
Du 14 Mars 1942 au 30 Mars 1942, départ de La Spezia pour l'Est de la Méditerranée. Arrivée à Salamis.
Du 05 Avril 1942 au 12 Mai 1942, départ de Salamis. A la fin du mois d'Avril 1942, il participe à des opérations dans la zone de Tobrouk (Libye). Arrivée à La Spezia.

(U-97 - Arrivée à La Spezia le 12 mai 1942)

Du 15 Juin 1942 au 04 Juillet 1942, départ de La Spezia pour l'Est de la Méditerranée. Le 28 Juin 1942, il envoie par le fond deux bâtiments grecs, au Sud-Ouestd'Haïfa (Israël). Le 01 Juillet 1942, il coule un britannique, à l'Ouest de Gaza. Arrivée à Salamis.
Du 22 Juillet 1942 au 04 Août 1942, départ de Salamis pour l'Est de la Méditerranée. Le 04 Août 1942, l'U-97 est sérieusement endommagé, au Nord d'Alexandrie (Egypte) par des bombes lancées par un avion. Bürgel réussit à s'éloigner et se dirige vers Salamis. Arrivée à Salamis.
Du 20 Août 1942 au 29 Août 1942, départ de Salamis pour réparations à La Spezia. En effet, à Salamis les installations portuaires sont insuffisantes pour réparer l'U-Boot. Arrivée à La Spezia. Les réparations vont durer plusieurs mois.
Du 10 Avril 1943 au 03 Mai 1943, départ de La Spezia pour l'Est de la Méditerranée. Arrivée à Pola.
Du 05 Juin 1943 au 16 Juin 1943, départ de Pola pour l'Est de la Méditerranée.

(U-97 - Départ de Pola le 5 juin 1943 pour sa 14e et dernière mission)
Le 12 Juin 1943, il envoie par le fond un hollandais, à l'Ouest de Sidon (Saïda au Liban). Trois jours plus tard, il coule un britannique, à l'Ouest de Netanya (Palestine).


Le 16 Juin 1943, l'U-97 est repéré en surface par le "Hudson" 'FH311/T' du Sqn 459 de la R.A.A.F., à 50 nautiques à l'Ouest d'Haïfa.

A 14h37, il lui lance quatre charges de profondeur de 250 livres, réglées à 15 mètres de profondeur. Il semble qu'une partie de l'équipage soit sur la plage avant entrain de prendre un bain de soleil !!! Une des charges explose sur le pont, le souffle touche le "Hudson". Ce qui lui cause des dommages sur le fuselage et les ailes. Les deux autres charges de profondeur ratent leur cible. La quatrième et dernière charge de profondeur explose sur l'avant de l'U-97. Plusieurs hommes d'équipage sont projetés à la mer durant l'attaque. L'U-97 coule par l'arrière. Le "Hudson" cercle au dessus du lieu du naufrage, pendant que l'U-Boot disparaît. BARNARD prend des clichés du naufrage de l'U-97. Les derniers survivants nagent loin de l'aspiration créée par l'U-97. Quelques temps plus tard, un bâtiment britannique arrive sur les lieux et recueille les survivants allemands. TROX n'en fait pas partie. 27 Morts et 21 survivants.


U-97 échoué sur la plage de Haïfa le 16 juin 1943

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u97.htm
http://u-boote.fr/u-97.htm
U796
U-98 (Type VIIC)
Lancé le 31 Août 1940
Mise en service le 12 Octobre 1940
Coulé le 15 novembre 1942

Kaleuns :
K.L. Robert GYSAE d'Octobre 1940 à Mars 1942

K.L. Werner SCHULTE d'Avril 1941 à Juin 1941 (temporaire)
K.L. Wilhelm SCHULZE du 24 Mars 1942 au 15 Novembre 1942
O.L. Kurt EICHMANN 22 Octobre 1942 au 15 Novembre 1942(temporaire)

Emblèmes :


Photos :

U-98 en construction à droite
Succès : 11
27 Mars 1941 à 13h50 : S.S. "Koranton" (cargo à vapeur de 6695 tonnes), carreau AL 2518, torpille - 59°N 27°O

04 Avril 1941 à 00h29 : S.S. "Helle" (cargo à vapeur de 2467 tonnes du convoi dispersé SC 26), carreau AL 1621, torpille - 59°06'N 24°12'O
04 Avril 1941 à 03h44 : S.S. "Wellcombe" (cargo à vapeur de 5122 tonnes du convoi dispersé SC 26), carreau AL 1486, torpille - 59°09'N 23°40'O
09 Avril 1941 à 02h16 : S.S. "Prins Willem II" (cargo à vapeur de 1304 tonnes traînard du convoi HX 117), carreau AL 1443, torpille - 59°50'N 24°25'O

13 Mai 1941 à 07h25 : H.M.S. "Salopian" (croiseur marchand armé de 10549 tonnes du convoi SC 30), carreau AJ 3825, torpilles - 59°04'N 38°15'O

20 Mai 1941 à 17h29 : S.S. "Rothermere" (cargo à vapeur de 5356 tonnes du convoi dispersé HX 126), carreau AJ 3455, torpille - 57°48'N 41°36'O

21 Mai 1941 à 05h12 : "Marconi" (cargo à moteur de 7402 tonnes du convoi dispersé OB 322), carreau AJ 6252, torpille - 58°N 41°O
09 Juillet 1941 à 01h55 : S.S. "Designer" (cargo à vapeur de 5945 tonnes), carreau CE 1344, torpille - 42°59'N 31°40'O

09 Juillet 1941 à 05h28 : S.S. "Inverness" (cargo à vapeur de 4897 tonnes), carreau CE 1315, torpille - 42°46'N 31°45'O
16 Septembre 1941 à 23h11 : M.V. "Jedmoor" (cargo à moteur de 4392 tonnes du convoi SC 42), carreau AM 2476, torpille - 59°N 10°O

15 Février 1942 à 00h26 : S.S. "Biela" (cargo à vapeur de 5298 tonnes), carreau CC 3675, torpille - 42°55'N 45°40'O

Patrouilles et anecdotes : 9
Du 12 Mars 1941 au 14 Avril 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique. Le 19 Mars 1941, un "Condor" basé en Norvège repère trois convois (deux arrivants et un partant) au Nord-Ouest des Hébrides. L'U-98 et trois autres U-Boote (dont l'U-46 et l'U-551) sont dirigés vers lui à partir du 20 Mars 1941, mais ils ne les trouvent pas. Le 27 Mars 1941, l'U-98 coule un britannique, au Sud-Sud-Ouest de Reykjavik. Le 02 Avril 1941, l'U-46, l'U-48, l'U-69, l'U-74, l'U-97 et l'U-98 forment une ligne de patrouille pour intercepter un convoi signalé par l'U-76 au Sud de l'Islande, le 01 Avril 1941. Dans la soirée du 02 Avril 1941, le Slow Convoy 26 (SC 26) passe sur la ligne de patrouille. Les U-Boote l'attaquent et durant la nuit six bâtiments sont envoyés par le fond et un autre endommagé. Par la suite quatre autres bâtiments sont coulés. Tôt le matin du 04 Avril 1941, l'U-98 envoie par le fond deux bâtiments, un norvégien et un britannique, au Sud de Reykjavik. Tandis que le destroyer "Veteran" recueille les survivants des bâtiments coulés, le destroyer "Volverine" contre-attaque, obligeant les U-Boote à plonger. L'opération prend fin le même jour. Le 09 Avril 1941, tôt le matin, il coule un hollandais, traînard du convoi Halifax 177 (HX 177), au Sud-Sud-Ouest de Reykjavik. Arrivée à Lorient.
Du 01 Mai 1941 au 29 Mai 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 11 Mai 1941, l'U-98 rejoint l'U-93, l'U-94 et l'U-556 pour former une ligne de patrouille au Sud-Est du Groenland. Le 13 Mai 1941, au matin, l'U-98 envoie par le fond un croiseur marchand armé britannique du Slow Convoy 30 (SC 30), à l'Est du Cap Farewell. A partir du 13 Mai 1941, le groupe est rejoint par l'U-74, l'U-97 et l'U-109. Le groupe fait mouvement vers le Sud-Ouest, le 15 Avril 1941 et forme une nouvelle ligne de patrouille au Sud-Sud-Est du Cap Farewell.Le 19 Mai 1941, l'U-94 signale le convoi Halifax 126 (HX 126), escorté seulement par un croiseur auxiliaire. Des U-Boote se dirigent vers le convoi pendant les deux jours qui suivent. Dans la soirée du 20 mai 1941, l'U-98 envoie par le fond un britannique, près du Cap Farewell. Le lendemain matin, il coule un autre britannique. Le convoi HX 126 a perdu neuf bâtiments et en a un d'endommagé, lorsque le contact est perdu le 22 Mai 1941. L'U-98 est en transit pour retourner à sa base à court de carburant et de gas-oil, lorsqu'il est rappelé ainsi que d'autres U-Boote pour porter assistance au "Bismarck". La veille les navires de bataille "Bismarck" et "Prince Eugen" sont entrer dans l'Atlantique par le détroit du Dannemark. Le groupe de U-Boote se positionne en avant des deux bâtiments allemands, dans l'espoir d'attaquer certains de ses poursuivants. L'opération est annulée en soirée, quand il est décidé que le "Bismarck" doit se diriger vers Saint-Nazaire et le "Prinz Eugen" vers le Sud-Ouest. Durant la nuit du 24 au 25 Mai 1941, le "Bismarck" est endommagé par une torpille lancée d'un "Swordfish" de l'escadrille 825 de la Fleet Air Arm. Pour l'aider dans le Golfe de Gascogne l'U-74, l'U-97, l'U-98, l'U-109 et l'U-556, ainsi que l'U-48, l'U-73 et l'U-108 reçoivent l'ordre, le 25 Mai 1941, de se rassembler à 450 nautiques à l'Ouest de Saint-Nazaire. Ils forment une ligne de patrouille partant du Nord-Ouest jusqu'au Cap Ortegal (Nord-Ouest de l'Espagne). Ils sont retardés dans leur entreprise par une forte tempête et ne se trouvent à leurs positions qu'à partir du 26 Mai 1941. Le soir, le "Bismarck" se trouve au Nord-Ouest de la ligne de patrouille et navigue parallèlement à celle-ci. Les U-Boote possédant encore des torpilles reçoivent l'ordre de lui porter assistance. Mais de mauvaises conditions météo empêchent de le faire. Le "Bismarck" coule à 10h36, le 27 Mai 1941. L'U-98 arrive à Saint-Nazaire.
Du 23 Juin 1941 au 23 Juillet 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-98 fait partie des quinze U-Boote déployés en formation lâche dans le Sud du Groenland. Quelques bâtiments sont aperçus. Un convoi, probablement l'OG 66, est signalé par un reconnaissance aérienne le 29 Juin 1941. Mais seulement, un U-Boot, l'U-108 est en position pour l'attaquer. Il doit plonger devant l'escorte. L'opération contre ce convoi est annulée le 03 Juillet 1941. Le 09 Juillet 1941, l'U-98 coule deux bâtiments britanniques, au Nord-Nord-Ouest des Açores. A partir du 15 Juillet 1941, les U-Boote se rassemblent pour former un groupe. Deux jours plus tard, un "Condor" signale le convoi OB 346 à l'Ouest de la Manche. Bien que l'appareil l'ai vu, les U-Boote formant la ligne de patrouille, dont l'U-98 fait partie, ne le trouve pas. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 31 Août 1941 au 26 Septembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Début Septembre 1941, l'U-98 est avec le groupe "Bosemüller" au Sud-Sud-Ouest de l'Irlande. Le groupe est dirigé vers le Slow Convoy 84 (SL 84), signalé le 01 Septembre 1941 par l'U-73. Le convoi n'est pas trouvé à cause entre autres d'une mauvaise visibilité. Le groupe "Kurfürst" est dirigé vers le convoi OG 73. L'U-83 et l'U-557 (K.L. Ottokar PAULSHEN) signalent le convoi OG 73. Le groupe "Bosemüller" et le groupe "Kurfürst" se combinent pour en former qu'un seul. Le nouveau groupe ne trouve pas le convoi OG 73 et en rate un autre signalé par l'U-98, le 03 Septembre 1941. A partir du 11 Septembre 1941, l'U-95, l'U-98, l'U-557, l'U-558 (K.L. Günther KRECH), l'U-561 (K.L. Robert BARTELS) et l'U-565 (O.L. Johann JEBSEN) font mouvement vers une zone située au Nord-Ouest des Hébrides. Des convois sont signalés par la 'Luftwaffe', le 14, le 15 et le 18 Septembre 1941, mais aucuns des U-Boote ne les découvrent... A l'exception de l'U-98 qui coule un britannique du Slow Convoy 42 (SC 42), le 16 Septembre 1941, au Nord-Ouest de St Kilda. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 29 Octobre 1941 au 29 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. Le 01 Novembre 1941 l'U-98 est dirigé vers le convoi OS 10 à l'Ouest de l'Irlande. Le lendemain, l'U-98 a un contact très bref avec le convoi. Ce dernier n'est pas trouvé ni par les U-Boote ni par la 'Luftwaffe'. Le 05 Novembre 1941, l'U-98 rejoint le groupe "Störtebecker", à l'Ouest de l'Espagne en attente du convoi HG 76. Ne le trouvant pas, le 07 Novembre 1941, le groupe est envoyé vers le Slow Convoy 91, mais là aussi ne le trouve pas malgré l'aide de la 'Luftwaffe'. Le groupe fait de nouveau mouvement. Il se dirige maintenant vers le centre de l'Atlantique Nord. Le 15 Novembre 1941, il reçoit l'ordre de se diriger vers le convoi OS 11, mais aucun contact là encore... A partir du 17 Novembre 1941, le groupe forme une ligne de patrouille, de 500 nautiques de long, entre les Açores et l'Irlande. Aucun succès n'est à signaler. Le 19 Novembre 1941, tous les U-Boote de cette zone reçoivent l'ordre de former trois lignes de patrouille : "Störtebecker", "Gödecke" et "Benecke" pour intercepter le convoi OG 77. L'U-98 fait partie de la meute "Gödecke". Le 22 Novembre 1941, les U-Boote étant à court de gas-oil vont se ravitailler dans une zone située près de Gibraltar. L'U-98 lui aussi à court de carburant rejoint Saint-Nazaire.
Du 18 Janvier 1942 au 27 Février 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Ouest de l'Atlantique. L'U-98 patrouille entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Ecosse. Le 15 Février 1942, il envoie par le fond un britannique, au Sud-Est de Terre-Neuve. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 31 Mars 1942 au 06 Juin 1942, départ de Saint-Nazaire pour les eaux U.S.. L'U-98 est ravitaillé par l'U-459, le 27 Avril 1942 à 500 nautiques au Nord-Est des Bermudes. Pendant le mois de Mai, il patrouille à l'Est et au Sud-Est du Cap Hatteras et devant la Floride, sans aucun succès. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 14 Juillet 1942 au 16 Septembre 1942, départ de Saint-Nazaire pour les eaux U.S.. Le 08 Août 1942, l'U-98 mouille 12 mines TMB au large de Jacksonville (Floride). Les mines ont été draguées avant le passage des navires et aucune perte n'est à signaler, ni aucun bâtiment endommagé. L'U-98 opère ensuite au Sud du Cap Hatteras, sans aucun succès. Sur la route du retour l'U-98 se ravitaille auprès de l'U-462, à l'Ouest des Açores. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 22 Octobre 1942 au 15 Novembre 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. L'U-98 rejoint le groupe "Natter", à l'Ouest de l'Irlande. Début Novembre 1942, le groupe est augmenté de six U-Boote. Le groupe reçoit l'ordre de former une nouvelle ligne de patrouille, le 05 Novembre 1942, pour intercepter le convoi ON 143. Lorsque les U-Boote font route vers leurs nouvelles positions, ils apprennent que le convoi est déjà passé. L'U-92 signale le convoi, le 04 Novembre 1942 et commence la poursuite. Mais il perd le contact. Des recherches intensives sont lancées par le groupe "Natter", mais les U-Boote ne trouvent rien. L'opération est annulée le 06 Novembre 1942. Lors de la nouvelle des débarquements en Afrique du Nord par les alliés, les U-Boote du groupe "Natter", ayant assez de gas-oil, reçoivent l'ordre d'aller à pleine vitesse vers la zone de Gibraltar. L'U-98 part rejoindre le groupe "Westwall", déjà positionné près de Gibraltar.

Le 15 Novembre 1942, l'U-98 est repéré en surface, au Sud-Est du Cap Saint Vincent et est coulé par des charges de profondeur du destroyer H.M.S. "Wrestler". 46 victimes pas de survivant


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u98.htm
http://u-boote.fr/u-98.htm
U796
U-99 (Type VIIB)
Germania Werke à Kiel AG
Lancé le 12 Mars 1940
Mise en service le 18 Avril 1940
Coulé le 17 Mars 1941 à 03h43

Dans les ateliers Germania Werke à Kiel AG

Kaleun :
K.K. Otto KRETSCHMER d'Avril 1940 au 17 Mars 1941


Emblème :


Photos :

U-99 à Lorient

U-99 : Périscope d'attaque et binoculaires



U-99 : En cale sèche à Lorient

U-99 : couplé à une péniche et un autre U-Boot.

Succès : 35 + 7 endommagés -
05 Juillet 1940 : S.S. "Magog" (2053 tonnes)
07 Juillet 1940 : S.S. "Sea Glory" (1964 tonnes)
07 Juillet 1940 : S.S. "Bissen" (1514 tonnes)
08 Juillet 1940 : S.S. "Humber Arm" 5758 tonnes)
12 Juillet 1940 : S.S. "Ia" (4860 tonnes)
18 Juillet 1940 : S.S. "Woodbury" (4434 tonnes)
28 Juillet 1940 : M.V. "Auckland Star" 13212 tonnes)
29 Juillet 1940 : S.S. "Clan Menzies" (7336 tonnes)
31 Juillet 1940 : S.S. "Jamaica Progress" (5475 tonnes)
31 Juillet 1940 : S.S. "Jersey City" (6322 tonnes)
02 Août 1940 : M.V. "Strinda" (10973 tonnes) endommagé
02 Août 1940 : M.V. "Lucerna" (6556 tonnes) endommagé
02 Août 1940 : M.V. "Alexia" (8016 tonnes) endommagé
11 Septembre 1940 : S.S. "Albionic" (2468 tonnes)
16 Septembre 1940 : S.S. "Lotos" (1327 tonnes)
17 Septembre 1940 : S.S. "Crown Arun" (2372 tonnes)
21 Septembre 1940 : M.V. "Invershannon" (9154 tonnes)
21 Septembre 1940 : S.S. "Baron Blythswood"" (3668 tonnes)
21 Septembre 1940 : S.S. "Elmbank" (5156 tonnes) endommagé
18 Octobre 1940 : S.S. "Empire Miniver" (6055 tonnes)
18 Octobre 1940 : S.S. "Niritos" (3854 tonnes)
18 Octobre 1940 : S.S. "Fiscus" (4815 tonnes)
19 Octobre 1940 : S.S. "Empire Brigade" (5154 tonnes)
19 Octobre 1940 : S.S. "Snefjeld" (1643 tonnes)
19 Octobre 1940 : S.S. "Thalia" (5875 tonnes)
19 Octobre 1940 : S.S. "Clintonia" (3106 tonnes) endommagé
03 Novembre 1940 : S.S. "Casanare" (5376 tonnes)
03 Novembre 1940 : S.S. "Laurentic" (18724 tonnes)
04 Novembre 1940 : S.S. "Patroclus" (11314 tonnes)
05 Novembre 1940 : M.V. "Scottish Maiden" (6963 tonnes)
02 Décembre 1940 : H.M.S. "Forfar" (16402 tonnes)
02 Décembre 1940 : S.S. "Samnanger" (4276 tonnes)
03 Décembre 1940 : M.V. "Conch" (8376 tonnes)
07 Décembre 1940 : S.S "Farmsum" (5237 tonnes)
07 Mars 1941 : S.S. "Terje Viken" (20638 tonnes)
07 Mars 1941 : M.V. "Athelbeach" (6568 tonnes)
16 Mars 1941 : M.V. "Ferm" (6593 tonnes)
16 Mars 1941 : M.V. "Beduin" (8136 tonnes)
16 Mars 1941 : S.S. "Venetia" (5728 tonnes)
16 Mars 1941 : S.S. "J B White" (7375 tonnes)
16 Mars 1941 : M.V. "Franche Comte" (9314 tonnes) endommagé
17 Mars 1941 : M.V. "Korshamn" (6673 tonnes)

Patrouilles et anecdotes : 7
Du 18 Juin 1940 au 25 juin 1940, départ de Kiel pour l'Atlantique. Peu après avoir quitté Kiel, un homme d'équipage tombe malade et KRETSCHMER retourne à Kiel (à Bergen selon une autre source), pour le débarquer. Il appareille pour les eaux norvégiennes. L'U-99 pris à tort pour un sous-marin britannique est attaqué par un hydravion "Arado du "Scharnhost". Son périscope étant endommagé, l'U-99 doit retourner en Allemagne pour réparations à Wilhelmshaven.
Du 27 Juin 1940 au 21 Juillet 1940, départ pour la Mer du Nord, en passant par le passage de Fair Isle pour arriver sur sa zone de patrouille au Sud-Ouest de l'Irlande. Le 05 Juillet 1940, coule un britannique, traînard du convoi Halifax 52 (HX 52), par torpilles et canon, au Sud-Ouest de l'Irlande. Après le torpillage du bâtiment britannique, l'U-99 s'approche du canot de sauvetage et KRETSCHMER donne une bouteille de brandy au capitaine canadien. Le 07 Juillet 1940 au matin, envoie par le fond un autre britannique, ainsi qu'un suédois le même jour au Sud du Fastnet. KRETSCHMER réclame un autre bâtiment coulé, mais ce n'est pas confirmé. Le 08 Juillet 1940, coule un britannique du convoi Halifax 53 (HX 53), au Sud du Cap Clear. Son escorte repère l'U-99 et lance une attaque. En quatorze heures, cent vingt sept charges de profondeur sont lancées et l'U-99 descend jusqu'à deux cent dix mètres. Ses batteries étant déchargées, après vingt heures d'immersion, l'U-99 fait surface et reprend la poursuite du convoi. Le 12 Juillet 1940 au matin, il envoie par le fond un grec, à l'Ouest-Sud-Ouest du Fastnet. Le même jour il fait stopper un estonien et donne l'ordre à son commandant de rejoindre un port français. Mais il est coulé par un appareil de la "Luftwaffe" au Sud de Cork, alors qui fait route sur Bordeaux. Le 18 juillet 1940, il coule un britannique, à l'Ouest-Sud-Ouest du Fastnet. L'U-99 n'ayant plus de torpille, il reçoit l'ordre de gagner Lorient. Arrivée à Lorient. Le 22 Juillet 1940, KRETSCHMER ainsi que LEMP (U-30), ROLLMANN (U-34) et SALMAN (U-52) sont en conférence avec Dönitz.
Du 25 Juillet 1940 au 05 Août 1940, départ pour l'Ouest de l'Irlande, après réapprovisionnement. Le 28 Juillet 1940, il coule un britannique, à l'Ouest de Ventry (près de Cork). Le matin du 29 Juillet 1940, envoie par le fond un britannique, à l'Ouest de Black Rock. Le 31 Juillet 1940, c'est à un autre britannique d'être coulé, à l'Ouest de Tiree (Hébrides). Le 31 Juillet 1940, dans l'après-midi, il lance une nouvelle attaque contre le convoi OB 191 et lui coule un bâtiment britannique, au Nord-Ouest de Bloody Foreland (Irlande). Au matin du 02 Août 1940, il lance une nouvelle attaque contre le convoi et torpille et endommage trois pétroliers, un norvégien et deux britanniques, tous les trois à l'Ouest de Aran Island (Irlande). Le dernier sera une nouvelle fois endommagé par un avion, le 11 Septembre 1940 et le 10 Août 1942 par l'U-510 (F.K. Karl NEITZEL), à l'Est d'Antigua. Arrivée à Lorient.

U-99 - Une bière bien méritée au retour de mission - Kptlt Otto Kretschmer et son équipage le 8 aout 1940

U-99 - Gross Admiral Raeder décore le Kptlt Kretschmer - Aout 1940

Du 04 Septembre 1940 au 25 Septembre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest de la Manche. Le 09 Septembre 1940, il attaque le convoi SC 2, sans succès. Le 11 Septembre 1940, il coule un cargo britannique, au Sud-Sud-Est de Rockall et le 16 Septembre 1940, c'est un cargo norvégien, du convoi HX 71, qui est coulé au Nord-Est de Rockall. Le 17 Septembre 1940, c'est un autre britannique, traînard du convoi Halifax 72 (HX 72) qui est envoyé par le fond, au Nord de Rockall. Le 20 Septembre 1940, l'U-47 (K.K. Günther PRIEN), positionné en piquet météo, signale le convoi HX 72 (quarante bâtiments), à l'Ouest-Sud-Ouest de Rockall. Ne possédant plus qu'une torpille, l'U-47 prévient l'Amiral Dönitz, qui lui envoie quatre U-Boote (U-32 - O.L. Hans JENISCH -,U-48 - K.L. Heinrich BLEICHRODT -, U-99, U-100 - K.L. Joachim SCHEPKE -), tous de Lorient pour attaquer le convoi. A partir du 21 Septembre 1940, il forme une meute contre le convoi. L'U-99, le même jour attaque trois bâtiments, coule un pétrolier et un cargo, tous deux britanniques et en endommage un autre. Le convoi va perdre onze bâtiments pour un total de 72700 tonnes et deux bâtiments sont endommagés pour un total de 13000 tonnes. Arrivée à Lorient.
Du 13 Octobre 1940 au 22 Octobre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest des îles britanniques. Le 17 Octobre 1940, l'U-48 (K.L. Heinrich BLEICHRODT) signale le convoi SC 7, à l'Ouest de Rockall. Une ligne de patrouille composée de l'U-46 (K.L. Engelbert ENDRASS), de l'U-99, de l'U-100 (K.L. Joachim SCHEPKE), de l'U-101 (K.L. Fritz FRAUENHEIM) et de l'U-123 (K.L. Karl-Heinz MOEHLE), se positionne à l'Est de Rockall, dans la nuit du 17 au 18 Octobre 1940. Le 18 Octobre 1940, l'U-99 coule trois bâtiments, deux britanniques et un grec. Le 19 Octobre 1940, il envoie par le fond un britannique, un norvégien et un grec. Il torpille et endommage un autre britannique. Ce dernier est coulé, quelques heures après, par l'U-123. L'attaque du SC 7 coûte au convoi vingt et un bâtiments (20 selon une autre source avec un total de 79646 tonnes) et deux autres bâtiments endommagés. Arrivée à Lorient.

U-37 et U-99 à Lorient en 1940
Du 30 Octobre 1940 au 08 Novembre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest de l'Irlande. Le 03 Novembre 1940, coule un cargo britannique, à l'Ouest de Black Rock. Il torpille et coule ensuite un croiseur marchand armé britannique. L'U-99 est attaqué par un "Sunderland" et doit plonger. Le 04 Novembre 1940, il envoie par le fond un paquebot britannique, converti en croiseur marchand armé. Le H.M.S. "Beagle" lui lance des charges de profondeur, l'U-99 peut s'échapper sans dommage. Le 05 Novembre 1940, il coule un pétrolier britannique du convoi Halifax 83 (HX 83), à l'Ouest de Black Rock. Arrivée à Lorient.
Du 27 Novembre 1940 au 12 Décembre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest des îles britanniques. Le 01 Décembre 1940, le convoi HX 90 est signalé par l'U-101 (K.L. Ernst MENGERSEN), à l'Ouest de l'Irlande. Le croiseur marchand armé H.M.S. "Forfar" quitte le convoi HX 90 pour se diriger vers le Nord, vers le convoi Outbound 251 (OB 251). L'U-99, le découvre, le 02 Décembre 1940 et le torpille. Une seconde attaque et quatre autres torpilles viennent à bout du croiseur marchand armé. Dans la même journée, il coule un norvégien, à l'Ouest de l'Irlande. Durant la nuit, il endommage un pétrolier britannique et l'abandonne, au Sud-Ouest de Rockall. Aucun bâtiment n'est signalé jusqu'au 07 Décembre 1940, quand un traînard de l'OB 252, un hollandais est coulé par l'U-99, au Nord des Açores. L'U-99 capte un signal de détresse d'un bâtiment et part à sa recherche. Un gros bâtiment, escorté par un destroyer est aperçu. Des ennuis sur les moteurs électriques de l'U-99 l'obligent à faire route vers Lorient. Deux autres destroyers apparaissent et oblige KRETSCHMER à plonger. Il subit une attaque. Ils lui lancent cinquante charges de profondeur. D'autres dommages lui sont infligés, moteurs et périscope sont mis hors service. L'U-99 peut une nouvelle fois s'échapper. Arrivée à Lorient.

U-99 : réparation des dommages en cale sèche à Lorient

Du 22 Février 1941 au 17 Mars 1941, départ de Lorient, pour l'Ouest de la Manche. Le 25 Février 1941, l'U-47 (K.K. Günther PRIEN) signale le convoi OB 290 (trente neuf bâtiments marchands et sept bâtiments d'escorte). L'U-99 se dirige, avec d'autres U-Boote, vers lui, mais le convoi à disparu. Le 29 Février 1941, l'U-99 perd un traînard du convoi OB 290, un britannique qui est coulé plus tard par l'U-47 (dernier bâtiment coulé par PRIEN). Des "Condor" du I/KG 40 signalent le convoi OB 292, le 02 Mars 1941. L'U-47, l'U-70 (K.L. Joachim MATZ), l'U-95 (K.L. Gerd SCHREIBER), l'U-99, l'U-108 (K.K. Klaus SCHOLTZ) et l'U-552 (K.K. Erich TOPP) forment une ligne, pour intercepter ce convoi à partir du 03 Février 1941, mais ils ne le trouvent pas. La recherche se poursuit jusqu'au 05 Février 1941, mais sans succès. Le 06 Mars 1941, l'U-47 signale le convoi OB 293 escorté par deux destroyers, le H.M.S. "Volverine" et le H.M.S. "Verity" et deux corvettes, le H.M.S. "Arbutus" et le H.M.S. "Camellia". A 06h00 du matin, le 07 Mars 1941, KRETSCHMER et PRIEN se rencontrent et se parlent par mégaphone. Ils sont découverts et attaqués par le H.M.S. "Volverine" (Cdt James M. ROWLAND) et le H.M.S. "Verity", les obligeant à plonger en catastrophe. De nombreuses charges de profondeur leurs sont lancées. Plus tard dans la matinée, l'U-99 torpille un baleinier norvégien et le navire stoppe. L'U-99 coule un pétrolier britannique, le baleinier norvégien a disparu lorsque l'U-99 part à sa recherche. Des destroyers arrivant, l'U-99 est obligé de plongée à grande profondeur. L'U-99 ensuite, retourne vers le Nord-Ouest de la Manche. Le 15 Mars 1941, l'U-110 (K.L. Fritz-Julius LEMP) signale le convoi Halifax 112 (HX 112). L'U-99 est un des U-Boote qui se dirige vers le convoi, à l'Ouest-Sud-Ouest des Féroës. Le 16 Mars 1941, il reste en plongée toute la matinée. Il fait surface en début d'après-midi. La nuit tombée, il pénètre dans le convoi et lui coule trois pétroliers (deux norvégiens et un britannique) et un vapeur canadien. Il torpille et endommage également un pétrolier français. Le 17 Mars 1941, au matin, l'U-99 amorce une nouvelle attaque du convoi HX 112 et lui coule un vapeur suédois. N'ayant plus de torpille, l'U-99 arrête l'attaque et se dirige vers le Nord.
Il est repéré par le H.M.S. "Walker" et doit effectuer une plongée rapide. Tout de suite, il est repéré à l'Asdic (Anti-submarine Detection Investigation Committee) et attaqué. Sept charges de profondeur lui sont lancées (six selon une autre source). L'U-99 subit de gros dommages et descend à cent vingt mètres. Puis à cause de voie d'eau descend à deux cent vingt mètres (Immersion de sécurité : cent soixante mètres pour ce type de U-Boot). Le H.M.S "Walker" lance une nouvelle fois des charges de profondeur. KRETSCHMER donne l'ordre de chasser partout. A 03h52 le H.M.S. "Vanoc" signale qu'un U-Boot est entrain de faire surface. L'U-99 jaillit à la surface de la mer. Puis prend ensuite une gîte importante sur tribord. Il se retrouve entouré d'une nappe de gas-oil. Les deux destroyers ouvrent le feu sur l'U-99. KRETSCHMER donne l'ordre d'évacuer le bateau, car les moteurs électriques et les diesels étant hors service, l'U-99 ne peut fuir. Les hommes d'équipage se jettent à l'eau. Le 2WO Heinrich Petersen détruit la machine Enigma, les codes et les papiers secrets. Les charges de destruction ne sont plus accessibles. L'Ingénieur mécanicien Gottfried Schroeder descend à bord pour ouvrir les purges des ballasts. Le sous-marin coule et le restant des hommes est projeté à la mer. L'Ingénieur mécanicien coule avec l'U-99. Les hommes de l'U-99 sont recueillis par le H.M.S. "Walker". 3 victimes (2 selon une autre source), 38 rescapés (40 selon une autre source)
Le 21 Mars 1941, le "Walker" arrive avec ses prisonniers, à Liverpool.
Le lendemain, ils quittent Liverpool pour Londres, par chemin de fer, pour interrogatoire.
Ils seront, plus tard envoyés au Canada dans les 'Cumbrian Mountain'.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u99.htm
http://u-boote.fr/u-99.htm
U796
U-100 (Type VIIB)
Germania Werft à Kiel AG

U-100 à Kiel en 1940
Lancé le 13 Janvier 1940
Mise en service le 16 Mars 1940
7.U-Flottille, à Kiel/Saint-Nazaire de Mars 1940 au 17 Mars 1941
Coulé le 17 Mars 1941 à 03h18

Kaleun :
K.L. Joachim SCHEPKE de Mars 1940 au 17 Mars 1941


Emblème :


Photos :

Photo de famille en mai 1940


L'emblème du U-100





Succès : 26 + 4 endommagés -
16 Août 190 : M.V. "Empire Merchant" (4864 tonnes)

25 Août 1940 : S.S. "Jamaica Pioneer" (5417 tonnes)
29 Août 1940 : S.S. "Dalblair" (4608 tonnes)
29 Août 1940 : S.S. "Astra II" (2393 tonnes)
29 Août 1940 : S.S. "Alida Gorthon" (2373 tonnes)
29 Août 1940 : S.S. "Empire Moose" ( 6103 tonnes)
29 Août 1940 : S.S. "Hartismere" (5498 tonnes) endommagé
21 Septembre 1940 : S.S. "Canonesa" (8286 tonnes)
21 Septembre 1940 : M.V. "Torinia" (10364 tonnes)
21 Septembre 1940 : S.S. "Dalcairn" (4608 tonnes)
21 Septembre 1940 : S.S. "Empire Airman" (6586 tonnes)
21 Septembre 1940 : S.S. "Scholar" (3940 tonnes)

21 Septembre 1940 : S.S. "Frederick S Fales" (10525 tonnes)
21 Septembre 1940 : S.S. "Simla" (6031 tonnes)
19 Octobre 1940 : S.S. "Shekatika" (5458 tonnes) endommagé
19 Octobre 1940 : S.S. "Boekolo" (2118 tonnes) endommagé
19 Octobre 1940 : S.S. "Blairspey" (4155 tonnes) endommagé

19 Octobre 1940 : M.V. "Caprella" (8230 tonnes)
19 Octobre 1940 : M.V. "Sitala" (6218 tonnes)
20 Octobre 1940 : S.S. "Loch Lomond" (5452 tonnes)
23 Novembre 1940 : S.S. "Justitia" (4562 tonnes)
23 Novembre 1940 : S.S. "Bradfyne" (4740 tonnes)
23 Novembre 1940 : S.S. "Bruse (2205 tonnes)
23 Novembre 1940 : S.S. "Cortmarsum" (3628 tonnes)
23 Novembre 1940 : S.S. "Salonica" (2694 tonnes)
23 Novembre 1940 : M.V. "Leise Maersk" (3136 tonnes)
23 Novembre 1940 : S.S. "Bussum" (3636 tonnes)
14 Décembre 1940 : S.S. "Kyleglen" (3670 tonnes)
14 Décembre 1940 : S.S. "Euphorbia" (3380 tonnes)
18 Décembre 1940 : S.S. "Napier Star" (10116 tonnes)


Patrouilles et anecdotes : 6
Du 09 Août 1940 au 01 Septembre 1940, départ de Kiel pour l'Ouest des îles britanniques. Le 16 Août 1940 au matin, l'U-100 coule un cargo britannique, au Sud de Rockall. Le 25 Août 1940, il envoie par le fond, un indépendant, un autre britannique, à l'Est de Rockall. Le 28 Août 1940, il découvre le convoi OA 204, au Sud-Est de Rockall. Dans les premières heures du 29 Août 1940, il envoie, quatre bâtiments de ce convoi, par le fond (trois britanniques et un suédois). Il torpille et endommage un autre britannique. Ce dernier sera coulé, le 08 juillet 1942, par l'I-10 dans l'Océan Indien. Arrivée à Lorient.
Du 11 Septembre 1940 au 25 Septembre 1940, départ pour l'Ouest des îles britanniques. L'U-47, en piquet météo, signale le convoi Halifax 72 (HX 72), à l'Ouest-Sud-Ouest de Rockall, le 20 Septembre 1940. L'U-100 n'arrive sur le convoi que le 21 Septembre 1940. En trois heures, il lui coule sept bâtiments (quatre britanniques, un norvégien et deux pétroliers britanniques). Arrivée à Lorient.

K.L. Joachim SCHEPKE à Lorient

Du 12 Octobre 1940 au 23 Octobre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest des îles britanniques. Le 17 Octobre 1940, l'U-48 (K.L. Heinrich BLEICHRODT) signale le convoi SC 7, au Nord-Ouest de la Manche. Une ligne de patrouille formée de l'U-46 (K.L. Engelbert ENDRASS), U-99 (K.K. Otto KRETSCHMER), U-100, U-101 (K.L. Fritz FRAUENHEIM) et l'U-123 (K.L. Karl-Heinz MOEHLE) attend le convoi dans la nuit du 17 au 18 octobre 1940. Il le découvre le 18 Octobre 1940. L'U-100 endommage trois traînards (deux britanniques et un hollandais), à l'Est-Nord-Est de Rockall. Le "Shekatika" et le "Boekolo" sont coulés un peu plus tard par l'U-123. Le convoi SC 7 a perdu vingt et un bâtiments et en a deux autres endommagés. L'U-100 quitte le SC 7 et fait route vers le HX 79, au Sud-Ouest de Rockall. Il lui coule deux pétroliers. Le 20 Octobre 1940, il lui envoie par le fond un britannique, traînard du convoi HX 79. Le convoi a perdu douze bâtiments et en a un autre endommagé. N'ayant plus de torpilles, l'U-100 rentre vers Lorient. Arrivée à Lorient.
Du 07 Novembre 1940 au 27 Novembre 1940, départ de Lorient pour le Nord-Ouest de la Manche. Dans la nuit du 18 au 19 Novembre 1940, attaque un convoi, mais sans aucun succès. Le 23 Novembre 1940, l'U-100 'tombe' sur le convoi SC 11, au Sud-Est de Rockall et lui coule cinq bâtiments (deux britanniques, deux norvégiens et un hollandais). Il lui coule également un autre britannique et un autre hollandais. Le convoi a perdu douze bâtiments et en a un endommagé. Arrivée à Lorient.
Du 02 Décembre 1940 au 01 Janvier 1941, départ de Lorient pour piquet météo au Nord-Ouest de la Manche, puis au Sud de Rockall. Cette mission a pour but d'assister la 'Luftwaffe' pour le 'Blitz' sur l'Angleterre, à 20° Ouest de Longitude. Une tempête d'hiver fait rage dans cette zone et des perturbations atmosphériques obligent à émettre plusieurs fois le même message, au risque de se faire repérer par radiogoniomètrie. SCHEPKE reçoit l'ordre de ne plus émettre sauf s'il attaque. Le 14 Décembre 1941, l'U-100 coule deux bâtiments britanniques. Le 18 Décembre 1941, envoie par le fond un britannique, au Sud de Reykjavik. Arrivée à Kiel.
Du 09 Mars 1941 au 17 Mars 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Le 15 Mars 1941, l'U-110 (K.L. Fritz-Julius LEMP) signale le convoi Halifax 112 (HX 112), au Sud de l'Islande. L'U-100 est dirigé vers le convoi durant la nuit du 15 au 16 Mars 1941. Il lance un attaque, mais sans succès. Le 17 Mars 1941 à 01h30, approche plus près du convoi.
Il est détecté par le H.M.S. "Vanoc". Ce dernier lui lance neuf charges de profondeur, réglées à 150 mètres de profondeur. Puis six autres charges de profondeur réglées à 75, 125 et 150 mètres de profondeur. A bord de l'U-100, il y a de nombreux dégâts, voies d'eau, instruments brisés, pompes hors service etc... L'U-100 descend à 220 mètres. SCHEPKE donne l'ordre à l'Ingénieur Mécanicien de chasser aux ballasts et de faire surface. En surface, il est repéré par le radar Type 286 M du "Vanoc", à un kilomètre de distance, à 03h00. Les diesels ne peuvent pas démarrer, c'est aux électriques que l'U-100 essaye de s'éloigner. Le "Vanoc" prend une route d'abordage. Plusieurs hommes d'équipage de l'U-Boot sautent à l'eau. Le "Vanoc" s'enfonce au niveau du kiosque de l'U-100. Le "Vanoc" recule, il bat arrière trois fois avant de se dégager de l'U-Boot. L'U-100 coule de suite après.
38 victimes dont le commandant, 5 rescapés


HMS Vanoc

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u100.htm
http://u-boote.fr/u-100.htm
Capnemo
Merci encore U-796 pour ce Kolossal Arbeit!
U796
U-101 (Type VIIB)
Lancé le 10 Février 1940
Mise en service le 11 Mars 1940
7.U-Flottille, à Kiel/Saint-Nazaire de Mars 1940 à Février 1942 (Ausbildungsboot/Frontboot)
26.U-Flottille, à Pillau de Février 1942 à Mars 1942 (Ausbildungsboot)
21.U-Flottille, à Pillau d'Avril 1942 à Août 1942 (Schulboot)
24.U-Flottille, à Memel de Septembre 1942 à Août 1943 (Ausbildungsboot)
23.U-Flottille, à Gotenhafen de Septembre 1943 à Octobre 1943 (Schulboot)
Sabordé le 03 Mai 1945 et ensuite ferraillé

Kaleuns :

K.L. Fritz FRAUENHEIM de Mars 1940 à Novembre 1940

K.L. Ernst MENGERSEN de Novembre 1940 à Décembre 1941

O.L. Karl-Heinz MARBACH de Décembre 1941 à Janvier 1942
O.L. Friedrich BOTHE de Février 1942 à Mai 1942

O.L. Ernst von WITZENDORFF de Juin 1942 à Septembre 1942

O.L. Helmut MÜNSTER de Septembre 1942 à Octobre 1943

Emblèmes :


Photos :






Distribution du courrier au retour de mission

Succès : 21 + 3 endommagés + 1 Destroyer
30 Mai 1940 à 19h25 : S.S. "Stanhall" (cargo à vapeur de 4831 tonnes), carreau BF 2733, torpille - 48°59'N 05°17'O

31 Mai 1940 à 14h02 : S.S. "Orangemoor" (cargo à vapeur de 5775 tonnes), carreau BF 2655, torpille - 49°43'N 03°23'O
02 Juin 1940 à 05h05 : S.S. "Polycarp" (cargo à vapeur de 3577 tonnes), carreau BF 2495, torpille - 49°19'N 05°35'O
11 Juin 1940 à 11h17 : S.S. "Mount Hymettus" (cargo à vapeur de 5820 tonnes), carreau CG 1372, artillerie - 42°13'N 11°20'O
12 Juin 1940 à 12h08 : S.S. "Earlspark" (cargo à vapeur de 5250 tonnes), carreau CG 1617, torpille - 42°26'N 11°33'O
14 Juin 1940 à 08h20 : S.S. "Antonis Georgandis" (cargo à vapeur de 3557 tonnes), carreau CF 3235, artillerie - Nord-Ouest du Cap Finisterre
16 Juin 1940 à 13h02 : M.V. "Wellington Star" (cargo à moteur de 13212 tonnes), carreau CF 3224, torpille - 42°39'N 17°01'O
19 Août 1940 à 01h54 : S.S. "Ampleforth" (cargo à vapeur de 4576 tonnes), carreau AM 4355, torpille - 56°10'N 10°40'O
28 Août 1940 à 04h25 : S.S. "Elle" (cargo à vapeur de 3868 tonnes du convoi SC 1), carreau AM 1863, torpille - 57°43'N 12°18'O
01 Septembre 1940 à 00h55: S.S. "Efploia" (cargo à vapeur de 3867 tonnes retardataire du convoi OB 205), carreau AM 4289, torpille - 55°27'N 13°17'O - endommagé
12 Octobre 1940 à 23h25: S.S. "Saint Malo" (cargo à vapeur de 5779 tonnes retardataire du convoi HX 77), carreau AM 4214, torpille - 57°58'N 16°32'O
18 Octobre 1940 à 21h12 : S.S. "Creekirk" (cargo à vapeur de 3917 tonnes du convoi SC 7), carreau AM 2921, torpille - 57°30'N 11°10'O
18 Octobre 1940 à 23h08 : S.S. "Blairspey" (cargo à vapeur de 4155 tonnes du convoi SC 7), carreau AM 2952, torpille - 57°55'N 11°10'O 6 endommagé
19 Octobre 1940 à 01h12 : S.S. "Assyrian" (cargo à vapeur de 2962 tonnes du convoi SC 7), carreau AM 2958, torpille - 57°12'N 10°43'O
19 Octobre 1940 à 01h24 : S.S. "Soesterberg" (cargo à vapeur de 1904 tonnes du convoi SC 7), carreau AM 2958, torpille - 57°12'N 10°43'O
30 Novembre 1940 à 00h41 : S.S. "Aracataca" (cargo à vapeur de 5378 tonnes), carreau AL 0245, torpille - 57°08'N 20°50'O

01 Décembre 1940 à 22h12 : M.V. "Appalachee" (pétrolier à moteur de 8826 tonnes du convoi HX 90), carreau AL 5883, torpille - 54°30'N 20°'O
01 Décembre 1940 à 22h14 : S.S. "Loch Ranza" (cargo à vapeur de 4958 tonnes du convoi HX 90), carreau AL 5883, torpille - 54°37'N 18°54'O - endommagé
02 Décembre 1940 à 04h06 : S.S. "Kavak" (cargo à vapeur de 2782 tonnes du convoi HX 90), carreau AL 6492, torpille - 55°N 19°30'O
02 Décembre 1940 à 05h07 : M.V. "Lady Glanely" (cargo à moteur de 5497 tonnes du convoi HX 90), carreau AL 6571, torpille - 55°N 20°O
14 Février 1941 à 22h57 : S.S. "Holystone" (cargo à vapeur de 5462 tonnes), carreau AL 6842, torpille - Atlantique Nord

17 Février 1941 à 00h08 : S.S. "Gairsoppa" (cargo à vapeur de 5237 tonnes retardataire du convoi SL 64), carreau BE 3437, torpille - 300 nautiques au Sud-Ouest de Galway
04 Juin 1941 à 05h03 : S.S. "Trecarrell" (cargo à vapeur de 5271 tonnes), carreau BD 5682, torpille - 47°10'N 31°O
09 Juin 1941 à 18h35 : S.S. "Silverpalm" (cargo à moteur de 6373 tonnes), carreau BC, torpille - 51°N 26°O
18 Octobre 1941 à 04h20 : H.M.S. "Broadwater" (destroyer de 1190 tonnes du convoi SC 48), carreau AL 3951, torpille - 57°01'N 19°08'O

Patrouilles et anecdotes : 10
Du 29 Avril 1940 au 10 Mai 1940, départ de Kiel pour transport de fournitures en Norvège (1 canon de 8.8cm et ses accessoires, 774 obus, 8 bombes de 250 kg, 60 m³ de carburant pour avions et 1200 kg d'huile de lubrification). Déchargement à Trondheim entre le 03 Mai et 05 Mai 1940. Retour à Kiel.
Du 21 Mai 1940 au 25 Juin 1940, départ de Kiel pour la Manche avec l'U-29. Mauvais temps, brouillard et patrouilles aériennes sont la cause du non succès de ces deux U-Boote. Quelques temps après, ils reçoivent l'ordre de rejoindre le groupe "Rösing", dirigé par le K.K. Hans-Rudolf RÖSING. Le 12 Juin 1940, le groupe se réunit à l'Ouest du Cap Ortegal, en attente d'un convoi important, l'US 3 (Australie-Middle-East, convoi militaire). Ce convoi est composé entre autres du "Queen Mary I", de l"Aquitaine", du "Mauritanie", de l"Empress of Britain", de l"Empress of Canada" et de l"Empress of Japan" (+ de 26000 hommes de troupe venant d'Australie et de Nouvelle-Zélande). Le convoi est escorté par le H.M.S. "Hood" , un porte-avions et des croiseurs. Le convoi n'étant pas découvert, le groupe se sépare et chaque U-Boot rejoint un nouveau secteur de patrouille. L'U-101 patrouille ensuite entre l'Ouest de la Manche et le Golfe de Gascogne. Le 30 Mai 1940, il coule un britannique, au Sud du Cap Lizard (Sud de la Grande-Bretagne). Le lendemain, il envoie par le fond un autre britannique au Sud-Sud-Ouest de Portland. Le 02 Juin 1940, il coule un autre britannique au Sud de Land's End. Plus au Sud, à l'Ouest de Vigo (Espagne), il envoie par le fond un grec avec son artillerie, le 11 Juin 1940. Le lendemain, il coule un britannique. Deux jours plus tard, c'est un autre grec qui est envoyé par le fond par son artillerie, au Nord-Ouest du Cap Finisterre. Le 16 Juin 1940, dans la même zone, il torpille et coule un britannique. Arrivée à Kiel.
Du 09 Août 1940 au 16 Septembre 1940, départ de Kiel pour le Nord-Ouest de la Manche. L'U-101 coule deux indépendants, un britannique à l'Ouest des Hébrides et un finlandais au Nord-Est de Rockall. Le 01 Septembre 1940, il torpille et endommage un indépendant de nationalité grecque, au Sud-Est de Rockall. Le lendemain, l'U-101 et d'autres U-Boote sont déployés pour intercepter le Slow Convoy 2 (SC 2). Quelques uns de ces U-Boote trouvent le convoi, mais sont gênés dans leurs attaques par la protection aérienne du convoi. Cinq bâtiments du convoi sont envoyés, quand même, par le fond, dont quatre par l'U-47. L'U-101 ne participe pas à ces attaques. Aucun succès n'est ensuite signalé. Arrivée à Lorient.
Du 05 Octobre 1940 au 24 Octobre 1940, départ de Lorient pour le Nord-Ouest de la Manche. Le 12 Octobre 1940, coule un britannique, retardataire du convoi Halifax 77 (HX 77), au Nord-Nord-Est de Rockall. Le 17 Octobre 1940, l'U-48 signale le Slow Convoy 7 (SC 7) dans le Nord de la Manche. L'U-46, l'U-99, l'U-100, l'U-101 et l'U-123 forment une nouvelle ligne de patrouille dans la nuit du 17 au 18 Octobre 1940, en attente de ce convoi. Il atteint cette ligne dans la soirée et quelques attaques sont lancées durant la nuit du 18 au 19 Octobre 1940, à l'Est-Nord-Est de Rockall. A 21h12 il envoie par le fond un britannique et peu après 23h00, il torpille et endommage un autre britannique. Deux heures plus tard, il coule un britannique et dix minutes après un hollandais. Le convoi perd vingt et un bâtiments et en a deux endommagés lorsque les attaques cessent. Toutes ses torpilles lancées, l'U-101 rentre à sa base. Arrivée à Lorient.
Du 24 Novembre 1940 au 07 Décembre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest de îles britanniques. Le 30 Novembre 1940, il coule un britannique, à l'Ouest-Nord-Ouest de Rockall. Le lendemain, dans l'après-midi, l'U-101 signale le convoi Halifax 90 (HX 90). L'U-47, l'U-52 partent rejoindre l'U-101. Mais les U-Boote n'ont pas le temps d'arriver sur zone et la poursuite est annulée. Le 01 Décembre 1940, aux alentours de 22h00, il envoient par le fond deux bâtiments britanniques. Le lendemain, au petit matin, il coule un bâtiment et en endommage un autre, tous deux également britanniques. Les attaques contre le convoi Halifax 90 (HX 90) se sont déroulées entre le 01 et le 03 Décembre 1941. Le convoi a perdu au total dix bâtiments et deux ont été endommagés. L'U-101 fait ensuite route vers la France. Arrivée à Lorient.
Du 23 Janvier 1941 au 19 Février 1941, départ de Lorient pour l'Ouest de la Manche. Le 14 Février 1941, l'U-101 coule un britannique à l'Ouest de l'Irlande. Trois jours plus tard il envoie par le fond un autre britannique, au Sud-Ouest de Galway. Arrivée à Lorient.
Du 24 Mars 1941 au 02 Mai 1941, départ de Lorient pour l'Ouest de l'Irlande. Le 31 Mars 1941, le convoi OB 302 est repéré par une reconnaissance aérienne. L'U-101 et d'autres U-Boote sont dirigés vers lui. Le 02 Avril 1941, l'U-102 fait partie d'une ligne de patrouille formée pour intercepter un convoi repéré au sud de l'Islande par l'U-76. Dans la soirée, le Slow Convoy 26 (SC 26) traverse la ligne de patrouille. L'opération contre ce convoi se termine le 05 Mars 1941, dix bâtiments sont envoyés par le fond et un est endommagé. Aucun succès n'est à signaler pour l'U-101. Jusqu'à mi-Avril 1941, quelques bâtiments sont aperçus au Sud-Ouest de l'Islande, où l'U-101 est positionné. Deux lignes de patrouille sont formées à partir du 18 Avril 1941. L'U-101 fait partie de l'une d'entre elles, avec des sous-marins italiens, à l'Ouest de l'Irlande. Le 22 Avril 1941, le "Luigi Torelli" signale un convoi mais l'U-101 et l'U-110 n'arrivent pas à le trouver. Après une patrouille sans succès, l'U-101 fait route vers sa base. Arrivée à Lorient.
Du 28 Mai 1941 au 04 Juillet 1941, départ de Lorient pour l'Est de Terre-Neuve. L'U-101 coule un britannique, le 04 Juin 1941 dans l'Atlantique Nord. Cinq jours plus tard, dans la même zone, il envoie par le fond un autre britannique. Il fait ensuite route vers l'Ouest et le 20 Juin 1941 rejoint le groupe "West, au Sud-Est de Terre-Neuve. Fin Juin 1941, les U-Boote du groupe se repartissent sur une zone entre le Cap Farewell et l'Atlantique Nord. A partir du 24 Juin 1941, l'U-101 prend part à une opération contre le convoi OB 336 et à partir du 29 Juin 1941 contre le convoi Halifax 133 (HX 133) au Sud-Est du Groenland. Sur ces deux opérations neuf bâtiments ont été coulés et un autre endommagé. L'U-101 ne rapporte aucun succès. Arrivée à Lorient.
DU 07 Août 1941 au 04 Septembre 1941, départ de Lorient pour le Sud-Ouest de l'Islande. L'U-101 rejoint vingt autres U-Boote qui opèrent en formation lâche dans une zone comprise entre 25° et 30°O. Le 11 Août 1941, l'U-501 signale le convoi Outbound North 5 (ON 5) et une corvette britannique est envoyée par le fond. Une autre convoi est signalé par l'U-129, le 12 Août 1941. Les U-Boote se dirigent vers lui, mais ne le trouvent pas. Quelques succès sont à signaler durant le mois d'Août 1941, mais aucun pour l'U-101. A la fin du mois, l'U-101 est positionné avec d'autres U-Boote dans l'Ouest de la Manche. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 04 Octobre 1941 au 06 Octobre 1941, départ de Saint-Nazaire, arrivée à Saint-Nazaire.
Du 11 Octobre 1941 au 16 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. L'U-101 reçoit l'ordre de rejoindre le groupe "Mordbrenner", formé au Sud-Est du Cap Farewell. L'U-553 signale le Slow Convoy 48 (SC 48) dans la nuit du 14 au 15 Octobre 1941. Le groupe incluant l'U-101 reçoit l'ordre d'aller à sa rencontre et de l'attaquer. Les U-Boote, arrivés sur zone, sont repoussés par l'escorte du convoi. Quoique obligés de continuer leurs attaques en plongées, les U-Boote persistent dans leurs attaques du convoi. Le 18 Octobre 1941, au petit matin, MENGERSEN réussit à envoyer par le fond un destroyer britannique, à l'Est de Rockall. Il venait juste d'arriver de Reykjavik. Les opérations contre le SC 48 prennent fin le matin du 18 Octobre 1941. Neuf bâtiments ont été coulés pour un total de 51000 tonnes, ainsi qu'un destroyer (H.M.S. "Broadwater") et une corvette (H.M.S. "Gladiolus") de l'escorte.

Le HMS Broadwater

Un destroyer U.S. ("Kerny") a été endommagé. L'U-101 forme avec d'autres U-Boote le groupe "Reisswolf", à 450 nautiques au Sud-Est du Groenland à partir du 22 Octobre 1941. La présence du groupe sur cette zone est connue et les convois sont re-routés. Le 27 Octobre 1941, l'U-74, signale le convoi ON 28, à 500 nautiques à l'Ouest de l'Irlande. Le groupe est dirigé vers lui. Le contact est pris, mais les U-Boote sont obligés de rester en plongée, à cause de l'escorte du convoi. Le problème de manque de carburant apparaît et les U-Boote sont contraints d'interrompre leurs attaques et de rejoindre leurs bases. L'U-101 termine ses opérations de guerre pour devenir un bâtiment école. Arrivée à Kiel.

Retour de patrouille. 51000 tonnes ont été coulées.

Le 01 Janvier 1942, l'U-101 devient bâtiment école. Il est affecté à la 26.U-Flottille, à la 21.U-Flottille, à la 24.U-Flottille et à la 23.U-Flottille.

Il est désarmé le 21 Octobre 1943 à Neustadt.
Il est sabordé le 03 Mai 1945 et ensuite ferraillé.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u101.htm
http://u-boote.fr/u-101.htm

U796
U-102 (Type VIIB)
Lancé le 21 Mars 1940
Mise en service le 27 Avril 1940
7.U-Flottille, à Kiel d'Avril 1940 au 01 Juillet 1940 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Coulé le 01 Juillet 1940

Kaleun :
K.L. Harro von KLOT-HEYDENFELDT d'Avril 1940 au 01 Juillet 1940

Emblème : Néant

Photos :

Cérémonie d'entrée en service le 27 avril 1940

Succès :
01 Juillet 1940 : S.S. "Clearton" (cargo à vapeur de 5219 tonnes traînard du convoi SL 36), 2 torpilles - 47°53'N 09°30'O


Patrouilles et anecdotes : 1
Du 22 Juin 1940 au 01 Juillet 1940, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Le 01 Juillet 1940, l'U-102 coule un britannique, à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Ce même jour, il est localisé et coulé par des charges de profondeur du destroyer H.M.S. "Vansittart". 43 victimes, aucun survivant


Le HMS Vansittard

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u102.htm
http://u-boote.fr/u-102.htm
U796
U-103 (Type IXB)
Lancé le 12 Avril 1940
Mise en service le 05 Juillet 1940
2.U-Flottille, à Wilhelmshaven/Lorient de Juillet 1940 à Janvier 1944 (Ausbildungsboot/Frontboot)
2.ULD de Janvier 1944 à Mars 1945 (Schulboot)
L'U-103 est désarmé en Mars 1944 et sert à la 3.ULD à Gotenhafen jusqu'en Février 1945.
Il est transféré à Hambourg-Finkenwerder pour servir de bateau-générateur.
Début Avril 1945, il est envoyé à Kiel pour servir de bateau-générateur.
Il est probablement sabordé le 03 Mai 1945 à Kiel

Kaleuns :

K.L. Victor SCHÜTZE de Juillet 1940 à Août 1941

K.L. Werner WINTER d'Août 1941 à Juillet 1942

K.L. Gustav-Adolf JANSSEN de Juillet 1942 à Janvier 1944

O.L. Hans-Norbert SCHUNCK de Mars 1945 au 15 Avril 1945

Emblèmes :


Photos :

U-103

Les feuilles de chênes pour le Kaleun

Tir au canon

Sous la pluie, dans le froid

Réparation du canon

U-103 : Les couchettes

L'emblème

U-103 : Kiosque et emblème



Entrainement

Succès : 45 + 3 endommagés -
06 Octobre 1940 à 22h04 : M.V. "Nina Borthen" (pétrolier à moteur de 6123 tonnes), carreau AL 7191, torpille - 54°N 26°O -
09 Octobre 1940 à 22h11 : S.S. "Zannes Gounaris" (cargo à vapeur de 4407 tonnes du convoi SC 6), carreau AL 1762, torpille - 58°11'N 13°57'O -
09 Octobre 1940 à 22h12 : S.S. "Graigwen" (cargo à vapeur de 3697 tonnes du convoi SC 6), carreau AL 1762, torpille - 58°11'N 13°57'O -endommagé -
09 Octobre 1940 à 22h13 : S.S. "Delphin" (cargo à vapeur de 3816 tonnes du convoi SC 6), carreau AL 1762, torpille - 58°11'N 13°57'O
13 Octobre 1940 à 08h46 : S.S. "Nora" (cargo à vapeur de 1186 tonnes), carreau AM 0127, torpille - 57°02'N 13°11'O -
15 Octobre 1940 à 19h33 : S.S. "Thistlegarth" (cargo à vapeur de 4747 tonnes du convoi OB 227), carreau AL 3639, torpille - 58°43'N 15°O
21 Novembre 1940 à 07h40 : S.S. "Daydawn" (cargo à vapeur de 4768 tonnes du convoi OB 244), carreau AM 4241, torpille - 56°30'N 14°10'O
21 Novembre 1940 à 07h50 : S.S. "Victoria" (cargo à vapeur de 6085 tonnes du convoi OB 244), carreau AM 4241, torpille - 56°17'N 14°12'O -
27 Novembre 1940 à 19h56 : M.V. "Glenmoor" (cargo à moteur de 4393 tonnes ), carreau AM 4818, torpille - 54°35'N 14°31'O -
28 Novembre 1940 à 08h42 : S.S. "Mount Athos" (cargo à vapeur de 3578 tonnes), carreau AL 6698, torpille - 54°30'N 15°25'O
28 Novembre 1940 à 20h24 : S.S. "St Elwyn" (cargo à vapeur de 4940 tonnes), carreau AL 6826, torpille - 55°30'N 19°30'O -
08 Décembre 1940 à 20h58 : S.S. "Calabria" (cargo à vapeur de 9515 tonnes), carreau AL 9612, torpille - 52°43'N 18°07'O
09 Décembre 1940 à 01h32 : S.S. "Empire Jaguar" (cargo à vapeur de 5186 tonnes), carreau AL 9646, - 51°34'N 17°35'O

13 Février 1941 à 16h25 : M.V. "Arthur F. Corwin (pétrolier à moteur de 10516 tonnes, traînard du convoi HX 106), carreau AL 3245, torpille - 60°25'N 17°11'O - endommagé
17 Février 1941 à 06h33 : M.V. "Edwy R Brown" (pétrolier à moteur de 10455 tonnes, traînard du convoi HX 107), carreau AL 2299, torpille - 61°N 18°O -
18 Février 1941 à 21h33 : M.V. "Seaforth" (cargo à moteur de 5459 tonnes), carreau AL 3488, torpille - 58°48'N 18°17'O -
19 Février 1941 à 22h22 : M.V. "Benjamin Franklin" (cargo à moteur de 7034 tonnes, traînard du convoi HX 107), carreau AM 1377, torpille - 58°50'N 16°30'O -
25 Avril 1941 à 00h38 : S.S. "Polyana" (cargo à vapeur de 2267 tonnes du convoi dispersé OG 60), carreau EH 9356, torpille - 24°N 27°O
01 Mai 1941 à 18h34 : S.S. "Samsö" (cargo à vapeur de 1494 tonnes), carreau ET 2829, torpille - 08°35'N 16°17'O -
03 Mai 1941 à 21h52 : S.S. "Wray Castle" (cargo à vapeur de 4253 tonnes), carreau ET 6278, torpille - 06°48'N 13°55'O -
06 Mai 1941 à 05h15 : M.V. "Surat" (pétrolier à moteur de 5529 tonnes), carreau ET 2954, torpille - 08°23'N 15°13'O -
06 Mai 1941 à 17h17 : M.V. "Dunkwa" (pétrolier à moteur de 4752 tonnes), carreau ET 2485, torpille - 08°43'N 17°13'O -
09 mai 1941 à 23h09 : S.S. "City of Winchester" (cargo à vapeur de 7120 tonnes), carreau ES 1951, torpille - 08°20'N 26°14'O
11 Mai 1941 à 01h48 : S.S. "City of Shanghai" (cargo à vapeur de 5828 tonnes), carreau ES 4473, torpille et artillerie - 06°40'N 27°50'O
20 Mai 1941 à 16h38 : S.S. "Radames" (cargo à vapeur de 3575 tonnes), carreau ET 6937, torpille - 06°N 12°O -
22 Mai 1941 à 22h52 : M.V. "British Grenadier" (pétrolier à moteur de 6857 tonnes), carreau ET 6852, torpille - 06°15'N 12°59'O
24 Mai 1941 à 03h56 : S.S. "Marionga" (cargo à vapeur de 4236 tonnes), carreau EU 7116, torpille - 05°42'N 10°29'O -
25 Mai 1941 à 22h13 : S.S. "Wangi Wangi" (cargo à vapeur de 7789 tonnes), carreau ET 6999, torpille - 05°24'N 12°'O -
08 Juin 1941 à 12h34 : S.S. "Elmdene (cargo à vapeur de 4853 tonnes), carreau ET 2724, torpille - 08°16'N 16°50'O -
29 Juin 1941 à 19h36 : S.S. "Ernani" (cargo à vapeur de 6619 tonnes), carreau DG 9541, torpille - 450 nautiques à l'Ouest de Las Palmas -
22 Septembre 1941 à 23h46 : S.S. "Niceto de Larrinaga" (cargo à vapeur de 5591 tonnes du convoi SL 87), carreau DG 9922, torpille - 27°32'N 24°26'O -
22 Septembre 1941 à 23h47 : M.V. "Edward Blyden" (cargo à moteur de 5003 tonnes du convoi SL 87), carreau DG 9922, torpille - 27°36'N 24°29'O -
02 Février 1942 à 19h40 : S.S. "W.L. Steed" (pétrolier à vapeur de 6182 tonnes), carreau CA 5640, torpille - 38°25'N 73°00'O -
04 Février 1942 à 06h43 : S.S. "San Gil" (cargo à vapeur de 3627 tonnes), carreau CA 5764, torpille et artillerie - 38°05'N 74°40'

05 Février 1942 à 01h53 : S.S. "India Arrow" (pétrolier à vapeur de 8327 tonnes), carreau CA 5813, torpille - 38°48'N 72°43'O
05 Février 1942 à 18h08 : S.S. "China Arrow" (pétrolier à vapeur de 8403 tonnes), carreau CA 5813, torpille et artillerie - 37°44'N 73°18'O
05 Mai 1942 à 08h30 : S.S. "Stanbank" (cargo à moteur de 5966 tonnes), carreau DD 2265, torpille - 34°55'N 61°47'O -
17 Mai 1942 : S.S. "Ruth Lykes" (cargo à vapeur de 2612 tonnes), carreau EB 1930, artillerie - 16°37'N 82°25'O -
19 Mai 1942 à 20h24 : S.S. "Ogontz" (cargo à vapeur de 5037 tonnes), carreau DL 6271, torpille - 23°30'N 86°37'O -
21 Mai 1942 à 03h48 : S.S. "Clare" (cargo à vapeur de 3372 tonnes), carreau DM 4747, torpille - 21°35'N 84°43'O -
21 Mai 1942 à 04h35 : S.S. "Elizabeth" (cargo à vapeur de 4727 tonnes), carreau DM 4741, torpille et artillerie - 21°35'N 84°48'O
23 Mai 1942 à 09h26 : S.S. "Samuel Q. Brown" (pétrolier à vapeur de 6625 tonnes), carreau DM 7174, torpille - 20°15'N 84°37'O
24 Mai 1942 à 16h40 : M.V. "Hector" (cargo à moteur de 1828 tonnes), carreau DM 8421, torpille - 19°50'N 81°53'O -
26 Mai 1942 à 04h16 : S.S. "Alcoa Carrier" (cargo à vapeur de 5588 tonnes), carreau EB 2313, torpille - 18°45'N 79°50'O -
28 Mai 1942 à 11H42 : S.S. "New Jersey" (pétrolier à vapeur de 6414 tonnes), carreau EB 2135, torpille + artillerie - 19°10'N 81°50'O
31 Octobre 1942 à 00h12 : M.V. "Tasmania" (cargo à moteur de 6405 tonnes du convoi SL 125), carreau CF 9856, torpille - 36°06'N 16°59'O
06 Décembre 1942 à 23h59 : M.V. "Henry Stanley" (cargo à moteur de 5025 tonnes), carreau CD 2611, torpille - 40°35'N 39°40'O -

13 Décembre 1942 à 18h42 : S.S. "Honorata" (cargo à vapeur de 13945 tonnes), carreau CE 1521, torpille - 42°03'N 34°33'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes : 11 -
Du 29 Septembre 1940 au 19 Octobre 1940, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. L'U-103, arrive sur une zone comprise entre le Nord de la Manche et Rockall. Le 06 Octobre 1940, il coule un norvégien, à l'Ouest de l'Irlande, dans le centre Atlantique. Tard dans la soirée du 09 Octobre 1940, il rencontre le Slow Convoy 6 (SC 6), au Nord de Rockall et lui coule deux bâtiments grecs. Il torpille et endommage également un britannique. Le 13 Octobre 1940, l'U-103 envoie par le fond un espagnol, au Nord-Est de Rockall. Deux jours plus tard, il coule un britannique, au Nord de Rockall. Arrivée à Lorient. (L'U-103 a souffert de nombreux petits problèmes mécaniques au cours de sa patrouille, dont une grande partie du temps a été consacrée à un piquet météo).
Du 09 Novembre 1940 au 12 Décembre 1940, départ de Lorient pour piquet météo à l'Ouest de la Manche. Le 20 Novembre 1940, l'U-103 signale le convoi Outbound 244 (OB 244), au Sud de Rockall. Le lendemain, il coule un britannique et un grec. Un des bâtiment avant de couler, essaye d'éperonner l'U-103. SCHÜTZE tire une torpille qui n'explose pas et doit effectuer des manœuvres d'échappement. Il réussit avec peine à s'échapper. Il est également obligé de plonger devant les attaques par charges de profondeur de la corvette H.M.S. "Rhodedendron". Le 27 Novembre 1940, à l'Ouest de l'Irlande, il coule un britannique. Le lendemain, un peu plus à l'Ouest, il envoie par le fond un bâtiment grec le matin et un britannique le soir. L'U-103 et quatre autres U-Boote reçoivent l'ordre de partir à la recherche du Slow Convoy 13 (SC 13). La recherche dure jusqu'au 03 Décembre 1940, mais sans aucun succès. Sur la route du retour, il coule deux indépendants britanniques, à l'Ouest du Fasnet. Le premier le 08 Décembre 1940 et l'autre le lendemain. Arrivée à Lorient.

U-108 et U-103 à Lorient

Du 21 Janvier 1941 au 24 Février 1941, départ de Lorient pour l'Ouest de la Manche et l'Irlande. Le 03 Février 1941, l'U-107 (K.K. Günter HESSLER) signale le convoi OB 279, mais l'U-103 et d'autres U-Boote ne sont pas dirigés vers lui. Le 13 Février 1941, l'U-103 torpille et endommage un pétrolier britannique, au Sud de l'Islande. Il coule un autre pétrolier, également britannique, le 17 Février 1941. Il envoie par le fond un britannique, le 18 Février 1941 et un norvégien, le lendemain. Arrivée à Lorient.
Du 01 Avril 1941 au 12 Juillet 1941, départ de Lorient pour une zone située entre les Canaries et Freetown. SCHÜTZE doit revenir à Lorient pour des problèmes de diesels. Il y reste quarante huit heures, puis repart après réparations. Le 25 Avril 1941, l'U-103 envoie par le fond un norvégien du convoi OG (Grande-Bretagne-Gibraltar) 60, au Nord-Nord Ouest des îles du Cap Vert. Fin Avril 1941, l'U-103 se trouve dans sa zone opérationnelle et il remporte beaucoup de succès. En cinq jours, il coule quatre navires, à l'Ouest et au Sud-Ouest de Freetown; le 01 Mai 1941 un britannique, deux jours plus tard un autre britannique et le 06 Mai 1941 deux autres britanniques. L'U-103 fait ensuite route vers le Nord et le 09 Mai 1941, envoie par le fond un britannique. Deux jours après, un autre britannique est coulé par son artillerie et par torpille, au Sud-Sud-Ouest des îles du Cap Vert. Le 17 Mai 1941, il se ravitaille auprès du navire auxiliaire 'Egerland'. Il retourne ensuite dans sa zone d'opérations et a du nouveau du succès. Le 20 Mai 1941, il coule un égyptien, deux jours plus tard un pétrolier britannique. Le 24 Mai 1941, c'est au tour d'un bâtiment grec d'être envoyé par le fond et le lendemain à un hollandais. Les quatre attaques ont eu lieu dans une zone située entre et l'Ouest et le Sud de Monrovia. Le 08 Juin 1941, il coule un britannique, à l'Ouest-Sud-Ouest de Freetown.. A la mi-Juin 1941, il a rendez-vous avec le navire auxiliaire 'Lothringen'. Le 18 Juin 1941, il doit se ravitailler auprès de lui pour ensuite retourner vers sa zone de patrouille au large de Freetown. Mais le 15 Juin 1941, le navire auxiliaire est capturé par le H.M.S. "Dunedin". Ne pouvant plus rester sur zone, l'U-103 prend la route du retour. Le 29 Juin 1941, il coule un italien qui se trouve au voisinage du Slow Convoy 76 (SL 76). Ce bâtiment est coulé par erreur. C'est en fait un briseur de blocus italien se dirigeant vers Bordeaux, il naviguait sous le couvert du navire néerlandais 'Enggano'. Le 06 Juillet 1941, il se ravitaille auprès du navire auxiliaire 'Charlotte Schlieman' (pétrolier 'Corrientes' d'après une autre source), près de Las Palmas. Arrivée à Lorient.

Retour à Lorient le 12 juillet 1941

Du 10 Septembre 1941 au 09 Novembre 1941, départ de Lorient pour la zone de Freetown. A partir du 18 Septembre 1941, l'U-67, l'U-68, l'U-103 et l'U-107 (K.K. Günter HESSLER) se dirigent vers le Sud. Trois jours plus tard, l'U-107 signale le Sierra Leone 87 (SL 87). Ce convoi est composé de onze gros navires marchands et cinq navires d'escorte, commandés par l'ex Garde-côtes "Gorleston". L'escorte ne s'est pas ravitaillée à Freetown et n'est donc pas prête au combat !!! Le 22 Septembre 1941 en fin de soirée, l'U-103 coule deux bâtiments britanniques. Les attaques contre le convoi durent trois jours et sept bâtiments sont envoyés par le fond. L'U-103, l'U-107 et l'U-125 (K.L. Günter KUHNKE) continuent vers le Sud vers un zone située à l'Ouest de Freetown. L'U-67 et l'U-68 vont vers la Baie de Tarrafal pour rendez-vous avec l'U-111 (K.L. Wilhelm KLEINSCHMIDT). L'U-103 ne rencontre aucun succès dans la zone de Freetown. Le 16 Octobre 1941, l'U-66, l'U-103, l'U-107 et l'U-125 commencent leur voyage de retour. L'U-66, l'U-103 et l'U-107 sont dirigés vers le convoi OS (Grande-Bretagne-Freetown) 10, signalé par l'U-96 le 30 Septembre 1941, au Nord des Açores. Une reconnaissance aérienne le signale de nouveau le 02 Novembre 1941, mais seul l'U-98 a un bref contact avec lui. Le contact ne sera jamais repris. L'U-103 et l'U-107 rejoignent le groupe "Störtebecker, à l'Ouest de l'Espagne, le 05 Novembre 1941, à la recherche du convoi HG 76 parti du Gibraltar. Les reconnaissances aériennes ne donnant rien, le 07 Novembre 1941 le groupe est dirigé vers le Sierra Leone 91 (SL 91). L'U-103 et l'U-107, à cours de carburant, quittent le groupe. Arrivée à Lorient.
Du 03 Janvier 1942 au 01 Mars 1942, départ de Lorient pour les eaux U.S.. Cinq U-Boote de la première vague de l'Opération Paukenschlag se positionnent devant les côtes U.S. début Janvier 1942. Mais les attaques ne commencent qu'à partir du 13 Janvier 1942. L'U-103, l'U-106 et l'U-107 arrivent sur une zone située à l'Est de la Baie de Chesapeake, avant que les U-Boote de la première vague retournent à leur base. Tout cela pour assurait une continuité au niveau des patrouilles devant les côtes U.S.. Le 02 Février 1942, l'U-103 coule un pétrolier américain, à l'Est de Bethany Beach (Delaware). Deux jours plus tard, il torpille et se sert de son artillerie pour envoyer par le fond un panaméen, au Sud-Est d'Ocean City (Maryland). Il fait ensuite route vers le Sud. Le 05 Février 1942, il coule un américain, au Sud-Est de New York et quelques heures plus tard, il envoie par le fond un autre américain, au Sud-Est de Delaware Bay. Ensuite, il n'y a pas plus de succès à signaler et le 08 Février il fait route vers la France. Arrivée à Saint-Nazaire.

Photo prise en mai 1942

Du 15 Avril 1942 au 22 Juin 1942, départ pour les Caraïbes. Début Mai 1942, l'U-103 se ravitaille auprès de l'U-459, à 500 nautiques au Nord-Est des Bermudes. Le 05 Mai 1942, il coule un britannique, à 250 nautiques au Nord-Est des Bermudes. Il poursuit sa patrouille le long des côtes de Floride, passe le Détroit de Floride et entre dans les Caraïbes par le canal du Yucatan. Le 17 Mai 1942, il envoie par le fond un bâtiment américain au Nord-Est de Cauquira (Honduras). Deux jours plus tard un autre américain est coulé dans le Golfe du Mexique, au Nord-Nord-Est de Cabo Catoche (Mexique). L'U-103 opère ensuite, à partir du 20 Mai 1942, dans une zone située au Sud de Cuba. Aux premières heures du 21 Mai 1942, il envoie par le fond deux américains au Sud de la pointe Ouest de Cuba. Dans la même zone, deux jours plus tard, il coule un autre bâtiment américain. Le 24 Mai 1942, il envoie par le fond un hollandais au Nord de l'île Grand Cayman. Deux jours plus tard c'est au Sud-Est de l'île qu'il coule un bâtiment américain. Le 28 Mai 1942, il coule au Sud-Ouest de l'île un autre américain. Peu de temps après, il commence son retour vers sa base. Arrivée à Lorient.
Du 21 Octobre 1942 au 29 Décembre 1942, départ de Lorient pour la zone de Freetown. Le 28 Octobre 1942, l'U-103 est dirigé vers le convoi Serria Leone 125 (SL 125). Ce convoi est composé de quarante-deux bâtiments. Beaucoup d'entre eux transportent des militaires pour la Grande-Bretagne. Son escorte est inadéquate : un sloop, quatre corvettes et un chalutier armé anti-sous-marins... En route, le sloop et le chalutier sont envoyés vers une autre mission !!! Le groupe "Streitaxt" est déjà à l'attaque du convoi, au Sud-Ouest de Madeire. L'U-103 trouve le SL 125 un peu avant minuit le 30 Octobre 1942. Quelques temps après, dans les premières minute du 31, il envoie par le fond un bâtiment britannique, au Nord de Madeire. Ce dernier avait été endommagé deux heures plus tôt par l'U-659 (K.L. Hans STOCK). Durant les quatre jours qu'a duré l'attaque, le convoi a perdu douze bâtiments et en a eu un d'endommagé. Les U-Boote ont du arrêté leurs attaques devant l'escorte aérienne qui les a obligé à rester en plongée. Le 07 Novembre 1942, l'U-103 est ravitaillé. Après la nouvelle des débarquements alliés en Afrique du Nord, les U-Boote ayant assez de gas-oil, dont l'U-103, reçoivent l'ordre, le 08 Novembre 1942, de rejoindre à grande vitesse les côtes du Maroc et de former de le groupe "Schlagetot". Peu après l'arrivée du groupe, quelques bâtiments sont coulés. Cependant, comme la lutte contre les U-Boote a été renforcée, tant en mer que dans l'air, très peu de bâtiments sont coulés après le 13 Novembre 1942, dans les zones de Fedala et de Casablanca. Le 22 Novembre 1942, il est décidé que les U-Boote se trouvant devant les côtes du Maroc doivent se diriger un peu plus vers l'Ouest, vue le manque de réussite. Le 26 Novembre 1942, tous les U-Boote ayant assez de carburant reçoivent l'ordre de faire route vers l'Ouest pour former une nouvelle ligne de patrouille entre Gibraltar et les Açores. L'espoir est de trouver des convois UGS (USA-Gibraltar). L'U-103 rejoint le groupe"Westwall" qui a commencé son balayage à l'Ouest le 27 Novembre 1942, qui le continue jusqu'au 06 Décembre 1942 et jusqu'à l'arrivée à la longitude 40°O. Ce dernier jour juste avant minuit, il coule un britannique à l'Ouest des Açores. L'U-103 recueille le commandant de ce bâtiment (Richard JONES). Il y a soixante et onze victimes (douze passagers et cinquante deux hommes d'équipage selon une autre source) lors du naufrage. Aucun convoi n'est aperçu les jours suivants. On apprend que les convois sont passés plus au Sud, trop loin pour les U-Boote à court de carburant. Le 12 Décembre 1942, le groupe "Westwall" commence un mouvement vers l'Est. Le lendemain, en début de soirée, l'U-103 torpille et endommage un britannique à l'Ouest-Nord-Ouest des Açores (voir U-86). Le 15 Décembre 1942, il se ravitaille auprès de l'U-463 à l'Ouest des Açores. Le lendemain, le groupe est dissous au Nord des Açores et les U-Boote prennent position à l'Ouest du Portugal à partir du 19 Décembre 1942. La recherche des convois pendant la semaine suivante ne donne rien. Les U-Boote rentrent vers leurs bases. Arrivée à Lorient.
Du 07 Février 1943 au 26 Mars 1943, départ de Lorient pour une zone située à l'Ouest de Gibraltar. L'U-103 fait partie des six U-Boote rassemblés à l'Ouest du Portugal à partir du 11 Février 1943. En effet, il a semblé à l'Allemagne que les Alliés préparaient un débarquement sur les côtes portugaises... Le lendemain, un convoi est signalé à 200 nautiques à l'Ouest du Cap Finisterre et les U-Boote en attente devant le Portugal sont dirigés vers lui. La couverture du convoi, approchant de Gibraltar, oblige les U-Boote à rester en plongée. A partir du 16 Février 1943, la peur du débarquement étant éloignée, les U-Boote forment le groupe "Robbe" qui se déploie près des Açores. Le 17 Février 1943, le groupe se dirige vers l'Ouest, puis vers l'Est à la recherche de convoi au Nord des Açores. N'ayant rien trouvé, le groupe fait mouvement vers la zone de Gibraltar. L'U-103, l'U-107 (K.L. Harald GELHAUS), l'U-410 (O.L. Horst-Arno FENSKI), l'U-445 (O.L. Heiko FENN) et l'U-511 (K.L. Fritz SCHNEEWIND) se positionnent à partir du 28 Février 1943 à l'entrée du détroit. Le 04 mars 1943, les U-Boote sont dirigés vers le convoi KMS 10 (U.K Mediterranean Slow). L'U-103 quitte le groupe et fait route vers le Sud des Açores. Il rejoint le groupe "Wohlgemut" en attente du convoi UGS 6 (U.S. Gibraltar Slow). Ce convoi est composé à son départ de New York, le 04 Mars 1943, de quarante cinq bâtiments. Mais un accident réduit ce nombre à quarante trois (deux cargos sont rentrés en collision). Ce convoi est protégé par sept destroyers modernes, équipés de radars. L'escorte est commandée par Charles WELLBORN Jr. L'U-130 (O.L. Siegfried KELLER) du groupe "Unverzagt" signale le convoi le 12 Mars 1943 à l'Ouest des Açores. Il est coulé par le destroyer USS "Champlin" et le contact est perdu à partir du 14 Mars 1943. Les groupes "Wohlgemut" et "Unverzagt" forment une nouvelle ligne de patrouille en attente du convoi UGS 6. Il y a généralement au moins six U-Boote en contact et en dépit de l'absence d'avions et des conditions météorologiques bonnes, l'opération est un échec, avec seulement quatre navires coulés. L'écran du convoi a maintenu les U-Boote à l'écart en procédant en autres à des lancements de charges de profondeur. Le 19 Mars 1943, l'opération se termine en raison de l'augmentation de l'appui aérien venant de Gibraltar. Arrivée à Lorient.
Du 24 Avril 1943 au 26 mai 1943, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. L'U-103 rejoint le groupe "Rhein" à l'Est de Terre-Neuve pour former une ligne pour intercepter le convoi Halifax 237 (HX 237). Quand on apprend que le convoi est passé au Sud de la ligne de patrouille, le 08 Mai 1943, les U-Boote reçoivent l'ordre de rejoindre à haute vitesse une zone pour l'intercepter le 09 Mai 1943. Le convoi est signalé ce même jour, mais perdu très vite à cause d'une très mauvaise visibilité. Les U-Boote continuent leurs recherches le lendemain mais ne le trouvent pas. Le convoi est trop loin et la poursuite est abandonnée. Le groupe "Rhein" et "Elbe" se combinent et forment deux groupes "Elbe 1" et "Elbe 2" à partir du 11 Mai 1943. Le Slow Convoy 129 (SL 129) fait route vers l'Est. Le convoi est fortement protégé et à partir de 13 Mai 1943 un porte-avions le prend en charge. L'opération contre le convoi se termine le lendemain. Deux bâtiments ont été coulés et deux perdus. Le 18 Mai 1943, l'U-103 recueille des Officiers du S.S. "Fort Concord" du convoi Halifax 237 (HX 237), coulé par l'U-456 (K.L. Max-Martin TEICHERT). Arrivée à Lorient.
Du 21 Juillet 1943 au 26 Juillet 1943, départ de Lorient, arrivée à Lorient.
Du 18 Septembre 1943 au 01 Janvier 1944, départ de Lorient pour la zone de Freetown. Il est ravitaillé par l'U-488, le 04 Octobre 1943 à l'Ouest des Açores. Le 28 Octobre 1943, l'U-103 mouille des mines TMC devant Takoradi. Aucun bâtiment ne se sera coulé ou endommagé par ces mines. L'U-103 patrouille devant Freetown sans aucun succès. Le 19 Novembre 1943, JANSSEN est obligé d'arrêter un vapeur portugais, le S.S. "Angola", pour débarquer de l'U-103 un homme d'équipage atteint de tuberculose. Il est de nouveau ravitaillé, cette fois par l'U-219 fin Novembre 1943 pour retour vers la base. Arrivée à Bergen.
Du 03 Janvier 1944 au 07 Janvier 1944, départ de Bergen, arrivée à Kiel.

L'U-103 est désarmé en Mars 1944 et sert à la 3.ULD à Gotenhafen jusqu'en Février 1945

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u103.htm
http://u-boote.fr/u-103.htm
U796
U-104 (Type IXB)
AG Weser, Brême
Lancé le 25 Mai 1940
Mise en service le 19 Août 1940
Coulé à partir du 29 Novembre 1940. Causes inconnues, ou mine.

Kaleun :
K.L. Harald JÜRST d'Août 1940 au 29 Novembre 1940

Emblème :


Photos :



Succès : 1 + 1 endommagé -
27 Novembre 1940 : S.S. "Diplomat" (cargo à vapeur de 8240 tonnes retardataire du convoi HX 88), carreau ...., torpille - 55°42'N 11°37'O

(SS Diplomat)
27 Novembre 1940 : M.V. "Charles F. Meyer" (pétrolier à moteur de 10516 tonnes du convoi HX 87), carreau ...., torpille - 56°N 13°52'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes : 1
Du 12 Novembre 1940 au 29 Novembre 1940, départ de Kiel pour l'Ouest des îles britanniques. Le 17 Novembre 1940, l'U-104 fait escale à Bergen pour effectuer des réparations sur son gyrocompas. Il en repart le lendemain. Le 27 Novembre 1940, il coule un britannique, retardataire, du convoi Halifax 88 (HX 88), au Sud-Sud-Est de Rockall. Peu de temps après, il attaque le convoi Halifax 87 (HX 87) et lui endommage un autre britannique dans la même zone. Le sort de l'U-104 n'est pas clair. Il est porté disparu à partir du 29 Novembre 1940, sans cause connue, au Sud-Sud-Est de Rockall.
La dernière transmission de l'U-104 est reçue le 27 Novembre 1940. Ce qui signifie que la revendication antérieure de son naufrage par le H.M.S. "Rhododendron", le 21 Novembre 1940, à la position 56°28'N 14°13'O, ne peut être retenue.
Une hypothèse de son naufrage est qu'il a pu être touché par une mine dans le champ de mines britannique 'SN44'
49 disparus, pas de survivant


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u104.htm
http://u-boote.fr/u-104.htm
U796
U-105 (Type IXB)
AG Weser, Brême
Lancé le 15 Juin 1940
Mise en service le 10 Septembre 1940
2.U-Flottille, à Wilhelmshaven/Lorient de Septembre 1940 au 02 Juin 1943 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Coulé le 2 juin 1943

Kaleuns :

10 Sep 1940 - 6 Jan 1942 Kptlt. Georg Schewe (Knights Cross)

7 Jan 1942 - 30 Sep 1942 Heinrich Schuch

1 Oct 1942 - 29 Oct 1942 Oblt. Hans-Adolf Schweichel

29 Oct 1942 - 2 Jun 1943 Kptlt. Jürgen Nissen

Emblème :


Photos :



U-105 : Lorient 1942


Schewe décoré de la RK par Donitz


U-105 en 1943

Succès : 22 + 1 sloop -
09 Janvier 1941 à 18h14 : S.S. "Bassano" (cargo à vapeur de 4843 tonnes), carreau AL 3850, torpille - 57°57'N 17°42'O -
26 Janvier 1941 à 02h12 : S.S. "Heemskerk" (cargo à vapeur de 6516 tonnes traînard du convoi SL 61), coup de grâce par torpille - 53°43'N 16°07'O
08 Mars 1941 à 03h41 : S.S. "Harmodius" (cargo à vapeur de 5229 tonnes du convoi SL 67), torpille - 20°35'N 20°40'O -
18 Mars 1941 à 02h25 : S.S. "Medjerda" (cargo à vapeur de 4380 tonnes), carreau EJ 3852, torpille - 17°N 21°O -
19 Mars 1941 à 00h24 : (convoi SL 68), carreau EJ 3254, torpille
19 Mars 1941 à 00h25 : (convoi SL 68), carreau EJ 3254, torpille
19 Mars 1941 à 00h29 : S.S. "Mandalika" (cargo à vapeur de 7750 tonnes du convoi SL 68), carreau EJ 3254, torpille - 18°16'N 21°26'O
21 Mars 1941 à 00h46 : S.S. "Clan Ogilvy" (cargo à vapeur de 5802 tonnes du convoi SL 68), carreau DT 7653, torpille - 20°04'N 25°45'O
21 Mars 1941 à 00h47 : S.S. "Benwyvis" (cargo à vapeur de 5920 tonnes du convoi SL 68), carreau DT 7653, torpille - 20°N 26°'O
21 Mars 1941 à 21h59 : S.S. "Jhelum" (cargo à vapeur de 4038 tonnes du convoi SL 68), carreau DT 8151, torpille - 21°N 25°'O
05 Avril 1941 à 03h38 : S.S. "Ena de Larrininga" (cargo à vapeur de 5580 tonnes), carreau AD 8359, torpille - 62°37'N 27°06'O
06 Mai 1941 à 11h52 : S.S. "Oakdene" (cargo à vapeur de 4255 tonnes), carreau ES 4440, torpille - 06°19'N 27°55'O -
13 Mai 1941 à 07h48 : S.S. "Benvrackie" (cargo à vapeur de 6434 tonnes), carreau FD 36, torpille - 00°49'N 20°15'O -
15 Mai 1941 à 20h29 : S.S. "Benvenue" (cargo à vapeur de 5920 tonnes), carreau ET 72, torpille - 04°27'N 18°25'O -
16 Mai 1941 à 05h48 : S.S. "Rodney Star" (cargo à vapeur de 11803 tonnes), carreau ET 47, torpille et artillerie - 05°03'N 19°02'O
01 Juin 1941 à 00h22 : S.S. "Scottish Monarch" (cargo à vapeur de 4719 tonnes), carreau EJ 71, torpille - 12°58'N 27°20'O -
11 Septembre 1941 à 16h50 : S.S. "Montana" (cargo à vapeur de 1549 tonnes), carreau AD 7195, torpille - 63°40'N 35°50'O

(SS Montana, ex Paula)
31 Janvier 1942 à 23h31 : H.M.S. "Culver" (sloop de 1546 tonnes du convoi SL 98), carreau BE 2784, torpille - 48°43'N 20°14'O

25 Mars 1942 à 06h10 : M.V. "Narragansett" (pétrolier à moteur de 10389 tonnes), carreau CB 7779, torpille - 34°46'N 67°40'O -
27 Mars 1942 à 02h56 : (cargo à vapeur), carreau DC 3126, torpille
27 Mars 1942 à 09h20 : M.V. "Svenör" (pétrolier à moteur de 7616 tonnes), carreau CA 9945, torpille et artillerie - 35°55'N 69°20'O -
14 Décembre 1942 à 04h14 : S.S. "Orfor" (cargo à vapeur de 6578 tonnes, carreau EF 1952, torpille - 16°N 50°'O -
11 Janvier 1943 : "C.S. Flight" (bateau de pêche de 67 tonnes), carreau ED 5956, artillerie - 12°25'N 63°'O -
24 Janvier 1943 à 10h05 : M.V. "British Vigilance" (pétrolier à moteur de 8093 tonnes traînard du convoi TM 1), carreau DQ 7345, coup de grâce par torpille - 21°N 45°'O
27 Janvier 1943 à 09h25 : M.V. "Cape Decision" (cargo à moteur de 5106 tonnes), carreau DQ 5634, torpille - 22°57'N 47°28'O
15 Mai 1943 : S.S. "Maroussio Logothetis" (cargo à vapeur de 4669 tonnes), carreau ET 59, torpille - 05°28'N 14°28'O -


Patrouilles et anecdotes : 9 -
Du 24 Décembre 1940 au 31 Janvier 1941, départ de Kiel pour l'Ouest des îles britanniques. Début Janvier 1941, l'U-105 est en mission d'observation météorologique. Le 09 Janvier 1941, il envoie par le fond un britannique au Nord-Ouest de Rockall. Cinq jours plus tard, il repère le convoi OB 272. Le 26 Janvier 1941, il coule un hollandais à l'Ouest de l'Irlande. Le bâtiment est un trâinard du convoi SL 61 (1). Arrivée à Lorient.
Du 22 Février 1941 au 13 Juin 1941, départ de Lorient pour la zone de Freetown. L'U-105 fait route vers le Sud avec l'U-106 (K.L. Jürgen OESTEN) et l'U-124 (K.L. Georg-Wilhelm SCHULZ). Entre le 04 et le 06 Mars 1941, les trois U-Boote sont ravitaillés chacun à leur tour par le navire de soutien "Charlotte Schliemann" (par le pétrolier "Corrientes" selon une autre source), à Las Palmas. À partir du 07 Mars 1941, l'U-105 et l'U-124 opère contre le convoi SL 67. Le lendemain au matin, l'U-105 envoie par le fond un britannique, au Nord-Nord-Est des îles du Cap Vert. À partir du 15 Mars 1941, l'U-105 et l'U-106 opèrent autour des îles. Le même jour l'U-106 signale le convoi SL 68 et appelle l'U-105 qui coule cinq bâtiments en quatre jours. Le 18 Mars 1941, il envoie par le fond un britannique. Le lendemain c'est le tour d'un hollandais à l'Est des îles. Aux premières heures du 21 Mars 1941, il coule deux britanniques, au Nord-Ouest des îles. Fin Mars 1941, l'U-105 à rendez-vous avec le "Schiff 41/Kormoran" à 420 nautiques au Nord-Ouest de St Paul Rocks, pour récupérer du matériel pour effectuer des réparations et pour recevoir des torpilles. Dans la même zone, l'U-105 et l'U-106 sont ravitaillés par le "Nordmark" au Nord-Ouest de St Paul Rocks, le 08 Avril 1941. Après deux semaines d'indécision à cause d'un retard du forceur de blocus "Lech", l'U-105 est envoyé vers la zone du Freetown, le 21 Mars 1941 et l'U-106 doit rejoindre le "Lech". Le 05 Avril 1941, l'U-105 envoie par le fond un britannique, à l'Ouest de St Paul Rocks. Il continue à patrouiller entre St Paul Rocks et Freetown. Le 03 Mai 1941, il se ravitaille auprès du "Nordmark", au Nord-Ouest de St Paul Rocks et ensuite sur la route vers Freetown il coule un britannique le lendemain. A la mi-Mai 1941, il envoie par le fond trois britanniques. Sur la route du retour, le 01 Juin 1941, il coule un autre britannique, au Sud-Ouest des îles du Cap Vert. Arrivée à Lorient.

(Retour le 13 juin 1941 à Lorient)
Du 03 Août 1941 au 20 Septembre 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. L'U-105 rejoint un nouveau groupe qui opère en formation libre au Sud-Ouest de l'Islande. Après quelques tentatives, sans succès, pour intercepter des convois, les U-Boote sont réunis dans le groupe "Markgraf", au Sud-Ouest de l'Islande. Le 04 Septembre 1941, le groupe reçoit l'ordre de former une nouvelle ligne de patrouille plus à l'Ouest. Les jours suivants, plusieurs convois sont re-routés pour éviter cette ligne de patrouille... Toutefois, le Slow Convoy 42 (SC 42) ne change pas de route à cause d'une mauvaise météo. Il est composé de soixante cinq navires marchands naviguant à 5 nœuds, escorté par le Canadian Escort Group 24. Cette escorte est composée du destroyer "Skeena" et des corvettes "Alberni", "Kenogami" et "Orillia". Le convoi est signalé par l'U-85 (O.L. Eberhard GREGER), le 09 Septembre 1941 près du Cap Farewell. Des attaques sont menées entre le 09 et le 11 Septembre 1941. Bien que le contact avec le convoi n'ait jamais été perdu, aucun bâtiment n'est coulé après le 11 Septembre 1941. Toutefois durant ces attaques seize bâtiments ont été envoyés par le fond. Le contact est perdu trois jours plus tard. Le 11 Septembre 1941, l'U-105 qui n'a pas eu de succès contre le convoi SC 42, coule un indépendant britannique au Nord-Est du Cap Farewell. Mais des problèmes de diesels le forcent à abandonner sa patrouille. Retour à Lorient.
Du 08 Novembre 1941 au 13 Décembre 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. L'U-105 rejoint sa zone de patrouille située au Sud de l'Islande. Le 13 Novembre 1941, il fait route vers le Sud-Ouest, vers le Cap Race. L'U-105, l'U-372 (K.L. Heinz-Joachim NEUMANN), l'U-434 (K.L. Wolfgang HEYDA) et l'U-574 (O.L. Dietrich GENGELBACH) sont rejoint par l'U-43 (K.L. Wolfgang LÜTH) et l'U-575 (K.L. Günther HEYDEMANN) près de Terre-Neuve. Ils forment le groupe "Steuben". Cependant, le 23 Novembre 1941, tous les U-Boote du groupe qui ont assez de gas-oil doivent se diriger vers l'Ouest de Gibraltar. Les autres restent sur zone autour de Terre-Neuve. L'U-105 fait partie des U-Boote se dirigeant vers Gibraltar. Le 28 Novembre 1941 en route, l'U-43 signale le convoi OS 12 au Nord des Açores, composé initialement cinquante deux bâtiments marchands. Il est escorté de six navires de guerre. L'U-105 et les autres U-Boote reçoivent l'ordre de l'attaquer, mais ils ne peuvent le faire. Ils continuent donc vers Gibraltar en formation lâche en espérant trouver des convois. Arrivés sur zone, ils sont rejoints par d'autres U-Boote dans le détroit et au Sud-Est du Cap St Vincent pour attendre le passage de convois en route pour la Méditerranée. Mais des fortes escortes aériennes et de surface les forcent à rester éloigner des convois. Quelques bâtiments sont aperçus et après quelques jours de recherches l'ordre est donné de rentrer. Arrivée à Lorient. C'est la dernière patrouille du K.L. Georg SCHEWE qui rejoint l'État-Major du F.d.U. Méditerranée.
Du 25 Janvier 1942 au 08 Février 1942, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. Le 31 Janvier 1942, l'U-105 recueille 82 survivants du briseur de barrages "Spreewald" coulé par erreur par l'U-333 (K.L. Peter CREMER), le 31 Janvier 1942. Les rescapés sont 24 Allemands et 58 marins Britanniques prisonniers de guerre. En fin de soirée du 31 Janvier 1942, l'U-105 signale le convoi Sierra Leone 98 (SL 98) à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Il l'attaque et lui coule un sloop de l'escorte. L'U-105 est ensuite lui même attaqué, des charges de profondeur l'endommagent le forçant à rentrer à sa base. Arrivée à Lorient.

(Retour pour réparation)
Du 25 Février 1942 au 15 Avril 1942, départ de Lorient pour les eaux U.S.. L'U-105 patrouille dans une zone située à l'Est d'Hatteras. Il est un des onze U-Boote qui fait partie de la quatrième vague de l'Opération Paukenschlag. Tôt le matin le 25 Mars 1942, l'U-105 envoie par le fond un pétrolier britannique à 400 nautiques à l'Est du Cap Hatteras. Dans les premières heures du 27 Mars 1942, l'U-105 attaque un navire et entend une détonation. Le même jour il coule un norvégien par torpille et artillerie à 350 nautiques à l'Est de Kitty Wawk (Caroline du Nord). L'U-105 retourne à sa base. Arrivée à Lorient.
Du 07 Juin 1942 au 12 Juin 1942, départ de Lorient pour l'Atlantique. Le 11 Juin 1942, l'U-105 est attaqué, à 130 nautiques à l'Ouest du Cap Finisterre, par un "Sunderland" (F/lt Eric B. MARTIN) du Sqn 10 (RAAF) qui lui lance six charges de profondeur et deux bombes de 250 livres, tuant ou blessant dix hommes d'équipage. L'U-105 répond avec son artillerie anti-aérienne. L'appareil ne peut rester sur zone car il est à court de carburant. L'U-105 endommagé sur dirige vers El Ferrol (Espagne). Arrivée à El Ferrol pour réparations.
Du 28 Juin 1942 au 30 Juin 1942, départ de El Ferrol, arrivée à Lorient.
Du 23 Novembre 1942 au 14 Février 1943, départ de Lorient pour l'Atlantique Ouest. Le 14 Décembre 1942, l'U-105 torpille et coule un britannique au Nord-Est de Georgtown (Guyana). L'U-105 arrive aux Caraïbes début Janvier 1943. Le 11 Janvier 1943, il envoie par le fond un britannique à l'Ouest de La Grenade. Il quitte les Caraïbes douze jours plus tard. Le matin du 24 Janvier 1943, il coule un pétrolier britannique à la dérive à l'Est-Nord-Est d'Antigua. Trois jours plus tard, il envoie par le fond un américain à 1000 nautiques au Nord-Est de Leeward Island. Début Février 1943, l'U-105 se ravitaille auprès de l'U-118 (K.K. Werner CZYGAN) au Sud-Est des Açores pour retour vers sa base. Arrivée à Lorient.
Du 16 Mars 1943 au 02 Juin 1943, départ de Lorient pour la zone de Freetown (Sierra Leone). L'U-105 opère conte le convoi côtier RS 3 le 28 Mars 1943 avec le groupe "Seeräuber" au Sud des Canaries. L'U-105 arrive dans la zone de Freetown début Avril 1943. Le rapport de mi-Avril 1943 de l'U-105, de l'U-126 (K.L. Ernst BAUER) et de l'U-154 (O.L. Oskar KUSCH) signale une activité assez importante dans une zone située au Sud de Liberia. Mais aucun résultat n'est à signaler. Les trois U-Boote se dirigent vers la zone Sud-Est de St Paul Rocks où ils ne rencontrent pas de convoi. L'U-105 et l'U-126 retournent vers Freetown. Quant à l'U-154 il se dirige vers les côtes du Brésil. Le 15 Mai 1943, l'U-105 envoie par le fond un grec au Sud-Ouest de Freetown.
Le 02 Juin 1943, sur la route du retour l'U-105 est coulé par le "Potez-Antares" du 141ème Escadron des Forces Françaises Libres basé à Dakar. L'appareil fait partie de l'escorte du convoi SL 130 au large de Dakar. 53 victimes, aucun survivant


Potez-Cams 141 Antares

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u105.htm
http://u-boote.fr/u-105.htm
U796
U-106 (Type IXB)
AG Weser, Bremen (werk 969)
Lancé le 17 juin 1940
Entrée en service le 24 septembre 1940
24 Sep 1940 - 31 Dec 1940 : 2. Flottille (entrainement))
1 Jan 1941 - 2 Aug 1943 : 2. Flottille (frontboot)
Coulé le 2 août 1943

Kaleuns :

24 Sep 1940 - 19 Oct 1941 : Kptlt. Jürgen Oesten (Knights Cross)

20 Oct 1941 - Avril 1943 : Kptlt. Hermann Rasch (Knights Cross)

20 Juin 1943 - 2 Août 1943 : Oblt. Wolf-Dietrich Damerow

Emblèmes :


By bruce7506 at 2011-06-19

Photos :







(U-106 - Kptlt Oestenen)


Kiosque endommagé




La glace et le froid


Départ en mission


Ravitaillement

Succès : 22 + 4 endommagés
17 Jan 1941 - Zealandic - 10,578 br
29 Jan 1941 - Sesostris - 2,962 br
11 Mar 1941 - Memnon - 7,506 br
16 Mar 1941 - Almkerk - 6,810 br
17 Mar 1941 - Andalusian - 3,082 br
17 Mar 1941 - Tapanoeli - 7,034 br
20 Mar 1941 - HMS Malaya (endommagé) - 31,100 br
20 Mar 1941 - Meerkerk (endommagé) - 7,995 br
24 Mar 1941 - Eastlea - 4,267 br
30 Mai 1941 - Silveryew - 6,373 br
31 Mai 1941 - Clan Macdougall - 6,843 br
6 Juin 1941 - Sacramento Valley - 4,573 br
28 Oct 1941 - King Malcolm - 5,120 br
30 Oct 1941 - SS Salinas (endommagé) - 8,246 br
24 Jan 1942 - Empire Wildebeeste - 5,631 br
26 Jan 1942 - Traveller - 3,963 br
30 Jan 1942 - Rochester - 6,836 br
3 Fev 1942 - Amerikaland - 15,355 br
6 Fev 1942 - Opawa - 10,354 br
5 Mai 1942 - Lady Drake - 7,985 br
21 Mai 1942 - Faja de Oro - 6,067 br
26 Mai 1942 - Carrabulle - 5,030 br
27 Mai 1942 - Atenas (endommagé) - 4,639 br
28 Mai 1942 - Mentor - 7,383 br
1 Juin 1942 - Hampton Roads - 2,689 br
11 Oct 1942 - Waterton - 2,140 br

Patrouilles et anecdotes : 10
Patrouille 1 :
Départ de Kiel le 4 janvier 1941 pour le secteur N-O de la Manche.
L’U-106 opère tout d’abord comme station météorologique.
Au petit matin du 16 janvier 1941, il coule le MV. Zealandic (un britannique de 10 578 tn) au N-O de Rockall. Plus tard dans la journée, accompagné des U-93, U-94 et U96, il se dirige à la rencontre du convoi OB274 repéré par un Kondor. Malheureusement, les recherches restent vaines.
Le 29 janvier, le U-93 détecte le convoi SC19. L’U-106 s’en approche suffisamment pour envoyer par le fond le SS.Seostris (un égyptien de 2962 tn) au S-O de Rockall.
Il passe les jours suivants à patrouiller sans succès.
Arrivée à Lorient le 10 février 1941.
Patrouille 2 :
Départ de Lorient le 26 février 1941 pour opérer dans l’Atlantique centre, zone de Freetown.
En compagnie des U-105 et U-124, il se dirige dans un premier temps vers le Sud. Entre le 3 et le 6 mars, les trois U-Boot se réapprovisionnent à Las Palmas auprès du pétrolier ravitailleur « Charlotte Schiemann » (D’autres sources indiquent qu’ils ont été ravitaillés par le « Corrientes »).

L’U-106 continue sa mission vers le Sud. Le 11 mars il coule le SS.Memnon (britannique de 7.506 tn) à l’Ouest de Cap Blanc. A partir du 15 mars, il patrouille de concert avec le U-105 dans le secteur des îles du Cap Vert. L’U-106 détecte ce même jour le convoi SL68.
Le 16 après-midi, l’U-106 coule un bâtiment solitaire, le MV. Almkerk (hollandais de 6.810 Tn), au S-O de Dakar. Le 17 après-midi, il attaque le convoi SL68. Dans un premier temps, il coule un britannique de 3.082 tn (SS.Andalusian), puis le SS.Tapanoeli (hollandais de 7.031 tn) à l’Ouest de Dakar.
Dans la nuit du 19 au 20 mars, il lance une torpille contre ce qui semblait être un navire marchand. En réalité, il vient de tirer et toucher le cuirassé HMS. Malaya qui escortait le convoi SL68. Ce dernier ne sera que légèrement endommagé.

(HMS Malaya)
Le 24 mars, le commandant rend-compte qu’il a coulé un marchand au sud des Îles du Cap Vert. Cette victoire ne sera pas confirmée par la suite.
Le 29 mars 1941, l’U-105 et l’U-106 sont ravitaillés par le ravitailleur « Nordmark » au N-O de St. Paul Rocks.

La mission initiale prévue en zone Freetown est annulée. Les deux U-boot reçoivent pour mission d’escorter le marchand allemand « Lech » à travers l’Atlantique Sud. A cet effet, ils sont de nouveau ravitaillés par le Nordmark le 8 avril au N-O de St. Paul Rocks.
Après deux semaines perdues à attendre que le « Lech » veuille bien lever l’ancre, l’U-105 abandonne la mission et fait route vers Freetown. L’U-106 mène seul la mission d’escorte dès fin avril. Il escorte le bâtiment jusqu’à la mi-mai. Le 17 mai, l’U-106 se réapprovisionne auprès du ravitailleur « Egerland » au N-O de St. Paul Rocks.
Il reprend ensuite ses patrouilles dans le secteur des Îles du Cap Vert. Le 29 mai vers minuit, il coule le MV.Silveryew (britannique de 6.373 tn) puis le SS.Clan Mac. Dougall (britannique de 6.843 tn) le 31 du même mois.
Sur la route du retour, il coule le SS.Sacramento Valley (britannique de 4.573 tn) le 6 juin à l’Ouest du Cap Vert.
Arrivée à Lorient le 17 juin 1941.
Patrouille 3 :
Départ de Lorient le 11 août 1941 pour l’Atlantique Nord.
L’U-106 rejoint une meute de U-boot qui se regroupent à l’Ouest de la Manche. Le 17 août le convoi OG71 est localisé par un avion Kondor du 1.KG/40 au S-O de l’Irlande. Plusieurs U-Boot trouveront le convoi, mais pas le U-106. L’opération contre l’OG71 prend fin le 23 août avec un bilan non négligeable de huit marchands, un destroyer et une corvette coulés.
Le 3 septembre 1941, l’U-106 rejoint le marchand allemand « Annaliese Essberger » à l’Ouest des Açores et l’escorte dans la partie finale de son voyage.
L’U-106 arrive à Lorient le 11 septembre 1941.
Patrouille 4 :
Départ de Lorient le 21 octobre 1941 pour l’Atlantique Nord.
Alors qu’il est en route vers sa zone d’opérations, l’U-106 perd quatre de ses hommes (1 officier et 3 marins) éjectés hors du kiosque à cause du mauvais temps. La tragédie ne sera découverte qu’au changement de quart.
L’U-106 coule un navire solitaire le 28 octobre à l’Est de White Bay devant Terre Neuve (le MV.King Malcolm, un britannique de 5.102 tn).
Le même jour, la meute constituée des U-106, U-73, U-77, U-568 et U-751, établit un contact avec le convoi ON28. Elle sera plusieurs fois repoussée par l’escorte très agressive.
Le 30 octobre, l’U-106 endommage le pétrolier US SS.Salinas (8.246 tn) qui réussira à rejoindre St Jean de Terre Neuve. A cette occasion il est pris pour cible par l’escorte du convoi et attaqué pendant 9 heures ; occasionnant des dégâts importants.
Début novembre, l’U-106 rejoint la meute « Raubritter » qui se prépare à attaquer le convoi SC52 détecté le 1er novembre par le U-374. Quatre marchands seront coulés mais le contact est perdu dans la nuit du 4 au 5 novembre. L’U-106 ne compte pas de victoire à son actif.
Alors que la meute « Blauritter » loupe le convoi ONS29, ses U-boot forment une ligne de patrouille au S-E du Cap Farewell. Renseignés sur la position de la ligne, les convois se détournent vers le Sud. Le 12 novembre, la meute se dirige vers le convoi ONS33. Mais après trois jours de recherches infructueuses, ordre est donné de rentrer à la base.
L’U-106 arrive à Lorient le 22 novembre 1941.
Patrouille 5 :
Départ de Lorient le 3 janvier 1942 pour l’Ouest de l’Atlantique Nord.
La patrouille débute dans le secteur de Terre Neuve puis se poursuit le long des côtes Nord-américaines vers Chesapeake Bay.
Le 24 janvier, l’U-106 coule le SS.Empire Wildebeeste à l’Est de New-York. Le 26, dans le même secteur, il envoie par le fond le SS.Traveller puis le pétrolier SS.Rochester le 30 janvier.
Aux premières heures du 3 février, à l’Est du cap Hatteras, l’U-106 coule le MV.Amerikaland et le 6 du mois, le MV.Opawa au N-E des Bermudes.
L’U-106 rentre à Lorient le 22 février 1942.
Patrouille 6 :
Départ de Lorient le 15 avril 1942 pour le secteur Ouest de l’Atlantique Nord.
Lors de son trajet vers le Golfe du Mexique, l’U-106 fut attaqué le 2 mai par le destroyer USS. Broome ; sans conséquence.
Le 5 mai 1942 matin, l’U-106 coule le SS.Lady Drake au Nord des Bermudes. Alors qu’il croise dans les détroits de Floride et le Golfe du Mexique, l’U-106 coule le pétrolier SS.Faja de Oro (achevé au canon) au N-O de la Havane le 21 mai. Le 26, il coule le pétrolier SS.Carrabule (achevé au canon) puis le 27 endommage le SS.Atenas au sud de la Nouvelles Orléans.
Le 28 mai, il envoie par le fond le SS.Mentor au nord de Cabo Catoche (Mexique) et le 1er juin le SS.Hamptom Roads.
Pour son voyage retour, le U-106 est ravitaillé par l’U-459 à l’Ouest des Açores.
Le 24 juin, l’U-106 récupère en mer un survivant du SS.Etrib coulé le 15 juin par le U-552 au N-E des Açores.
Arrivée à Lorient le 29 juin 1942.
Patrouille 7 :
Départ de Lorient le 25 juillet 1942.
Alors qu’il s’engage dans le Golfe de Gascogne, l’U-106 est attaqué par un Wellington de l’escadron 311 au S-O de Brest.
Le U-boot est endommagé, l’IWO est décédé et le commandant (Kptlt. Rasch) est blessé.
L’U106 fait demi-tour et rentre à Lorient le 28 juillet 1942
Patrouille 8 :
Départ de Lorient le 22 septembre 1942, direction secteur Ouest de l’Atlantique Nord.
Sur la route de Terre Neuve l’U-106 est ravitaillé par l’U-116 les 4 et 5 octobre au N-O des Açores.
L’U-106 reçoit l’ordre de se diriger vers le Golfe du St. Laurent. Le 11 octobre il localise le convoi BS31 et coule le SS.Waterton dans le détroit de Cabot. A cette occasion il est pris à parti par l’escorte (le HMCS Vision) qui lui envoie des charges de profondeur. Il réussi à plonger et à s’échapper. L’équipage du SS.Waterton est récupéré par le HMCS Vision.
Après cette attaque, le U-106 quitte le secteur. Craignant les attaques aériennes, le commandant du U-106 évite d’attaquer un convoi formé de 14 bâtiments le 30 octobre.
Il continue à patrouiller au large de Terre Neuve et de la Nouvelle Ecosse sans résultat.
Sur le chemin du retour, il est réapprovisionné par l’U-460 fin novembre au N-O des Açores. Il se joint alors à la meute « Westwall ». La meute se dirige vers l’Ouest jusqu’à atteindre la Longitude 40°W. Plusieurs convois passent au Sud de la ligne de patrouille mais à cause du manque de carburant, le groupe rebrousse chemin vers l’Est le 12 décembre.
Le 16, la meute se sépare et patrouille en solitaire entre le 19 et le 23 décembre à 250 milles des côtes espagnoles et portugaises. Le 23 décembre les opérations contre les convois se dirigeant vers la Méditerranée prennent fin.
L’U-106 arrive à Lorient le 26 décembre 1942.
Patrouille 9 :
Départ de Lorient le 17 février 1943 pour opérer dans l’Atlantique Ouest.
Ravitaillé par l’U-461 le 7 mars 1943 au S-O des Açores, l’U-106 se joint à d’autres U-boot. Au lieu de rejoindre les côtes Nord-américaines, la meute « Unverzagt » est constituée pour intercepter le convoi UGS6 au S-O des Açores.
Le 12 mars, l’U-130 trouve le convoi mais, localisé par l’escorte, il est obligé de plonger et perd le contact.
Le 14 mars, les meutes « Unverzagt », « Wohlgemut » et « Tümmler » (rappeler des Canaries pour l’occasion) croisent le chemin du gros convoi UGS6.
Au moins six U-boot engagent le combat dans d’excellentes conditions météo. Malgré cela, seulement 4 marchands seront coulés. L’écran formée par l’escorte est telle et les attaques avec charges de profondeur si précises que les assaillants sont maintenus à distance. Le 19 mars, l’opération prend fin devant le renforcement des défense aériennes provenant de Gibraltar.
Le 24 mars le U-106 est ravitaillé en combustible par le U-515 puis se dirige vers sa base.
Arrivée à Lorient le 4 avril 1943.
Patrouille 10 :
Départ de Lorient le 28 juillet 1943.
Alors qu’il traverse le Golfe de Gascogne, il est attaqué et endommagé par un Wellington de l’escadron 407 (RCFA piloté par le W/Cdr J.C.Archer).
Malgré des heures de réparation en plongée mais compte tenu de dégâts nécessitant des travaux en cale sèche, le commandant (Damerow) sollicite une escorte par radio pour un retour immédiat à la base.
Trois « Torpedoboot » (T22, T24 et T25) sont détachés à sa recherche. Au point de rendez-vous, les hydrophones du U-106 détectent l’arrivée de l’escorte amie. Malheureusement, les trois Torpedoboot dépassent le point de rendez-vous et se dirigent plus au Nord.
L’U-106 décide alors de faire surface et se dirige à toute vitesse vers le Nord à leur rencontre.
C’est à ce moment que l’U-106 est localisé par un hydravion Sunderland de l’escadron 228 (F/O R.D. Hanbury). Dans un premier temps, l’U-106 repousse l’attaque avec son armement anti-aérien.
L’hydravion continue alors à voler en cercle autour du U-106 tout en restant hors de portée et appelle des renforts, en l’occurrence un hydravion Sunderland de l’escadron 461 de la RAAF (F/Lt I.A.F Clarke).
L’U-106 est alors soumis à plusieurs attaques par charges de profondeur et à un mitraillage constant.

Après 25 minutes sous un déluge de feu, le U-106 coule le 2 août 1943 au N-O d’El Ferrol (46º35'N 11º55'W).
Le commandant et 35 membres d’équipage seront récupérés par les Torpedoboot.
22 sous-mariniers meurent dans le naufrage.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u106.htm
U796
U-107 (Type IXB)
AG Weser, Bremen (werk 970)
Lancé le 2 Juillet 1940
Entrée en service le 8 Oct 1940
8 Oct 1940 - 31 Dec 1940 : 2. Flottille (entrainement)
1 Jan 1941 - 18 Aug 1944 : 2. Flottille (frontboot)
Coulé le 18 août 1944

Kaleuns :

8 Oct 1940 - 1 Dec 1941 : KrvKpt. Günter Hessler (Knights Cross)

1 Dec 1941 - 6 Jun 1943 : Kptlt. Harald Gelhaus (Knights Cross)
Jul, 1943 - Aug, 1944 : Kptlt. Volker Simmermacher
Aug, 1944 - 18 Aug 1944 : Ltn. Karl-Heinz Fritz

Emblème :


Photos :

le Kaleun de 1941 à 1943 : Harald Gelhaus




Sauvetage d'un équipage de cargo coulé


Ravitaillement par le Nordmark camouflé en USS "Prairie" le 3 mai 1941


Les banettes du U-107 en juin 1941


Pêche au requin




Succès :
3 Feb 1941 - Empire Citizen - 4,683 br
3 Feb 1941 - HMS Crispin - 5,051 br
6 Feb 1941 - Maplecourt - 3,388 br
23 Feb 1941 - HMS Manistee (F 104) - 5,360 br
8 Apr 1941 - Eskdene - 3,829 br
8 Apr 1941 - Helena Margareta - 3,316 br
9 Apr 1941 - Duffield - 8,516 - br
9 Apr 1941 - Harpathian - 4,671 br

21 Apr 1941 - Calchas - 10,305 br
30 Apr 1941 - Lassell - 7,417 br
17 May 1941 - Marisa - 8,029 br
18 May 1941 - Piako - 8,286 br
27 May 1941 - Colonial - 5,108 br
28 May 1941 - Papalemos - 3,748 br
31 May 1941 - Sire - 5,664 br
1 Jun 1941 - Alfred Jones - 5,013 br
8 Jun 1941 - Adda - 7,816 br
13 Jun 1941 - Pandias - 4,981 br
24 Sep 1941 - Dixcove - 3,790 br
24 Sep 1941 - John Holt - 4,975 br
24 Sep 1941 - Lafian - 4,876 br
31 Jan 1942 - San Arcadio - 7,419 br
6 Feb 1942 - Major Wheeler - 3,431 br
21 Feb 1942 - Egda (endommagé) - 10,068 br
29 May 1942 - Western Head - 2,599 br
1 Jun 1942 - Bushranger - 4,536 br
7 Jun 1942 - Castilla - 3,910 br
8 Jun 1942 - Suwied - 3,249 br
10 Jun 1942 - Merrimack - 2,606 br
19 Jun 1942 - Cheerio - 35 br
26 Jun 1942 - Jagersfontein - 10,083 br
3 Sep 1942 - Hollinside - 4,172 br
3 Sep 1942 - Penrose - 4,393 br

7 Oct 1942 - Andalucia Star - 14,943 br
22 Feb 1943 - Roxburgh Castle - 7,801 br
13 Mar 1943 - Clan Alpine - 5,442 br
13 Mar 1943 - Marcella - 4,592 br
13 Mar 1943 - Oporto - 2,352 br
13 Mar 1943 - Sembilangan - 4,990 br
1 May 1943 - Port Victor - 12,411 br
28 Aug 1943 - Albert Gallatin (endommagé) - 7,176 br
11 Sep 1943 - USS Rapidan (endommagé) - 8,246 br
13 Jun 1944 - Lark (endommagé) - 148 br

Patrouilles et anecdotes :
Patrouille 1 :
Départ de Kiel le 24 janvier 1941 pour l’Atlantique Nord.
Le U-107 se trouvait au sud de l’Islande quand il localisa le convoi OB279 le 3 février 1941.
Le matin du même jour il envoie par le fond le SS.Empire Citizen (GB 4.683 br) au sud de Reykjavik et, à la fin de l’après –midi, récidive avec le HMS.Crispin (GB 5.051 br) au N-O de Rockall. Ce dernier était un retardataire du convoi escorté par un destroyer.
Le 6 février, il coule le SS.Maplecourt (GB 3.388 br), un navire retardataire du convoi SC20, au S-O de Rockall.
Le 19 février il reçoit l’ordre de se diriger vers le S-O et de former une ligne de patrouille avec d’autres U-Boot au devant du convoi OB287. Ce dernier a été repéré par une patrouille aérienne au N-O du Cap Wrath. L’information n’est pas véritablement précise. Conséquence, le convoi passe à travers les mailles du filet. La mission est annulée le 21 février.
Le 23 février, l’'U-107 achève le HMS.Manistee (GB 5.360 br) au sud de l’Islande. Ce dernier avait été probablement touché au préalable par une torpille du sous-marin italien « Bianchi ».
Les HMS Crispin et Manistee se sont révélés être des marchands « armés » mis en service par la Royal Navy (Ocean Boarding Vessel).
A compter du 23 février, Il prend en chasse le convoi OB288 sans résultat.
Arrivée dans son nouveau port d’attache (Lorient) le 1er mars 1941.
Patrouille 2 :
Départ de Lorient le 29 mars 1941 vers l’'Atlantique centrale, secteur de Freetown.
Dans la matinée du 8 avril, il attaque le convoi OG57 au S-E des Açores et coule le SS.Eskdene (GB 3.829 br).

(La fin du SS.Eskdene le 8 avril 1941)

Il continue à harceler le convoi et coule le SS.Helena Margareta (GB 3.316 br) dans l’après-midi et le SS.Harpathian (GB 4.671 br) vers minuit à l’Ouest de Madère.
Le 9 avril dans l’après-midi il envoie par le fond le MV.Duffield (GB 8.516 br) au S-O de Madère.
Le 21 avril, l'’U-107 se trouve au S-O des Canaries et coule le SS.Calchas (GB 10.305 br). Le 30, il coule le MV.Lassell (GB 7.417 br) au S-O des Îles du Cap Vert. Le 3 mai 1941 il se réapprovisionne auprès du ravitailleur allemand « Nordmark » dans le secteur N-O de St. Paul Rocks.

(Ravitaillement par le Nordmark le 3 mai 1941)

Le 10 mai 1941, le ravitailleur « Egerland » lui fourni des torpilles.
L’arrivée dans le secteur de Freetown va correspondre à une période faste pour le U-107 :
- le 16 mai à minuit il coule le pétrolier MV.Marisa (NL 8.029 br) au S-O de Freetown ;
- le 18 mai il envoie par le fond le SS.Piako (GB 8.286 br) ;
- le 27 mai c’est le tour du SS.Colonial (GB 5.018 br) ;
- le 28 mai le SS.Papalemos (HL 3.748 br) ;
- le 31 mai le SS.Sire (GB 5.664 br) ;
- le 1er juin le MV.Alfred Jones (GB 5.013 br) ;
- le 8 juin il coule enfin le SS.Adda (GB 7.816 br).
Tous ces navires sont coulés au S-O de Freetown.
Il est temps de réapprovisionner le U-107. En prenant le cap plein Est pour rejoindre la zone de ravitaillement située au N-O de St. Paul Rocks, l’U-107 croise et coule le SS.Pandias (HL 4.981 br) au N-E de St. Paul le 13 juin.
Malheureusement, le ravitailleur allemand « Lothringen » n’est pas au rendez-vous le 18 juin. Comme cinq autres ravitailleurs allemands, il a été coulé dans l’Atlantique en ce début de juin 41.
Le ravitaillement n’est plus possible dans l’Atlantique centrale. Le U-107 prend donc le chemin de Lorient qu’il rejoint le 2 juillet 1941.
Cette patrouille du U-107 rentre dans l’histoire comme la plus profitable réalisée par un U-Boot durant la deuxième guerre mondiale avec un total de 14 bateaux coulés (86.699 br).
Patrouille 3 :
Départ de Lorient le 6 septembre 1941 direction l’'Atlantique Centrale.
Quelques instant après le départ, l’équipage détecte des bruits anormaux au niveau des hydroplans de proue. Il revient au Port, répare et lève l’ancre dans la journée.
L’U-107 rejoint les U-67,68 et 103 et forme une ligne de patrouille le 18 septembre en direction du Sud.
Le 21 septembre le U-107 détecte le convoi SL87 à l’'Ouest des Canaries.
L’'attaque du convoi va durer trois jours et sept bateaux sont envoyés par le fond, dont trois par le U-107 le 24 septembre 1941 (SS.John Holt, SS.Lafian, MV.Dixcove).
Après cette opération, l’'U-107 continue vers le Sud accompagné des U-103 et U-125. Ce passage dans la zone de Freetown n’a pas le succès escompter.
Le 16 octobre, le groupe est rejoint par le U-66 et forme une ligne de patrouille à la recherche de convois entre les 17e et 25e Ouest.
Les U-107, U-103 et U-66 sont dirigés vers le convoi OS10 qui vient d’être détecté par l’U-96 le 31 octobre au Nord des Açores. Une reconnaissance aérienne confirme la présence du convoi le 2 novembre. Cependant, pas un U-boot n’arrivera à prendre contact avec le convoi. La mission est annulée.
Le ’U-107 et l’e U-103 se joignent à la meute « Störtebecker » le 5 novembre à l’Ouest de l’Espagne et préparent une ligne de patrouille dans l’attente du convoi HG76 provenant de Gibraltar. Les reconnaissances ne donnent rien et le 7 novembre l’opération est annulée. Les U-Boot sont dirigés vers le convoi SL91.
Cependant, les U-107 et U-103 proches de la panne sèche, quittent la meute et retournent à leur base.
L’e U-107 arrive à Lorient le 11 novembre 1941

(Arrivée du U-107 le 11 nov 1941)

Patrouille 4 :
Départ de Lorient le 10 décembre 1941, direction Gibraltar Ouest.
Le U-107 se joint à la meute « Seeräuber » qui se prépare à attaquer le convoi HG76 qui a quitté Gibraltar le 14 décembre. La meute patrouille vers le Sud le long de la côte marocaine. Les U-107, U-108 et U-131 localisent le convoi le 17 et engagent les hostilités. Le U-107 abandonne le harcèlement sous la pression de la corvette HMS.Pentstemon.
Le 20 décembre, le U-107 et d’autres U-Boot reprennent contact avec le convoi et le maintiennent jusqu’au 22 décembre. Trois marchands sont coulés, ainsi que le destroyer HMS.Stanley et le porte-avions d’escorte HMS.Audacity.
En revanche, dans l’opération, cinq U-Boot sont coulés et l’U-107 n’a pas obtenu de victoire.
L’U-107 rentre à Lorient le 26 décembre 1941.
Patrouille 5 :
Départ de Lorient le 7 janvier 1942 en direction de l’'Atlantique Nord (zone Ouest – Côtes américaines).
Au début janvier, la première vague de U-boote faisant partie de l’'opération « Paukenschlag » étaient déjà sur la côte nord-américaine. Les premières attaques débutèrent le 13 janvier.
Les U-107, U-106 et U-103 sont localisés à l’Est de Chesapeake Bay quand la première vague initie le retour vers la France. Ils assurent ainsi la continuités des attaques.
Le 31 janvier l’U-107 coule le pétrolier MV.San Arcadio (GB 7.419 br) au Nord des Bermudes. Le 6 février il coule probablement le SS.Major Wheeler (US 3.431 br) à l’Est de Cap Hatteras, ce bateau n’ayant jamais rejoint Philadelphie.
Enfin, il endommage le MV.Egda (Norv. 10.068 br) le 21 février au S-E de l’Île de Sable.
L’e U-107 rejoint Lorient le 7 mars 1942.
Patrouille 6 :
Départ de Lorient le 21 avril 1942 pour opérer en Atlantique Ouest.
Le U-107 a tout d’abord rendez-vous le 28 avril à l’Ouest du Golfe de Gascogne avec le U-123 qui rentre de patrouille afin de récupérer un livre de codes.
Arrivé dans le secteur de Hatteras à la mi-mai, il se dirige vers le Sud en suivant la côte de Floride puis le Nord de Cuba. Le 29 mai il coule le SS.Western Head (GB 2.599 br) dans le passage de Winward.
Le U-107 passe ensuite trois semaines en patrouillant aux Caraïbes entre Cuba et le Yucatan. Le 1er juin il coule le SS.Bushranger (PAN 4.536 br) et le 7 juin le SS.Castilla (HOND 3.910 br) au S-O de la Pointe Francis (Cuba).
Le 8 juin c’est le tour du SS.Suwied (US 3.249 br) au sud de la pointe Ouest de Cuba. Le 10 juin, il coule le SS.Merrimack (US 2.606 br) au sud du canal du Yucatan.
Le 19 il coule au canon un voilier US (Le Cheerio – 35 br).
Le 20 juin, le U-107 quitte les Caraïbes et le 26 il envoie par le fond le SS.Jagersfontein (NL 10.083 br) au S-E des Bermudes.
Ravitaillé fin juin par le U-459 au N-E des Bermudes, il rejoint Lorient le 11 juillet 1942.

(U-107 le 11 juillet 1942 avec des trophés de guerre du Suwied et du Jagersfontein)

Patrouille 7 :
Départ de Lorient le 15 août 1942 direction région de Freetown.
L’e U-107 rejoint la meute « Iltis » au N-E des Açores dès le 23 août avec les U-214, U-406 et l’U-566 et se dirige vers le Sud. Le 26 août, le U-214 localise le convoi SL119 à l’Ouest de Lisbonne. Le 28 le U-107, qui a suivi le convoi, est obligé de lâcher prise sous la pression de l’escorte. L’opération contre le SL119 prend fin le 29 août avec un total de trois marchands coulés, deux par le U-566 et un par le U-156 de la meute « Eisbär ».
Les U-107, U-214 et U-406 se regroupent à l’Ouest de Lisbonne. Le 3 septembre 1942 le U-107 coule deux bâtiments : le SS.Hollinside (GB 4.172 br) et le SS.Penrose (GB 4.393 br).
Les trois U-Boote sont rejoints par les U-87, U-333 et U-590. Le groupe se dirige le 9 vers le sud et les ïles du Cap Vert.
Le groupe patrouille au S-O des Canaries entre le 12 et le 24 septembre puis se sépare. L’U-107 est réapprovisionné par l’U-460 entre le 25 et 27 septembre au Nord des ïles du Cap Vert. De retour dans la zone de Freetown, il coule le SS.Andalucia Star (GB 14.943 br) au S-O de Monrovia.
Après une attaque de la corvette HMS.Crocus le 6 octobre 1942, le commandant du U-333 (Peter Erich Cremer) est gravement blessé. Le KL. Lorenz Kasch (commandant stagiaire) de l’U-107 prend les commandes du U-333 pour le retour en France.
Le 11 novembre, le U-107 se réapprovisionne auprès du U-459 et initie son retour à la maison.
Arrivée à Lorient le 18 novembre 1942.
Patrouille 8 :
Départ de Lorient le 30 janvier 1943 pour l’Atlantique Nord.
L’e U-107 s'’est joint à la meute « Hartherz » à l’Ouest du Golfe de Gascogne. Cette meute a pour mission d'’intercepter les convois MKS et KM. Sans nouvelle des convois, le groupe se sépare après quelques jours.
L’e U-107 se dirige alors vers les côtes portugaise. BdU craignant une invasion du Portugal par les alliés à partir du 11 février 1943 a positionné plusieurs U-Boote au large.
Le 12 février, un convoi est signalé à 200 milles au large du Finistère. Les U-Boote sont envoyés à sa rencontre. La forte escorte aérienne du convoi va maintenir les U-Boote à distance, les obligeant à rester immergés sans possibilité d’attaquer.
L'’opération prend fin le 14 février. Les U-442 et U-620 ne sont jamais revenus.
La crainte d’une invasion du Portugal passée, BdU forme la meute « Robbe » avec les U-Boote disposant d’assez de carburant et dirige le groupe vers le N-E des Açores.
Du 17 au 20 février, les patrouilles restent sans résultat. Le 21 la meute reçoit l’ordre de prendre position pour le 28 février à l’Ouest de Gibraltar. En chemin, le 22 février, l’U-107 envoie par le fond le MV.Roxborough Castle (GB 7.801 br) à l’est de Terceira (Açores).
A cause de la forte présence d’aviation alliée, les U-Boote sont dirigés le 5 mars dans une zone plus à l’Ouest.
Le même jour le U-107 s’approche du convoi KMS10, mais sous la pression d’un avion Catalina, il est obligé de rompre le contact.
Le 12 mars, le convoi OS44 est localisé par un avion allemand au nord de la meute « Robbe ». Le U-107 attaque le convoi dans la nuit du 12 au 13 mars et envoie par le fond quatre bâtiments à l’Ouest de Vigo : le SS.Marcella (GB 4.592 br), le SS.Clan Alpine (GB 5.442 br), le SS.Oporto (GB 2.352 br) et le SS.Sembilangan (NL 4.990 br).
Après cet exploit, le U-107 continue à patrouiller à l’Ouest de Lisbonne.
Arrivée à Lorient le 25 mars 1943.


Patrouille 9 :
Départ de Lorient le 24 avril 1943 pour Terre Neuve.
Sur son itinéraire, le U-107 coule le MV.Port Victor (GB 12.411 br) le 1er mai au S-O de l’Irlande.
Le U-107 fait partie de la meute « Amsel-1 » dès le 4 mai et se positionne en ligne de patrouille à l’Est de Terre Neuve au devant du convoi ONS5. Dans la nuit du 4 au 5 mai, les meutes « Amsel-1 », « Amsel-2 » et « Fink » prennent contact avec le convoi. Suite aux attaques, le convoi se divise en de multiples groupes. Le 5 mai midi, le brouillard est tel que le contact est perdu. L’opération prend fin le matin du 6 mai avec un total de douze navires coulés.
Six U-Boote seront malheureusement également perdus.
Dès le 8 mai, les meutes Amsel-1 et 2 se regroupent et forment la meute « Elbe » à l’Est de Terre Neuve dans l’attente de deux convois. La meute se dirige alors vers le S-E pour intercepter le convoi HX237. Estimé trop éloigné, ce convoi est abandonné et la meute se dirige alors à toute vitesse vers le S-O et le convoi SC129. Le 10 mai, les meutes « Elbe » et « Rhein » se combinent en « Elbe 1 » et « Elbe 2 ».
Le contact avec le convoi à lieu le 11 mai. Les onze U-Boote sont repoussés par l’escorte ; certains étant endommagés et le U-186 coulé. Quand le porte-avions d’escorte « Biter » arrive sur zone, l’opération est annulée. Au résultat, deux navires ont été coulés ainsi que deux U-Boote.
Le U-107 rejoint Lorient le 26 mai 1943.
Patrouille 10 :
Départ de Lorient le 28 juillet 1943 pour réaliser une opération de minage sur la côte Est américaine.
Le U-107 est attaqué sur sa route dans le Golfe de Gascogne le 31 juillet par un avion Halifax de l’escadron 502 (F/O A.J.Davey) sans dommage pour le sous-marin.
Le 28 août près de Savannah, il lance trois torpilles contre le SS.Albert Gallatian (US 7.176 br). Seule une des torpilles impacte mais n’explose pas.
Un dirigeable US (le T34) présent sur zone sollicite des renforts. Un avion B25 arrive sur zone et détecte le U-107 qui se dirigeait vers le Nord. Le B25 lance quatre charges de profondeur qui loupent la cible. Plusieurs navires armés se présentent et cherchent le U-107 qui réussit à s’échapper du piège. Le SS.Albert Gallatian sera coulé ultérieurement par le japonais « I26 » le 2 janvier 1944.
L’U-107 arrive à déposer 12 mines TMB au niveau de Charleston le 4 septembre 1943. Ces mines seront inactives quand un dragueur de mines britannique (le J-967) en fait exploser une le 20 septembre. L’US Navy déminera la zone ultérieurement.
Le 11 septembre, le U-107 endommage le pétrolier SS.Rapidan (US 8.246 br) à l’Est de Charleston.
L’e U-107 rejoint Lorient le 3 octobre 1943.
Patrouille 11 :
Départ de Lorient le 10 novembre 1943 et arrivée à St. Nazaire le 12 novembre 1943.
Patrouille 12 :
Départ de St. Nazaire le 16 novembre 1943 pour l’ouest de l’Espagne et le Portugal.
Dès le 23 novembre, le U-107 est rattaché à la meute « Weddigen » dans une ligne de patrouille située à l’Ouest du cap Finistère entre le 18e et le 22e Ouest. Le 25 novembre après-midi la meute est dirigée vers le S-O pour attaquer le convoi combiné MKS31-SL140. Ce dernier est localisé par un avion allemand le 26 novembre. Le convoi se déroute vers le Nord quand il est de nouveau localisé par l’aviation allemande. Le groupe « Weddigen » est alors dirigé au N-E en naviguant immergé le jour et en surface la nuit. Constamment poursuivi par l’escorte et l’aviation alliée, la progression des U-Boote est lente.
Le U-262 attaque sans succès le convoi le 28 novembre. Peu après, le U-107 réalise une autre attaque contre l’un des destroyers, également sans succès. Pris à partie par la corvette HMS.Dahlia, il subit quelques dommages par charges de profondeur. L’opération prend fin le 28 novembre dans la nuit. Sept U-Boote dont le U-107 forment une nouvelle ligne de patrouille en position 25° W.
La meute se disloque le 8 décembre ; le U-107 et le U-618 rejoignent la meute « Coronel » le 12 décembre au S-E du Cap Farewell.
Le 15 décembre, le groupe « Coronel-3 », dont le U-107, se dirige vers le Sud à la recherche du convoi ONS25. Le 20, renommé « Borkum », le groupe se dirige à l’Ouest du cap Ortegal pour intercepter le convoi combiné MKS33-SL142. Après l’échec de cette mission, le groupe part à la recherche des porte-avions d’escorte « USS.Card et Core » sans succès.
Le U-107 quitte la meute fin décembre.
Le 4 janvier 1944 à 19.34 heures, Le U-107 arrive à repousser l’'attaque d’'un quadrimoteur dans le golfe de Gascogne. Pas de dommage, un équipier légèrement blessé en mitraillant.
Le 7 janvier 1944, entre 00.08 et 01.20 heures, le U-107 et le U-621 ont été attaqués quatre fois par des avions identifiés comme des Liberators et répondu chaque fois avec leurs armes AA. Toutes les bombes ont manqué le U-107 sur l'arrière et le U-Boot n'a subi aucun dégât.
Il rejoint Lorient le 8 janvier 1944.
Patrouille 13 :
Départ de Lorient le 30 avril 1944 afin de tester le système Schnorkel récemment installé.
Retour à Lorient le 2 mai 1944.
Patrouille 14 :
Départ de Lorient le 10 mai 1944 direction les eaux canadiennes.
Le 19 mai, le U-107 rend-compte avoir torpillé un destroyer près de Halifax. Cette action n’a jamais été confirmée.
Le 13 juin, le U-107 endommage un bateau de pêche au canon dans le secteur de Baccaron Bank à 50 milles du cap Roseway. Après 15 coups, la pièce d’artillerie est hors service. Le bateau de pêche réussira à rejoindre Boston ultérieurement.
Le U-107 reçoit l’ordre de rejoindre Lorient tout en conservant assez de carburant pour rejoindre éventuellement Bergen. En effet, les ports français risquent de tomber entre les mains des alliés à tous moment.
L’U-107 arrive à Lorient le 23 juillet 1944.
Il aura été le premier U-Boot équipé d’un Schnorkel à naviguer dans les eaux nord-américaines.

Patrouille 15 :
Départ de Lorient le 16 août 1944 direction La Pallice.
Le 18 août, par un temps clair et une mer calme, un avion Sunderland de l’'escadron 201 (F/Lt E.H.Baveystock) localise le U-107. Le canonnier de proue et le pilote aperçoivent le sillage laissé par le périscope du U-Boot.
Six charges de profondeur sont lancées. L’'explosion est terrible et coupe le U-107 en deux.
Le U-boot coule immédiatement faisant 58 morts (pas de survivant) en position 46º46'N 03º39'W.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u107.htm
U796
U-108 (Type IXB)
AG Weser, Bremen (werk 971)
Lancé le 15 juillet 1940
Entrée en service le 22 octobre 1940
22 Oct 1940 - 31 Jan 1941 - 2. Flottille (training)
1 Feb 1941 - 31 Aug 1943 - 2. Flottille (front boat)
1 Sep 1943 - 11 Apr 1944 - 8. Flottille (training)
Sabordé le 24 avril 1945

Kaleuns :

22 Oct 1940 - 14 Oct 1942 - KrvKpt. Klaus Scholtz (Knights Cross)

Oct, 1942 - Oct, 1942 - Oblt. Erich Hilsenitz

15 Oct 1942 - 16 Oct 1943 - KrvKpt. Ralf-Reimar Wolfram

17 Oct 1943 - 11 Apr 1944 - Oblt. Matthias Brünig

Emblèmes :



Photos :





U-108 et U-103 à Lorient


Pris dans les glaces


Le Kaleun


U-108 : un des U-Boot le plus célèbres - 135 366 barils coulés


L'équipage du U-108







Succès : 26 pour 135 366 br
22 Feb 1941 - Texelstroom - 1,617 br
28 Feb 1941 - Effna - 6,461 br
13 Apr 1941 - HMS Rajputana (F 35) - 16,644 br
2 Jun 1941 - Michael E. - 7,628 br
8 Jun 1941 - Baron Nairn - 3,164 - br
8 Jun 1941 - Dirphys - 4,240 br
10 Jun 1941 - Christian Krohg - 1,992 br
25 Jun 1941 - Ellinico - 3,059 br
25 Jun 1941 - Nicolas Pateras - 4,362 br
1 Jul 1941 - Toronto City - 2,486 br
14 Dec 1941 - Cassequel - 4,751 br
19 Dec 1941 - Ruckinge - 2,869 br
8 Feb 1942 - Ocean Venture - 7,174 br
9 Feb 1942 - Tolosa - 1,974 br
12 Feb 1942 - Blink - 2,701 br
16 Feb 1942 - Ramapo - 2,968 br
18 Feb 1942 - Somme - 5,265 br
25 Apr 1942 - Modesta - 3,849 br
29 Apr 1942 - Mobiloil - 9,925 br
5 May 1942 - Afoundria - 5,010 br
6 May 1942 - Abgara - 4,422 br
20 May 1942 - Norland - 8,134 br
3 Aug 1942 - Tricula - 6,221 br
7 Aug 1942 - Breñas - 2,687 br
17 Aug 1942 - Louisiana - 8,587 br
19 Apr 1943 - Robert Gray - 7,176 br

Patrouilles et anecdotes : 11
Patrouille 1 :
Départ de Wilhelmshaven le 15 février 1941 pour opérer à l’ouest des îles Britanniques.
Le 22 février le U-108 coule le SS.Texelstroom (NL 1.617 br) près de la côte du sud de l’Irlande.
Le 23 février le U-552 localise le convoi OB289 au sud-ouest des îles Féroes. Les U-95, 97 et 108 reçoivent l’ordre de rejoindre le secteur. Le U-108 prend contact avec le convoi mais n’est pas en situation de l’attaquer. L’opération prend fin le 25 février.
Le U-108 envoie par le fond le SS.Effna (GB 6.461 br) qui naviguait en solitaire l’après-midi du 28 février au S-E de Vik (Islande).
Un avion Kondor du 1/KG.40 détecte le convoi OB 292 le 2 mars. Les U-Boote 108, 47, 70, 95, 99 et 552 forment alors une ligne de patrouille pour l’intercepter le 3 mars. Malheureusement, le convoi passe à travers les mailles du filet. Le convoi est de nouveau localisé par l’aviation le 4 mars et six U-boote forment une ligne de patrouille. Une fois encore, le convoi se déroute et évite les U-Boote.
Le U-108 rejoint sa nouvelle base de Lorient le 12 mars 1941.
Patrouille 2 :
Départ de Lorient le 3 avril 1941 pour opérer au S-O de l’Islande.
Alors qu’il se trouve à l’ouest de l’Islande (Détroit du Danemark) le 13 avril, le U-108 croise la route du corsaire britannique HMS.Rajputana (16.444 br) et le coule à l’ouest de Reykjavik.
Le destroyer HMS.Legion récupère à son bord les 277 survivants du corsaire. 37 membres d’équipage périssent dans le nauvrage.
Le U-108 rejoint Lorient le 2 mai 1941.
Patrouille 3 :
Départ de Lorient le 25 mai 1941 pour opérer dans l’Atlantique Ouest.
Le même jour, le U-108 et d’autres U-Boote reçoivent l’ordre de venir en aide au Bismarck.
Le Bismarck et le Prinz Eugen essayent d’entrer dans l’Atlantique Nord par le détroit du Danemark.
L’idée du BdU est de former une ligne de patrouille du N-O au S-O au sud du Cap Farewell. Dès que les deux cuirassés auront croisé la ligne de patrouille, les U-Boote devront attaquer les forces navales à leur poursuite.
Les plans changent en cours d’action. Le Bismarck se dirige maintenant vers St. Nazaire alors que le Prinz Eugen continue vers le S-O. Dans la nuit du 24 au 25 mai, le Bismarck est touché par une torpille lancée par un avion allié.
Afin de l’escorter, les U-74, 97, 98, 109 et 556 sont envoyés à sa rencontre. Les U-43, 73 et 108 doivent se positionner le 25 à environs 450 milles à l’Ouest de St. Nazaire et former une ligne de patrouille au N-E du Cap Ortegal. Le mauvais temps ralenti la manœuvre des U-Boote qui ne seront pas en position avant le 26. Ce même jour, le Bismarck se trouve au N-E de la ligne de patrouille faisant route vers le sud. Les U-Boote reçoivent alors l’ordre d’attaquer les poursuivants du Bismarck mais le mauvais temps les empêchera d’arriver à temps. Le Bismarck est coulé le 27 mai matin. Les U-108, 48 et 73 vont rechercher les survivants jusqu’au 31 mai 1941 mais ne trouveront personne.
Le U-108 se dirige alors plein Ouest.
Le 2 juin, il coule le SS.Michael (GB 7.628 br) dans l’Atlantique Nord. Ce dernier disposait d’une catapulte pour lancer un avion.
Plus à l’ouest, le U-108 envoie par le fond le SS.Baron Nairn (GB 3.164 br) et le SS.Dirphys (HL 4.204 br). Le 10 juin matin, à l’est de Terre Neuve, il coule un norvégien (le SS.Christian Krohg – 1.992 br) du convoi OB328. Il avait déjà attaqué ce bâtiment la veille.
A partir du 20 juin, le U-108 se joint au groupe « West ».
Rapidement le groupe s’aperçoit que les convois sont déviés de leur route habituelle pour éviter les U-Boote. Le groupe se déploie donc sur une large zone au centre de l’Atlantique.
Le 25 juin, le U-108 coule un grec solitaire ( le SS.Ellinico – 3.059 br) au S-E du Cap Farewell puis le SS.Nicolas Pateras (HL 4.362 br), un retardataire du convoi OB336.

(Nauvrage du SS.Nicolas Pateras le 25 juin 1941)

Trois bateaux de ce convoi seront coulés : ce dernier et deux par le U-203.
Le U-108 va continuer à patrouiller dans la même zone.
Le 29 juin, le service de reconnaissance aérienne informe de la présence possible du convoi OG66. Plusieurs U-Boote sont dirigés vers le secteur. Seul le U-108 aura un bref contact avec le convoi.
Le 1er juillet, il coule un navire météorologique, le SS.Toronto City (GB 2.486 br) au nord des Açores.
Le U-108 rejoint Lorient le 7 juillet 1941.
Patrouille 4 :
Départ de Lorient le 19 août 1941 direction l’Atlantique centrale.
Peu de temps après son départ, le U-108 est dérouté vers le convoi OG71 détecté à l’Ouest du Cap Finistère. Le convoi ne sera pas localisé.
Le 28 août, les U-108, U-111 et U-125 effectuent une opération de « ratissage » vers le Sud entre le 30° et le 35°W en partant de l’Ouest des Açores vers St. Paul Rocks. Entre le 10 et le 23 septembre les trois U-Boot ont patrouillé à l’Est, à l’Ouest et au Sud de St. Paul. Seul le U-111 obtiendra une victoire.
Le 24 septembre, la meute dépasse les Îles du Cap vert pour se diriger vers la zone de Freetown. Début octobre, le U-108 quitte le groupe.
Il rejoint Lorient le 21 octobre 1941.
Patrouille 5 :
Départ de Lorient le 9 décembre 1941 pour rejoindre la meute « Seeräuber » à l’Ouest de Gibraltar.
Sur le trajet, le U-108 coule le SS.Cassequel (POR 4.751 br) en fin d’après-midi du 14 décembre à l’Ouest de Gibraltar.
Le convoi HG76 doit prochainement quitter Gibraltar et la meute est en position pour l’intercepter. Bdu s’attend à ce que le convoi soit fortement escorté. Ce fut le cas.
Le convoi lève l’ancre le 14 décembre et suit la côte marocaine. Dans un premier temps (jusqu’au 16 décembre), les reconnaissances aériennes ne donnent rien. Le 16, le U-108 prend contact avec le convoi mais sa tentative d’approche est déjouée par l’escorte très agressive.
Les U-108, U-107 et U-131 reprennent contact avec le convoi le 17 décembre.
Le U-131 est coulé par l’escorte le 17. Le 18, le U-107 est obligé de fuir devant l’action des destroyers.
Le 19 décembre vers 6h15, le U-108 tire 3 torpilles contre le convoi. Le Kptlt Scholtz observe un flash contre un navire, une large colonne de fumée et deux détonations. Il rend-compte avoir coulé deux marchands. En vérité, seul le SS. Runkinge (GB 2.869 br) a été endommagé. Il sera plus tard canonné et coulé par la corvette HMS Samphire.
Le U-108 va garder le contact avec le convoi jusqu’au 22 décembre sans autre résultat.
Dans cette opération, trois marchands ont été coulés ainsi que le destroyer HMS.Stanley et le porte-avions d’escorte HMS.Audacity. En contrepartie, cinq U-Boote ont été envoyés par le fond.
Le U-108 rentre à Lorient le 25 décembre 1941.
Patrouille 6 :
Départ de Lorient le 8 janvier 1942 pour opérer sur la côte Est-Américaine. C’est l’opération « Paukenschlag » : La mise en place de deux vagues d’attaque de U-Boote face aux côtes américaines.
Le 11 janvier, le U-108 revient à Lorient à cause d’un problème de soupape d’accélérateur du moteur diésel tribord. Il répare dans la journée puis repart.
Le U-108 rejoint le secteur d’Hatteras. Le 8 février il coule le SS.Ocean Venture (GB 7.174 br) près du cap Hatteras. L’après-midi du 9 il envoie par le fond le SS.Tolosa (NOR 1.974 br).Le 12, c’est le tour du SS.Blink (NOR 2.701 br).
Le 16 janvier il coule le SS.Ramapo (PAN 2.968 br) à l’Ouest des Bermudes et, lors du trajet retour, envoie par le fond le SS.Somme (GB 5.265 br) au S-E de l’île de Sable le 18 après-midi.
Le U-108 rejoint Lorient le 4 mars 1942.
Patrouille 7 :
Départ de Lorient le 30 mars 1942 pour l’Atlantique Ouest.
Le U-108 est ravitaillé le 22 avril par le U-459 à 500 milles au N-E des Bermudes.
Dans le même secteur le 25 avril, il coule le SS.Modesta (GB 3.849 br) puis le pétrolier SS.Mobiloil (US 9.925 br) le 29 au S-O des Bermudes.
Le 5 mai c’est le tour du SS.Afoundria (US 5.010 br) dans le Pas de Windraw. Sur la lancée, dans l’après-midi du 6 mai, il coule le SS.Abgara (LET 4.422 br) au S-E du Cap Inagua (Bahamas).
Le U-108 entame son voyage retour.
Le 20 mai il coule le pétrolier MV.Norland (NOR 8.134 br) du convoi ON93 à environ 600 milles à l’Est des Bermudes.
Le U-108 rejoint Lorient le 1er juin 1942.
Patrouille 8 :
Départ de Lorient le 13 juillet 1942 direction Les Caraïbes.
Le 18 juillet, le U-126 localise le convoi OS34 au N-E des Açores et rameute les U-108, U-564 et U-654. Le U-564 coule deux marchands, mais les attaques du U-108 n’ont pas de résultat. En effet, les avions d’escorte ne permettent pas aux U-Boote de se maintenir en surface. Alors qu’il s’apprête à réaliser une attaque, le U-108 est pris à partie et reçoit des charges de profondeur. Il sera ainsi maintenu à distance du convoi toute la journée du 19 juillet. Il perd le contact.
Le U-108 se dirige ensuite à l’Est de Trinité. Le 3 août, il coule le pétrolier MV.Tricula (GB 6.221 br) au S-E de la Barbade. Le 7, il coule également le MV.Brenas (NOR 2.687 br) au N-E de Georgetown (Guyane Britannique).
Le 15 août, le U-108 est localisé par un avion Hudson de l’escadron 53 (S/Ldr Hilditch). Ce dernier largue quatre charges de profondeur qui vont légèrement endommager le U-Boot.
Le 17 août, le U-108 opère au nord des côtes sud-américaines. Il croise et coule le pétrolier MV.Lousiana (US 8.587 br) au N-E de Paramaribo.
Le U-108 entame ensuite son retour sur Lorient qu’il rejoint le 10 septembre 1942
Patrouille 9 :
Départ de Lorient le 25 octobre 1942 pour opérer dans la zone de Freetown.
Début novembre, il reçoit l’ordre de se diriger vers le Sud. Le 7 novembre le U-108 a probablement été ravitaillé par un autre U-Boot.
A cause du débarquement allié en Afrique du Nord, tous les U-Boote avec assez de carburant ont reçu l’ordre le 8 novembre de se diriger vers les côtes du Maroc. Ils constituent la meute « Schlagetot » avec le U-108.
Plusieurs victoires sont confirmées les 11 et 12 novembre. A compter du 13, compte tenu du renforcement du dispositif défensif maritime et aérien allié, les victoires se font plus rares.
Le U-108 est endommagé par un avion allié près des côtes marocaines le 18 novembre alors qu’il s’approchait d’un convoi.
Il retourne sur Lorient qu’il rejoint le 26 novembre 1942.
Patrouille 10 :
Départ de Lorient le 20 janvier 1943 pour l’Atlantique centrale.
Fin janvier, le U-108 se trouve au N-O des îles Canaries avec la meute « Delphin ».
Le 7 février le convoi GIB2 est localisé par le U-521 (meute « Rochen ») au nord des Canaries. Le U-521 a coulé un des navires d’escorte. Mais quand la meute prend contact avec le convoi, l’escorte de ce dernier a été renforcée. L’opération est annulée le 9 février.
Le 10 février à 16h15, un Catalina de l’escadron 202 (S/Ldr W.E.Ogle-Skan) basé à Gibraltar localise le U-108. Il lance quatre charges de profondeur qui vont endommager le U-Boot. Obligé de retourner à la base, le U-108 ravitaille le 12 février auprès du U-504, puis rejoint Lorient le 24 février 1943.
Patrouille 11 :
Départ de Lorient le 1er avril 1943 pour l’Atlantique Nord.
Le U-108 est incorporé à la meute « Meise » qui s’est formée à l’Est de Terre Neuve.
Une ligne de patrouille est créée le 14 avril pour intercepter le convoi SC126, mais renseigné, le convoi se déroute pour éviter les U-Boote. Le 19, alors qu’il se déplace avec la meute « Meise », le U-108 coule un marchand de la classe « Liberty » à l’Est de Terre Neuve. Il s’agissait du SS.Robert Gray (US 7.176 br).
Le 21 avril, la meute « Meise » forme une nouvelle ligne de patrouille au Sud du Groenland pour intercepter le convoi HX234. Ce convoi a été localisé le même jour par le U-306.
Alors qu’il se dirige vers ce convoi, le U-706 localise un nouveau convoi, le ONS3. La meute « Meise » se divise alors en deux groupes, un pour le convoi HX234, l’autre pour le convoi ONS3. Le U-108 est affecté au groupe du HX234 et se dirige vers le Cap Farewell.
Dans l’après-midi du 22 avril, le U-108 perd le contact difficilement établi avec le convoi à cause du brouillard et des chutes de neige importantes.

(des conditions météo excécrables)

Détecté, il sera soumis à un long grenadage sans conséquence. Au même moment, le U-732 détecte par hasard le convoi ONS4. Sur les indications du U-732, le U-108 prend contact avec ce dernier convoi mais le perd rapidement à cause des conditions météo difficiles.
Le 1er mai 1943, le U-108 est ravitaillé par le U-461 puis entame son retour.
Le 16 mai 1943, le U-108 arrive à Stettin.
A compter de cette date, le U-108 est affecté à la 8e Flottille de Danzig pour réaliser des missions d’entrainement (Ausbildungsboot).
. Le 11 avril 1944, le U-108 est coulé suite à une attaque aérienne de l’USAF sur Stettin.
Renfloué et retiré du service le 17 juillet 1944, le U-108 sera sabordé à Stettin le 24 avril 1945.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u108.htm
U796
U-109 (Type IXB)
AG Weser, Bremen (werk 972)
Lancé le 14 septembre 1940
Entrée en service le 5 décembre 1940
5 Dec 1940 - 30 Apr 1941 - 2. Flottille (entrainement)
1 May 1941 - 4 May 1943 - 2. Flottille (frontboot)
Coulé le 4 mai 1943

Kaleuns :

5 Dec 1940 - 4 Jun 1941 - KrvKpt. Hans-Georg Fischer

5 Jun 1941 - 31 Jan 1943 - Kptlt. Heinrich Bleichrodt (Knights Cross)

1 Mar 1943 - 4 May 1943 - Oblt. Joachim Schramm

Emblèmes :


Photos :

U-109


Emblème


Dans les eaux de l'Atlantique Nord

Succès : 86 517 Br coulés
20 May 1941 - Harpagus - 5,173 br
23 Jan 1942 - Thirlby - 4,887 br
1 Feb 1942 - Tacoma Star - 7,924 br
5 Feb 1942 - Montrolite - 11,309 br
6 Feb 1942 - Halcyon - 3,531 br
20 Apr 1942 - Harpagon - 5,719 br
1 May 1942 - La Paz (endommagé) - 6,548 br
3 May 1942 - Laertes - 5,825 br
7 Aug 1942 - Arthur W. Sewall - 6,030 br
11 Aug 1942 - Vimeira - 5,728 br
3 Sep 1942 - Ocean Might - 7,173 br
6 Sep 1942 - Tuscan Star 11,449 br
17 Sep 1942 - Peterton - 5,221 br

Patrouilles et anecdotes : 10
Patrouille 1 :
Le commandant est le KrvKpt. Hans-Georg Fischer.
Départ de Kiel le 6 mai 1941 pour opérer dans l’'Atlantique Nord.
Le 19 mai, le U-109 se joint à une meute au S-E du Cap Farewell. Le U-94 vient de localiser le convoi HX126 au sud du Groenland. Dans un premier temps il perd le contact puis retrouve le convoi le 20 mai. Dès lors la meute se rapproche peu à peu de sa cible. Le 20 mai en fin d’après-midi le U-109 envoie par le fond le SS.Harpagus (GB 5.173 br) au S-E du Cap Farewell. Mais le 22 mai, le groupe perd le contact. Au résultat, neuf marchands auront été coulés et un endommagé.
Le U-109 entame son retour sur la base le 24 mai quand il reçoit l’'ordre de se joindre à d’autres U-Boote pour venir en aide au Bismarck.
Le Bismarck et le Prinz Eugen essayent d’'entrer dans l'’Atlantique Nord par le détroit du Danemark.
L'’idée du BdU est de former une ligne de patrouille du N-O au S-O au sud du Cap Farewell. Dès que les deux cuirassés auront croisé la ligne de patrouille, les U-Boote devront attaquer les forces navales à leur poursuite.
Les plans changent en cours d'’action. Le Bismarck se dirige maintenant vers St. Nazaire alors que le Prinz Eugen continue vers le S-O. Dans la nuit du 24 au 25 mai, le Bismarck est touché par une torpille lancée par un avion allié.
Afin de l'’escorter, les U-74, 97, 98, 109 et 556 sont envoyés à sa rencontre. Le mauvais temps les empêchera d’'arriver à temps. Le Bismarck est coulé le 27 mai 1941 dans la matinée.
Le U-109 rejoint Lorient le 29 mai 1941
Le 5 juin 1941, le Kptlt. Heinrich Bleichrodt prend le commandement.
Patrouille 2 :
Départ de Lorient le 28 juin 1941 pour l’'Atlantique centrale.
Le U-109 commence par patrouiller devant les côtes du Maroc les deux premières semaines de juillet sans obtenir de résultat. Le 21 juillet il est ravitaillé par le marchand allemand « Thalia » à Cadix. A compter du 23 juillet, il se joint aux U-93, U-94 et U-124 pour réaliser une vaste manœoeuvre de « ratissage » couvrant la zone entre le 25° et 30° W. Le groupe devait rejoindre le U-123 à l'’Ouest du Maroc. Malheureusement, l’'opération ne donne rien. Le 30 juillet le ratissage vers le Sud s’arrête.
A compter du 3 août le groupe se dirige vers le Nord, vers Gibraltar.
Le groupe est rejoint par d’'autres U-Boote entre Gibraltar et les Açores à partir du 6 août pour intercepter le convoi HG69 qui doit lever l’'ancre de Gibraltar le 9 août.
Le convoi est localisé par le U-79 le 10 août. Pendant six jours, toutes les tentatives pour attaquer le convoi vont échouer à cause de la forte escorte en place. L'’opération prend fin le 16 août à l’Ouest de l’'Espagne. Les U-Boote reçoivent l’'ordre de rejoindre leur base.
Le U-109 arrive à Lorient le 17 août 1941.
Patrouille 3 :
Départ de Lorient le 21 septembre 1941. Retour le 22 septembre 1941.
Patrouille 4 :
Départ de Lorient le 5 octobre 1941 pour opérer dans l'’Atlantique Nord.
Le U-109 reçoit l'’ordre de se diriger vers une zone située au S-E du Cap Farewell pour se joindre à un groupe de U-Boote. A son arrivée, il rejoint les U-208, U-374 et U-573 et forment la meute « Mordbrenner ». La meute reçoit l'’ordre d’'opérer dans le secteur du détroit de Belle Isle. Arrivé sur place le 20 octobre, ils trouvent un secteur vide de navire. En fait, bien renseignés, les convois alliés se sont déroutés vers le Sud pour éviter la meute.
Le 28 octobre, quatre U-Boote de la meute sont dirigés vers le S-E de Terre Neuve.
Le 31 octobre la meute est envoyée sur la route du convoi ON28 sans résultat.
A partir du 3 novembre, les U-Boote entament le voyage retour vers la France. Le U-109 reçoit alors l'’ordre d'’escorter le navire marchand « Silvaplana » à travers le Golfe de Gascogne. Ce marchand norvégien avait été capturé par le corsaire allemand « Atlantis » (Schiff/16) et se dirigeait vers la France. Le U-109 accompli sa mission entre le 7 et le 16 novembre 1941. Le « Silvaplana » arriva à Bordeaux le 17.
Le U-109 rejoint Lorient le 18 novembre 1941.


Patrouille 5 :
Départ de Lorient le 27 décembre 1941 pour se joindre à l’'opération « Paukenschlag » dans les eaux Nord-américianes. Le U-109 est l’'un des cinq premiers U-Boote envoyés sur place.
Les U-Boote sont envoyés vers Terre Neuve et rejoignent la zone d’opérations le 7 janvier 1942. Les U-66, 123, et 125 sont positionnés sur la côte Est-américaine. Le U-130 se positionne dans l'’Estuaire du St. Laurent. Le U-109 patrouille face à la Nouvelle Ecosse.
Le 19, le U-109 attaque sans succès un pétrolier. Six torpilles sont lancées sans résultat. Le 23 il coule le SS.Thirbly (GB 4.887 br) au niveau du Cap Sable.

(le SS.Thirbly)

Le 1er février, il coule le SS.Tacoma Star (GB 7.924 br) au S-E de New York.
Le U-109 est réapprovisionné par le U-130 le 4 février au Nord des Bermudes. Le 5 février très tôt, il envoie par le fond le pétrolier MV.Montrolite (GB 11.309 br) et le 6, le SS.Halcyon (PAN 3.531 br) au N-E des Bermudes. Ce dernier a été coulé au canon avec pas moins de 300 obus.

(Le SS.Montrolite)

L’'U-109 rejoint Lorient le 23 février 1942.
Patrouille 6 :
Départ de Lorient le 25 mars 1942 pour opérer dans les eaux Nord-Américaines.
L'’U-109 se positionne à 300 milles à l'’est du Cap Hatteras. Cette zone est à la convergence de trois routes empruntées par les convois. Depuis février, de nombreux navires marchands y ont été coulés.
Le 20 avril le U-109 coule le SS.Harpagon (GB 5.719 br). Fin avril, le U-109 réoriente sa route vers le Sud. Le 1er mai il endommage le MV.La Paz (GB 6.548 br) et envoie par le fond le MV.Worden (NIC 555 br) à moins de 20 milles du Cap Canaveral. Le 3 mai, c’est le tour du SS.Laertes (NL 5.825 br) dans le même secteur.
Le 12 mai il entame son retour vers la France.
Le U-109 arrive à Lorient le 3 juin 1942.
Patrouille 7 :
Départ de Lorient le 18 juillet 1942 pour le centre de l'’Atlantique.
Le 20 juillet, le U-109 est attaqué par erreur un Ju88 sans conséquence.
Sur sa route, il coule deux marchands au S-O du Cap Vert : le pétrolier MV.Arthur W.Sewall (NOR 6.030 br) le 7 août puis un autre pétrolier, le MV.Vineira (GB 5.728 br) le 11 août. Par la même occasion il fait prisonnier le commandant du Vineira.

(Le MV.Arthur W.Sewall)

Fin août, le U-109 opère à l'’Ouest du Golfe de Guinée.
Le 3 septembre vers 1 h00 du matin il coule le SS.Ocean Might (GB 7.173 br) au S-O de Takoradi. Sept torpilles sont nécessaires pour l'’envoyer par le fond.
Le 6 septembre il coule le MV.Tuscan Star (GB 11.449 br) au Sud de Monrovia. Le Kptlt. Heinrich Bleichrodt donne l'’ordre de remettre de l'’eau et des vivres aux naufragés. Un membre d'’équipage du U-109 ira jusqu'’à plonger pour sauver un marin du Tuscan. Après l’'avoir ramené à bord du U-Boot et ranimé, des vêtements secs lui seront remis avant de l'’installer dans le canot de sauvetage.
Le 17 septembre, lors de son trajet retour vers le base, il coule le SS.Peterton (GB 5.221 br) au N-O des Îles du Cap Vert.

(Le SS.Peterton)

Le 25 septembre, le U-109 se réapprovisionne auprès du U-460 au Nord des Îles du Cap Vert.
Le U-109 rejoint Lorient le 6 octobre 1942.
Patrouille 8 :
Départ de Lorient le 28 novembre 1942 pour opérer dans l’'Atlantique Ouest.
Le U-109 se dirige vers l’'Est des Caraïbes et patrouille à l’'Est de Trinité. Fin décembre, le U-109 sollicite l’'autorisation de revenir à la base : le Kptlt. Heinrich Bleichrodt est tombé gravement malade.
Le U-109 rallie Lorient le 23 janvier 1943.
Le 1er mars, l’'Oblt Joachim Schramm prend le commandement.
Patrouille 9 :
Départ de Lorient le 3 mars 1943 pour le centre de l’'Atlantique.
Les U-Boote U-109, U-67, U-103, U-159 et U-524 sont dirigés vers un secteur situé au Sud des Açores pour former, dès le 13 mars, une ligne de patrouille sous le nom de meute « Wohlgemut ».
Le convoi UGS6 qui avait levé l’'ancre de New York le 5 mars a été localisé par le U-130 de la meute « Unverzagt » le 12 du mois. Le U-130 est coulé dans le nuit du 12 au 13 mars et le contact avec le convoi est perdu jusqu’au 14. Les meutes Unverzagt et Wohlgemut s'’associent alors pour former une nouvelle ligne de patrouille au devant du convoi UGS6. Alors que six U-Boote sont au contact du convoi par des conditions climatiques idéales et l’'absence de couverture aérienne, seulement quatre marchands seront coulés.
En fait, la ténacité de l’'escorte à maintenir les U-Boote à bonne distance aura payée. L'’opération prend fin le 19 mars quand le convoi se voit renforcer d’une protection aérienne venue de Gibraltar.
Le 15 mars, le U-109 avait été victime d’un incendie accidentel dans le compartiment des moteurs diésel. A cause des dommages occasionnant une perte sensible de vitesse, le U-109 avait abandonné l’'opération contre le convoi UGS6 dès le 17 mars pour entamer son retour vers Lorient. Le 24 mars il transférait en pleine mer une partie de son carburant aux U-43, U-202 et U-558 à la limite de la panne sèche.
Le U-109 rejoint Lorient le 1er avril 1943.
Patrouille 10 :
Départ de Lorient le 28 avril 1943 pour opérer dans l’'Atlantique Nord.

Le 4 mai 1943, le U-109 est surpris par un avion Liberator de l’'escadron 86 (P/O J.C.Green) au N-E des Açores. Le Liberator se dirigeait vers le convoi HX236 pour assurer sa protection.

Liberator
Le Liberator obtient un contact avec son radar 10 cm. Peu après, l'équipage de l'avion aperçoit un sous-marin en surface.
Le Liberator lance quatre charges de profondeur qui touchent de plein fouet le U-109.
Le U-Boot plonge et fait de nouveau surface ; puis se met lentement à couler laissant apparemment assez de temps pour permettre à quelques membres d'équipage de sortir. Mais d'évidence, les écoutilles ont été endommagées par les explosions et personne ne pourra sortir du U-Boot.
Le U-109 coule en position 47º22'N 22º40'W. Il n'’y a pas eu de survivant ( 52 morts).


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u109.htm
U796
U-110 (Type IXB)
AG Weser à Brême
Lancé le 25 Août 1940
Mise en service le 21 Novembre 1940
2.U-Flottille, à Wilhelmshaven/Lorient de Novembre 1940 au 09 Mai 1941 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Capturé le 9 mai 1941
Coulé le 11 mai 1941

Kaleun :

K.L. Fritz-Julius LEMP de Novembre 1940 au 09 Mai 1941

Emblème :


Photos :

Le U-110 au moment de sa capture le 9 mai 1941

Succès : 3 + 2 endommagés -
16 Mars 1941 : M.V. "Erodona" (6207 tonnes) endommagé
20 Mars 1941 : S.S. "Siremalm" (2468 tonnes) endommagé
26 Avril 1941 : S.S. "André Moyrant" (2471 tonnes)
08 Mai 1941 : S.S. "Esmond" (4976 tonnes)
08 Mai 1941 : S.S. "Bengore Head" (2609 tonnes)

Patrouilles et anecdotes : 2
Patrouille1
Départ de Kiel pour l'Atlantique Nord le 9 mars 1941.
Le Kptlt. Lemp a été absent de l'Atlantique pendant six mois. La cause en est le gel de la Baltique et la conséquence est que l'équipage n'a eu que dix jours d'entraînement, pas de tir au canon, ni de tir de torpille.

(Kptlt. Julius LEMP alors qu'il commandait le U-30)

Le 15 Mars 1941, l'U-110 se trouve à 150 miles au Sud de l'Islande. La visibilité est très mauvaise, il doit plonger toutes les quatre heures pour écouter avec ses hydrophones. A 22h00, l'opérateur sonar reporte des bruits d'hélices. L'U-110 fait surface et signale le convoi HX 112 à 00h10, le 16 Mars 1941. Ce convoi possède 41 navires marchands et pétroliers. Il est escorté par l'Escort Group 5, commandé par Donald MACINTYRE, avec les destroyers H.M.S. "Walker", "Vanoc", "Volunteer", "Sardonyx" et le H.M.S. "Scimitar" et deux corvettes "Bluebell" et "Hydrangea".
L'U-110 lance deux torpilles des tubes avant, sur un pétrolier britannique. La première a une course désordonnée et la deuxième se perd. Il tire alors du tube arrière et touche le pétrolier. Malgré une forte explosion, il n'est qu'endommagé et regagnera l'Islande.

(Le pétrolier Erodona)

Le destroyer H.M.S. "Scimitar" voit l'U-110 et l'attaque. Le H.M.S. "Walker" et le H.M.S. "Vanos" arrivent sur les lieux.
L'U-110 plonge en urgence. Les destroyers envoient vingt quatre charges de profondeur sur l'U-Boot, sans aucun effet. Il fait plus tard surface et reprend la poursuite. Ayant rechargé les tubes, LEMP tire quatre torpilles avec ses tubes avant, deux sur un cargo, deux sur un pétrolier, sans aucun succès (Trois torpilles se perdent et l'autre coule...).
Le 20 Mars 1941, l'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT), l'U-98 (K.L. Robert GYSAE) et l'U-110 sont dirigés vers le convoi HX 113, signalé par des "Condors" du 1/KG 40, au Nord-Ouest des Hébrides. Les U-Boote ne le trouvent pas. Le 23 Mars 1941, il torpille et endommage un norvégien, au Sud-Ouest de Reykjavik. Comme le bâtiment ne coule pas, l'U-110 fait surface. Dans la précipitation pour couler le norvégien au canon, les servants oublient d'enlever la tape de bouche du canon. Le fût explose, endommageant le périscope, un ballast et obligeant LEMP à faire route vers Lorient.
Heureusement aucun homme d'équipage n'est tué ou sérieusement blessé. Le bâtiment norvégien sera coulé, le 27 Septembre 1941, par l'U-201 (K.L. Adalbert SCHNEE) à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Arrivée à Lorient le 29 mars 1941.
Patrouille 2 :
Départ en patrouille pour l'Atlantique le 15 avril 1941.
Il rejoint l'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM) et l'U-101 (K.L. Ernst MENGERSEN) et quelques sous-marins italiens, à l'Ouest de l'Irlande.
Le "Torelli" signale un convoi le 23 Avril 1941. Le 22 Avril 1941, l'U-110 coule un bâtiment français naviguant en solitaire, à l'Ouest-Nord-Ouest de Achill Head (Ouest de l'Irlande).
Le 09 Mai 1941, le U-110 coule deux cargos britanniques, du convoi OB 318, à l'Est du Cap Farewell. Le convoi est escorté par neuf navires de l'Escort Group 3.

L'U-110 est attaqué par la corvette H.M.S. "Aubrietia" (Lt Cdr V.F. SMITH) qui lui envoie des charges de profondeur (seize, échelonnées entre 100 et 200 pieds). Les dégâts sont très importants. Les manomètres de profondeur, d'autres instruments de mesure, les moteurs électriques, les barres de plongée, le compas, les caisses à gas-oil, les ballasts, l'air comprimé etc... sont hors service. L'U-110 est obligé de faire surface.

(Le U-110 devant le HMS Bulldog)

LEMP donne l'ordre à l'équipage de se préparer à évacuer le bâtiment et d'armer les charges de destruction. Le H.M.S. "Bulldog" (Cdr A.J. BAKER-CRESSWELL) s'approche de l'U-110 et commence à le canonner. Les charges de destruction ne fonctionne pas. Le H.M.S. "Broadway" s'approche également de l'U-Boot.

(Le HMS Broadway s'approche du U-110)

Dietrich LOEWE est avec l'ingénieur mécanicien Hans-Joachim EICHELBORN, au central. Il rappelle à Lemp qu'il faut ouvrir les purges des ballasts. Les purges restent bloquées. Quarante sept hommes sont encore à bord de l'U-110.
A l'ordre d'abandonner le bâtiment, tous les hommes se jettent à l'eau; l'opérateur radio ne prend pas le temps de détruire la machine ENIGMA et de prendre les codes secrets avec lui. L'U-110 ne coule pas, BAKER-CRESSWELL donne l'ordre au Sub Lt David E. BALME d'armer une baleinière avec huit hommes qui font de suite route vers l'U-Boot.

(la baleinière s'approche du U-110)

Arrivant près de l'U-110, ils s'attendent à être reçus par des tirs d'armes, mais il n'y a plus personne à bord. Ils trouvent à bord, le livre de bord de l'U-110, des cartes marines, des documents etc... David E. BALME arrive au local radio où il trouve la machine ENIGMA M 3097 et des livres de codes.
L'équipe de prise reste à bord quatre heures. Elle y prend : dix paires de jumelles, six sextants, des appareils photos, la Ritterkreuz de LEMP et d'autres souvenirs... Tout le personnel ayant pris part à la capture est contraint au secret (400 personnes environ). L'U-110 coule le 11 Mai 1941 alors qu'il est pris en remorque par le H.M.S. "Bulldog" et qu'il navigue à la vitesse de six noeœuds. Il coule à la verticale.
Ce naufrage du 9 mai 1941 aura coûté la vie à 15 sous-mariniers dont Lemp et 32 survivants.

Le HMS Bulldog prend alors la route de Scapa Flow pour y débarquer les survivants du U-110.
Pendant le trajet retour, le commandant se rend compte de l’'importance de la prise. En plus d'’une machine ENIGMA en parfait état de fonctionnement, il est en possession des livres de codes et d'’autres documents de la plus haute importance.
Ces prises de guerre auront un effet décisif sur la suite de la Bataille de l’'Atlantique.

La cause de la mort du Kptlt. LEMP est encore aujourd’hui sujet à controverses.
Pour certains, LEMP aurait été abattu alors qu’il essayait de couler son U-Boot.
Après avoir abandonné son U-Boot avec l'’équipage et voyant que ce dernier ne coulait pas malgré les dégâts constatés, Le Kptlt LEMP aurait tenté de revenir à la nage vers son vaisseau pour tenter une fois de plus d'’ouvrir les purges et remplir les ballasts et envoyer ainsi son U-Boot par le fond. Un des membres de l'’équipe de prise britannique aurait ouvert le feu avant qu’il n'’arrive à ses fins.
Pour d’autres, le Kptlt. LEMP se serait suicidé (la plus plausible).
Se rendant compte des conséquences catastrophiques qu’'allaient entrainer la capture de son U-Boot et de tous le matériel « Top Secret » constitué par la machine ENIGMA et les livres de codes, le Kptlt. LEMP se serait noyé en se laissant emporter par les flots.
Son corps n’a jamais été retrouvé.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u110.htm
http://u-boote.fr/u-110.htm
U796
U-111 (Type IXB)
AG Weser à Brême
Lancé le 06 Septembre 1940
Mise en service le 19 Décembre 1940
2.U-Flottille, à Wilhelmshaven/Lorient de Décembre 1940 au 04 Octobre 1941 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Coulé le 4 octobre 1941

Kaleun :

K.L. Wilhelm KLEINSCHMIDT de Décembre 1940 au 04 Octobre 1941

Emblème :


Photos :

(Cérémonie d'entrée en service du U-111 le 19 décembre 1940)

Succès : 4 + 1 possible endommagé -
13 Mai 1941 à 11h41 : S.S. "Somersby" (cargo à vapeur de 5170 tonnes traînard du convoi SC 30), carreau AL 1119, 2 torpilles - 60°39'N 26°13'O
20 Mai 1941 à 16h44 : M.V. "San Felix" (pétrolier à moteur de 13037 tonnes du convoi dispersé OB 322), carreau AJ 3542, torpille - 57°32'N 40°21'O - endommagé
22 Mai 1941 à 13h40 : S.S. "Barnby" (cargo à vapeur de 4813 tonnes du convoi dispersé HX 126), carreau AK 1236, torpille - 60°30'N 34°12'O
10 Septembre 1941 : M.V. "Marken" (cargo à moteur de 5719 tonnes), carreau FB 3354, torpille - 01°36'N 36°55'O
20 Septembre 1941 : M.V. "Cingalese Prince" (cargo à moteur de 8474 tonnes), carreau FD 45, torpille - 02°'S 25°30'O

Patrouilles et anecdotes :
Patrouille 1 :
Départ de Wilhelmshaven pour l'Atlantique Nord le 5 mai 1941.
Le 13 Mai 1941, il coule un britannique, un traînard du Slow Convoy 30, au Sud-Ouest de Reykjavik (Islande).

(Le SS.Smoersby coulé le 13 mai 1941)

Il rejoint ensuite un groupe de U-Boote au Sud-Est du Groenland. Deux jours plus tard, le groupe fait route vers le Sud-Ouest et forme une nouvelle ligne de patrouille au Sud-Sud-Est du Cap Farewell.
Le 19 Mai 1941, l'U-94 signale le convoi Halifax 126 (HX 126). Les autres U-Boote rejoignent l'un après l'autre, pendant deux jours, la zone où se trouve le convoi. L'U-111 lance une attaque en début d'après-midi du 20 Mai 1941 et manque sa cible.

(Le MV.San Felix est endommagé le 20 mai 1941)

Deux jours plus tard, il envoie par le fond un britannique à l'Est du Cap Farewell.
Le 24 Mai 1941, l'U-111 fait partie des sept U-Boote présents sur cette zone qui reçoivent l'ordre de former une ligne de patrouille au Sud du Cap Farewell en avant du "Bismarck" dans l'espoir de couler quelques uns de ses poursuivants.
Le plan échoue et il est décidé que le "Bismarck" fasse route vers Saint-Nazaire.
Le 25 mai 1941, l'U-111 se ravitaille auprès du navire auxiliaire "Belchen" au Sud du Détoit de Davis. Il rejoint le groupe "West" qui forme une ligne de patrouille au Sud du Cap Farewell. Le groupe fait ensuite mouvement vers le Sud, le 29 Mai 1941 et prend position le 01 Juin 1941 à l'Est-Nord-Est de Terre-Neuve. Puis fait route vers l'Est de Terre-Neuve à partir du 07 Juin 1941. Le 13 Juin 1941, le groupe se positionne au Sud-Est de Terre-Neuve et va ensuite vers le Nord-Est le 19 Juin 1941. Puis à partir du 22 Juin 1941, les U-Boote du groupe se répartissent sur une large zone située dans le centre de l'Atlantique Nord. Dans toutes ces mouvements très peu de navires sont vus.
Le 24 Juin 1941, l'U-203 (K.L. Rolf MÜTZELBURG) signale le convoi OB 336 au Sud du Groenland. L'U-111 n'arrive pas à trouver le convoi. Cinq jours plus tard, un "Condor" du I/KG 40 signale un convoi au Sud-Ouest de l'Irlande, qui semble être l'OG 66. Seulement l'U-108 (K.K. Klaus SCHOLTZ) a un bref contact avec lui, car il est obligé de plonger. Cette opération est un vrai échec et est abandonnée le 03 Juillet 1941.
Arrivée à Lorient, le 7 juillet 1941, l'U-111 est mis à sec. L'équipage part se reposer à Carnac ou pour certains en Allemagne. Quatre caissons étanches, pour torpilles, endommagés par les tempêtes sont remplacés. La découverte d'un sac de sable déversé dans l'une des caisses de plongée soulève le spectre du sabotage, d'autant plus inquiétant que le bateau est parti d'Allemagne...
Patrouille 2 :
Départ de Lorient pour le centre de l'Atlantique le 14 août 1941.
L'U-111 part vers une zone située à l'Ouest des Açores. A partir du 28 Août 1941, il rejoint l'U-108 et l'U-125 (K.L. Günter KUHNKE) pour patrouiller entre le 30° et 35° de longitude Ouest jusqu'à St Paul Rocks.
A partir du 10 Septembre et jusqu'au 23 Septembre 1941, les trois U-Boote opèrent à l'Est, à l'Ouest et au Sud de Rocks.
Le 10 Septembre 1941, l'U-111 coule un hollandais transportant des avions pour l'Egypte, au Nord-Nord-Est de Fortaleza (Brésil).

(Le MV.Marken)

Dix Jours plus tard, il envoie par le fond un britannique transportant une cargaison de fonte et de manganèse, à l'Est-Sud-Est de St Paul Rocks (3). A partir du 24 Septembre 1941, les trois U-Boote font route vers les îles du Cap Vert.
L'U-108 et l'U-125 font mouvement vers la zone de Freetown. L'U-67 et l'U-68 ont rendez-vous avec l'U-111 pour se ravitailler, le 28 Septembre 1941, dans la Baie de Tarafal, près de Santo Antão (îles du Cap Vert). L'U-67 doit se ravitailler en gas-oil et l'U-68 en torpilles. L'U-68 arrive en premier au rendez-vous et le transfert commence. Quatre torpilles sont embarquées. Les deux U-Boote font mouvement pour quitter la baie. Deux explosions sont entendues. Ce sont deux torpilles du Sous-Marin britannique le H.M.S. "Clyde" qui ont mal fonctionné.
INGRAMM, le commandant du "Clyde" va lancer des torpilles sur l'U-68, mais l'U-111 étant sur une route de collision, il ne peut assurer son tir. Le H.M.S. "Clyde" est arrivé sur les lieux grâce aux renseignements donnés par 'ULTRA' et par une indiscrétion de l'U-111, ayant mentionné la Baie de Tarafal, par son nom et en clair !!!
Pendant ce temps, l'U-67 arrive dans la baie. En entendant ces détonations, il plonge et ses hydrophones détectent des bruits de moteurs. Il refait surface prudemment. Sur le "Clyde", le réarmement des tubes lance-torpilles est terminé et des hommes d'équipage arment le canon. Les deux sous-marins sont sur une route de collision.
L'U-67 met ses moteurs en arrière toute, mais la collision est inévitable. L'étrave de l'U-67 est endommagée et il y a une torsion de quatre-vingt-dix degrés et des entrées d'eau apparaissent dans le poste torpilles. Les deux sous-marins plongent. L'U-67 ne pouvant réparer ses dégâts, il fait route vers la France, après avoir transféré du gas-oil à l'U-68.

Pendant ce temps l'U-111 fait route vers le Nord. Le 04 Octobre 1941 à 10h04, il est repéré au sonar et attaqué par un chalutier armé anti-sous-marins, le H.M.S "Lady Shirley", à 220 nautiques à l'Ouest-Sud-Ouest de Tenerife (Canaries). Le chalutier lui lance cinq charges de profondeur, forçant l'U-111 à faire surface. Le combat s'engage entre les deux navires. Sur le "Lady Shirley" il y a un homme tué et quatre blessés. Côté allemand, sept hommes sont tués (inclus le canonnier du 20mm et trois Officiers. Après la mort de ces trois Officiers, c'est Hans-Joachim HEINECKE qui donne l'ordre d'évacuer l'U-Boot et de le saborder...
Au résultat, 7 victimes et 44 rescapés.
Les survivants de l'U-111 sont recueillis par le H.M.S. "Lady Shirley" et emmenés à Gibraltar.

(Le HMS.Lady Shirley)


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u111.htm
http://u-boote.fr/u-111.htm
U796
Bonjour

Pour information, les n° 112 à 115 n'ont jamais été attribués.
La numérotation des U-Boote passe donc directement de U-111 à U-116.

Cordialement
Pascal
U796
U-116 (Type XB)
Germania Werft à Kiel
Lancé le 03 Mai 1941
Mise en service le 26 Juillet 1941
2.U-Flottille, à Wilhelmshaven de Juillet 1941 à Janvier 1942 (Ausbildungsboot/Frontboot)
1.U-Flottille, à Kiel/Brest de Janvier 1942 au 6 Octobre 1942 (Ausbildungsboot/Frontboot)
Coulé près le 06 Octobre 1942. Le 11 Octobre 1942 selon une source.

Kaleuns :

K.K. Werner von SCHMIDT de Juillet 1941 à Septembre 1942

O.L. Wilhelm GRIMME de Septembre 1942 au 11 Octobre 1942

Emblème :



U-116 : un emblème de circonstance symbolisant la fonction du U-Boot de "mère nourricière"

Photos :

Cérémonie d'entrée en service du U-116 le 26 juillet 1941


(Les officiers devant le kiosque et son emblème)


Le U-116 à la mer sur une zone de ravitaillement


U-116 : Entrainement au canon

Succès : 1 + 1 endommagé
12 Juillet 1942 à 00h22 : S.S "Cortona" (cargo à vapeur de 7093 tonnes du convoi OS 33), carreau DG 6311, torpille - 32°45'N 24°45'O (endommagé)
12 Juillet 1942 à 09h45 : S.S. "Shaftesbury" (cargo à vapeur de 4284 tonnes du convoi OS 33), carreau DG 6257, torpille - 31°42'N 25°30'O

Patrouilles et anecdotes :
[b]Patrouille 1[/b] :
Du 04 Avril 1942 au 05 Avril 1942, départ de Kiel, arrivée à 13h30 à Héligoland en passant par le Canal Kaiser Whilhelm. Il y reste six jours pour quelques réparations mineures et des réglages.
Patrouille 2 :
Du 11 Avril 1942 au 15 Avril 1942, départ d'Héligoland, arrivée à Bergen.
Patrouille 3 :
Le 25 Avril 1942 départ de Bergen pour la France.
Le 29 Avril 1942, il est attaqué par un "Hudson" du Coastal Command qui lui lance des charges de profondeur qui l'endommagent. Arrivée à Lorient le 5 mai 1942.
Patrouille 4 :
Le 16 Mai 1942, départ de Lorient pour opérations de ravitaillement.
L'U-116 se positionne à 600 nautiques au Sud du Cap Race, à partir du 25 Mai 1942. Il ravitaille les six U-Boote du groupe "Hecht" entre le 25 et le 27 Mai 1942. Il leurs fournit du gas-oil, de la nourriture et des torpilles.

(U-116 pendant une phase de ravitaillement)

Arrivée à Lorient le 9 juin 1942.
Patrouille 5 :
Le 27 Juin 1942, départ de Lorient pour le Centre de l'Atlantique.
Il fait partie du groupe "Hai". Les U-Boote se rassemblent au Sud-Est des Açores et font ensuite route vers la zone de Dakar entre le 20° et 25° de longitude Ouest.
Le 11 Juillet 1942, le convoi OS 33 passe la ligne de patrouille du groupe "Hai" au Sud de Santa Maria (Açores). L'U-116 et l'U-201 (K.L. Adalbert SCHNEE) le poursuivent et attaquent simultanément un britannique, le 12 Juillet 1942. Plus tard, en début de matinée, il envoie par le fond un britannique et prend son capitaine à son bord.

(Le SS.Shaftesbury coulé le 12 juillet 1942)

En tout six bâtiments du convoi sont coulés et un U-Boot, l'U-136 (K.L. Heinrich ZIMMERMANN) est envoyé par le fond.
Le groupe continue vers le Sud et après avoir passé Dakar se disperse et les U-Boote opèrent indépendamment dans la zone de Freetown. Le 23 Juillet 1942, l'U-116 ravitaille l'U-582 (K.L. Werner SCHULTE), le 28 Juillet 1942 l'U-130 (K.K. Ernst KALS) et le 04 Août 1942 l'U-572 (K.L. Heinz HIRSACKER) et l'U-752 (K.L. Karl-Ernst SCHROETER). Il fait ensuite route vers la France.
Arrivée à Lorient le 23 août 1942 à 16h00.

(U-116 - KKpt Werner von Schmidt accueilli par le KK Viktor Schutze le 23 août 1942)

Patrouille 6 :
Le 22 septembre 1942, départ de Lorient pour opérations de ravitaillement dans l'Atlantique Nord. L'U-116 se positionne au Nord-Ouest des Açores et à partir du 29 Septembre 1942, ravitaille quatre U-Boote de l'ex-groupe "Tiger", l'U-221 (K.L. Hans TROJER), l'U-258 (K.L. Wilhelm von MÄSSENHAUSEN), l'U-356 (K.L. Georg WALLAS) et l'U-618 (K.L. Kurt BABERG).
Début Octobre, il ravitaille l'U-43 (O.L. Hans-Joachim SCHWANTKE) et l'U-106 (K.L. Hermann RASCH), dans la même zone.

(Le U-116 se prépare à ravitailler un U-Boot en carburant)

L'U-116, sur la route du retour vers Lorient est porté disparu, à l'Ouest du Golfe de Gascogne. Son dernier message a été envoyé le 6 octobre 1942 approximativement de la position 45.00N, 31.30W.
L'U-116 devait rejoindre Bordeaux et la 12.U-Flottille le 01 Novembre 1942.
L'U-116, selon certaines sources aurait été coulé par un avion allié. D’autres sources assurent que c'est un accident de plongée, ou une mine...
Au résultat, 56 morts et aucun survivant.


Le U-116 fut le premier U-Boot de type XB construit après la première guerre mondiale.
Bien que conçu comme mouilleur de mines, il fut par la suite utilisé pour le transport de marchandises sur de longues distance. En effet, les mines SMA ayant posée de nombreux problèmes, leur fabrication fut arrêtée et les Type XB transformés en ravitailleur.
Ce sous-marin fut lancé comme submersible océanique. Il pouvait contenir jusqu’à 66 mines SMA et 15 torpilles. Les bateaux de la classe XB étaient spéciaux car ils possédaient seulement deux tubes lance-torpilles, à la poupe. En tant que navires de transport, ils contenaient des conteneurs de fret dans les tubes mouilleurs de mines (ou soudés au-dessus des tubes mouilleurs de mines latéraux), ce qui empêchait leur utilisation pour des mines. Avec 2 710 tonneaux en plongée et à pleine charge (dont 240 tonnes de carburant), ils furent les plus grands sous-marins allemands jamais construits, ce qui les rendaient moins agiles et avec une vitesse d'’immersion plus faible.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u116.htm
http://u-boote.fr/u-116.htm
U796
U-117 (Type XB)
Germania Werft à Kiel
Lancé le 26 Juillet 1941
Mise en service le 25 Octobre 1941
2.U-Flottille, à Wilhelmshaven d'Octobre 1941 à Janvier 1942 (Ausbildungsboot)
1.U-Flottille, à Kiel de Février 1942 à Octobre 1942 (Ausbildungsboot)
11.U-Flottille, à Bergen d'Octobre 1942 à Novembre 1942 (Frontboot)
12.U-Flottille, à Bordeaux de Novembre 1942 au 07 Août 1943 (Frontboot)
Coulé le 7 août 1943.

Kaleun :
K.K. Hans-Werner NEUMANN d'Octobre 1941 au 07 Août 1943

Emblème :


Photos :

Pour hâler l'aussière et la manche de ravitaillement




Vue sur les sillos de mines


Chargement de mines

Succès : 2 endommagés
11 Avril 1943 : S.S. "Matt W Ransom" (cargo à vapeur de 7177 tonnes), carreau DJ 25, par mine déposée pendant la nuit du 10/03/1943 au 11/03/1943 - 33°55'N 07°52'O
25 Avril 1943 : S.S. "Empire Morn" (cargo à vapeur de 7092 tonnes), carreau DJ 25, par mine déposée pendant la nuit du 10/03/1943 au 11/03/1943 - 33°52'N 07°50'O


Patrouilles et anecdotes :
Patrouille 1 :
Le 19 Septembre 1942, départ de Kiel pour mouillage de mines dans le Nord-Ouest de l'Islande.
Retour à Kiel le 5 octobre 1942.
Patrouille 2 (liaison) :
Du 10 Octobre 1942 au 11 Octobre 1942, départ de Kiel, arrivée à Königsberg.
Patrouille 3 :
Le 12 Octobre 1942, départ de Königsberg pour mouillage de mines.
Mouillage de mines près de Reykjavik avant d'effectuer un ravitaillement au Nord-Ouest des Açores. En route, il signale le convoi ON 143. A partir du 08 Novembre 1942, il ravitaille l'U-89, l'U-381, l'U-402, l'U-438 et l'U-454 du groupe "Veilchen". Puis ravitaille l'U-606 et l'U-624 du groupe "Natter" et l'U-753. Tandis que l'U-117 ravitaille l'U-454, le 08 Novembre 1942, un Officier de l'U-117 (Leutnant zur See der Reserve Helmut Schwenzel ) est accidentellement tué.
Arrivée à Lorient le 22 novembre 1942.
Patrouille 4 :
Le 23 Décembre 1942, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord. Entre le 31 Décembre 1942 et le 05 Janvier 1943, il se positionne au Nord des Açores et ravitaille l'U-203 du groupe "Spitz" et l'U-336, l'U-435, l'U-591, l'U-615 et l'U-628 du groupe "Ungestüm".
A partir du 11 Janvier 1943, il ravitaille l'U-123, l'U-662 et l'U-706 en route pour rejoindre le groupe "Jaguar" au Nord-Est de Terre-Neuve. L'U-117 ravitaille également l'U-260 pour retour à la base. Fin Janvier 1943, il ravitaille l'U-662 sur la route du retour vers la France.
Arrivée à Lorient le 17 février 1943.
Patrouille 5 (Liaison) :
Du 07 Mars 1943 au 08 Mars 1943, départ de Lorient, arrivée à Brest.
Patrouille 6 :
Le 31 Mars 1943, départ de Brest pour mouillage de mines devant les côtes du Maroc.
Dans la nuit du 10 au 11 Avril 1943, il mouille soixante six mines SMA devant Fédala (Maroc). Ces mines endommagent deux Liberty ships, un américain le 11 Avril 1943 et un britannique le 25 Avril 1943. L'U-117 fait route vers le Sud des Açores et à partir de mi-Avril 1943, ravitaille l'U-68, l'U-183, l'U-185 et l'U-518 de retour des Caraïbes. Fin Avril 1943, il ravitaille l'U-160, l'U-506, l'U-509 et l'U-516 de retour de Captown. Sur la route du retour, l'U-117 ravitaille l'U-460.
Arrivée à Bordeaux le 13 mai 1943.
Patrouille 7 :
Le 22 Juillet 1943, départ de Bordeaux en compagnie de l'U-459 pour effectuer des ravitaillements en combustible.
L'U-177 emporte également soixante six mines SMA, qu'il doit mouiller dans le port de New-York. Ils sont escortés jusqu'à 180 nautiques du Cap Ortegal par un destroyer. A partir du 24 Juillet 1943, les deux U-Boote opèrent indépendamment.
L'U-117 se dirige vers une zone située à 500 nautiques à l'Ouest des Açores pour ravitailler l'U-66 (K.L. Friedrich MARKWORTH).

L'U-66 est attaqué lors de son transit vers l'U-117 par des avions de l'USS "Card".

(USS.Card)

Son commandant est blessé et quatre hommes sont tués pendant cette attaque. Prévenant le BdU de cette attaque, il demande une assistance d'urgence. Le BdU confirme le rendez-vous avec l'U-117, pour le 07 Août 1943.
Le 07 Août 1943 au matin, les deux U-Boote se rencontrent. L'U-66 reçoit dix tonnes de gas-oil et des provisions. Le I.WO de l'U-117, l'Oblt.z.S. Paul FRERCKS embarque à bord de l'U-66, pour en assumer provisoirement son commandement, accompagné du médecin de l'U-117, le MStA Dr SCHRENK, venu soigner les blessés. Quelques minutes plus tard à 11h54 un "Avenger" de l'U.S.S. "Card" découvre la scène et son pilote Asbury H. SALLENGER attaque l'U-66.

(Grumman TBF Avenger)

Le ravitaillement est stoppé et FREERKS fait plonger le U-66.
Au même moment l’Avenger lance deux grenades sous-marines qui explosent entre les deux U-Boote endommageant le U-117.

(U-66 à gauche, U-117 à droite)

(Le U-117 est touché)

Le U-66 essaye de venir en aide au U-117 mais l’Avenger a lancé une torpille « Fido » (Torpille acoustique MK 24) qui n’atteindra pas son but. Le U-66 plonge en catastrophe.
Le pilote de l’Avenger cercle alors au dessus de l’U-117 et appelle l’USS Card pour assistance. Vingt minutes plus tard, deux Wildcat (Norman HODSON et Ernest E. JACKSON) et deux Avenger (Charles R. STAPLER et R.H. FORNEY) arrivent sur les lieux.

(F4F-4 Wildcat)

Les deux pilotes des Wildcat mitraillent l’U-117 pendant que les deux Avenger lâchent des charges de profondeur et des Fidos.

(Stapler vient de lancer une grenade sous-marine)




(La fin du U-117 depuis le Wildcat de Stapler)
L'U-117 n'en réchappe pas ainsi que 62 victimes ; position 39°42’N 38°21’O.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u117.htm
http://u-boote.fr/u-117.htm
U796
U-118 (Type XB)
Germania Werft à Kiel
Lancé le 23 Septembre 1941
Mise en service le 06 Décembre 1941
4.U-Flottille, à Stettin de Décembre 1941 à Septembre 1942 (Ausbildungsboot)
10.U-Flottille, à Lorient de Septembre 1942 à Octobre 1942 (Frontboot)
12.U-Flottille, à Bordeaux d'Octobre 1942 au 12 Juin 1943 (Frontboot)
Coulé le 12 juin 1943

Kaleun :

K.K. Werner CZYGAN de Décembre 1941 au 12 Juin 1943

Emblèmes :



Page de garde du livre d'or du U-118

Photos :

Les U-118 et U-119 en chantier de construction Krupp



(Cérémonie d'entrée en service le 6 décembre 1941





Succès : 3 + 3 endommagés + 1 corvette
07 Février 1943 : S.S. "Baltonia" (cargo à vapeur de 2013 tonnes du convoi MKS 7), carreau CG 85, par mine déposée le 01 Février 1943 - 35°58'N 05°59'O
07 Février 1943 : S.S. "Mary Slessor" (cargo à vapeur de 5027 tonnes du convoi MKS 7), carreau CG 85, par mine déposée le 01 Février 1943 - 35°58'N 05°59'O
07 Février 1943 : S.S. "Empire Mordred" (cargo à vapeur de 7024 tonnes du convoi MKS 7), carreau CG 85, par mine déposée le 01 Février 1943 - 35°58'N 05°59'O
10 Février 1943 : S.S. "Duero" (cargo à vapeur de 2008 tonnes), carreau CG 85, par mine déposée le 01 Février 1943 - 35°55'N 05°50'O - endommagé
22 Février 1943 : M.V. "Thorsholm" (pétrolier de 9937 tonnes du convoi ON 166), carreau CG 85, par mine déposée le 01 Février 1943 - 15 nautiques du Cap Espartel - endommagé


22 Février 1943 : H.M.S. "Wivern" (destroyer de 1120 tonnes), carreau CG 85, par mine déposée le 01 Février 1943 - près du Cap Espartel - endommagé
23 Février 1943 : H.M.C.S "Weyburn" (corvette de 935 tonnes d'un convoi MKS), carreau CG 85, par mine déposée le 01 Février 1943 - 36°46'N 06°02'O


Patrouilles et anecdotes :
Patrouille 1 :
Le 19 Septembre 1942 départ de Kiel pour opérations de ravitaillement en Atlantique.
L'U-118 signale, le 29 Septembre 1942, un convoi ON à 250 nautiques au Sud de l'Islande. Le groupe "Luchs" se dirige vers lui, mais ne le trouve pas.
L'U-118 se positionne au Nord-Ouest des Açores. A partir du 01 Octobre 1942, il y ravitaille trois U-Boote du groupe "Tiger", l'U-599, l'U-607 et l'U-615 et l'U-410 qui rejoignent le groupe "Wotan".
L'U-118 arrive à Lorient le 16 octobre 1942.
Patrouille 2 :
Le 12 Novembre 1942, départ de Lorient pour opérations de ravitaillement en Atlantique Nord.
Le 24 Novembre 1942, l'U-185 (K.L. August MAUS) est endommagé par un avion allié. CZYGAN se dirige vers lui et l'assiste dans ses réparations. L'U-118 se positionne ensuite au Sud-Est des Açores. A partir du 28 Novembre 1942, il y ravitaille des U-Boote du groupe "Westwall", l' U-86, l'U-91, l'U-92, l'U-155, l'U-519, l'U-564 et l'U-653.
Arrivée à Lorient le 13 décembre 1942.
Patrouille 3 (liaison) :
Du 07 Janvier 1943 au 08 Janvier 1943, départ de Lorient, arrivée à Brest.
Patrouille 4 :
Le 25 Janvier 1943, départ de Brest pour mouillage de mines.
Mouillage de soixantes mines SMA, le 01 Février 1943, à l'Ouest du détroit de Gibraltar. C'est un des plus grand succès d'opération de mouillage de mines opérée par un U-Boot. En effet trois bâtiments sont coulés (3 britanniques), trois autres endommagés (1 espagnol, 1 norvégien et 1 destroyer britannique) et un corvette canadienne est également envoyée par le fond.
Début Février 1943, il se positionne au Sud-Est des Açores. Il y ravitaille l'U-105, l'U-124 (qui reçoit 300 m³ d'huile pour lubrification, 20 m³ de gas-oil, des pistons et une pompe pour son diesel Tribord), l'U-175, l'U-214, l'U-217 et l'U-514 pour retour à la base.
Entre le 12 et le 14 Février 1943, il se trouve au Sud-Ouest de Madère. Il y ravitaille l'U-87, l'U-202, l'U-258, l'U-264 et l'U-558 du groupe"Delphin".
Arrivée à Bordeaux le 26 février 1943.
Patrouille 5 :
Du 25 Mai 1943 au 12 Juin 1943, départ de Bordeaux pour opérations de ravitaillement en Atlantique Nord.
L'U-118 a rendez-vous à l'Ouest des Açores avec l'U-460 qui lui donne son surplus de carburant. L'U-460 fait route vers sa base. Le transfert a été fait aux environs du 09 Juin 1943 à 35° de longitude Ouest, après quoi U-118 fait route pour un secteur situé à l'Ouest-Sud-Ouest des Canaries pour des ravitaillements en combustible.
Le 10 Juin 1943, il rencontre l'U-758 et prend à son bord quelques hommes qui ont été blessés lors d'une attaque d'un appareil de l'U.S.S. "Bogue", le 08 Juin 1943.

(L'USS.Bogue)

L'U-118 fournit du carburant à l'U-758 pour retour à la base.
Le 10 Juin 1943, il ravitaille l'U-510 et probablement l'U-572.

Le 12 Juin 1943, l'U-118 est découvert en surface par un "F4F/Avenger" (Lt R.L. STEARNS) et par un "Wildcat" (Lt R.J. JOHNSON) du VC-9 Sqn USN du CVE U.S.S. "Bogue" (Capt G.E. SHORT). Le "Wildcat" commence un mitraillage de l'U-Boot, tandis que l"Avanger" lui lance des charges de profondeur.





(Le U-118 sous le feu du Wildcat)

L'U-118 plonge puis lorsqu'il refait surface, un nouvel "Avenger" (Lt W.S. FOWLER) et un nouveau "Wildcat" (Lt R.J. TENNANT) sont sur les lieux pour de nouvelles attaques. Les tentatives des canonniers de l'U-118 de se défendre ont été contrecarrées par le mitraillage en rase-mottes des "Widcats".
Sept appareils de l'U.S.S. "Bogue" prennent par à l'attaque de l'U-Boot. Finalement l'U-118 coule après qu'une charge de profondeur, lancée par l"Avanger" du Lt H.E. FRYATT, explose dans un des puits de mines.

(Le U-118 touché par une charge de profondeur)


(photo prise par le Lt Fowler à bord de son Avenger)

FRYATT lance un canot de sauvetage aux survivants qui se trouvent dans l'eau. Quinze hommes sont recueillis par le destroyer U.S.S. "Osmond Ingram", en comptant quelques hommes de l'U-758. 43 hommes disparaissent dont le commandant du U-118.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u118.htm
http://u-boote.fr/u-118.htm
U796
U-119 (Type XB)
Germania Werft à Kiel
Lancé le 06 Janvier 1942
Mise en service le 02 Avril 1942
4.U-Flottille, à Stettin d'Avril 1942 à Janvier 1943 (Ausbildungsboot)
12.U-Flottille, à Bordeaux de Janvier 1943 au 24 Juin 1943 (Frontboot)
Coulé le 24 juin 1943

Kaleuns :

K.L. Alois ZECH d'Avril 1942 à Avril 1943

K.L. Horst-Tessen von KAMEKE d'Avril 1943 au 24 Juin 1943

Emblème :



Photos :

Le petit et le grand U-Boot : U-443 et U-119


Impact sur les caissons de transport constaté au retour le 1er avril 1943




Les dégâts suite à l'attaque du HMCS Assiboine


U-119 au port d'attache - Les sillos de mines

Succès : 1 + 1 endommagé
03 Juin 1943 : M.V. "Halma" (cargo à moteur de 2937 tonnes), carreau BB 75, par mine déposée le 01 Juin 1943 - 44°17'N 62°23'O


28 Juin 1943 : S.S. "John A. Poor" (cargo à vapeur de 7176 tonnes), carreau BB 75, par mine déposée le 01 Juin 1943 - 42°51'N 64°55'O - endommagé


Patrouilles et anecdotes :
Patrouille 1 (liaison) :
Le U-119 est commandé par le K.L. Alois ZECH
Départ de Kiel le 4 août 1942 pour Frederikshavn. Arrivée le 5 août 1942.
Patrouille 2 (liaison) :
Départ de Frederikshavn le 7 août 1942, arrivée à Kiel le 10 août 1942.
Patrouille 3 :
Le 06 Février 1943, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord.
Le 25 Février 1943, il mouille des mines près de Reykjavik. Il n'y a aucun succès à signaler de ce mouillage.
Le 2 mars 1943, le U-119 est localisé et attaqué par le destroyer HMCS.Assiniboine. Le U-119 subit quelques dommages, en particulier la proue en partie déchiquetée.

(HMCS Assiboine)

Entre le 05 et le 23 Mars 1943, il ravitaille au Nord des Açores, l'U-359, l'U-377, l'U-405, l'U-448, l'U-566, l'U-608 et l'U-659 du groupe "Neptun" et l'U-603 et l'U-638 du groupe "Raubgraf" et l'U-616 du groupe "Burggraf".
Arrivée à Bordeaux le 1er avril 1943.

(U-119 : Equipage au retour à Bordeaux le 1er avril 1943)


(U-119 après les réparation de la proue)

Patrouille 4 :
Le U-119 passe sous le commandement du K.L. Horst-Tessen von KAMEKE
Du 25 Avril 1943 au 24 Juin 1943, départ de Bordeaux pour les eaux canadiennes.
Le 29 Avril 1943 à 11h24, il est attaqué par deux "Sunderland", un du Sqn 10 de la R.A.A.F et l'autre du 461 Sqn de la R.A.A.F. Ils lancent des charges de profondeur, mais l'U-119 peut s'échapper sans dommage. Cependant, un membre d’équipage a été tué par balle.

(L'attaque du Sunderland le 29 avril 1943)

Il ravitaille trois U-Boote du groupe "Elbe", l'U-383, l'U-584 et l'U-614 au Nord des Açores.
Le 01 Juin 1943, l'U-119 mouille 66 mines SMA devant le port d'Halifax (Nouvelle Ecosse). C'est le premier mouillage de mines allemandes dans les eaux canadiennes. Le 03 Juin 1943, un bâtiment panaméen, allant de Boston à Halifax, saute sur une de ces mines et coule, sans perte de la vie. Le 28 Juin 1943, c'est un américain qui est endommagé par une des mines mouillées par l'U-119.
Le 23 Juin 1943, l'U-119 est en compagnie de l'U-449 (O.L. Hermann OTTO) qui a été endommagé légèrement le 14 Juin 1943 par un "B-24" du Sqn 120 de la R.A.F. et de l'U-650 (O.L. Ernst von WITZENDORFF).

Ces trois U-Boote font route vers la France et se trouvent dans le Golfe de Gascogne, lorsqu'ils sont repérés par un "Liberator" du Sqn 86, piloté par le F/Lt J. WRIGHT, au Nord-Ouest du Cap Finisterre. L'appareil lâchent des charges de profondeur sur les trois U-Boote qui plongent, seul l'U-650 est endommagé.
Plus tard le même "Liberator" repère de nouveau les U-Boote. Le pilote lance des charges de profondeur après que l'U-119 et l'U-449 aient plongé. Le "Liberator" appelle à la rescousse le sloop H.M.S. "Starling" qui lui lance des charges de profondeur l'obligeant à faire surface, puis l'éperonne et le coule le 24 juin 1943 en position 45°00’N 11°59’W.

(HMS.Starling)

Il n’y aura pas de survivant : 57 morts.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u119.htm
http://u-boote.fr/u-119.htm
U796
U-120 (Type IIB)
Flenderwerft à Lübeck
Lancé le 16 Mars 1940
Mise en service le 20 Avril 1940
L'U-120 était en construction pour la Marine Royale Yougoslave, quand il a été saisi par la Kriegsmarine au début de la guerre.
US-FI, à Neustadt d'Avril 1940 à Juin 1940 (Schulboot)
21.U-Flottille, à Pillau de Juillet 1940 à Mars 1945 (Schulboot)
31.U-Flottille, à Wesemünde de Mars 1945 à Mai 1945 (Ausbildungsboot)
Sabordé, le 02 mai 1945, à Wesermünde.
Renfloué en Octobre 1949, il est ferraillé en Novembre 1950

Kaleuns :

O.L. Ernst BAUER d'Avril 1940 à Novembre 1940

O.L. Wolfgang HEYDA de Novembre 1940 à Mai 1941

O.L. Willy-Roderich KÖRNER de Mai 1941 à Février 1942

O.L. Hans FIEDLER de Février 1942 à Septembre 1942

Lt Alfred RADERMACHER de Septembre 1942 à Mai 1943
O.L. Joachim SAUERBIER de Juillet 1943 à Septembre 1944
O.L. Rolf Rüdiger BENSEL de Septembre 1944 à Mai 1945

Emblème :


Emblème et Ernst Bauer en 1940

Photos :



Le 16 mars 1940 à Lübeck



Succès :
Néant : Uboot d'entrainement.

Patrouilles et anecdotes :
Il n'a jamais été opérationnel. Il a servi dans les flottilles d'entraînement.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u120.htm
http://u-boote.fr/u-120.htm
U796
U-121 (Type IIB)
Flenderwerft à Lübeck
Lancé le 20 Avril 1940
Mise en service le 28 Mai 1940
US-FI, à Neustadt de Mai 1940 à Juin 1940 (Schulboot)
21.U-Flottille, à Pillau de Juillet 1940 à Mai 1945 (Schulboot)
Sabordé le 02 mai 1945 à Wesermünde-Alten Hafen. Renfloué en Décembre 1949, il est ensuite ferraillé.
L'U-121 était en construction pour la Marine Chinoise, quand il a été saisi par la Kriegsmarine au début de la guerre.

Kaleuns :

K.L. Karl-Ernst SCHRŒTER de Mai 1940 à Mars 1941
K.L. Otto HARMS d'Octobre 1940 à Novembre 1940

Oblt. Adalbert Schnee (Knights Cross) du 6 Nov 1940 - 27 Nov 1940

K.L. Freiherr Egon Reiner von SCHLIPPENBACH de Mars 1942 à Juillet 1941
K.L. Gert HETSCHKO de Juillet 1941 à Mars 1942

O.L. Ernst von WITZENDORFF de Mars 1942 à Avril 1942

O.L. Otto WESTPHALEN de Mai 1942 à Février 1943
O.L. Ewald HÜLSENBECK de Février 1943 à Février 1944
O.L. Friedrich HORST de Février 1944 à Mai 1945

Emblème :


Photos :

Juin 1941 à Pillau



Succès
:
Néant

Patrouilles et anecdotes :
Le U-121 n'a jamais été opérationnel. Il a servi dans les flottilles d'entraînement.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u121.htm
http://u-boote.fr/u-121.htm
U796
U-122 (Type IXB)
AG Weser à Brême
Lancé le 30 Décembre 1939
Mise en service le 30 Mars 1940
2.U-Flottille à Wilhelmshaven de Mars 1940 à Juin 1940 (Ausbildungsboot et Frontboot)
Disparu à compter du 21 juin 1940

Kaleun :
K.L. Hans Günther LOOFF de Mars 1940 à Juin 1940

Emblème : Inconnu

Photos :
Pas de photo connue

Succès :
20 Juin 1940 : S.S. "Empire Conveyor" (cargo à vapeur de 5911 tonnes), carreau AM, torpille - 56°16'N 08°10'O
Le naufrage de l"Empire Conveyor" a également été attribué à la 'Luftwaffe'.

Patrouilles et anecdotes :
Patrouille 1 :
Le 16 Mai 1940 départ de Kiel pour transport de matériel pour la Norvège. L'U-122 est un des trois U-Boote mis à la disposition du Groupe d'Armée XXI en Norvège.
Arrivée à Trondheim le 19 mai 1940
Patrouille 2 (liaison) :
Du 21 Mai 1940 au 25 Mai 1940, départ de Trondheim, arrivée à Kiel.
Patrouille 3 :
Le 13 Juin 1940 départ de Kiel pour l'Atlantique. Le 2O Juin 1940, il coule probablement d’une torpille le cargo britannique Empire Conveyor (5911 br). Ce dernier transportait 7.966 T de froment de Montréal à Manchester. La naufrage fit trois morts et 38 survivants.

(Le Farnworth renommé Empire Conveyor en 1940)


Plus aucune nouvelle ne parvient de l'U-122 à partir du 21 Juin 1940, date de sa dernière liaison radio.
48 disparus, pas de survivant.
La position du naufrage de l'U-122 se situe approximativement à 56°00'N 10°30'O, alors qu'il faisait route vers l'Ouest du Cap Finisterre. Depuis des recherches ont été effectuées. En Décembre 1985, la cause de son naufrage a été peut-être découverte. Ce serait une collision sous-marine avec un vapeur britannique le "San Felipe", le 22 Juin 1940 à la position 50°47'N 08°48'O ou par des charges de profondeur lors d'une attaque lancée par le H.M.S. "Arabis" le 23 Juin 1940 à la position 49°21'N 08°47'O ...


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u122.htm
http://u-boote.fr/u-122.htm
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.