Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Les "U-Boote" de la seconde guerre mondiale en photos
Forums Mille-Sabords.com > Mille-Sabords : La Communauté > Articles, revues de jeux, littérature et histoire, photos > Histoire et technique des sous-marins
Pages : 1, 2, 3, 4, 5
Capnemo
Dis moi, à voir les choses évoluer, je me demandais si on ne pouvait avec tout ton matériel envisager de faire un recueil avec une mise en page sympa (c'est un peu mon boulot). en PDF dans un premier temps, donne moi ton avis sur la chose, dans tous les cas merci pour ce boulot d'archive.
U796
Citation (Capnemo @ lundi 20 décembre 2010 à 22:25) *
Dis moi, à voir les choses évoluer, je me demandais si on ne pouvait avec tout ton matériel envisager de faire un recueil avec une mise en page sympa (c'est un peu mon boulot). en PDF dans un premier temps, donne moi ton avis sur la chose, dans tous les cas merci pour ce boulot d'archive.


C'est effectivement une mise en forme que j'envisage de réaliser à terme, une façon d'archiver ces centaines de photos.
Un travail de longue haleine, avec commentaires etc...
Why not.
Capnemo
Je me penche sur une petite maquette, à suivre...
Capnemo
Petite maquette sur la base ***** des archives de U796

Cliquez pour voir le fichier-joint
U796
U-39 (Type IXA)

Emblème(s) : Néant

Photos :

Avant guerre - Exercice de plongée




U-39 et U-41

Succès : Aucune victoire

Le 14 septembre 1939, le U-39 fut le premier U-Boot coulé de la seconde guerre mondiale après une attaque échouée contre le porte-avions britannique HMS Ark Royal (explosion prématurée d'une torpille magnétique).
Coulé au N-O de l'Irlande (position 58.32N, 11.49W) par des charges de profondeur des destroyers HMS Faulknor, Foxhound et Firedrake : 44 survivants (pas de victimes).


Lien : http://www.uboat.net/boats/u39.htm
U796
U-40 (Type IXA)

Emblème(s) :


Photos :

Cérémonie de prise de commandement le 11 février 1939






Préparations avant le départ en mission


U-40 fin de l'été 1939

Succès : Aucune victoire

Coulé le 13 octobre 1939 dans la Manche (position 50.41,6N, 00.15,1E) par une mine : 45 morts et 3 survivants

Lien : http://www.uboat.net/boats/u40.htm
U796
U-41 (Type IXA)

Emblème(s) : Néant

Photos :



U-41 et U-39

Succès :
5 navires de commerce coulés pour 22,815 GRT
2 navires capturés pour 2,073 GRT
1 navire endommagé de 8,096 GRT

Coulé le 5 février 1940 au sud de l'Irlande (position 49.20N, 10.04W) par les charges de profondeur du destroyer britannique HMS Antelope : 49 morts, aucun survivant.

Lien : http://www.uboat.net/boats/u41.htm
U796
U-42 (Type IXA)

Emblème(s) : Néant

Photos :

Le U-42 avant guerre


Le Kptlt Rolf Dau, l'unique pacha du U-42

Succès :
1 navire endommagé de 4,803 GRT

Coulé le 13 octobre 1939 au S-O de l'Irlande (position 49.12N, 16.00W) par les charges de profondeur des destroyers britanniques Imogen et Ilex : 26 morts et 20 survivants.

Lien : http://www.uboat.net/boats/u42.htm
U796
U-43 (Type IXA)

Emblème(s) :


Photos :

Chargement du ravitaillement avant le départ en mission

Les trois pachas du U-43

Le Kptlt. Wilhelm Ambrosius

Le Kptlt Wolfgang Lüth (Knights Cross)

Oblt. Hans-Joachim Schwantke

Succès :
21 navires de commerce coulés pour 117,036 GRT
1 navire endommagé pour 10,350 GRT
1 navire achevé pour 9,131 GRT

Coulé le 30 juillet 1943 au S-O des Açores (position 34.57N, 35.11W) par une torpille "Fido" lancée d'un avion Avenger (porte-avions d'escorte USS Santee) : 55 morts, pas de survivants

Lien : http://www.uboat.net/boats/u43.htm
Capnemo
U-38 manque à l'appel. Pour le reste çà baigne. smile.gif
U796
Citation (Capnemo @ mardi 21 décembre 2010 à 23:23) *
U-38 manque à l'appel. Pour le reste çà baigne. smile.gif


Voir bas de page 2.
Ce n'est pas encore le cas, mais de nombreux U-Boot vont manquer à l'appel.
En effet, une grande partie des U-Boot, notamment à partir de 1943, n'ont pas d'archives photographiques.
A peine commissionnés, ils furent envoyés en patrouille et coulés lors de cette patrouille. Résultat, pas ou peu de photos.
On notera également, que les U-Boot ont intéressés la propagande Nazi entre 39 et 42, à la "grande époque" des Loup Gris : beaucoup de victoires et des As connus et reconnus (Prien, Lüth, Topp etc...).
Par la suite, les fanions de victoires ont disparu des mats, les fanfares d'accueil ont déserté les ports, les photographes et la propagande sont allés cherchés de nouveaux "héros".
Capnemo
OK pour U-38, je l'avais zappé. On fera avec ce que tu as, le propos n'est pas de faire une liste exhaustive. La question est maintenant de savoir si on s'en tient à une structure proche de cette maquette ou si on essaie d'ajouter plus d'infos anecdotiques par U-Boot. question.gif
U796
Citation (Capnemo @ mercredi 22 décembre 2010 à 02:02) *
OK pour U-38, je l'avais zappé. On fera avec ce que tu as, le propos n'est pas de faire une liste exhaustive. La question est maintenant de savoir si on s'en tient à une structure proche de cette maquette ou si on essaie d'ajouter plus d'infos anecdotiques par U-Boot. question.gif

Bonjour
Effectivement, agrémenter les archives photos de commentaires et d'anecdotes historiques serait l'idéal. Mais cela va nécessiter beaucoup plus de temps. J'ai des archives photos sur plus de 600 U-Boot.....
Capnemo
Ah quand même! 600 c'est peut être beaucoup, reste à déterminer les critères de sélection. Les plus significatifs?
J'aime bien l'idée de mixage d’anecdotes.

D'autre part il faut aussi envisager maintenant si ce travail doit se faire en HD (possibilité d'impression classique>200dpi) ou Basse Définition (72dpi) qualité web, il est tj possible de descendre dans la résolution mais pas de monter.
Pour moi cela ne change rien quant à la mise en page, je tiens aussi à préciser que ma démarche n'a rien de commerciale.
Capnemo
Il ne neige pas, mais il pleut des cordes depuis trois jours alors çà me laisse le temps.

Cliquez pour voir le fichier-joint


Cliquez pour voir le fichier-joint



Couverture
Cliquez pour voir le fichier-joint



Pour le titre c'est vingt comme cent, c'est à voir.
U796
U-44 (Type IXA)

Embléme(s) :


Photos :

Dans les glaces du port




Le Kaleun Ludwig Mathes

Succès :
8 navires de commerce coulés pour 30,885 GRT

Le U-44 est coulé par une mine (champ de mines n° 7) vraisemblablement le 13 mars 1940 : 47 morts, aucun survivants.

Lien : http://www.uboat.net/boats/u44.htm
U796
U-45 (Type VIIB)

Emblème(s) : Néant

Photos :
Photos de la cérémonie d'entrée en service aux ordres du Kptlt. Alexander Gelhaar le 25 juin 1938










Période des essais en mer avril 1938





Succès :
2 navires de commerce coulés pour 19,313 GRT

Coulé le 14 octobre 1939 au S-O de l'Irlande (position 50.58N, 12.57W) par les charges de profondeur des destroyers Inglefield, Ivanhoe et Intrepid : 38 morts, aucun survivant.

Lien : http://www.uboat.net/boats/u45.htm
U796
U-46 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :

Mise en peinture de l'emblème de la 7e Flottille



U-46 - Le 6 septembre 1940 à Lorient, retour de la 7ième patrouille tous pavillons de victoire déployés pour la Ritter Cross de l'Oblt.z.S. Endrass


Arrivée en Norvège


U-46 et U-47 en 1939




A St Nazaire

Succès :
20 navires de commerce coulés pour 85,792 GRT
2 batiment de guerre auxiliaires coulés pour 35,284 GRT
4 navires de commerce endommagés pour 25,491 GRT
1 navire de commerce achevé de 2,080 GRT

Anecdotes :
Le 13 avril 1940
Pendant la bataille autour de Narvik, le U-46 fut grenadé et sévèrement endommagé par les destroyers britanniques d'escorte du HMS Warspite.
Le 3 août 1940
Le SM britannique Triad revenant de patrouille de Fedjeosen (Nord Bergen) tombe sur le U-46 d'Endrass. Ne pouvant engager le combat, le Triad fait surface et engage le U-46 au canon de 102 mm vers 22h30. Endrass plonge poursuivi par le Triad qui perd le contact. Le Triad sera coulé 6 semaines plus tard.
Le 25 octobre 1940
3 avions type Hudson de 228ème RAF Squadron ont attaqué le U-46 tuant un des matelots. [Matrosengefreiter Plaep]
Le 8 juin 1941
Le tanker britannique Ensis torpillé par l'U-46 endommage en coulant le kiosque et le périscope du U-Boot. Le U-46 est obligé d'interrompre sa patrouille pour réparer.


Endommagé à Neustadt en octobre 1943. Sabordé le 4 mai 1945 en baie de Kupfermühlen (position 54.50N, 09.29E)

Lien : http://www.uboat.net/boats/u46.htm
Exorciste de Strasbourg
Au risque de me répéter, merci U796.
U796
Citation (Exorciste de Strasbourg @ vendredi 24 décembre 2010 à 17:30) *
Au risque de me répéter, merci U796.

De rien.
Joyeux Noël
U796
U-47 (Type VIIB)

Emblème(s) :

Emblème temporaire : Chamberlain le 8 octobre 1939

L'insigne mythique du "taureau de Scapa Flow" qui sera repris ensuite par la 7e Flottille.

Photos :

Au chantier Germania Krupp à Kiel




Le 8 octobre 1939 à Kiel et l'emblème "Chamberlain"


Pendant l'été 1939




Retour de Scapa Flow le 17 octobre 1939


Le 5 juillet 1940









Portrait : Günther Prien

http://mapage.noos.fr/sub-scope/artcaprien.htm

Le 17 Décembre 1938 Günther Prien obtient son premier commandement: le U-47, un tout nouveau type VIIB. C'est alors le plus jeune officier auquel on confit l'un des fleurons de la désormais célèbre Kriegsmarine. En Février 1939 et à l'âge de 31 ans il est promu Lieutenant de Vaisseau. Quelques mois plus tard, en Octobre, il entrait brutalement dans la légende en réussissant pénétrer à l'intérieur de Scapa Flow et couler le cuirassé HMS Royal Oak.

Lui et l'équipage du U-47 furent accueillis au retour comme des héros et envoyés à Berlin pour y rencontrer le Führer.

Plus tard, Prien dût se rendre à plusieurs rassemblements et répondre aux interviews de la presse allemande et étrangère. Il fut reçu comme une véritable star du cinéma.

Comme la majorité des capitaines, Prien était gêné par tous ces égards mais l'Allemagne manquait de héros, et les sous-mariniers étaient parfaits pour ce rôle.
Il disparait en mer avec son bâtiment le 7 mars 1941. Le "Taureau de Scapa Flow" totalisait alors 31 victoires. L'emblème de son sous-marin, un taureau, deviendra celui de la 7ème Flottille à laquelle il était rattaché. Le naufrage de l'U-47 fut crédité à tort au HMS Wolverine. En effet cinquante ans après, l'amirauté britanique a conclu que les journaux de bord du Wolverine et de l'U-A étaient identiques. Or l'U-A fut gravement endommagé, et cette attaque fut prise pour celle de Prien.
Aussi sa mort reste encore mystérieuse. Kretschmer, qui se trouvait sur place, fut interrogé à ce sujet. A son avis, le U-47 a été détruit par une de ses propres torpilles. Une torpille défectueuse aurait pris une trajectoire circulaire et serait ainsi revenu sur le U-Boot le coulant.
Ce type d'accident était connu puisque déjà à l'entraînement des sous-marins avaient été endommagés de cette manière. Tous les commandants s'en méfiaient et les hydrophonistes devaient rester à l'écoute en permanence pour s'assurer que les torpilles gardaient une trajectoire rectiligne. Dans le cas contraire il fallait effectuer une plongée rapide à plus de cinquante mètres pour être sûr d'éviter la collision.



Succès :
30 navires de commerce coulés pour 162,769 GRT
1 batiment de guerre coulé de 29,150 tons
8 navires de commerce endommagés pour 62,751 GRT

Disparu le 7 mars 1941 dans l'Atlantique Nord (Rockall Banks) approximativement en 60.00N/19.00W : 45 morts, aucun survivants

Lien : http://www.uboat.net/boats/u47.htm
U796
U-48 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :

Chargement des vivres


Chargement des torpilles


U-48 - Calculateur de tir ''décoré'' au retour de la neuvième patrouille en sept 1940


U-48 - Avec ses bouées trophés






U-48 - Avec le nom de ses victimes peints sur le kiosque le 25 oct 1939


U-48 - A kiel pendant l'hiver 39-40


U-48 - 157 000 tonneaux



Succès :
51 navires de commerce coulés pour 306,875 GRT
1 batiment de guerre de 1,060 tons
3 navire endommagés pour 20,480 GRT

Sabordé le 3 mai 1945 à Neustadt

Le U-48 est le U-Boot ayant coulé le plus de bâtiments et avoir eu le plus fort tonnage envoyé par le fond.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u48.htm
http://www.u-boote.fr/u-48.htm
U796
U-49 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :

U-49 - Cérémonie de prise de commandement le 12 aout 1939


U-49, U-Flottille Wegener


le KvKpt. Kurt von Gossler, Pacha du U-49

Succès :
1 navire de commerce coulé de 4,258 GRT

Anecdotes :
Le 16 novembre 1939 deux destroyers britanniques, le HMS Echo et HMS Wanderer prennent en chasse le U-49. Le U-49 plonge à 170 mètres et s'échappe. Le U-49 est ainsi le SM ayant plongé le plus profond avant de réussir à s'échapper

Coulé le 15 avril 1940 par les charges de profondeur des destroyers H.M.S. "Fearless" et H.M.S. "Brazen" (position 68.53N, 16.59E) : 1 mort, 41 survivants

Liens :
http://www.u-boote.fr/u-49.htm
http://www.uboat.net/boats/u49.htm
U796
U-50 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :

U-50 - Wilhelmshaven le 2 mars 1940 - les récipiendaires de la Croix de Fer


U-50 - Deux décorés de la Croix de Fer le 2 mars 1940 à Wilhelmshaven




L'emblème sur le calot

Succès :
4 navires de commerce coulés pour 16,089 GRT

Probablement coulé par une mine (champ de mines britannique n° 7) le 6 avril 1940 en Mer du Nord (nord de Terschelling) en position 51.14N, 05.07E : 44 morts, aucun survivant.

Liens :
http://u-boote.fr/u-50.htm
http://www.uboat.net/boats/u50.htm
U796
U-51 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :



Cérémonie d'entrée en service le 6 août 1938



Succès :
22 Janvier 1940 : M.V. "Gothia" (1640 tonnes)
29 Janvier 1940 : S.S. "Eika" (4503 tonnes)
25 Juin 1940 : S.S. "Windsorwood" (5395 tonnes)
25 Juin 1940 : S.S. "Saranac" (12049 tonnes)
29 Juin 1940 : S.S. "Edgehill" (4724 tonnes)
15 Août 1940 : M.V. "Sylvafield" (5709 tonnes)

Anecdotes :
Du 17 Janvier 1940 au 08 Février 1940, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. Le 22 janvier 1940, coule un suédois à l'Ouest de Saint Kilda (Ecosse) et le 29 janvier 1940, un norvégien, au Sud du Fastnet. Il recueille deux survivants de ce dernier. Mais des problèmes de lance-torpilles l'oblige à faire route vers l'Allemagne. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 11 Mars 1940 au 22 Avril 1940, départ pour les côtes norvégiennes. Il opère d'abord à Narvik puis ensuite à Trondheim. A partir du 06 Avril 1940, retourne à Narvik, dans le Vest Fjord. Il prend part à l'Opération "Hartmut" avec le groupe n°1 de U-Boote. Le 13 Avril 1940, attaque sans succès un destroyer britannique (problèmes de torpilles). Le 19 Avril 1940, attaque le croiseur anti-aérien H.M.S. "Cairo", devant Namsos, sans aucun succès. Arrivée à Kiel.
Du 06 Juin 1940 au 05 Juillet 1940, départ de Kiel pour prendre part à une "meute", au Nord-Ouest du Cap Finisterre. Il forme avec huit autres U-Boote, une ligne de patrouille à la recherche du convoi HX 48. Le groupe est commandé par Günther PRIEN. La meute est composée de l'U-25 (K.K. Victor SCHÜTZE), U-28 (K.L. Günter KUHNKE), U-30 K.L. Fritz-Julius LEMP), U-32 (O.L. Hans JENISCH), U-38 (K.L. Heinrich LIEBE), U-47 (K.K. Günther PRIEN), U-51 (K.L. Dietrich KNORR), U-52 (K.L. Otto SALMAN) et l'U-65 (K.L. Joachim HOPPE). Aucun contact n'a lieu. Le groupe se disperse. L'U-51 fait route vers le Sud-Ouest de l'Irlande. Le 20 Juin 1940, signale qu'il attaque le convoi HGF 34, à l'Ouest du Golfe de Gascogne. Le 25 Juin 1940, coule un bâtiment et un pétrolier britanniques, au Sud-Ouest du Fastnet. Le 29 Juin 1940, envoie par le fond un autre britannique, au Sud des Western Approaches. Ce bâtiment réquisitionné par la Royal Navy, sert de leurre pour attirer les U-Boote. Retour à Kiel.
Du 09 Août 1940 au 20 Août 1940, départ de Kiel pour le Golfe de Gascogne. Le 15 Août 1940, envoie par le fond un pétrolier britannique, un traînard du convoi HX 62, au Sud-Ouest de Rockall. L'U-51 est attaqué et sérieusement endommagé, le 16 Août 1940, par un "Sunderland" du 210 Sqd (F/O E.R. BAKER).

En route vers Lorient, l'U-51 en surface est torpillé par un sous-marin mouilleur de mines britannique, à l'Ouest-Sud-Ouest de Lorient, le matin du 20 Août 1940 (43 morts, pas de survivant).

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u51.htm
U796
U-52 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :

U-52 - un type VIIB


U-52 - U-57 et U-56


Equipage en 1941


Région de Mémel pendant l'été 1941


Observation depuis le kiosque


Kiosque et emblème


Eté 1942


Le 10 octobre 1942

Succès :
19 Juin 1940 : S.S. "Monarch" (824 tonnes)
19 Juin 1940 : S.S. "Ville de Namur" (7463 tonnes)
21 Juin 1940 : S.S. "Hilda" (1144 tonnes)
14 Juillet 1940 : S.S. "Thetis A" (4111 tonnes)
04 Août 1940 : S.S. "King Alfred" (5272 tonnes)
04 Août 1940 : S.S. "Gogovale" (4586 tonnes)
04 Août 1940 : S.S. "Geraldine Mary" (7244 tonnes)
02 Décembre 1940 : S.S."Tasso" (1586 tonnes)
02 Décembre 1940 : S.S."Goodleigh" (5448 tonnes)
02 Décembre 1940 : S.S."Dunsley" (3862 tonnes) endommagé
04 Février 1941 : S.S. "Ringhorn" (1298 tonnes)
10 Février 1941 : S.S. "Canford Chine" (3364 tonnes)
10 Avril 1941 : S.S. "Saleier" (6563 tonnes)
14 Avril 1941 : S.S. "Ville de Liège" (7430 tonnes)

Patrouilles et anecdotes :
Du 19 Août 1939 au 17 Septembre 1939, départ de Kiel pour le Golfe de Gascogne avec la 7.U-Flottille. Il patrouille, au Nord-Nord-Est des Açores. Le 07 Septembre 1939, il fait parti des U-Boote rappelés à leurs bases pour préparation à des opérations dans l'Atlantique. Le 08 Septembre 1939, sur la route du retour, signale qu'il a attaqué un bâtiment, au Sud-Ouest de l'Irlande et qu'un problème de torpille est apparu. Retour à Kiel.
Du 27 Février 1940 au 04 Avril 1940, départ d'Héligoland, pour les côtes norvégiennes. Patrouille devant Bergen, puis dans la zone des Shetlands et des Orcades. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 07 Avril 1940 au 29 Avril 1940, prend par à l'Opération "Hartmut". L'U-52 reçoit l'ordre de rejoindre le groupe n°5 de U-Boote, au Nord-Est des Shetlands. Le 10 Avril 1940, le groupe se dirige vers Narvik. L'U-52 fait ensuite route vers le Vest Fjord, puis vers le Romdsal Fjord et termine par une patrouille à l'Ouest des Orcades. Retour à Kiel.
Du 08 Juin 1940 au 21 Juillet 1940, départ pour le Sud-Ouest de l'Irlande, puis l'Ouest de la Manche. Il coule, le 19 Juin 1940, un britannique à l'Ouest-Sud-Ouest de Lorient et un belge à l'Ouest de La Rochelle. Dans la même zone, coule un finnois, le 21 Juin 1940. L'U-52 arrive à Vigo, le 02 Juillet 1940, se ravitaille auprès du "Max Albrecht". Sa patrouille continue et le 14 Juillet 1940 coule un grec, à l'Ouest-Sud-Ouest des Scillies. Problèmes de moteurs. Arrivée à Lorient pour réparations.
Du 27 Juillet 1940 au 13 Août 1940, départ de Lorient pour l'Ouest des îles britanniques. Il attaque le convoi HX 60, à l'Ouest-Sud-Ouest de Rockall, le 04 Août 1940 et lui coule trois bâtiments britanniques. Il est endommagé sérieusement par des charges de profondeur lancées par l'escorte du convoi. Arrivée à Kiel pour réparations.
Du 07 Novembre 1940 au 28 Décembre 1940, départ de Kiel pour l'Ouest des îles britanniques. Le 01 Décembre 1940, l'U-101 (K.L. Ernst MENGERSEN) signale le convoi HX 90, à 500 miles à l'Ouest de l'Irlande. Mais les U-Boote n'ont pas le temps d'arriver sur zone et la poursuite est annulée. Le 02 Décembre 1940, l'U-52 envoie par le fond deux britanniques, au Sud-Ouest de Rockall. Il torpille et endommage un autre britannique, le même jour. Il continue sa patrouille dans le Nord de la Manche. Arrivée à Lorient.
Du 22 Janvier 1941 au 24 Février 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique, à l'Ouest et au Sud-Ouest de la Manche. Le 04 Février 1941, coule un norvégien, à l'Ouest-Sud-Ouest de Rockall et le 10 Février 1941, un britannique, un traînard du convoi OG 52, au Sud-Sud-Ouest de Rockall. Il finit sa patrouille au Dud de l'Islande. Retour à Lorient.
Du 22 Mars 1941 au 23 Mars 1941, départ de Lorient, arrivée à Lorient.
Du 27 Mars 1941 au 31 Mars 1941, départ de Lorient, arrivée à Lorient.
Du 03 Avril 1941 au 01 Mai 1941, départ pour l'Atlantique d'abord pour l'Ouest de l'Irlande, puis pour le Sud-Ouest de l'Islande. Le 10 Avril 1941, coule un hollandais du convoi OB 306, au Sud-Ouest de Reykjavik et le 14 Avril 1941, un belge dans la même zone. Arrivée à Kiel.

Désarmé en Octobre 1943 à Dantzig.
Il appartient à la 3.ULD (U-Lehrdivision), à Neustadt jusqu'à son sabordage le 03 Mai 1945.
Féraillé en 1946/1947.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u52.htm
pascal4541
Merci infiniment
U796
Salut

De rien et bonne année wink.gif
U796
U-53 (Type VIIB)

Emblème(s) :


Photos :

U-53 - Lancement dans les chantiers navals F. Krupp Germaniawerft AG à Kiel-Gaarden le 6 mai 1939


Canon de 105 mm


Vue générale

Succès :
15 Septembre 1939 : M.V. "Cheyenne" (8825 tonnes) endommagé
17 Septembre 1939 : S.S. "Kafiristan" (5193 tonnes)
11 Février 1940 : M.V. "Snestad" (4114 tonnes)
11 Février 1940 : M.V. "Imperial Transport" (8022 tonnes) endommagé
12 Février 1940 : S.S. "Dalarö" (2927 tonnes)
13 Février 1940 : S.S. "Norna" (1022 tonnes)
14 Février 1940 : S.S. "Martin Goldschmidt" (2095 tonnes)
18 Février 1940 : S.S. "Banderas" (2140 tonnes)

Patrouilles et anecdotes :
Du 29 Août 1939 au 30 Septembre 1939, départ de Wilhelmshaven, avec le commandant de la Flottille "Wegener" (K.K. Ernst SOBE) à son bord. Prend position à l'Ouest de l'Irlande, puis ensuite fait route vers le Sud. Le 15 Septembre 1939, endommage sérieusement un pétrolier britannique, à l'Ouest-Sud-Ouest de l'Irlande. Le pétrolier est coulé le même jour par un destroyer britannique. Le 17 Septembre 1939, coule un bâtiment britannique, au canon et à la torpille. Il tente d'aider les survivants, lorsque quatre "Sworfdish" du H.M.S. "Courageous" (Coulé par l'U-29 le même jour), l'attaquent aux canons et avec des bombes. L'U-53 est obligé de plonger. Deux destroyers de l'escorte, le H.M.S. "Inglefield" et le H.M.S. "Intrepid" partent à sa recherche. Arrivée à Kiel.
Du 21 Octobre 1939 au 30 Novembre 1939, départ de Kiel pour la Méditerranée avec l'U-25 (K.K. Victor SCHÜTZE) et l'U-26 (K.K. Klaus EWERTH). L'U-25 et l'U-53 attendent au Sud-Ouest de l'Irlande, l'U-26 qui est le premier U-Boot à mouiller des mines à Gibraltar. Ensuite, ils doivent entrer en Méditerranée. L'U-53 attend comme prévu l'U-26. Puis l'U-53 reçoit l'ordre de faire route vers le Sud. Le 17 Novembre 1939 signale un convoi au large de Lisbonne. Il se lance à sa poursuite et donne sa position. Fin de l'opération, trois jours plus tard, sans aucun succès. L'U-53 revient à sa base pour se ravitailler.
Du 02 Février 1940 au 23 Février 1940, départ de Wilhelmshaven vers le Nord-Ouest de l'Espagne. Sur la route, coule le 11 Février 1940, un norvégien et torpille et endommage un pétrolier britannique. Le 12 Février 1940, envoie par le fond un suédois au Sud-Est de Rockall et un autre le 13 Février 1940. Le 14 Février 1940, coule un danois. Ces deux derniers bâtiments dans la même zone de Rockall. Le 17 Février 1940, l'U-53 signale les convois 10 RS et 65 KS. Le 18 Février 1940, coule un espagnol. Il attaque également quelques heures plus tard un bâtiment du convoi 10 RS, mais sa torpille explose prématurément. Il est localisé au Sud des Féroé par un destroyer britannique qui lui lance des charges de profondeur.

Coulé le 24 Février 1940 par les charges de profondeur du destroyer H.M.S. "Gurkha" (Cdr A. W. Buzzard) dans l'Atlantique Nord, Ouest des Shetlands - 60°32'N 06°14'O -

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u53.htm
Capnemo
Merci U-796 pour cette merveilleuse documentation historique et je sais le boulot que cela donne.
U796
U-54 (Type VIIB)

Emblème(s): Inconnu

Photos : Néant (disparu lors de sa première patrouille)

Succès : Néant

Patrouilles et anecdotes :
Du 12 Février 1940 au 14 Février 1940, départ de Kiel pour l'Ouest de l'Espagne. L'U-54 est porté disparu entre le 13 et le 14 Février 1940.
Il est possible qu'il ait touché une mine dans le champs de mines britannique n°4 ou n°6 en Mer du Nord - 55°N 05°E - 41 victimes, aucun survivant

Lien :
http://www.uboat.net/boats/u54.htm
U796
U-55 (Type VIIB)

Emblème (s) : Inconnu

Photos : Néant (coulé lors de sa première patrouille)

Succès :
19 Janvier 1940 : S.S. "Foxen" (1304 tonnes)
19 Janvier 1940 : S.S. "Telnes" (1694 tonnes)
21 Janvier 1940 : S.S. "Segovia" (1387 tonnes)
30 Janvier 1940 : M.V. "Vaclite" (5026 tonnes)
30 Janvier 1940 : S.S. "Keramiai" (5085 tonnes)

Patrouilles et anecdotes :
Du 16 Janvier 1940 au 30 Janvier 1940, départ d'Héligoland pour le Sud de l'Irlande. Le 19 Janvier 1940, coule probablement un suédois, à l'Est des Orcades et envoie par le fond, au Nord-Ouest des Orcades un norvégien. Le 21 Janvier 1940, coule un norvégien en Mer du Nord. Le 30 Janvier 1940, attaque le convoi OA 80G à l'Ouest d'Ouessant. Il coule un pétrolier britannique et un grec. L'U-55 est localisé et attaqué par le H.M.S. "Whitshed" et le H.M.S. "Fowey". Fortement endommagé, l'U-55 fait surface avec ses batteries déchargées. Il est bombardé par un "Sunderland". Les deux destroyers ouvrent le feu sur l'U-55. Ce dernier est sabordé.
Coulé le 30 janvier 1940 au S-O des Scillies (48.37N, 07.48W) : 1 victime (le commandant) et 41 survivants

Lien :
http://www.uboat.net/boats/u55.htm
U796
U-56 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos :

U-56 - U57 - U-58 - U-59 - Devant le voilier école ''Deutschland'' - Flottille Emsmann









Succès :
02 Décembre 1939 : S.S. "Eskdene" (3829 tonnes) endommagé
02 Décembre 1939 : S.S. "Rudolf" (2119 tonnes)
08 Janvier 1940 : S.S. "Onto" (1333 tonnes) par mine déposée pendant la patrouille du 27/12/1939 au 11/01/1940
04 Août 1940 : S.S. "Boma" (5408 tonnes)
10 Août 1940 : H.M.S. "Transylvania" (16923 tonnes)

Patrouilles et anecdotes :
Du 25 Août 1939 au 09 Septembre 1939, départ de Wilhelmshaven pour la Mer du Nord. Le 03 Septembre 1939, déclaration de la 2ème guerre mondiale, il y a cinq U-Boote dont l'U-56, au Sud-Ouest de la Norvège. Arrivée à Kiel.
Du 12 Septembre 1939 au 19 Septembre 1939, départ de Kiel, arrivée à Kiel.
Du 23 Octobre 1939 au 13 Novembre 1939, départ de Kiel pour les Orcades. Le 30 Octobre 1939 attaque le H.M.S. "Nelson" à 45 miles au Nord du Cap Wrath (Ecosse). Les trois torpilles explosent après le but. Retour à Kiel.
Du 27 Novembre 1939 au 05 Décembre 1939, départ de Kiel pour les côtes d'Ecosse. Le 02 Décembre 1939, se positionne à l'Est de Bell Rock (Ecosse). Il torpille et endommage un britannique et coule un suédois. Le bâtiment endommagé sera coulé, le 08 Avril 1941, par l'U-107 (K.K. Günter HESSLER), au Sud-Est des Açores. Retour à Kiel.
Du 27 Décembre 1939 au 11 Janvier 1940, départ de Kiel pour mouillage de mines sur la côte Est de l'Angleterre. Le 08 Janvier 1940, pose de mines à Cross Sand, Great Yarmouth. Un finnois coulera, le 23 Janvier 1940, à cause de ces mines. Retour à Kiel.
Du 27 Janvier 1940 au 13 Février 1940, départ de Kiel pour les Shetlands. Aucun succès. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 04 Mars 1940 au 05 Mars 1940, départ de Wilhelmshaven, arrivée à Wilhelmshaven.
Du 14 Mars 1940 au 20 Mars 1940, départ de Wilhelmshaven pour rechercher les sous-marins français et britanniques opérant à l'Ouest de "Skagerrak". Retour à Wilhelmshaven.
Du 04 Avril 1940 au 26 Avril 1940, départ de Wilhelmshaven pour prendre part à l'Opération "Hartmut". Il rejoint le groupe n°3 de U-Boote qui opère devant Bergen. Le 09 Avril 1940, le groupe se trouve à l'Ouest des Shetlands. Il entre, avec quatre autres U-Boote du groupe N°3, dans le port de Bergen pour ravitaillement, pendant la nuit du 14 au 15 Avril 1940. Ensuite, avec l'U-60 (K.L. Georg SCHEWE) et l'U-62 (K.L. Hans-Bernhard MICHALOWSKI), vont dans le Folda Fjord pour s'opposer aux débarquements britanniques. Retour à Kiel.
Du 21 Mai 1940 au 14 Juin 1940, départ pour les Orcades. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 29 Juin 1940 au 22 Juillet 1940, départ pour le Nord de la Manche. Arrivée à Lorient pour ravitaillement.
Du 25 Juillet 1940 au 14 Août 1940, départ de Lorient pour l'Ecosse, puis l'Irlande. A partir du 04 Août 1940, attaque le convoi OB 193, au Nord-Ouest de "Malin Head" (Irlande) et lui coule un bâtiment britannique. Le 10 Août 1940, envoie par le fond un navire marchand armé britannique. Arrivée à Lorient pour ravitaillement.
Du 19 Août 1940 au 15 Septembre 1940, départ de Lorient pour patrouille. Arrivée à Kiel.
Novembre 1940 sert à l'entraînement des équipages de la 24.U-Flottille à Dantzig et en Janvier 1941 à la 22.U-Flottille à Gotenhafen.
Sert de bateau école à Gothenhafen jusqu'à Juin 1944, puis à la 19.U-Flottille à Pillau.
Le 27 Février 1945 arrive à Kiel.
Le 28 Avril 1945 est désarmé.

Le 3 Mai 1945 est sabordé. - 54°19'N 10°10'E -

Lien :
http://www.uboat.net/boats/u56.htm
U796
U-57 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos :

Avant guerre




U-57 - Mise à l'eau de la coque à Kiel le 3 sept 1939


U-52 - U-57 et U-56



Succès :
14 + 2 endommagés -
17 Novembre 1939 : S.S. "Kaunas" (1566 tonnes)
19 Novembre 1939 : S.S. "Stanbrook" (1383 tonnes)
13 Décembre 1939 : S.S. "Mina" (1173 tonnes)
20 Janvier 1940 : S.S. "Miranda" (1328 tonnes)
26 Janvier 1940 : S.S. "Durham Castle" (8240 tonnes) par mine déposée pendant la patrouille du 16/01/1940 au 25/01/1940
14 Février 1940 : M.V. "Gretafield" (10191 tonnes)
21 Février 1940 : S.S. "Loch Maddy" (4996 tonnes) endommagé
21 Mars 1940 : S.S. "Svinta" (1297 tonnes)
25 Mars 1940 : M.V. "Daghestan" (5742 tonnes)
17 Juillet 1940 : S.S. "O A Brodin" (1960 tonnes)
17 Juillet 1940 : S.S. "Manipur" (8652 tonnes)
03 Août 1940 : S.S. "Atos" (2161 tonnes)
24 Août 1940 : S.S. "Saint Dunstan" (5681 tonnes)
24 Août 1940 : S.S. "Cumberland" (10939 tonnes)
24 Août 1940 : S.S. "Havildar" (5407 tonnes) endommagé
25 Août 1940 : M.V. "Pecten" (7468 tonnes)

Patrouilles et anecdotes :
Du 25 Août 1939 au 02 Septembre 1939, départ de Memel pour le Mer Baltique, retour à Memel.
Du 03 Septembre 1939 au 18 Septembre 1939, patrouille en Mer du Nord. Arrivée à Kiel.
Du 25 Octobre 1939 au 05 Novembre 1939, départ pour les Orcades, pour opérations contre les forces navales britanniques. Retour à Kiel.
Du 12 Novembre 1939 au 23 Novembre 1939, départ pour la Mer du Nord. Le 17 Novembre 1939, coule un lithuanien, à l'Ouest-Nord-Ouest du bateau-phare de North Hinder. Le 19 Novembre 1939, coule dans la même zone, un britannique. Arrivée à Kiel.
Du 05 Décembre 1939 au 05 Décembre 1939, départ de Kiel, arrivée à Wilhelmshaven.
Du 07 Décembre 1939 au 16 Décembre 1939; départ pour les côtes Est de l'Angleterre. Le 13 Décembre 1939, envoie par le fond un soviétique, près de Cross Sand. Arrivée à Kiel.
Du 16 Janvier 1940 au 25 Janvier 1940, départ de Kiel pour mouillage de mines. Le 20 Janvier 1940, coule un norvégien, à l'Est des Orcades. Il mouille des mines devant Invergordon (Ecosse), le 22 Janvier 1940. Le 28 Janvier 1940, un britannique saute sur une mine posée par l'U-57, à Cromarty (Nord-Est de l'Ecosse). Retour à Wilhelmshaven.
Du 08 février 1940 au 25 Février 1940, départ de Bergen puis les Shetlands pour opérations contre les forces navales britanniques. Le 14 Février 1940, coule un britannique, traînard du convoi HX 18, à l'Ouest de John O'Groats (Ecosse). Le 21 Février 1940, torpille et endommage un autre britannique du convoi HX 19, à l'Est de Copinsay, Orcades. Le bâtiment est abandonné par son équipage et il est coulé quelques heures plus tard par l'U-23. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 14 Mars 1940 au 29 Mars 1940, patrouille à l'Est de Pentland Firth (Ecosse). Le 21 Mars 1940, coule un norvégien à l'Est de Copinsay. Ce bâtiment avait été endommagé par un avion de la Luftwaffe. Le 25 Mars 1940, envoie par le fond un pétrolier britannique, également endommagé par avion. Retour à Wilhelmshaven.
Du 04 Avril 1940 au 07 Mai 1940, départ de Kiel pour prendre par à l'Opération "Hartmut". Il participe à partir du 09 Mai 1940, à la protection des troupes de débarquement. L'U-57 rejoint le groupe n°6 de U-Boote et opère dans le Pentland Firth, puis à l'Est des Orcades. Ensuite il fait mouvement vers les Shetlands. Il se ravitaille auprès d'un bâtiment allemand à Bergen, dans la nuit du 16 au 17 Avril 1940. Il fait route ensuite vers l'Est de Pentland Firth et l'Est des Orcades. Arrivée à Kiel.
Du 11 Juillet 1940 au 20 Juillet 1940, départ de Bergen pour la Manche. Le 17 Juillet 1940, coule un suédois à l'Ouest de Mull Head (Orcades) et un britannique du convoi HX 55 au Nord-Nord-Ouest de Cape Wrath (Orcades). Retour à Bergen.
Du 22 Juillet 1940 au 07 Août 1940, départ de Bergen pour The Minch. Le 03 Août 1940, coule un suédois à l'Ouest des Hébrides. Arrivée à Lorient.
Du 14 Août 1940 au 01 Septembre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest de l'Ecosse. Le 24 Août 1940, attaque le convoi OB 202, au Nord de Malin Head (Irlande). Il lui coule deux britanniques et torpille et en endommage un autre. Le 25 Août 1940, envoie par le fond un pétrolier britannique, traînard du convoi HX 65, au Sud-Sud-Ouest de Barra Head (Ecosse). Arrivée à Bergen.

Le 3 Septembre 1940 à 00h15 collision avec le S.S. "Rona", un bâtiment norvégien dans le Canal de Kiel à Brunsbüttel à 200 mètres du Sud du môle - 53°53'N 09°09'E - 6 victimes et 19 rescapés
Renfloué le 09 Septembre 1940 et transféré à Kiel. Désarmé le 16 Septembre 1940. Réparé aux Chantiers Deutsche Werke à Kiel.
Réarmé à Kiel. Sert à l'entraînement des équipages à la 22.U-Flottille à Gotenhafen. Hitler le visite le 05 Mai 1941.
En Août 1943 sert au premiers essais de schnorchel. Juillet 1944 sert dans la 19.U-Flottille à Pillau puis à Kiel.
Désarmé en Avril 1945 à Kiel.

Sabordé le 03 Mai 1945 à Kiel. - 54°19'N 10°10'E -
Ferraillé.


Lien :
http://www.uboat.net/boats/u57.htm
U796
U-58 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos :

Avant guerre


U-58 - Emerge devant les caméras des PK de la Kriegsmarine


U-58 - Un type IIC et son kiosque étroit




U-58 - Sur un Slipway rotatif à Lorient


U-58 - Monté sur un slipway à Lorient

Succès :
01 Janvier 1940 : S.S. "Lars Magnus Trozelli" ( 1951 tonnes)
03 Janvier 1940 : S.S. "Svartön" (2475 tonnes)
03 Février 1940 : S.S. "Reet" (815 tonnes)
01 Juin 1940 : S.S. "Astronomer" (8401 tonnes)
18 Juillet 1940 : S.S. "Gyda" (1591 tonnes)
04 Août 1940 : S.S. "Pindis" (4360 tonnes)
09 Octobre 1940 : S.S. "Confield" (4956 tonnes)

Patrouilles et anecdotes :
Du 25 Août 1939 au 09 Septembre 1939, départ de Wilhelmshaven pour la Mer du Nord. Le 03 Septembre 1939, début de la 2ème guerre mondiale, fait parti des cinq U-Boote se trouvant en patrouille au Sud-Ouest de la Norvège. Arrivée à Kiel.
Du 23 Octobre 1939 au 10 Novembre 1939, départ de Kiel pour l'Ouest des Orcades, pour opérations contre les forces navales britanniques. Retour à Kiel.
Du 29 Novembre 1939 au 05 décembre 1939, départ de Kiel pour mouillages de mines, sur les côtes Est de l'Angleterre, à Lowestoft (Sud-Est de l'Angleterre). Aucun succès n'est remporté avec ces mines. Retour à Kiel.
Du 27 Décembre 1939 au 08 Janvier 1940, départ de Kiel pour les côtes du Nord de l'Ecosse. Le 01 Janvier 1940, coule un suédois, au Nord-Nord-Est de Kinnairds Head (Nord-Est de l'Ecosse). Le 03 Janvier 1940, coule un autre suédois du convoi HN 6. Retour à Kiel.
Du 20 Janvier 1940 au 25 Janvier 1940, départ de Kiel, arrivée à Wilhelmshaven.
Du 27 Janvier 1940 au 08 Février 1940, départ de Wilhelmshaven pour l'Ecosse. Le 03 Février 1940, coule un estonien, dans le Nord de la Mer du Nord. Ensuite, patrouille au large des Orcades, puis de la Norvège. Retour à Wilhelmshaven.
Du 31 Mars 1940 au 03 Mai 1940, départ de Wilhelmshaven puis prend part à l'Opération "Hartmut". Le 06 Avril 1940, reçoit l'ordre de rejoindre le groupe N°6 de U-Boote. Le groupe opère dans le Pentland Firth (Détroit entre l'Ecosse et les Orcades) et dans l'Est des Orcades. Après quelques jours, l'U-58 fait route vers les Shetlands. Il se ravitaille, la nuit du 16 au 17 Avril 1940, à Bergen, auprès d'un navire auxiliaire allemand. Il patrouille ensuite, à l'Est de Pentland Firth et l'Est des Orcades. Arrivée à Kiel.
Du 27 Mai 1940 au 17 Juin 1940, départ de Kiel pour le Firth of Moray (Nord de l'Ecosse). Le 01 Juin 1940, envoie par le fond un britannique, au Nord-Nord-Ouest de Kinnairds Head (Ecosse). Il est poursuivit pendant de nombreuses heures (44 heures) par un navire de guerre britannique, mais il réussit à lui échapper. Retour à Kiel.
Du 06 Juillet 1940 au 22 Juillet 1940, départ de Bergen pour The Minch et l'Ouest de la Manche. Le 18 Juillet 1940, envoie par le fond un norvégien, au Nord-Ouest de Bloody Foreland (Irlande). Arrivée à Lorient pour ravitaillement.
Du 29 Juillet 1940 au 12 Août 1940, départ de Lorient pour l'Ouest de l'Ecosse. En route, il coule un grec du convoi HX 60, par torpilles, le 04 Août 1940, au Nord-Ouest de Bloody Foreland. Retour à Lorient.
Du 02 Septembre 1940 au 20 Septembre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest de l'Ecosse. A son retour vers Lorient se met au mouillage. Il est attaqué par un sous-marin britannique, mais ses torpilles ne fonctionnent pas. Arrivée à Lorient.
Du 02 octobre 1940 au 12 Octobre 1940, départ de Lorient vers l'Irlande. Le 09 Octobre 1940, coule un britannique, traînard du convoi HX 76, à l'ouest de Barra (Hébrides). Arrivée à Bergen.
Du 14 Octobre 1940 au 18 Octobre 1940, départ de Bergen, arrivée à Kiel.
En Janvier 1941 rejoint la 22.U-Flottille, à Gotenhafen pour servir à l'entraînement des équipages.
En Août 1943, sert aux essais de Schnorchel.
En Juillet 1944 sert à la 19-U-Flottille, à Pillau et fait mouvement vers Kiel.

Désarmé en Avril 1945.
Sabordé le 03 Mai 1945. - 54°19'N 10°10'E -
Ferraillé.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u58.htm
http://u-boote.fr/u-58.htm
U796
U-59 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos :








Succès :
28 Octobre 1939 : "St Nidan" (565 tonnes) bateau de pêche
28 Octobre 1939 : "Lynx II" (250 tonnes) bateau de pêche
30 Octobre 1939 : H.M.S. "Northen Rover" chalutier armé (anti-sous-marins)
06 Décembre 1939 : H.M.S. "Washington" par mine déposée pendant la patrouille du 30/11/1939 au 08/12/1939
06 Décembre 1939 : S.S. "Marwick Head" (496 tonnes) par mine déposée pendant la patrouille du 30/11/1939 au 08/12/1939
16 Décembre 1939 : S.S. "Lister" (1366 tonnes)
16 Décembre 1939 : S.S. "Glittrefjell" (1568 tonnes)
17 Décembre 1939 : S.S. "Bogo" (1214 tonnes)
19 Janvier 1940 : S.S. "Quiberon" (1296 tonnes)
12 Février 1940 : M.V. "Ellen M" (498 tonnes)
12 Février 1940 : S.S. "Creofield" (838 tonnes)
12 Février 1940 : S.S. "Portelet" (1064 tonnes)
06 Avril 1940 : S.S. "Navarra" (2118 tonnes)
01 Août 1940 : S.S. "Sigyn" (1981 tonnes)
14 Août 1940 : S.S. "Betty" (2339 tonnes)
30 Août 1940 : S.S. "San Gabriel" (4943 tonnes) endommagé
31 Août 1940 : S.S. "Har-Zion" (2508 tonnes)
07 Octobre 1940 : M.V. "Touraine" (5811 tonnes)
12 Octobre 1940 : M.V. "Pacific Ranger" (6895 tonnes)

Patrouilles et anecdotes :
Du 29 Août 1939 au 11 Septembre 1939, départ d"Héligoland" pour la Mer du Nord. Il fait parti des cinq U-Boote, le 03 Septembre 1939 (début de la deuxième guerre mondiale) a être en patrouille au Sud-Ouest de la Norvège. Arrivée à Kiel.
Du 22 Octobre 1939 au 09 Novembre 1939, départ de Kiel pour les Orcades. Le 28 Octobre 1939, coule par canon et charges de destruction deux bateaux de pêche britanniques, au Nord-Ouest des Orcades. Le 30 Octobre 1939, envoie par le fond un chalutier armé (anti-sous-marins). Retour à Kiel.
Du 30 Novembre 1939 au 08 Décembre 1939, départ de Kiel, pour mouillage de mines à Great Yarmouth (Sud-Est de l'Angleterre). Il en mouille près du bateau-phare Cockle, le 05 Décembre 1939. Deux bâtiments sont coulés par ces mines, le 06 Décembre 1939 un dragueur de mines britannique et le 12 Décembre 1939, un britannique, au Sud de North Caister Buoy. Il fait ensuite route vers le Nord. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 14 Décembre 1939 au 19 Décembre 1939, départ de Kiel pour les côtes britanniques. Le 16 Décembre 1939, coule un suédois dans la Mer du Nord et un norvégien à l'Est de l'Île de Man. Retour à Kiel.
Du 14 Janvier 1940 au 08 Février 1940, départ de Kiel pour les côtes d'Ecosse. Le 19 Janvier 1940, envoie par le fond un bâtiment français, près de Great Yarmouth. Retour à Wilhelmshaven.
Du 29 janvier 1940 au 08 Février 1940, départ de Wilhelmshaven, pour les côtes anglaises. Le 01 Février 1940, coule un britannique, à l'Est de Lowestoft, puis deux autres britanniques dans la même zone. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 14 Mars 1940 au 20 Mars 1940, départ de Wilhelmshaven pour le Skagerrak à la poursuite de sous-marins britanniques. Retour à Wilhelmshaven.
Du 31 Mars 1940 au 07 Mai 1940, départ de Wilhelmshaven pour prendre part à l'Opération "Hartmut". Le 06 Avril 1940, coule un norvégien, à l'Ouest des Orcades. Il rejoint le groupe n°6 de U-Boote, pour opérer dans le Pentland Firth, puis à l'Est des Orcades. Ensuite, il fait route vers les Shetlands. Pendant la nuit du 16 au 17 Avril 1940, se ravitaille, à Bergen, auprès d'un bâtiment allemand. Il retourne ensuite vers le Pentland Firth, puis les Orcades. Retour à Kiel.
Du 18 Juillet 1940 au 04 Août 1940, départ de Kiel pour les côtes d'Ecosse et le Nord de l'Irlande. Le 01 Août 1940, envoie par le fond un suédois, au Nord-Ouest de Bloody Foreland (Irlande). Arrivée à Bergen.
Du 08 Août 1940 au 19 Août 1940, départ pour le Nord de l'Irlande. Le 14 Août 1940, coule un britannique, au Nord de Tory Island. Arrivée à Lorient.
Du 26 Août 1940 au 03 Septembre 1940, départ pour le Nord de l'Irlande. Il rencontre le convoi OB 205, au Nord-Ouest de Bloody Foreland, le 30 Août 1940. Il torpille et endommage, le même jour, un bâtiment grec. Retour à Lorient.
Du 07 Septembre 1940 au 21 Septembre 1940, départ de Lorient pour le Nord de l'Irlande. Sans aucun succès, il retourne à Lorient.
Du 03 Octobre 1940 au 15 Octobre 1940, départ de Lorient pour sa dernière patrouille opérationnelle. Le 07 Octobre 1940, envoie par le fond un norvégien, à l'Ouest de Tory Island (Irlande). Le 12 Octobre 1940, envoie par le fond un britannique du convoi HX 77, au Sud-Est de Rockall. Arrivée à Bergen.
Du 17 Octobre 1940 au 20 Octobre 1940, départ de Bergen, arrivée à Kiel.
Le 21 Octobre 1940 rejoint la 22.U-Flottille, à Gotenhafen pour servir à l'entraînement des équipages et ce jusqu'à Juin 1944
Ensuite il rejoint la 19.U-Flottille, à Pillau.

Sabordé le 03 Mai 1945 à Kiel.
Ferraillé.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u59.htm
http://u-boote.fr/u-59.htm
U796
U-60 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos :



U-60 - Vue générale en mer


U-60 - U-61 - U-62 - de droite à gauche Le 22 mars 1939


U-60 - Oblt. z. S. Schnee - Octobre 1940


U-60 - Le 1er juin 1939 à Kiel

Succès :
19 Décembre 1939 : S.S. "City of Kobe" (cargo à vapeur de 4373 tonnes du convoi FS 56), carreau AN 7636, par mine déposée pendant la patrouille du 04 Décembre 1939 au 19 Décembre 1939 - 52°35'N 01°59'E -
13 Août 1940 à 21h47 : S.S. "Nils Gorthon" (cargo à vapeur de 1787 tonnes, traînard du convoi HX 62), carreau AM 5373 - 55°45'N 07°05'O -
31 Août 1940 à 00h00 : S.S. "Volendam" (vapeur de 15434 tonnes du convoi OB 205), carreau AM 5217 - 56°04'N 09°52'O - endommagé -
03 Septembre 1940 à 03h26 : S.S. "Ulva" (cargo à vapeur de 1401 tonnes), carreau AM 5154 - 55°45'N 11°45'O -

Patrouilles et anecdotes :
Du 04 Novembre 1939 au 21 Novembre 1939, départ de Kiel pour les eaux norvégiennes. Retour à Kiel.
Du 04 Décembre 1939 au 19 Décembre 1939, départ de Wilhelmshaven, pour mouillages de mines sur la côte Est de l'Angleterre. Le 17 Décembre 1939, il mouille ses mines dans le Cross Sand à Lowestoft (Suffolk - Grande-Bretagne -). Le 19 Décembre 1939, un britannique du convoi FS 56 heurte une de ses mines et coule. Arrivée à Kiel.
Du 09 Janvier 1940 au 21 Janvier 1940, départ pour la Mer du Nord, aucun succès n'est à signaler. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 14 Février 1940 au 29 Février 1940, départ pour opérations contre les forces navales britanniques, devant Bergen et dans la zone des Shethlands. Retour à Wilhelmshaven.
Du 04 Avril 1940 au 27 Avril 1940, départ de Wilhelmshaven. Lors de son transit, il reçoit l'ordre de participer à l'Opération "Hartmut". L'U-9 (O.L. Wolfgang LÜTH), l'U-56 (O.L. Otto HARMS), l'U-60 et l'U-62 (K.L. Hans-Bernhard MICHALOWSKI) rejoignent le groupe n°3, en opération devant Bergen, en support du débarquement des troupes, le 09 avril 1940. Dans la nuit du 14 au 15 Avril 1940, le groupe est ravitaillé par des navires auxiliaires allemands. Ensuite, l'U-60 accompagné de l'U-56 et l'U-62 croisent sur les côtes norvégiennes jusqu'au Folda Fjord, pour empêcher le débarquement des troupes britanniques. Arrivée à Kiel.
Du 18 Mai 1940 au 11 Juin 1940, départ de Kiel pour le Sud de la Mer du Nord, près de West Hinder (Belgique). Retour à Kiel.
Du 30 Juillet 1940 au 18 Août 1940, départ de Kiel pour l'Ouest de l'Ecosse. Le 13 Août 1940, il coule un suédois traînard du convoi Halifax 62 (HX 62), au Nord-Est de Malin Head (Irlande). Arrivée à Lorient pour ravitaillement.
Du 21 Août 1940 au 06 Septembre 1940, départ de Lorient pour patrouille en Atlantique. Le 31 Août 1940, torpille un paquebot hollandais du convoi OB 205, au Nord-Ouest de Tory Island (Irlande), transportant trois cent vingt et un enfants britanniques et se dirigeant vers le Canada. Malgré qu'il soit endommagé, le paquebot peut retourner au port, tous les enfants sont saufs. Le 03 Septembre 1940, il envoie par le fond un britannique, au Sud-Est de Rockall. Arrivée à Lorient.
Du 16 Septembre 1940 au 02 Octobre 1940, départ de Lorient pour l'Ouest de l'Ecosse. C'est la dernière patrouille de guerre pour cet U-Boot. Arrivée à Bergen.
partir de Novembre 1940 sert à l'entraînement des équipages, à Pillau à la 21.U-Flottille.
Il sert de bâtiment école jusqu'en Février 1945.
Le 28 Février 1945 est désarmé à Wilhelmshaven.

Le 05 Mai 1945 est sabordé à Wilhelmshaven, dans l'entrée Est du port. - 53°31'N 08°10'E -
Il est ensuite ferraillé.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u60.htm
http://u-boote.fr/u-60.htm
U796
U-61 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos :









U-61 - Au second plan à Pillau


U-61 en cale sèche


U-61 - Oblt Oesten salue Dönitz - Wilhelmshaven le 27 février 1940


U-61 - Le 7 octobre 1940 à Lorient

Succès :
22 Décembre 1939 à 13h40 : S.S. "Gryfevale" (bâtiment de 4434 tonnes), carreau AN 5453 - 3 nautiques à l'Est de Time Pier - endommagé
22 Janvier 1940 à 21h27 : S.S. "Sydvold" (cargo à vapeur de 2434 tonnes), carreau AN 4158 - 58°N 00°30'O -
18 Février 1940 à 00h23 : S.S. "El Sonador" (cargo à vapeur de 1406 tonnes), carreau AN 2779 - Est des Shetlands -
18 Février 1940 à 06h09 : M.V. "Sangstad" (cargo à vapeur de 4297 tonnes), carreau AN 2747 - 59°00'N 00°25'E -
10 Juillet 1940 à 13h06 : S.S. "Alwaki" (cargo à vapeur de 4533 tonnes du convoi OA 180), carreau AM 1542 - 58°46'N 04°46'O -
16 Juillet 1940 à 12h23 : M.V. "Scottish Minstrel" (pétrolier de 6998 tonnes du convoi HX 55), carreau AM 5216 - 56°20'N 10°18'O -

Patrouilles et anecdotes :
Du 24 Octobre 1939 au 14 Novembre 1939, départ de Kiel pour opérations contre les convois devant les côtes norvégiennes. Aucun succès n'est à signaler. Retour à Kiel.
Du 28 Novembre 1939 au 03 Décembre 1939, départ de Kiel pour mouillage de mines sur la côte Nord-Est de l'Angleterre. Le 02 Décembre 1939, il mouille ses mines près de Newcastle. Le 22 Décembre 1939, un britannique est endommagé par une de ses mines. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 07 décembre 1939 au 18 Décembre 1939, départ de Wilhelmshaven pour mouillage de mines en complément des mines de l'U-21 (K.L. Fritz FRAUENHEIM) mouillées le 04 Novembre 1939. Le 11 Décembre 1939, il mouille des mines au Nord de St Mary dans le Firth of Forth. Arrivée à Kiel.
Du 15 Janvier 1940 au 30 Janvier 1940, départ de Kiel pour Kinnairds Head (Ecosse). Le 22 Janvier 1940, il envoie par le fond un norvégien, à l'Est de South Ronaldsay (Orcades). Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 12 Février 1940 au 27 février 1940, départ de Wilhelmshaven pour la Mer du Nord, Bergen et les îles Shetlands. Le 18 Février 1940, il coule un panaméen, à l'Est des Shetlands et le même jour un norvégien à l'Est des Orcades. Retour à Wilhelmshaven.
Du 29 Février 1940 au 01 Mars 1940, départ de Wilhelmshaven. Arrivée à Kiel.
Du 11 Avril 1940 au 07 Mai 1940, départ de Kiel pour la Norvège, dans la zone de Trondheim. Il essuie des tempêtes de neige et de pluie. Pendant la nuit du 18 au 19 Mai 1940, il se ravitaille auprès d'un navire auxiliaire allemand à Bergen. Ensuite, il patrouille dans le North Minch (Ecosse). Retour à Kiel.
Du 06 Juin 1940 au 01 Juillet 1940, départ de Kiel pour le Nord de la Manche. Pendant la patrouille, aucun succès n'est signalé. Arrivée à Bergen.
Du 06 Juillet 1940 au 25 Juillet 1940, départ de Bergen pour patrouille dans le Nord de la Manche. Le 10 Juillet 1940, il envoie par le fond un hollandais du convoi OA 180, au Nord-Est du Cap Wrath (Ecosse). Le 16 Juillet 1940, il attaque le convoi HX 55, au Nord de Bloody Foreland (Irlande) et lui coule un pétrolier britannique. Arrivée à Kiel.
Du 29 Août 1940 au 15 Septembre 1940, départ de Kiel pour les côtes Ouest de l'Ecosse. Arrivée à Lorient.
Du 24 Septembre 1940 au 10 Octobre 1940, départ de Lorient pour les côtes Ouest de l'Ecosse. Arrivée à Kiel.
A partir de Novembre 1940 sert à l'entraînement des équipages, à Pillau à la 21.U-Flottille.
Il sert de bâtiment école jusqu'en Février 1945.
Le 27 Mars 1945 est désarmé à Wilhelmshaven.

Le 05 Mai 1945 est sabordé à Wilhelmshaven, dans l'entrée Est du port. - 53°31'N 08°10'E -
Il est ensuite ferraillé.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u61.htm
http://u-boote.fr/u-61.htm
U796
U-62 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos :

De gauche à droite - U-6 - U-7 - U-10 - U-61 - U-62 - 21e Flottille été 1943


U-62 - Au premier plan Pillau 21e Flottille - U-61 au second plan


U-60 - U-61 - U-62 - de droite à gauche Le 22 mars 1939

Succès :
29 Mai 1940 : H.M.S. "Grafton" (destroyer de 1350 tonnes), carreau AN 8758 - 51°22'N 02°45E -
26 Juin 1940 à 07h19 : S.S. "Castleton" (bateau de pêche de 211 tonnes), carreau AM 5615 - Orcades -
19 Juillet 1940 à 18h28 : S.S. "Pearlmoor" (cargo à vapeur de 4581 tonnes), carreau AM 5534 - 55°23'N 09°18'O -

Patrouilles et anecdotes :
Du 13 Février 1940 au 06 Mars 1940, départ d'Héligoland" pour les eaux norvégiennes, en patrouille contre les forces navales britanniques. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 04 Avril 1940 au 25 Avril 1940, départ de Wilhelmshaven pour l'opération "Hartmut", à 08h00. Le 06 Avril 1940, il se positionne avec d'autres U-Boote devant les côtes norvégiennes. Le 09 Avril 1940, ils viennent protéger les bâtiments de transport allemands et les troupes de débarquement, des attaques britanniques. L'U-62 reçoit l'ordre de rejoindre le groupe n°3, qui opère devant Bergen. A partir du 09 Avril 1940, il patrouille à l'Est des Shetlands. A partir du 11 Avril 1940, le groupe n°3 (Gruppe III) (U-9, U-14, U-60 et U-62) patrouille les passes du Hjeltefjord, au Nord et du Korsfjord au Sud et au large de Haugesund. Ils se ravitaillent dans la nuit du 14 au 15 Avril 1940, à Bergen, auprès de navires auxiliaires allemands. Ensuite, en compagnie de l'U-56 (O.L. Otto HARMS) et de l'U-60 (K.L. Georg SCHEWE), il patrouille devant le Folda Fjord pour empêcher les débarquements britanniques. Il est rappelé, le 18 Avril 1940 pour rentrer à sa base, en passant par les Orcades. Arrivée à Kiel.
Du 18 Mai 1940 au 04 Juin 1940, départ de Kiel pour les côtes anglaises, dans la zone de Cross Sand. Il opère contre les bâtiments participant à l'évacuation du B.E.F. (British Expeditionary Force) de Dunkerque. Cette opération est appelée "Opération Dynamo" et 338000 britanniques et alliés embarquent sur de nombreux bâtiments de tous genres, pour regagner l'Angleterre. Le 29 Mai 1940, l'U-62 se trouve en surface près de Kwinte Buay, au Nord-Ouest d'Ostende. MICHALOWSKI regarde l'évacuation en cours. Il calcule une route d'interception, lorsqu'il est aveuglé par la lueur d'une très forte explosion. Le Schnellboot S 30, propulsée par trois Daimler-Benz, vient juste de torpiller le H.M.S. "Wakeful". Ce dernier coule en 15 secondes. Les dragueurs de mines "Gossamer" et "Lydd", le chalutier écossais "Comfort", le chalutier "Nautilus" et le H.M.S "Grafton" se dirigent vers les lieux du naufrage. A 02h30, le "Grafton" (Cdr Charles ROBINSON) recueille les survivants du "Wakeful". A 03h58, l'U-62 torpille le "Grafton", à l'Est de North Foreland (Angleterre), qui ne coule pas. Il est envoyé par le fond par le H.M.S. "Ivanhoe". Arrivée à Bergen.
Du 13 Juin 1940 au 05 juillet 1940, départ de Bergen pour l'Ouest de la Manche. Le 26 Juin 1940, il envoie par le fond un britannique, près de Malin Head. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 10 Juillet 1940 au 02 Août 1940, départ de Wilhelmshaven, pour l'Ouest de la Manche. Le 19 Juillet 1940, il coule un britannique, au Nord-Ouest d'Aran Island (Irlande). Arrivée à Bergen le 27 Juillet 1940, puis arrivée à Kiel.
A partir d'Octobre 1940 sert à l'entraînement des équipages, à Pillau à la 21.U-Flottille.
Il sert de bâtiment école jusqu'en Mars 1945.
Le 20 Mars 1945 est désarmé à Wilhelmshaven.

Le 05 Mai 1945 est sabordé à Wilhelmshaven, dans l'entrée Est du port. - 53°31'N 08°10'E -
Il est ensuite ferraillé.



Liens :
http://www.uboat.net/boats/u62.htm
http://u-boote.fr/u-62.htm
U796
U-63 (Type IIC)

Emblème(s) :


Photos : Néant (coulé à sa première patrouille)

Succès :
24 Février 1940 : S.S. "Santos" (bâtiment de 3840 tonnes) - 59°17'N 00°42'O

Patrouilles et anecdotes :
Du 17 Février 1940 au 25 Février 1940, départ d'Héligoland à 13 h00, après six semaines d'entraînement en Baltique... Il se dirige vers Bergen et les Shetlands. Le 24 Février 1940, il attaque le convoi HN 14E. Il coule un suédois avec une seule torpille. Ce bâtiment ne fait partie du convoi. En attente d'un autre convoi l'U-63 est repéré par le sous-marin britannique H.M.S. "Narwhal", à 08h00. Ce dernier prévient l'escorte du convoi et les H.M.S. "Escapade", "Escort", "Imogen" et "Inglefield" lancent des charges de profondeur réglées à 45, 75 et 100 mètres, sur l'U-Boot pendant deux heures.
Ces attaques l'endommagent sévèrement, il fait surface, est abandonné par son équipage, il coule en Mer du Nord, Sud-Est des Shetlands- 58°40'N 00°10'O - Un mort et 24 survivants

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u63.htm
http://u-boote.fr/u-63.htm
U796
U-64 (Type IXB)

Emblème(s) :


Photos :

Départ pour sa première et dernière patrouille le 6 avril 1940

Succès : Néant

Patrouilles et anecdotes :
Du 06 Avril 1940 au 13 Avril 1940, départ de Wilhelmshaven pour escorter le "Schiff 36/Orion", de la Mer du Nord à l'Atlantique. Le 09 Avril 1940, il reçoit l'ordre de faire route vers le Vest-Fjord, pour opération contre les forces navales britanniques et pour prendre part à la bataille de Narvik. L'U-64 ne fait pas partie de l"Hartmut".
Le 13 Avril 1940, il se trouve dans le Herjangs-Fjord, au Nord de Narvik. Un "Swordfish" du H.M.S. "Warspite" le découvre et lui lance deux bombes anti-sous-marines de 50 Kg chacune. La première ne le touche pas, mais la seconde tombe sur le massif et crève la coque épaisse. L'U-64 coule immédiatement à 35 mètres de profondeur faisant 8 victimes
Trente huit hommes sortent de l'U-Boot en suivant les procédures de sauvetage, avec leur équipement Dräger. Des soldats allemands des troupes alpines recueillent l'équipage de l'U-Boot, avec des petits canots quelques minutes après le naufrage. L'équipage part, par le chemin de fer, en Allemagne en passant par la Suéde. Il arrive à Kiel le 26 Avril 1940.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u64.htm
http://u-boote.fr/u-64.htm
U796
U-65 (Type IXB)

Emblème(s) :


Photos :



U-65 - Retour de mission



U-65 - Kiosque et emblème



U-65 - Après les remises de décorations

Succès :
21 Juin 1940 à 08h17 : S.S. "Champlain" (cargo à vapeur de 28124 tonnes), carreau BF 5559 - Approches de la Pallice -
22 Juin 1940 à 18h04 : S.S. "Berenice" (pétrolier de 1177 tonnes), carreau BF 5514 - 47°10'N 03°50'O -
30 Juin 1940 à 12h03 : S.S. "Clan Ogilvy" (cargo à vapeur de 5802 tonnes du convoi SL 36), carreau BE 6864 - 46°17'N 14°35'O - endommagé -(*) Il est coulé le 21 Mars 1941, par l'U-105 (K.L. Georg SCHEWE), au Nord-Nord Ouest des îles du Cap Vert.
01 Juillet 1940 à 13h51 : S.S. "Amstelland" (cargo à vapeur de 8156 tonnes du convoi OA 175), carreau BE 6292 - 47°53'N 13°23'O - endommagé -
15 Septembre 1940 à 06h05 : M.V. "Hird" (cargo à vapeur de 4950 tonnes du convoi HX 71), carreau AM 1689 - 58°00'N 12°20'O -
17 Septembre 1940 à 16h26 : S.S. "Tregenna" (cargo à vapeur de 5242 tonnes du convoi HX 71), carreau AM 1574 - 58°22'N 15°42'O -
15 Novembre 1940 à 15h11 : S.S. "Kohim" (cargo à vapeur de 5168 tonnes), carreau ET 9117 - 04°24'N 13°46'O - (*)
15 Novembre 1940 à 18h11 : M.V. "Havbör" (pétrolier de 7614 tonnes), carreau ET 9117 - 04°24'N 13°46'O - (*)
16 Novembre 1940 à 14h29 : S.S. "Fabian" (cargo à vapeur de 3059 tonnes), carreau ET 8944 - 02°49'N 15°29'O - (*)
18 Novembre 1940 à 18h02 : M.V. "Congorian" (pétrolier de 5065 tonnes), carreau ET 2821 - 08°21'N 16°12'O -
21 Décembre 1940 à 16h05 : S.S. "Charles Pratt" (pétrolier de 5162 tonnes), carreau ET 2753 - 08°264N 16°50'O -
24 Décembre 1940 à 16h41 : S.S. "British Premier" (pétrolier de 5872 tonnes), carreau ET 2661 - 06°20'N 13°20'O -
27 Décembre 1940 à 11h31 : S.S. "Risanger" (cargo à vapeur de 5455 tonnes), carreau EJ 9675 - 12°30'N 21°30'O -
31 Décembre 1940 à 23h00 : M.V. "British Zeal" (pétrolier de 8532 tonnes), carreau EJ 6315 - 15°40'N 20°43'O -endommagé
02 Janvier 1941 à 22h07 : S.S. "Nalgora" (cargo à vapeur de 6579 tonnes), carreau DT 6537 - 22°24'N 21°11'O -

Patrouilles et anecdotes :
Du 09 Avril 1940 au 14 Mai 1940, départ de Wilhelmshaven. Il reçoit l'ordre de rejoindre les eaux norvégiennes, pendant son entraînement. Il se dirige vers le Nams Fjord/Vaags Fjord, pour s'opposer aux débarquements britanniques. Le 15 Avril 1940, il attaque sans succès un transport de troupes, le "Batary" (paquebot polonais), du convoi NP 1 parti de Clyde et de Scapa Flow. Le 18 Avril 1940, il attaque le croiseur H.M.S. "Emerald", mais là aussi, sans aucun succès à cause du mauvais fonctionnement du pistolet magnétique de ses trois torpilles... Le 19 Avril 1940, il reçoit l'ordre de quitter le fjord et de se diriger vers le Nord des Shetlands. Il rentre ensuite à sa base. Arrivée à Wilhelmshaven.
Du 08 Juin 1940 au 07 Juillet 1940, départ de Wilhelmshaven pour la Manche et le Golfe de Gascogne. Le 21 Juin 1940, l'U-65 est au large de La Pallice. Il trouve un bâtiment français endommagé par une des mines magnétiques mouillées par la Luftwaffe. Il lui donne le coup de grâce, à l'aide d'une torpille. Le 22 Juin 1940, il envoie par le fond un hollandais, au Sud-Ouest de Belle-Île. Il fait route ensuite vers l'Atlantique. Le 30 Juin 1940, il torpille et endommage un britannique, à l'Ouest-Nord-Ouest du Cap Ortegal. Le 01 Juillet 1940, il endommage un hollandais, au Sud-Sud-Ouest du Fastnet. Retour à Wilhelmshaven.
Du 08 Août 1940 au 19 Août 1940, départ de Wilhelmshaven pour débarquement des deux agents irlandais près de Smerwick Harbour, Kerry (Irlande). Sean Russel et Frank Ryan (Agent de l'Abwehr) doivent débarquer le 15 Août 1940, mais le 14 Août 1940, Sean Russel, chef d'Etat-Major de l'IRA, décède d'un hémorragie due à une perforation d'un ulcère à l'estomac. L'autre agent reste à bord. Arrivée à Lorient.
Du 21 Août 1940 au 22 Août 1940, des ennuis mécaniques oblige, l'U-65 à aller à Brest pour réparations. Arrivée à Brest. C'est le premier U-Boot allemand à entrer dans la Penfeld. Il est de suite mis au sec et recouvert d'un filet de camouflage.

(U-65 - Sous camouflage à Brest. Visite du général Krazert en aout 1940)

Du 28 Août 1940 au 25 Septembre 1940, départ de Brest pour l'Ouest des îles britanniques. Le 05 Septembre 1940, von STOCKHAUSEN signale le Slow Convoy 2 (SC 2) (cinquante trois bâtiments), au Nord-Ouest de Rockall, mais les conditions météo sont mauvaises et empêchent d'attaquer. Il suit le convoi en attendant l'arrivée d'autres U-Boote. Il est obligé de plonger par l'escorte du convoi. Le 06 Septembre 1940, au milieu de la nuit, il s'approche du convoi avec l'U-47. Le 07 Septembre 1940, il plonge de nouveau, car il est repéré par un avion. Il ne peut s'approcher du convoi que le 08 Septembre 1940. Le 15 Septembre 1940, il coule un norvégien, au Nord-Nord-Est de Rockall et le 17 Septembre 1940, un britannique, au Nord-Ouest de Rockall, tous deux appartenant au convoi Halifax 71 (HX 71). L'U-65 est l'un des cinq U-Boote à recevoir l'ordre de se positionner sur la route du convoi Halifax 72 (HX 72), signalé par l'U-47 le 20 Septembre 1940. La mission est annulée après que le convoi ait changé de route durant la nuit. Arrivée à Lorient.
Du 15 Octobre 1940 au 10 Janvier 1941, départ de Lorient pour la zone de Freetown (Sierra Leone). L'U-65 est attaqué par un sous-marin britannique dès sa sortie, mais sans aucun dommage. Le 11 Novembre 1940, il se ravitaille auprès du "Nordmark", navire auxiliaire allemand, près des îles du Cap Vert. Le 15 Novembre 1940, il envoie par le fond deux bâtiments (un britannique et un norvégien), au Sud de Freetown. Le 16 Novembre 1940, il coule un britannique, commandé par le Capitaine HOCKING, qui perd six de ses hommes et a quatre blessés. Von STOCKHAUSEN leur donne de l'eau, des biscuits, du jus de citron, des cigarettes, du bacon et du pain, ainsi que la route à suivre pour toucher terre. Ils sont recueillis, le 18 Novembre 1940, par le S.S. "British Statesman" qui les débarque en Sierre Leone. Le 18 Novembre 1940, il envoie par le fond un pétrolier britannique. Le 28 Novembre 1940, il se ravitaille de nouveau auprès du "Nordmark", ainsi que le 07 Décembre 1940. Le 21 Décembre 1940, il coule un pétrolier panaméen, à l'Ouest de Freetown. Le 24 Décembre 1940, il envoie par le fond un pétrolier britannique, à l'Ouest de Monrovia. Il fait ensuite route vers le Nord. Le 27 décembre 1940, il coule au canon et à la torpille, un norvégien, au Sud-Est des îles du Cap Vert. Le 31 Décembre 1940, il torpille et endommage un pétrolier britannique, à l'Est des îles du Cap Vert. Le 02 Janvier 1941, il coule un britannique, à l'Ouest du Cap Barbas (Maroc). Arrivée à Lorient.
Du 12 Avril 1941 au 28 Avril 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique. Il forme une ligne de patrouille, à partir du 18 Avril 1941, au Sud de l'Islande avec l'U-95 (K.L. Gerd SCHREIDER), l'U-96 (K.L. Heinrich LEHMANN-WILLENBROCK), l'U-123 (K.L. Karl-Heinz MOEHLE) et l'U-552 (K.K. Erich TOPP). Le 28 Avril 1941, l'U-123 signale le convoi Halifax 121 (HX 121) et les U-Boote se dirigent vers lui. Ce convoi est composé de quarante sept bâtiments marchands et de neuf navires d'escorte.

L'U-65 est repéré au sonar par la corvette "Gladiolus" qui lui lance dix charges de profondeur. Rejoint par deux bâtiments d'escorte du convoi Outbound 314 (OB 314), le "Leamington" et "Roxborough" qui eux aussi lui lancent des charges de profondeur. Le H.M.S. "Douglas" se joint à l'attaque et le coule avec des charges de profondeur, au Nord de Rockall : 50 victimes, aucun rescapés

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u65.htm
http://u-boote.fr/u-65.htm
U796
U-66 (Type IXC)

Emblème(s) :


Photos :

U-66 - Le 8 août 1943 le Kptlt. Markwoth reçoit la Croix de Chevalier à Lorient

U-66 - Kiosque et emblème au retour de mission

U-66 - Janvier 1941

Succès : 35 coulés + 4 endommagés pour 222 759 tonnes
29 Juin 1941 à 11h46 : S.S. "George J. Goulandis" (cargo à vapeur de 4345 tonnes, traînard du convoi SL 76), carreau DG 9240 - 29°05'N 25°10'O -
29 Juin 1941 à 18h50 : S.S. "Kalypso Vergotti" (cargo à vapeur de 5686 tonnes, traînard du convoi SL 76), carreau DG 60 - 29°N 25°O -
30 Juin 1941 à 05h59 : S.S. "St Anselm" (cargo à vapeur de 5614 tonnes), carreau DG - 31°N 26°O -
19 Juillet 1941 à 10h42 : S.S. "Holmside" (cargo à vapeur de 3433 tonnes), carreau DT 95 - 19°N 21°30'O -
26 Septembre 1941 à 23h10 : S.S. "I.C. White" (pétrolier de 7052 tonnes), carreau FK 67 - 10°26'S 27°30'O -
18 Janvier 1942 à 08h33 : S.S. "Allan Jackson" (pétrolier de 6635 tonnes), carreau CA 8779 - 35°57'N 74°20'O -
19 Janvier 1942 à 07h43 : S.S. "Lady Hawkins" (cargo à passagers, à vapeur de 7988 tonnes), carreau CA 8997 - 35°N 72°30'O -
22 Janvier 1942 à 12h39 : "Olympic" (pétrolier panaméen de 5335 tonnes), carreau DC 1295 - 36°01'N 75°30'O - (1)
22 Janvier 1942 : S.S. "Nowana" (cargo de 2677 tonnes)
24 Janvier 1942 à 02h40 : M.V. "Empire Gem" (pétrolier de 8139 tonnes), carreau CA 7968 - 35°06'N 74°58'O -
24 Janvier 1942 à 02h43 : S.S. "Venore" (minéralier à vapeur de 8017 tonnes), carreau CA 7968 - 34°50'N 75°20'O -
14 Avril 1942 à 16h36 : S.S. "Korthion" (cargo à vapeur de 2116 tonnes), carreau ED 9619 - 12°50'N 30°30'O -
16 Avril 1942 à 17h45 : S.S. "Amsterdam" (pétrolier de 7329 tonnes), carreau ED 9455 - 12°00'N 62°45'O -
17 Avril 1942 à 05h23 : M.V. Heinrich von Riedemann" ( pétrolier de 11020 tonnes), carreau ED 8617 - 11°55'N 63°47'O -
26 Avril 1942 à 08h30 : S.S. "Alcoa Partner" (cargo à vapeur de 5513 tonnes), carreau ED 4793 - 13°32'N 67°57'O -
29 Avril 1942 à 04h12 : M.V. "Harry G. Seidel" (pétrolier de 10354 tonnes), carreau ED 8696 tonnes - 11°50'N 62°50'O -
02 Mai 1942 à 22h53 : M/V. "Sandar" (pétrolier de 7624 tonnes), carreau ED 9643 - 11°42'N 61°10'O -
03 Mai 1942 à 10h23 : M.V. "George W McKnight" (pétrolier de 12502 tonnes, traînard du convoi ON 87), carreau ED 9839 - 11°18'N 61°19'O - endommagé
09 Juillet 1942 à 20h42 : S.S. "Triglav" (cargo à vapeur de 6363 tonnes), carreau DE 9785 26°47'N 48°10'O -
02 Août 1942 : MTB 339 (vedette lance-torpilles de 32 tonnes), carreau ED 69 - Port Castrie, Ste Lucie - endommagé par mine posée le 09 Juillet 1942 -
02 Août 1942 : MTB 342 (vedette lance-torpilles de 32 tonnes), carreau ED 69 - Port Castrie, Ste Lucie - endommagé par mine posée le 09 Juillet 1942 -
20 Juillet 1942 : Garde-côtes américain par mine, carreau ED 69 - Port Castries, Ste Lucie -
26 Juillet 1942 à 08h15 : S.S. "Tamandéré" (cargo à vapeur de 4942 tonnes), carreau ED 9697 - 11°34'N 60°30'O -
28 Juillet 1942 à 00h40 : S.S. "Weirbank" (cargo à vapeur de 5150 tonnes), carreau EE 7584 - 11°29'N 58°51'O -
06 Août 1942 à 17h19 : "Rozewic" (cargo à vapeur polonais de 766 tonnes), carreau EE 8717 - 11°00'N 57°30'O -
29 Août 1942 à 02h37 : S.S. "Topa Topa" (cargo à vapeur de 5356 tonnes), carreau ED 3323 -10°16'N 51°30'O -
30 Août 1942 à 09h26 : M.V. "Sir Huon" (cargo à vapeur de 6049 tonnes), carreau ED 9840 - 10°52'N 54°00'O -
30 Août 1942 à 19h30 : S.S. "West Lasharvay" (cargo à vapeur de 5637 tonnes), carreau ED 9586 tonnes) - 10°30'N 55°10'O -
30 Août 1942 à 14h17 : S.S. "Winimac" (pétrolier de 8621 tonnes), carreau EE 9590 - 10°36'N 54°34'O -
09 Septembre 1942 à 15h28 : M.V. "Peiping" (cargo à moteur de 6390 tonnes), carreau DQ 1895 - 23°50'N 50°10'O -
01 Février 1943 : "Joseph Elise" (chalutier de 113 tonnes), carreau DH 9665 - 28°03'N 12°54'O -
27 Février 1943 à 17h31 : S.S. "Margaret" (cargo à vapeur de 4312 tonnes), carreau DF 7587 - 27°38'N 43°23'O -
10 Juin 1943 : M.V. "Esso Gettysburg" (pétrolier de 10173 tonnes), carreau DC 10 - 31°02'N 79°17'O -
02 Juillet 1943 : S.S. "Bloody Marsk" (pétrolier de 10195 tonnes), carreau DB 62 - 31°33'N 78°57'O -
22 Juillet 1943 : M.V. "Cherry Valley" (pétrolier de 10172 tonnes), carreau DN 36 - 25°10'N 68°35'O - endommagé
26 Février 1944 : M.V. "Silvermaple" (cargo à moteur de 5313 tonnes du convoi STC 12), carreau EV 7154 - 04°44'N 03°20'O -
01 Mars 1944 : S.S. "St Louis" (cargo à vapeur de 5202 tonnes), carreau EV 5877 - 05°23'N 00°09'O -
05 Mars 1944 : S.S. "John Holt" (cargo à vapeur de 4964 tonnes), carreau EW 8427 - 03°56'N 07°36'E -
21 Mars 1944 : S.S. "Matadian" (pétrolier de 4275 tonnes), carreau EW 7183 - 05°07'N 04°47'E -

Patrouilles et anecdotes :
L'équipage de l'U-66 se rassemble aux Chantiers Deschimag à Brême de Novembre à Décembre 1940, pour participer à la fin de la construction. L'U-66 est commissionné. Durant le reste de Janvier et jusqu'à Mars 1941, exercices dans la Mer Baltique. De Mars à Avril 1941, révision et passage en cale sèche à Stettin. Le 28 Avril 1941, l'U-66 arrive à Kiel, prêt pour sa première patrouille. Des traces d'huile apparaissent et retardent son départ.
Du 13 Mai 1941 au 11 Juin 1941, départ de Wilhelmshaven pour la zone du Sud du Groenland. Le 22 Mai 1941, il est avec d'autres U-Boote et attaque le convoi Halifax 126 (HX 126), mais sans succès. Le 24 Mai 1941, il forme une ligne de patrouille, avec sept autres U-Boote, au Sud du Cap Farewell, avec l'espoir de couler les poursuivants du "Bismarck", après son passage. L'opération est annulée, quand le "Bismarck" fait route vers Saint-Nazaire. L'U-43 (K.L. Wolfgang LÜTH), l'U-46 (K.K. Engelbert ENDRASS), l'U-66, l'U-111 (K.L. Wilhelm KLEINSCHADT) et l'U-557 (K.L. Ottokar PAULSHEN), reçoivent l'ordre de former une ligne de patrouille au Sud-Est du Cap Farewell. Deux autres U-Boote quittent le groupe, l'U-93 (K.L. Klaus KORTH) pour ravitaillement en gas-oil et l'U-94 (K.L. Herbert KUPPISH) pour retour vers la base. A partie du 01 Juin 1941, les cinq U-Boote forment avec d'autres U-Boote, le groupe "West", dans l'Atlantique Nord. L'U-66 reste peu de temps avec le groupe et aucun convoi n'est trouvé. Arrivée à Lorient.
Du 23 Juin 1941 au 05 Août1941, départ de Lorient pour le Centre Atlantique et Freetown. Le 29 Juin 1941, il coule deux bâtiments grecs, tous deux traînards du convoi Sierra Leone 76 (SL 76) et le 30 Juin 1941, un britannique au canon et à la torpille et cela à l'Ouest des Canaries. Après une courte patrouille au large de Freetown, l'U-66 fait route vers la France. Le 19 Juillet 1941, il envoie par le fond un britannique, au Nord-Nord-Est des îles du Cap Vert. Arrivée à Lorient.
Du 28 Août 1941 au 09 Novembre 1941, départ de Lorient pour Freetown. Après son arrivée sur zone et après n'avoir rien trouvé, l'U-66 fait route vers le Centre Atlantique. Le 26 Septembre 1941, il coule un pétrolier panaméen, à l'Est-Sud-Est de Recife (Brésil), à 600 nautiques de l'Equateur en utilisant cinq ou six torpilles. Il retourne ensuite vers Freetown. Le 16 Octobre 1941, il est avec l'U-103 (K.L. Werner WINTER), l'U-107 (K.K. Günter HESSLER) et l'U-125 (K.L. Günter KUHNKE) sur le chemin du retour.. L'U-66, l'U-103 et l'U-125 sont alors dirigés vers le convoi OS 10, signalé par l'U-96 (K.L. Heinrich LEHMANN-WILLENBROCK), le 31 Octobre 1941, au Nord des Açores. N'ayant aucun contact, l'U-66 retourne à sa base. Arrivée à Lorient.
Du 25 Décembre 1941 au 10 Février 1942, départ de Lorient pour l'Atlantique Ouest. L'U-66 est l'un des trois U-Boote à entrer dans les eaux U.S., pour l'opération "Paukenschlag", les deux autres sont l'U-123 (K.L. Reinhard HARDEGEN) et l'U-125 (K.L. Ulrich FOLKERS). L'U-66 patrouille dans la zone du Cap Hatteras, en Janvier 1942. Le 18 Janvier 1942, il envoie par le fond un pétrolier américain (sur quarante huit hommes d'équipage, trente cinq périssent dans les flammes) et le 19 Janvier 1942, c'est un canadien qu'il coule. Ce dernier a embarqué trois cent douze passagers et hommes d'équipage. Il n'y a que quatre vingt seize survivants. Le 22 Janvier 1942, il coule un américain avec une cargaison de sucre. Le 24 Janvier 1942, il envoie par le fond deux bâtiments (un pétrolier britannique et un américain). Arrivée à Lorient.
Du 21 Mars 1942 au 27 Mai 1942, départ de Lorient pour les Caraïbes. Il a embarqué vingt quatre torpilles (dont dix dans des compartiments étanches sous le pont). Il patrouille dans la zone couvrant l'Est des Caraïbes et Windward Islands (partie méridionale de la mer des Caraïbes qui regroupe Dominique, Martinique, Ste Lucie, St Vincent et Grenade). Le 14 Avril 1942, il coule un grec, au Sud-Ouest de Bridgetown (Barbades). Le 16 Avril 1942, il envoie par le fond un pétrolier hollandais, à l'Est de Grenade. Le 17 Avril 1942, il coule un pétrolier panaméen, au Sud-Ouest de Grenade, le 26 Avril 1942, un cargo américain, au Nord-Nord-Est du Curaçao. Le 29 Avril 1942, il envoie par le fond un pétrolier panaméen. Dans la soirée du 02 Mai 1942, il coule un pétrolier norvégien, au Nord de Tobago et le 03 Mai 1942, il endommage au canon et à le torpille un pétrolier britannique, traînard du convoi ON 87. Arrivée à Lorient.
Du 23 Juin 1942 au 29 Septembre 1942, départ de Lorient pour la zone des Caraïbes et des Lesser Antilles.

(départ le 23 juin 1942)
Le 09 Juillet 1942, il envoie par le fond un yougoslave, à 1000 nautiques au Nord-Est de Leewards Islands. Il mouille six mines TMB (mines magnétiques), lors d'une mission (Sonderunternehmung) dans le port de Castries (île de Ste Lucie), où les américains possèdent une base navale. Deux MTB britanniques sont endommagées à cause de ces mines, ainsi qu'un petit garde-côtes américain, le 02 Août 1942. Ce qui oblige les américains à fermer le port. Après le mouillage de mines, l'U-66 part à la recherche de bateaux. Le 26 Juillet 1942, il coule un brésilien, au Nord-Est de Tobago, le 28 Juillet 1942, un britannique, à l'Est de Tobago. Le 06 Août 1942, il réclame un vapeur coulé, mais ce n'est pas confirmé. En fin de patrouille, il envoie par le fond quatre bâtiments, un américain le 29 Août 1942, un panaméen et un américain le 30 Août 1942 et pour finir un pétrolier le 31 Août 1942. Tous ces bâtiments dans la zone au Nord-Est de Georgetown, Guyane. Sur la route du retour, à l'Ouest des Açores, il envoie par le fond un suédois faisant route de Buenos Aires à New-York, le 09 Septembre 1942 à 1000 nautiques au Nord-Est de Leewards Islands. Le 13 Septembre 1942, un homme d'équipage meurt de maladie... L'U-462 (O.L. Bruno VOWE)(l'U-460 selon une autre source) ravitaille l'U-66 (25 m³ de gas-oil + provisions pour deux semaines), à l'Ouest des Açores. L'U-66 se ravitaille (15 m³ de gas-oil et une petite quantité de pommes et de jus de fruit) également auprès du pétrolier allemand "Max Albrecht" à El Ferrol, le 25 Septembre 1942 et débarque à la même occasion le Machinengefreiter Helmut EHRLICHMANN, malade. Après son opération à l'estomac à Lorient, il retrouve l'U-66 pour effectuer la prochaine patrouille. Arrivée à Lorient.
Du 09 Novembre 1942 au 11 Novembre 1942, départ de Lorient pour l'Atlantique Ouest. Des ennuis mécaniques empêchent une bonne prise de plongée. Une infiltration d'eau de mer apparaît dans le compartiment batteries, causant des dégagements de chlore. MARKWORTH fait route à toute vitesse, de nuit, en surface vers la France. Détecté par le radar d'un "Wellington du 172 Sqn, piloté par le F/O D.E. DIXON, l'U-66 zigzague pour empêcher le bombardier d'ajuster son lâché de charges de profondeur. La tactique réussit et l'U-66 arrive à sa base, escorté par trois "Vorpostenboote" et une paire du JU-88 du KG 40. Il est désarmé et transféré dans un bassin à sec de Kéroman pour réparations. Ces dernières vont durer presque deux mois et des modifications y vont être apportées (modification du "Wintergarten", ajout d'une deuxième plateforme A.A. de 37 mm, enlèvement du canon de pont de105 mm etc..).
Du 06 Janvier 1943 au 24 Mars 1943, départ de Lorient pour une mission spéciale. Le 20 Janvier 1943, l'U-66 débarque un saboteur français, Jean-Marie LALLART, sur les côtes du Sahara espagnol, à Rio Ora. Deux hommes d'équipage de l'U-66, le Botsmaat WAGNER et le Matrosenobergefreiter DASCHKEY, dans un dinghy. Les trois hommes sont de suite arrêtés par des militaires des Forces Françaises Libres, qui les envoient à Port-Etienne au Maroc. Ils sont ensuite prisonniers de guerre en Grande-Bretagne. Le 23 Janvier 1943, le groupe "Rochen" reçoit l'ordre de se positionner dans la zone du Cap Blanc. L'U-66 le rejoint à partir du 27 Janvier 1943. Le groupe fait mouvement le long des côtes à la recherche de convois. Le 01 Février 1943, l'U-66 coule un chalutier français, au canon, à l'Est de Las Palmas. Le 07 Février 1943, le convoi Gib n°2 est signalé par l'U-521 (K.L. Klaus BARGSTEN), au Nord des Canaries. Le groupe "Rochen" se dirige vers lui, ainsi que cinq U-Boote du groupe "Delphin". L'escorte aérienne et de surface empêche les U-Boote d'attaquer. La poursuite est interrompue, le 08 Février 1943. Une nouvelle ligne de patrouille est formée au Sud des Açores, à la recherche des convois pour Gibraltar. Le 21 Février 1943, le groupe "Rochen" reçoit l'ordre d'aller se ravitailler auprès de l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER), au Sud des Açores, mais l'U-522 (K.L. Herbert SCHNEIDER) signale le convoi UC 1 (Grande-Bretagne- Caraïbes), composé de trente deux bâtiments (dix-sept pétroliers sur ballasts et quinze cargos). Il est commandé par un Commodore britannique et escorté par neuf destroyers britanniques et américains. Les jours suivants, le groupe le poursuit. La poursuite va durer cinq jours, mais seulement trois bâtiments sont coulés et trois endommagés. L'opération prend fin le 27 Février 1943, à cause du manque de gas-oil dans les soutes des U-Boote. L'U-66 est un dernier U-Boote à attaquer le convoi. Le 27 Février 1943, il coule un indépendant britannique à 1400 nautiques, au Sud-Ouest des Açores et prend son capitaine à bord. MARKWORTH réclame avoir coulé trois bâtiments du convoi UC 1 (25 Février 1943, dans le carreau DE 9264), mais aucun n'est confirmé. A partir du 27 Février 1943, l'U-66 et quatre autres U-Boote vont se ravitailler auprès de l'U-460 (K.L. Ebe SCHNOOR) et vont former le groupe "Tümmler", le 03 Mars 1943. Il patrouille aux abords des Canaries du 05 au 11 Mars 1943, puis ensuite sur les côtes africaines. Un petit convoi est signalé, le 11 Mars 1943, mais il est trop loin. Le groupe reçoit l'ordre d'intercepter le convoi UGS 6 (United State-Gibraltar Slow 6), commandé par Charles WELLBORN Jr., parti de New-york, le 04 Mars 1943 pour Gibraltar. Ce convoi est composé de quarante trois navires marchands et son escorte est constituée de sept destroyers équipés de radars centimétriques. L'U-66 prend le contact le 16 Mars 1943 et le maintient pendant trois jours, jusqu'à ce que l'opération se termine, le convoi arrivant à Gibraltar. Neuf U-Boote ont contact avec l'UGS 6, les conditions météo sont favorables et seulement quatre bateaux sont coulés, à cause d'une forte escorte de surface et d'une forte escorte aérienne. L'U-66 retourne en France. Arrivée à Lorient.
Du 27 Avril 1943 au 01 Septembre 1943, départ de Lorient pour l'Atlantique Ouest. Retour à la base car des problèmes de diesels apparaissent (fumée aux échappements importante). Nouveau départ. En Mai et au début Juin, l'U-66 patrouille au Sud du Cap Hatteras. Le 09 Juin 1943, il attaque deux pétroliers, mais échoue. Le 10 Juin 1943, il coule un pétrolier américain, au Nord-Est de Jacksonville (Floride). Dans la même zone, il envoie par le fond un autre pétrolier américain, le 02 Juillet 1943, par torpille et canon. Le 22 Juillet 1943, il endommage un pétrolier américain, par torpille et canon, à l'Est des Bahamas. Le 03 Août 1943, il fait route pour se ravitailler auprès de l'U-117 (K.K. Hans-Werner NEUMANN). Le message du BdU envoyé à l'U-66 est intercepté par ULTRA des américains. L'U-66 est découvert, le 03 Août 1943 à 20h18, par un "Avenger" et un "Wildcat" (Lt R.L. CORMIER et Ens A.S. PAULSON) de l'U.S.S. "Card", faisant partie du convoi UGS 13, à 450 nautiques, à l'Ouest-Sud-Ouest de Flores (Açores).

(photos prises par le Lt. Cormier le 3 août 1943)

Le mitraillage de l'U-66 tue trois hommes (le II.WO l'Oblt.z.S. Kurt SCHÜTZE, le Matrosengefreiter Erich LORENTZ et plus tard dans la soirée, le Mechanikergefreiter Heinz NITSCH de ses blessures) et en blesse huit autres, dont le Commandant blessé à l'estomac.

(U-66 sous le feu)
Les avions lâchent deux charges de profondeur, mais sans succès. L'U-66 plonge et refait surface plus tard. Prévenant le BdU de cette attaque, il demande une assistance d'urgence. Le BdU confirme le rendez-vous avec l'U-117, pour le 07 Août 1943. Le 07 Août 1943 au matin, les deux U-Boote se rencontrent. L'U-66 reçoit dix tonnes de gas-oil et des provisions. Le I.WO de l'U-117, l'Oblt.z.S. Paul FRERCKS embarque à bord de l'U-66, pour en assumer provisoirement son commandement, accompagné du médecin de l'U-117, le MStA Dr SCHRENK, venu soigner les blessés. Quelques minutes plus tard un "Avenger" de l'U.S.S. "Card" découvre la scène et son pilote Asbury H. SALLENGER attaque l'U-66. Le ravitaillement est stoppé et FRERKS fait plonger l'U-66. Une "Fido" est lancée par l"Avanger", mais elle se perd. Pour la deuxième fois de la semaine, l'U-66 est obligé de s'échapper à cause d'attaques aériennes. SALLANGER cercle au dessus de l'U-117 et appelle l'U.S.S. "Card" pour assistance. Vingt minutes plus tard deux "Wildcat" et deux autres "Avanger" arrivent sur les lieux. Les pilotes des deux "Wildcat" (Norman HODSON et Ernest E. JACKSON) mitraillent l'U-117, pendant que les deux "Avenger" nouvellement arrivés (Charles R. STAPLER et R.H. FORNEY) lâchent des charges de profondeur et des Fidos. L'U-117 n'en réchappe pas. Il n'y a aucun survivant.

(U-66 à gauche et U-117 à droite sous le feu des Avenger le 7 août 1943)

Le 19 Août 1943, l'U-66 est ravitaillé probablement par l'U-847 (K.L. Herbert KUPPISH). Arrivée à Lorient.

(U-66 - Le 1er septembre 1943 à Lorient. Avec sa livrée claire si visible)

(U-66 - Le 1er septembre 1943 à Lorient, après une très éprouvante 9ième patrouille)
Mis dans l'U-Bunker du Scorff. Pour MARKWORTH, c'est sa dernière patrouille sur l'U-66. Il est remplacé par l'Oblt.z.S. Gerhard SEEHAUSEN. MARKWORTH prend le commandement de la 23.U-Flottille, après la fin de son hospitalisation.
Du 16 Janvier 1944 au 06 Mai 1944, départ de Lorient pour le Golfe de Guinée et Freetown. Il embarque 17 torpilles : 5 T-5 (dans les tubes 3, 5 et 6 et 2 torpilles dans caissons de proue), 5 T-1 (2 dans les conteneurs sous le pont et 3 dans le compartiment arrière) et 7 T-3 (dans les tubes 1, 2 et 4 et 4 torpilles dans caissons de proue), 40 à 50 grenades à main. Au large du Cap Finisterre, il croise un porte-avions et son escorte, il tire une torpille, mais sans succès. Le 26 Février 1944, il coule un britannique à l'Ouest de Takoradi (Ghana). Il réclame un autre bâtiment coulé de ce convoi, mais ce n'est pas confirmé. Le 01 Mars 1944, il envoie par le fond un français devant Accra (Ghana). Le 05 Mars 1944, il coule un britannique, devant Port Harcourt (Nigeria). Il fait prisonnier le capitaine et un agent de la John Holt Shipping Company). Le 21 Mars 1944, il coule un britannique, au Sud-Est de Lagos (Nigéria). A court de gas-oil, il fait route vers la France. Le 23 Avril 1944, l'Ingénieur Mécanicien (Leitender Ingenieur), l'Oblt Georg OLSCHEWSKI, reçoit sa notification pour l'attribution de la Croix de Fer, pour neuf patrouilles sur l'U-66. L'U-66 a un rendez-vous avec l'U-488 (O.L. Bruno STUDT) pour le 26 Avril 1944. Le trafic radio est intercepté par les américains et décrypté. Un "hunter-killer group" avec le porte-avions U.S.S. "Croatan", est envoyé sur les lieux. Cinq destroyers, le "Barber", le "Frost", le "Huse", le Inch" et le "Snowden" escortent le "Croatan". Le 26 Avril 1944 au matin, les cinq destroyers convergent pour attaquer avec des charges de profondeur et des "Hedgehog". L'attaque est meurtrière, l'U-488 est perdu. L'U-66 envoie un message radio pour prévenir que le ravitaillement est impossible. Un rendez-vous lui est donné avec l'U-188 (K.L. Siegfried LÜDDEN). Mais là aussi, les messages sont interceptés et décryptés. Deux "hunter-killer group" avec les portes-avions "Block Island" et "Bogue" vont relevés le groupe "Croatan", à court de gas-oil. Durant la nuit du 05 au 06 Mai 1944, un "Avenger" du "Block Island", piloté par Jimmie J. SELLARS découvre l'U-66 en surface entrain de recharger ses batteries, à l'Ouest des îles du Cap Vert. Il est repéré également par le radar de l'U.S.S. "Buckley" (Lt-Cdr Brent M. ABEL), qui prépare son attaque. SEEHAUSEN tire une T5 et ouvre le feu avec ses armes anti-aériennes, tout en essayant de s'échapper en mettant ses diesels au maximum. Le "Buckley" ouvre le feu avec ses canons de 3" et de 4.1", causant des dommages à l'U-66 et tout en se rapprochant de l'U-Boot. SEEHAUSEN fait détruire le matériel secret.

Le "Buckley" s'approche de l'U-66 et l'éperonne à 03h29. Un marin américain lance une grenade à main dans le kiosque, déclenchant un feu à l'intérieur de l'U-Boot. L'U-66 commence à couler. L'équipage abandonne le bateau, après trois heures de combat. Trente six survivants sont recueillis à bord du "Berckley" et 24 victimes sont à déplorer.

(18 rescapés du U-66 prisonniers de guerre sur le Berckley)

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u66.htm
http://u-boote.fr/u-66.htm
U796
U-67 (Type IXC)

Emblème(s) :


Photos :

U-67 - Mis en cale sèche sur le Slipp à Lorient - 1942

U-67 - Emblèmes incomplets lors d'une patrouille dans les caraïbes

U-67 - Whilhelm Kanal le 29 Janv 1941 - UAK et emblème

Succès : 13 + 5 endommagés pour 101 864 tonnes
24 Septembre 1941 à 00h28 : S.S. "St Clair II" (cargo à vapeur de 3753 tonnes du convoi SL 87), carreau DG 6695, torpille - 30°25'N 23°35'O -
16 Février 1942 à 10h35 : S.S. "Rafaela" (pétrolier de 3177 tonnes), carreau EC 9625, torpille - 1 nautique de Curaçao - endommagé
22 Février 1942 à 01h59 : S.S. "J.N. Pero" (pétrolier de 9033 tonnes), carreau EC 8279, torpille - 12°40'N 74°00'O -
22 Février 1942 à 02h00 : S.S. "Penelope" (pétrolier de 8436 tonnes), carreau EC 5345, torpille - 15°N 64°20'O -
16 Juin 1942 à 04h01 : S.S. "Managua" (cargo à vapeur de 2220 tonnes), carreau DM 5163, torpille - 24°05'N 81°40'O -
20 Juin 1942 à 11h25 : M.V. "Nortind" (pétrolier de 8221 tonnes), carreau DA 9286, torpille - 28°41'N 89°34'O - endommagé (*)
23 Juin 1942 à 06h11 : S.S. "Rawleigh" (pétrolier de 3664 tonnes), carreau DA 9349, torpille - 28°53'N 89°15'O -
29 Juin 1942 à 07h50 : S.S. "Empire Mica" (pétrolier de 8032 tonnes), carreau DB 4987, torpille - 29°25'N 85°17'O -
06 Juillet 1942 : M.V. Bayard" (cargo à moteur de 2160 tonnes), carreau DA 9326, torpille - 29°35'N 88°44'O -
07 Juillet 1942 à 10h16 : S.S. "Paul H. Harwood" (pétrolier de 6610 tonnes), carreau DA 6997, torpille - 29°26'N 88°38'O - endommagé
10 Juillet 1942 à 06h19 : S.S. "Benjamin Brewster" (pétrolier de 5950 tonnes), carreau DA 9252, torpille - 29°05'N 90°05'O -
13 Juillet 1942 à 07h35 : S.S. "R.W. Gallagher" (pétrolier de 7989 tonnes), carreau DA 9198, torpille - 28°50'N 91°05'O -
25 Octobre 1942 à 15h19 : M.V. "Primero" (cargo à moteur de 4414 tonnes, cdt Captain Hjalmar JOHANSEN), carreau EE 6847 , torpille - 13°38'N 53°55'O -
08 Novembre 1942 à 10h39 : S.S. "Capo Olmo" (cargo à vapeur de 4712 tonnes), carreau ED 9863, torpille - 10°56'N 61°14'O - endommagé
09 Novembre 1942 à 12h43 : S.S. "Nidarland (cargo à vapeur de 6132 tonnes), carreau ED 9624, torpille - 11°41'N 60°42'O -
15 Novembre 1942 à 05h19 : M.V. "King Arthur" (cargo à vapeur de 5224 tonnes), carreau EE 7888, torpille - 10°30'N 59°50'O -
18 Novembre 1942 à 20h30 : M.V. "Tortugas" (cargo à moteur de 4697 tonnes), carreau EE 6721 tonnes), carreau EE 6721, torpille - 13°24'N 55°00'O -
28 Novembre 1942 : M.V. "Empire Glade" (cargo à moteur de 7006 tonnes), carreau EF 2463, canon - 17°16'N 48°44'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes :
Du 01 Août 1941 au 04 Août 1941, départ de Kiel, arrivée à Bergen.
Du 19 Août 1941 au 29 Août 1941, départ de Bergen, arrivée à Lorient.
Du 14 Septembre 1941 au 16 Octobre 1941, départ de Lorient pour le centre de l'Atlantique. L'U-67 est un des quatre U-Boote à aller opérer dans la zone de Freetown. Les trois autres sont : l'U-68 (KK. Karl-Friedrich MERTEN), l'U-103 (K.L. Werner WINTER) et l'U-107 (K.K. Günter HESSLER). Le 21 Septembre 1941, l'U-107 signale le convoi Sierra Leone 87 (SL 87), au Sud-Ouest des Canaries. Le convoi est composé de onze gros bâtiments de commerce et de cinq navires d'escorte, commandés par l'ex Garde-côtes "Gorleston". L'escorte ne s'est pas ravitaillée à Freetown et n'est donc pas prête au combat !!! Les trois autres U-Boote rejoignent l'U-107 et l'attaque peut commencer. Les quatre U-Boote coulent sept bâtiments. L'U-67 coule un britannique de ce convoi, le 24 Septembre 1941, à l'Ouest-Nord-Ouest des Canaries. Après l'attaque du convoi, l'U-67 et l'U-68 continuent vers le Sud et reçoivent l'ordre de rejoindre l'U-111 (K.L. Wilhelm KEINSCHMIDT) pour se ravitailler, le 28 Septembre 1941, dans la Baie de Tarafal, près de Santo Antão (îles du Cap Vert). L'U-67 a un de ses hommes qui a attrapé une maladie vénérienne..., le Docteur de l'U-68, MsTA Dr ZIEMKE, vient à bord de l'U-67, le soigner. Ne pouvant le soigner, l'homme rejoindra la France à bord de l'U-68. L'U-67 doit se ravitailler en gas-oil et l'U-68 en torpilles. L'U-68 arrive en premier au rendez-vous et le transfert commence. Quatre torpilles sont embarquées. Les deux U-Boote font mouvement pour quitter la baie. Deux explosions sont entendues. Ce sont deux torpilles du Sous-Marin britannique le H.M.S. "Clyde" qui ont mal fonctionné. INGRAMM, le commandant du "Clyde" va lancer des torpilles sur l'U-68, mais l'U-111 étant sur une route de collision, il ne peut assurer son tir. Le H.M.S. "Clyde" est arrivé sur les lieux grâce aux renseignements donnés par 'ULTRA' et par une indiscrétion de l'U-111, ayant mentionné la Baie de Tarafal, par son nom et en clair !!! Pendant ce temps, l'U-67 arrive dans la baie. En entendant ces détonations, il plonge et ses hydrophones détectent des bruits de moteurs. Il refait surface prudemment. Sur le "Clyde", le réarmement des tubes lance-torpilles est terminé et des hommes d'équipage arment le canon. Les deux sous-marins sont sur une route de collision. L'U-67 met ses moteurs en arrière toute, mais la collision est inévitable. L'étrave de l'U-67 est endommagée et il y a une torsion de quatre-vingt-dix degrés et des entrées d'eau apparaissent dans le poste torpilles. Les deux sous-marins plongent. L'U-67 ne pouvant réparer ses dégâts, il fait route vers la France, après avoir transféré du gas-oil à l'U-68. Arrivée à Lorient.

( Les conséquences de la collision )
Du 26 Novembre 1941 au 26 Décembre 1941, départ de Lorient pour le Portugal et l'Espagne. A partir du 09 Décembre 1941, l'U-67 rejoint le groupe "Seeräuber, en attente à l'Ouest de Gibraltar, du passage du convoi Homebound Gibraltar 76 (HG 76). Le convoi est composé de trente deux navires marchands et est escorté par l'Escort Group 36, commandé par Frederic ("Johnny") WALKER, sur le sloop "Stork". Cette escorte est importante, trois destroyers, quatre sloops, neuf corvettes et le porte-avions d'escorte H.M.S. "Audacity". Le 14 Décembre 1941, le convoi appareille, le groupe fait mouvement vers lui. Malgré la détérioration de la météo, trois U-Boote du groupe "Seeräuber", l'U-67, l'U-107 (K.L. Harald GELHAUS) et l'U-108 (K.K. Klaus SCHOLTZ) attaquent le convoi entre le 19 et le 21 Décembre 1941. L'U-67 tire trois torpilles sur un destroyer, mais sans succès. L'opération se termine dans la nuit du 22 au 23 Décembre 1941. Le résultat est décevant, pour trois bâtiments marchands coulés, le destroyer H.M.S. "Stanley" et le H.M.S. "Audacity", quatre U-Boote sont envoyés par le fond (L'U-131 : K.K. Arend BAUMANN, l'U-434 : K.L. Wolfgang HEUDA, l'U-574 : O.L. Dietrich GENGELBACH et l'U-127 : K.L. Bruno HANSMANN entrain de rejoindre le groupe). Dönitz donne l'ordre à l'U-67, l'U-107, l'U-108 et l'U-751 (K.L. Gerhard BIGALK) de retourner en France. Arrivée à Lorient pour ravitaillement en gas-oil, torpilles et changement de quelques hommes d'équipage. MÜLLER-STÖCKHEIM va à Paris recevoir sa croix de guerre, distinction reçue en Novembre, lorsqu'il était en mer.
Du 19 Janvier 1941 au 30 Mars 1942, départ de Lorient pour les Caraïbes. Il rejoint le groupe "Neuland". Les U-Boote doivent être à leur position à la mi-Février et doivent lancer leurs attaques en même temps, sur les installations pétrolières et les installations portuaires. L'U-67 opère près de Curaçao. Et le matin du 16 Février 1942, il torpille et endommage un pétrolier hollandais, à l'extérieur du port de Willemstad, à l'aide de quatre torpilles. En fin de matinée, il est attaqué par un A-20 du 59 Sqn Bomber, piloté par le Lt WEST, sans succès. Le soir, l'U-67 rejoint l'U-502 (K.L. Jürgen von ROSENSTIEL), pour canonner Aruba (Caraïbes), mais le black-out imposé et des patrouilles maritimes les en empêchent. L'U-67 fait route vers l'Ouest et le 22 Février 1942, il coule un pétrolier américain, au Nord de Santa-Marta (Colombie). Sur la route de retour des Caraïbes, il coule un pétrolier panaméen, dans les premières heures du 14 Mars 1942, au Sud-Ouest des Leewards Islands. Arrivée à Lorient.
Du 20 Mai 1942 au 08 Août 1942, départ de Lorient pour les côtes de Floride. Sur la route, il coule un cargo nicaraguayen, au Sud-Est de Key West, le 16 Juin 1942. Le 20 Juin 1942, il torpille et endommage un pétrolier norvégien, dans le delta du Mississipi. Le 23 Juin 1942, il envoie par le fond un pétrolier américain. Le 29 Juin 1942, il coule un pétrolier britannique, au large de St Vincent Island (Floride). Le 06 Juillet 1942, il coule un cargo norvégien, à l'Est de La Nouvelle-Orléans. Le 07 Juillet 1942, il endommage un pétrolier américain. Le 10 Juillet 1942, il envoie par le fond un pétrolier américain, près de Campeche (Mexique). Le 13 Juillet 1942, c'est un autre américain qui est coulé dans Terrebonne Bay (Louisiane). Arrivée à Lorient.

(U-67 - Retour à Lorient le 8 août 1942)

Du 16 Septembre 1942 au 21 Décembre 1942, départ de Lorient pour les Caraïbes. Le 16 Octobre 1942, l'U-67 avec l'U-160 (K.L. Georg LASSEN), l'U-332 (K.L. Johannes LIEBE) et l'U-516 (K.L. Gerhard WIEBE) trouve un convoi près de Port of Spain (Trinidad). Seul l'U-160 est capable d'attaquer, il coule un petit bâtiment britannique et endommage un américain. Les autres U-Boote ne peuvent attaquer, une couverture aérienne importante et une pleine lune les en empêchent. Le 25 Octobre 1942, l'U-67 coule un cargo norvégien, indépendant, à l'Est de Ste Lucie, après une poursuite où le norvégien endommage la plage avant de l'U-Boot, au niveau des containers des torpilles. Un des hommes d'équipage de l'U-Boot est sérieusement blessé. Il décède le 27 Octobre 1942, son corps est donné à la mer. En Novembre 1942, il se trouve à l'Est de Windward Islands (Caraïbes). Le 08 Novembre 1942, il torpille et endommage un britannique, sur la côte Sud de Tobago. Le 09 Novembre 1942, il coule un norvégien, au Nord de Tobago. Le 15 Novembre 1942, il envoie par le fond un britannique, à l'Est de Trinidad, le 18 Novembre 1942, c'est un norvégien, à l'Est des Barbades. Il recueille deux officiers de ce bâtiment. Et le 28 Novembre 1942, il torpille et endommage au canon, un britannique, à l'Est de Leeward Islands (Caraïbes). Sur la route du retour, il se ravitaille auprès de l'U-460 (K.L. Ebe SCHNOOR) en Décembre, au Nord-Ouest des Açores. Arrivée à Lorient.
Du 03 Mars 1943 au 13 Avril 1943, départ de Lorient vers le centre de l'Atlantique. L'U-67 et quatre U-Boote reçoivent l'ordre de se positionner au Sud des Açores. Ils forment le groupe "Wohlgemut", à partir du 13 Mars 1943. Le 12 Mars 1943, l'U-130 (O.L. Siegfried KELLER) du groupe "Unverzagt, signale le convoi United-State-Gibraltar Slow 6 (UGS 6), parti le 05 Mars 1943 de New-York. Ce convoi est composé de quarante trois navires marchands, escorté de sept destroyers équipés de radars centimétriques. Elle est commandée par Charles WELLBORN Jr. Le 14 Mars 1943, le groupe "Wohlgemut" prend le contact. Le 19 Mars 1943, l'opération se termine à l'Ouest du Portugal. Seulement deux bâtiments sont coulés, grâce de la forte escorte, d'une mer calme et d'une couverture aérienne efficace. Après l'action contre l'UGS 6, l'U-67 fait partie du groupe "Seeräuber" qui se positionne au Sud des Canaries, pour intercepter le convoi RS 3. Ce dernier a été signalé le 27 Mars 1943. L'attaque du convoi est lancée, deux bâtiments sont coulés. L'U-67 est endommagé par une des deux corvettes du convoi, ce qui l'empêche de continuer sa mission. Après avoir donné son gas-oil en surplus à l'U-515 (K.L. Werner HENKE), il fait route vers la France. Arrivée à Lorient.
Du 10 Mai 1943 au 16 Juillet 1943, départ de Lorient pour les Caraïbes. A la mi-Juillet, après dix semaines à la mer, il se retrouve à court de gas-oil. Il n'a eu aucun succès. Le 16 Juillet 1943, l'U-67 fait route vers son point de rendez-vous afin d'y effectuer un ravitaillement. Un "Avanger" piloté par le Lt Robert P. WILLIAMS, du VC-13 U.S.S. "Core", participant à l'escorte des convois pour Gibraltar, le découvre, à l'Ouest-Sud-Ouest de Flores (Açores)

(Photos prises par le Ltn. Williams)

L'équipe de quart, commandée par le I.WO, l'Oblt.z.S. Walter OTTO, est inattentive et il est trop tard quand l'attaque commence. L"Avanger" lui lance quatre charges de profondeur Mk 47.

(Coups au but de l'Avenger le 16 juillet 1943)

(Fin de l'U-67 : Tache d'huile en surface)

Les explosions blessent quatre marins, qui sont précipités à la mer. L'U-67 coule instantanément avec un angle de 45°. Le 17 Juillet 1943, l'U.S.S "Mc Cormick" repêche trois survivants (le I.WO et deux matelots)

(Récupération des 3 survivants par l'USS Mc Cormick).


Coulé par charges de profondeur d'un "Avanger"
(Lt R.P. WILLIAMS), Sqn USN du VC-13 du CVE USS "Core" (Capt M.R. GREER). Milieu de l'Atlantique, Mer des Sargasses. - 30°05'N 44°17'O - 48 victimes dont le commandant, 3 rescapés (1 officier, 1 officier marinier et 1 homme d'équipage)


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u67.htm
http://u-boote.fr/u-67.htm
U796
U-68 (Type IXC)

Emblème(s) :


Photos :



Retour de Mission




Equipage


Les latrines sur le pont extérieur


U-68 - Karl-Friedrich Merten au retour de mission

Succès : 32 + 1 chalutier armé
22 Septembre 1941 à 02h22 : M.V. "Silverbelle" (cargo à vapeur de 5302 tonnes du convoi SL 87), carreau DT 2595, torpilles - 25°45'N 24°O -
22 Octobre 1941 à 01h42 : S.S. "Darkdale" (pétrolier de 8145 tonnes), carreau FU 7350, torpilles - Sainte-Hélène -
28 Octobre 1941 à 03h43 : S.S. "Hazelside" (pétrolier de 5297 tonnes), carreau GG 2637, torpilles - 23°10'S 01°36'E -
01 Novembre 1941 à 06h54 : M.V. "Bradford City" (cargo à moteur de 4953 tonnes), carreau GH 2638, torpille - 22°59'S 09°49'E -
03 Mars 1942 à 17h21 : S.S. "Helenus" (cargo à vapeur de 7366 tonnes), carreau ET 6685, torpille - 06°01'N 12°02'O -
08 Mars 1942 à 12h41 : S.S. "Baluchistan" (cargo à vapeur de 6992 tonnes), carreau EU 8196, torpille - 04°13'N 08°32'O -
16 Mars 1942 à 23h17 : S.S. "Baron Newland" (cargo à vapeur de 3386 tonnes), carreau EU 8143, torpille - 04°35'N 08°32'O -
17 Mars 1942 à 06h35 : S.S. "Ile de Batz" (cargo à vapeur de 5755 tonnes), carreau EU 8511, 1 torpille et canon - 04°04'N 08°04'O -
17 Mars 1942 à 13h26 : M.V. "Scottish Prince" (cargo à moteur de 4917 tonnes), carreau EU 8513, 1 torpille et canon - 04°10'N 08°O
17 Mars 1942 à 21h53 : S.S. "Allende" (cargo à vapeur de 5081 tonnes), carreau EU 8523, 1 torpille - 04°N 07°44'O -
30 Mars 1942 à 22h43 : M.V. "Muncaster Castle" (cargo à moteur de 5853 tonnes), carreau FE 3366, 1 torpille - 02°02'N 12°02'O -
05 Juin 1942 à 20h49 : S.S. "L.J. Drake" (pétrolier de 6693 tonnes), carreau ED 1749, torpille - Aruba - San Juan -
06 Juin 1942 à 03h07 : M.V. "C.O. Stillman" (pétrolier de 13006 tonnes), carreau ED 1484, torpille - 17°33'N 67°55'O -
10 Juin 1942 à 06h17 : S.S. "Surrey" (cargo à vapeur de 8581 tonnes), carreau EB 8294, torpille - 12°45'N 80°20'O -
10 Juin 1942 à 06h28 : M.V. Ardenvohr" (cargo à vapeur de 5025 tonnes), carreau EB 8294, torpille - 12°45'N 80°20'O -
10 Juin 1942 à 11h58 : M.V. "Port Montreal" (cargo à moteur de 5882 tonnes), carreau EB 8582, torpille - 12°17'N 80°20'O -
15 Juin 1942 à 20h34 : S.S. "Frimaire" (pétrolier de 9242 tonnes), carreau EC 8445, torpille - 11°50'N 73°40'O -
23 Juin 1942 à 19h33 : M.V. "Arriaga" (pétrolier de 2465 tonnes), carreau EC 8233, torpille et canon - 13°08'N 72°16'O -
12 Septembre 1942 à 03h32 : M.V. "Trevilley" (cargo à moteur de 5296 tonnes), carreau FF 8588, torpille et canon - 04°30'S 07°50'O
15 Septembre 1942 à 00h58 : S.S. "Breedijk" (cargo à vapeur de 6861 tonnes), carreau FF 8479, torpilles - 05°05'S 08°54'O -
08 Octobre 1942 à 02h31 : S.S. "Koumoundouros" (cargo à vapeur de 3598 tonnes), carreau GR 5689, torpilles - 34°10'S 17°07'E -
08 Octobre 1942 à 03h46 : S.S. "Gaasterkerk" (cargo à vapeur de 8679 tonnes), carreau GR 5932, torpilles - 34°20'S 18°10'E -
08 Octobre 1942 à 20h51 : S.S. "Swiftsure" (pétrolier de 8207 tonnes), carreau GR 5938, 1 torpille - 34°40'S 18°25'E -
08 Octobre 1942 à 22h02 : S.S. "Sarthe" (cargo à vapeur de 5271 tonnes), carreau GR 5963, 2 torpilles - 34°50's 18°40'E -
09 Octobre 1942 à 03h44 : S.S. "Examelia" (cargo à vapeur de 4981 tonnes), carreau gr 5965, 1 torpille - 34°52'S 18°30'E -
09 Octobre 1942 à 04h54 : S.S. "Belgian Fighter" (cargo à vapeur de 5403 tonnes), carreau GR 5965, 2 torpilles - 35°00'S 18°30'E -
06 Novembre 1942 à 21h36 : S.S. "City of Cairo" (cargo à vapeur de 8034 tonnes), carreau GF 3811, torpilles - 23°30'S 05°30'O -
13 Mars 1943 : S.S. "Ceres" (cargo à vapeur de 2680 tonnes), carreau EC 5299, torpille - 14°50'N 71°46'O -
13 Mars 1943 : S.S. "Cities Service Missouri" (pétrolier de 7506 tonnes), carreau EC 5299, torpille - 14°50'N 71°46'O -
22 Octobre 1943 : H.M.S. "Orfasy" (chalutier armé anti-sous-marin de 545 tonnes), carreau EU 4762, torpille - 05°58'N 11°30'O -
22 Octobre 1943 : S.S. "Litiopa" (pétrolier de 5356 tonnes), carreau EU 4762, canon - 06°18'N 11°55'O -
31 Octobre 1943 à 21h24 : S.S. "New Colombia" (cargo à vapeur de 6574 tonnes), carreau EW 7199, torpille - 04°25'N 05°03'O -
30 Novembre 1943 : S.S. "Fort de Vaux" (cargo à vapeur de 5186 tonnes), carreau ET 6643, 2 torpilles - 06°32'N 12°20'O -

Patrouilles et anecdotes :
Du 30 Juin 1941 au 01 Août 1941, départ de Kiel pour le centre Atlantique Nord. A partir du 15 juillet 1941 et pendant trois jours, il prend part à une attaque de convoi à l'Ouest de la Manche, sans aucun succès. Le 17 Juillet 1941, le convoi OB 346 est signalé par un avion à 60 nautiques au Sud de Rockall. L'U-68 et quatre autres U-Boote forment une ligne de patrouille pour l'intercepter, mais le convoi passe sans être inquiété. Le 20 Juillet 1941, l'opération est annulée. Le 25 Juillet 1941, le convoi OG 69 est signalé par un Condor", à 400 nautiques à l'Ouest de la Manche. Ce convoi est composé de vingt six bâtiments marchands et possède une escorte de neuf corvettes et d'un chalutier armé. Plusieurs U-Boote participent à l'attaque du convoi. Le 28 Juillet 1941, l'U-68 est attaqué par la corvette H.M.S. "Rhododendron" qui lui lance quatre charges de profondeur (H.M.S. "Sunflower" et H.M.S. "Pimprenel" suivant une autre source). L'U-68 plonge et effectue ses manœuvres d'évasion. Direction la France. Arrivée à Lorient où l'Etat-Major de la 2.U-Flottille l'accueille. Sur le kiosque est dessiné un As de Trèfle. Un des hommes est atteint de pneumonie et doit être débarqué d'urgence. L'U-68 a subit des avaries lors de l'attaque de la corvette; pompe de cale hors-service, le tableau de démarrage des diesels est endommagé... L'U-68 est le premier U-Boot à utiliser le "Slipway" de KI.
Du 11 Septembre 1941 au 25 Décembre 1941, départ de Lorient pour le centre Atlantique. Il fait partie des quatre U-Boote qui vont patrouiller au large de Freetown : U-67 (K.L. Günther MÜLLER-STOCKHEIM), U-103 (K.L. Werner WINTER) et l'U-107 (K.K. Günter HESSLER). Le 21 Septembre 1941, l'U-107 signale le convoi Sierra Leone 87 (SL 87), au Sud-Ouest des Canaries. L'U-67, l'U-68 et l'U-103 rejoignent le convoi. Ce convoi est formé de onze bâtiments marchands et cinq navires d'escorte, commandés par l'ex Garde-côtes "Gorleston". L'escorte ne s'est pas ravitaillée à Freetown et n'est donc pas prête au combat !!! Le 22 Septembre 1941 au matin, l'U-68 envoie par le fond un britannique, au Sud-Ouest des Canaries, à l'aide de trois torpilles. L'attaque coûte sept navires au convoi. Après l'attaque du convoi, l'U-67 et l'U-68 continuent vers le Sud et reçoivent l'ordre de rejoindre l'U-111 (K.L. Wilhelm KEINSCHMIDT) pour se ravitailler, le 28 Septembre 1941, dans la Baie de Tarafal, près de Santo Antão (îles du Cap Vert). L'U-67 a un de ses hommes qui a attrapé une maladie vénérienne..., le Docteur de l'U-68, MsTA Dr ZIEMKE, vient à bord de l'U-67, le soigner. Ne pouvant le soigner, l'homme rejoindra la France à bord de l'U-68. L'U-67 doit se ravitailler en gas-oil et l'U-68 en torpilles. L'U-68 arrive en premier au rendez-vous et le transfert commence. Quatre torpilles sont embarquées. Les deux U-Boote font mouvement pour quitter la baie. Deux explosions sont entendues. Ce sont deux torpilles du Sous-Marin britannique le H.M.S. "Clyde" qui ont mal fonctionné. INGRAMM, le commandant du "Clyde" va lancer des torpilles sur l'U-68, mais l'U-111 étant sur une route de collision, il ne peut assurer son tir. Le H.M.S. "Clyde" est arrivé sur les lieux grâce aux renseignements donnés par 'ULTRA' et par une indiscrétion de l'U-111, ayant mentionné la Baie de Tarafal, par son nom et en clair !!! Pendant ce temps, l'U-67 arrive dans la baie. En entendant ces détonations, il plonge et ses hydrophones détectent des bruits de moteurs. Il refait surface prudemment. Sur le "Clyde", le réarmement des tubes lance-torpilles est terminé et des hommes d'équipage arment le canon. Les deux sous-marins sont sur une route de collision. L'U-67 met ses moteurs en arrière toute, mais la collision est inévitable. L'étrave de l'U-67 est endommagée et il y a une torsion de quatre-vingt-dix degrés et des entrées d'eau apparaissent dans le poste torpilles. Les deux sous-marins plongent. L'U-67 ne pouvant réparer ses dégâts, il fait route vers la France, après avoir transféré du gas-oil à l'U-68. L'U-68 continue sa patrouille vers l'Ile d'Ascension et Sainte-Hélène. Dans les premières heures du 22 Octobre 1941, il torpille un britannique, près de Sainte-Hélène avec une salve de quatre torpilles. Le bâtiment coule en vingt minutes. C'est le premier bâtiment à être envoyé par le fond, au Sud de l'Equateur par un U-Boot durant la deuxième guerre mondiale. L'U-68 continue vers le Sud. Le 28 Octobre 1941, il coule un britannique à 900 nautiques à l'Ouest de Walvis Bay (Namibie). Le 01 Novembre 1941, il envoie par le fond un britannique, à 300 nautiques à l'Ouest de Walvis Bay. Le 13 Novembre 1941, il se ravitaille auprès du "Schiff16/Atlantis, au Sud de Sainte-Hélène. L'Atlantis est coulé, le 22 Novembre 1941, au Nord-Ouest d'Ascension et les survivants sont recueillis par l'U-126 (K.L. Ernst BAUER) et le "Python" durant la nuit du 23 au 24 Novembre 1941. L'U-A (K.K. Hans ECKERMANN) et l'U-68 ont rendez-vous durant la nuit du 30 Novembre au 01 Décembre 1941 avec le "Python", à 780 nautiques au Sud de Sainte-Hélène.

Le rendez-vous avec le Python le 1er décembre 1941
Le 01 Décembre 1941, le "Python" est coulé par le H.M.S "Dorsetshire", à 1000 nautiques au Sud de Sainte-Hélène. Les 200 survivants sont répartis entre l'U-68 (K.K. Karl-Friedrich MERTEN) et l'U-A (K.K. Hans ECKERMANN) ainsi que sur des canots de sauvetage qui sont amarrés aux U-Boote.

(Les survivants du Python sur le pont et pris en remorque les 2 et 3 décembre 1941)

Les naufragés du Python et de l'Atlantis
Ils font route vers le Nord, jusqu'au 05 Décembre 1941 où l'U-124 et l'U-129 les rejoignent. Les quatre U-Boote continuent vers le Nord jusqu'au 16 Décembre 1941. Date où ils ont rendez-vous, au Nord des îles du Cap Vert, avec quatre sous-marins italiens (Calvi, Finzi, Tazzoli et Torelli). Les huit sous-marins font ensuite route vers la France avec tous les survivants. Arrivée à Lorient.
Du 11 Février 1942 au 13 Avril 1942, départ de Lorient pour le centre Atlantique. L'U-68 patrouille dans la zone de Freetown, sur les côtes libériennes et au large de la Côte d'Ivoire. Le 03 Mars 1942, il coule un britannique près de Monrovia (Liberia). Le 08 Mars 1942, il envoie par le fond un autre britannique devant Grand Cess (Libéria) et le 16 Mars 1942, dans la même zone, un autre bâtiment britannique. Le 17 Mars 1942, près du Cap Palmas, il coule trois bâtiments britanniques. Le 25 Mars 1942, l'U-68 découvre un convoi de cinq bâtiments marchands, escorté de trois bâtiments de guerre. Mais un avion le repère, l'empêchant de l'attaquer. A cours de gas-oil, MERTEN fait route vers la France. Le 30 Mars 1942, il rencontre un convoi de cinq bâtiments marchands. Avec sa dernière torpille, il coule un cargo britannique, au Sud-Sud-Ouest de Monrovia. Début Avril, l'U-68 quitte la zone. Arrivée à Lorient.
Du 14 Mai 1942 au 10 Juillet 1942, départ de Lorient pour les Caraïbes et la zone du Canal de Panama. A la tombée de la nuit, il laisse son bâtiment d'escorte (un dragueur de mines). A minuit, il se trouve au point "Bogemlampe" où il effectue sa plongée d'essai. Il fait surface et se dirige vers l'Espagne avec l'escorteur "Gustave Fritz". L'U-68 reçoit l'ordre d'escorter le forceur de blocus "Münsterland", jusqu'à Bordeaux. A 08h00 du matin, il plonge. Le 16 Mai 1942, aperçu par un avion, il plonge. Infiltration d'eau de mer, au niveau des échappements des diesels. Aucune réparation ne vient à bout de ce problème. Même en surface, il faut pomper l'eau. MERTEN envoie un message au BdU, lui décrivant les avaries. L'autorisation d'aller à El Ferrol (Espagne), pour réparations, lui est donnée. Arrivé à El Ferrol, il se met à couple du pétrolier "Max Albrecht". Les réparations sont effectuées et un complément de gas-oil (13 tonnes) est apporté à l'U-Boot. Quelques heures après, l'U-68 peut quitter le port. Le "Münsterland" retrouve Bordeaux escorté par l'U-437 (K.K. Werner-Karl SCHULZ). Le 05 Juin 1942, l'U-68 coule un pétrolier américain, au Nord-Nord-Est d'Aruba. Le 06 Juin 1942, il envoie par le fond un pétrolier panaméen, à l'Ouest-Sud-Ouest de Cabo-Rojo (Porto-Rico). Le 10 Juin 1942, il coule trois bâtiments britanniques, à l'Ouest de l'Ile de San-Andres. En voyant la hâte de l'équipage, du S.S. "Surey", à quitter le bord, MERTEN se rapproche d'un survivant et le fait monter à bord. Cet homme ayant pour nom DANKERMANN, raconte que lors du torpillage, il était à la salle des machines et qu'il a eu juste le temps de quitter le bord. Les canots de sauvetage étant partis, il s'est jeté à la mer, redoutant la présence de requins... L'incendie du bâtiment pouvant faire repérer l'U-Boot, MERTEN commande de lancer une nouvelle torpille, qui touche le navire à l'extrême arrière. Le "Surey" s'enfonce et coule. Quelques instants plus tard, une énorme explosion secoue l'U-68. Il est soulevé de la surface. MERTEN pense avoir été touché par une torpille. Mais l'U-Boot retrouve sa flottabilité. DANKERMANN dit à MERTEN que son bâtiment convoyait 5000 tonnes de dynamite. Des dégâts apparaissent. Le compas, différents indicateurs, les moteurs des barres de plongée, le système de guidage des torpilles, quelques accumulateurs fêlés, le périscope de veille bloqué etc... sont hors service. Voilà le résultat de cette terrible explosion. DANKERMANN embarque sur un canot de sauvetage du M.V. "Ardenvohr". Les réparations sont menées grand train à bord de l'U-68, ainsi que le rechargement des tubes lance-torpilles. Le 15 Juin 1942, il coule un pétrolier français, au Nord de Santa-Marta (Colombie). Sur la route du retour, il envoie par le fond, le 23 Juin 1942, un pétrolier panaméen, par torpilles et canon, au Nord-Ouest de Punta Gallinas (Colombie). Arrivée à Lorient, après s'être fait escorté par un Sperrbrecher. Pendant la patrouille, l'U-68 a envoyé par le fond, 54670 tonnes et a parcouru 12000 nautiques.
Du 20 Août 1942 au 06 Décembre 1942, départ de Lorient avec le groupe "Eisbär", vers Capetown (Afrique du Sud). Le 26 Août 1942, le groupe attaque brièvement le convoi Sierra Leone 119 (SL 119). Seul l'U-156 (K.K. Werner HARTENSTEIN) coule un bâtiment. Le groupe se dirige vers les îles du Cap Vert et à partir du 04 Septembre 1942, ils patrouillent chacun de leur côté. L'U-68 envoie par le fond, à l'Est-Nord-Est d'Ascension, un britannique, le 12 Septembre 1942. Le capitaine et l'ingénieur de ce dernier sont recueillis à bord de l'U-68. Le 15 Septembre 1942, il coule un hollandais. L'U-68 passe l'équateur, le 19 Septembre 1942 il est près de Sainte-Hélène. Le 24 Septembre 1942, les U-Boote du groupe "Eisbär" se ravitaillent auprès de l'U-459 (K.K. Georg von WILAMOWITZ-MÖLLENDORF). Les officiers du "Trevilley" embarquent sur l'U-459. Le 05 Octobre 1942, il arrive dans sa zone de patrouille à Capetown. Le 08 Octobre 1942, il coule un grec, un hollandais, un américain et un britannique. Le 09 Octobre 1942, il envoie par le fond un américain et un belge. Lors de la dernière attaque, MERTEN perd le contrôle de l'U-Boot. L'U-68 descend à presque 200 mètres avec une assiette négative importante. Il reprend rapidement le contrôle. Le 06 Novembre 1942, il coule un britannique, au Sud de Sainte-Hélène. Ce bâtiment a à son bord 125 passagers en comptant femmes et enfants. MERTEN fait surface et s'approche des canots de sauvetage et leurs donne un compas et la route à suivre pour Sainte-Hélène. Plus d'un mois plus tard, des survivants sont recueillis par le forceur de blocus "Rhakotis", venant du Japon et faisant route vers l'Allemagne. Arrivée à Lorient. MERTEN quitte l'U-68 et devient commandant de la 26.U-Flottille, flottille d'entraînement à Pillau, où il apprendra l'art du tir de torpilles...
Du 03 Février 1943 au 07 Mai 1943, départ de Lorient pour les Caraïbes. Arrivé aux Antilles, il patrouille sans aucun succès. Il se dirige ensuite vers les Caraïbes. Le 13 Mars 1943, au Sud du Windward Passage (entre Haïti et Cuba), il découvre le convoi Guantánamo-Aruba-Trinidad 49 (GAT 49) et lui coule un hollandais et un américain. Poursuivi par l'escorte, il doit plonger. L'U-68 continue sa patrouille au Nord-Est des Caraïbes jusqu'à la fin Mars 1943. Le 17 Avril 1943, il se ravitaille auprès de l'U-117 (K.K. Hans-Werner NEUMANN), au Sud des Açores. Arrivée à Lorient.
Du 12 Juin 1943 au 16 Juin 1943, départ de Lorient. Il est avec l'U-155 (K.L. Adolf PIENING), l'U-257 (K.L. Heinz RAHE), l'U-600 (K.L. Bernhard ZURMÜHLEN) et l'U-615 (K.K. Ralph KAPITZKY) pour se protéger mutuellement pendant le passage du Golfe de Gascogne. Le 14 Juin 1943, ils sont attaqués par quatre "Mosquito" du 307 Sqn (Polonais). L'U-68 et l'U-155 sont endommagés. L'U-68 a deux hommes et son commandant blessés et un homme a disparu.(*) Retour à Lorient. LAUZEMIS est hospitalisé.
Du 01 Août 1943 au 03 Août 1943, départ de Lorient. Retour à Lorient.
Du 14 Août 1943 au 15 Août 1943, départ de Lorient. Retour à Lorient.
Du 08 Septembre 1943 au 23 Décembre 1943, départ de Lorient pour le Centre Atlantique, le Golfe de Guinée et le Libéria. Le 28 Septembre 1943, il se ravitaille auprès de l'U-488 (O.L. Erwin BARTKE), à l'Ouest des Açores. A la mi-Octobre 1943, il se ravitaille de nouveau pour poursuivre sa patrouille. Le 22 Octobre 1943, il attaque un convoi dans le Golfe de Guinée et lui coule deux bâtiments : un chalutier armé anti-sous-marin britannique et un pétrolier norvégien. Sept torpilles ont fait long feu !!! Il coule le pétrolier avec son canon. Le 31 Octobre 1943, il envoie par le fond un britannique devant Abidjan (Côte d'Ivoire). Le 30 Novembre 1943, il coule un cargo français transportant des passagers dans la zone de Monrovia. Début Décembre, il termine sa patrouille. Le 23 Décembre 1943, il subit une attaque aérienne dans le Golfe de Gascogne, lui causant des dégâts. L'U-68 a beaucoup de difficultés à rester en plongée. Grâce à l'O.L. Franz VOLMARI, le L.I., l'U-68 est sauvé. Arrivée à Lorient, après 107 jours de patrouille.
Du 27 Mars 1944 au 10 Avril 1944, départ de Lorient pour les côtes africaines.
A partir du 08 Avril 1944, il est repéré par l'U.S.S. "Pope", destroyer de l'escorte de l'U.S.S. "Guadalcanal". Le contact est perdu pendant la nuit.

Le 10 Avril 1944, en surface, il est découvert par deux "Avenger et un "Wildcat du "Guadalcanal". Les avions l'attaquent à la mitrailleuse, aux roquettes et avec des charges de profondeur. L'U-68 effectue une plongée d'urgence, mais coule... Un survivant sur un équipage de 57 hommes...

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u68.htm
http://u-boote.fr/u-68.htm
U796
U-69 (Type VIIC)

Emblème(s) :


Photos :

Cérémonie d'entrée en service le 2 novembre 1940




La vache qui rit



Chargement des torpilles






"Vache qui rit" et Panama sur la tête

Succès : 16 coulés + 1 endommagé -
17 Février 1941 à 21h19 : M.V. "Siamese Prince" (cargo à moteur de 8456 tonnes), carreau AM 1435, torpille - 59°53'N 12°12'O -
19 Février 1941 : S.S. "Empire Blenda" (cargo à vapeur de 5693 tonnes, traînard du convoi HX 107), carreau AL 3124, torpille - Atlantique Nord -
23 Février 1941 à 23h39 : S.S. "Svein Jarl" (cargo à vapeur de 1908 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2362, torpille - 59°30'N 21°O -
30 Mars 1941 à 07h34 : S.S. "Coultarn" (cargo à vapeur de 3759 tonnes du convoi OB 302), carreau AK 3151, torpille - 60°18'N 29°28'O -
21 Mai 1941 à 10h05 : S.S. "Robin Moor" (cargo à vapeur de 4999 tonnes), carreau ES 4670, 1 torpille + 30 coups de canon - 06°10'N 25°40'O -
21 Mai 1941 à 23h41 : S.S. "Tewkesbury" (cargo à vapeur de 4601 tonnes), carreau ES 5550, torpille et canon - 05°49'N 24°09'O -
31 Mai 1941 à 00h25 : M.V. "Sangara" (cargo à vapeur de 5445 tonnes), torpille - Port d'Accra - endommagé
04 Juin 1941 : "Robert Hugues" (barge de 2879 tonnes), mine déposée pendant la patrouille du 05/05/1941 au 08/07/1941 - Entrée du port de Lagos -
27 Juin 1941 à 01h49 : S.S. "Empire Ability" (cargo à vapeur de 7603 tonnes, du convoi SL 76), carreau DT 3898, torpille - 23°50'N 21°10'O -
27 Juin 1941 à 02h37 : S.S. "River Luga" (cargo à vapeur de 5423 tonnes, du convoi SL 76), carreau DT 3898, torpille - 24°N 21°O -
04 Juillet 1941 : S.S. "Robert L. Holt" (cargo à vapeur de 2918 tonnes), carreau DH 19, canon - 24°15'N 20°00'O -
01 Mai 1942 à 17h28 : "James E. Newson" (bateau de pêche de 671 tonnes), carreau CB 9468, canon - 35°50'N 59°40'O -
12 Mai 1942 à 09h03 : M.V. "Lise" (pétrolier de 6826 tonnes), carreau ED 4726, torpille et canon - 13°53'N 68°20'O -
13 Mai 1942 à 04h08 : S.S. "Norlantic" (cargo à vapeur de 2606 tonnes), carreau ED 7325, torpille et canon - 12°13'N 66°30'O -
21 Mai 1942 à 07h53 : S.S. "Torondoc" (cargo à vapeur de 1927 tonnes), carreau ED 6871, torpille - 14°45'N 62°15'O -
05 Juin 1942 à 11h30 : remorqueur abandonné, carreau EE 32, canon
09 Octobre 1942 à 06h09 : S.S. "Carolus" (cargo à vapeur de 2375 tonnes, du convoi NL 9), carreau BA 3845, torpille - 48°47'N 68°10'O -
14 Octobre 1942 à 08h21 : S.S "Caribou" (traversier : genre de ferry-boat de 2222 tonnes), carreau BB 5198, torpille - 47°19'N 59°29'O -
20 Octobre 1942 à 00h56 : S.S. "Rose Castle" (cargo à vapeur de 7803 tonnes), carreau BB 6498, torpille défectueuse

Patrouilles et anecdotes :
Du 10 Février 1941 au 01 Mars 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique Est, en passant par le Sud des Shetlands. Le 17 Février 1941, il coule un britannique, au Sud-Ouest des Féroé et le 19 Février 1941, c'est un autre britannique qui est envoyé par le fond, au Sud de l'Islande. Le même jour, un appareil de la Luftwaffe signale le convoi OB 287, au Nord-Ouest du Cap Wrath. L'U-69 et d'autres U-Boote se trouvant au Sud de l'Islande reçoivent l'ordre de former une ligne de patrouille pour l'intercepter. Une mauvaise information sur la position du convoi, donnée par l'appareil empêche le U-Boote d'intercepter le convoi. Ce problème avec la Luftwaffe sera récurant pendant toute la durée du conflit. Le dispositif est annulé le 21 Février 1941. Le jour même, il est attaqué par un "Sunderland" qui lui lance des charges de profondeur. Le 23 Février 1941, la Luftwaffe signale un autre convoi, l'OB 288, au Sud de l'Islande. Le même jour, l'U-69 envoie par le fond un norvégien. L'escorte du convoi lui lance de nombreuses charges de profondeur, mais il s'échappe sans aucun dommage. L'attaque menée contre le convoi, lui coûte huit bâtiments, coulés par quatre U-Boote et le "Bianchi" (Adalberto GIOVANNINI). Arrivée à Lorient.
Du 18 Mars 1941 au 11 Avril 1941, départ de Lorient pour le Sud de l'Islande. Arrivé sur la zone, l'U-69 ne trouve aucun convoi. Sur ordre, il se dirige vers l'Ouest. Le 29 Mars 1941, il signale le convoi Outbound 302 (OB 302) et le poursuit. Le matin du 30 Mars 1941, il coule un britannique, à l'Est du Cap Farewell. L'U-69 est attaqué très longuement par l'escorte du convoi. Mais sans aucun dommage, il peut s'échapper. Une nouvelle ligne est formée, le 02 Avril 1941, pour intercepter le Slow Convoy 26 (SC 26). Ce convoi est composé de vingt deux bâtiments marchands escorté entre autre par le H.M.S. "Worcestershire". Le 03 Avril 1941 au matin, l'U-69 se trouve en contact avec le convoi, à l'Est-Sud-Est du Cap Farewell. L'attaque contre le SC 26, lui coûte onze bâtiments, aucun n'est coulé par l'U-69. Arrivée à Lorient.
Du 05 Mai 1941 au 08 Juillet 1941, départ de Lorient pour le Centre Atlantique, vers les côtes de l'Afrique de l'Ouest, pour mouillage de mines. Le 19 Mai 1941, il se ravitaille auprès de l"Egerland", près des Canaries. Le 21 Mai 1941, il aperçoit un bâtiment navigant tous feux allumés. Cela doit être, un américain, un neutre... METZLER, s'en approche par curiosité. Il le fait stopper pour examiner ses papiers et sa cargaison. Là, il découvre que le cargo transporte des armes et des pièces détachées d'avions et qu'il se dirige vers Le Cap. Il fait embarqué l'équipage du cargo dans des canots de sauvetage. Il coule ensuite le bâtiment avec une torpille et au canon (trente coups). C'est le premier américain à être coulé de la 2ème guerre mondiale. METZLER donne des vivres et des médicaments à l'équipage US. Le même jour, il envoie par le fond un britannique, à la torpille et au canon, au Nord-Est de Rocks. L'U-69 mouille des mines, le 27 Mai 1941, sept dans le port de Takoradi (Ghana) et le 29 Mai 1941, sept dans le port de Lagos (Nigéria). Une barge britannique saute sur une de ses mines, en entrant dans le port de Lagos, le 04 Juin 1941. Le 31 Mai 1941, l'U-69 torpille un britannique, dans le port d'Accra (Côte d'Ivoire). Il l'endommage. Pendant les opérations de sauvetage, l'arrière se brise et il est déclaré totalement perdu. Il a été quand même réparé, mais n'entrera en service de nouveau qu'en 1947. L'U-69 fait alors mouvement vers le Nord. Se trouvant à court de nourriture et de gas-oil, ayant des problèmes avec son distillateur d'eau potable, l'U-69 a rendez-vous, le 19 Juin 1941, avec le "Lothringen", mais ce dernier est coulé le 15 Juin 1941 par le H.M.S. "Dunedin". Il y a un autre rendez-vous de planifié avec l"Egerland", mais il est coulé, le 05 Juin 1941. Pour nourrir l'équipage de l'U-Boot, METZLER fait capturer des marsouins... Le cuisinier du bord en fait des gâteaux aux poissons !!! L'équipage trouve ce met "excellent" !!! L'U-69 fait route vers le Nord à petite vitesse, à cause du manque de gas-oil, vers La Palmas, pour se ravitailler. Le 27 Juin 1941 au matin, il rencontre le Sierra Leone 76 (SL 76), à 300 nautiques, au Sud-Ouest des Canaries. Ce sont les premiers bâtiments ennemis que l'U-69 aperçoit après presque un mois de navigation. METZLER prévient Kernével. Il attaque le convoi de nuit, en surface et tire ses quatre dernières torpilles. Il envoie par le fond deux britanniques. Il est possible qu'il en ait coulé un autre. Dans la nuit du 28 au 29 Juin 1941, l'U-69 entre dans le port de Las Palmas et se ravitaille auprès du "Charlote Schliemann" (auprès du "Corrientes selon une autre source). Après avoir fait le plein en nourriture et en gas-oil, il fait route vers la France. Aucune torpille n'a été embarquée, à bord de l'U-Boot. Le 04 Juillet 1941, il coule un britannique au canon, après avoir engagé un duel d'artillerie avec ce dernier. METZLER décrit ce duel comme un "exploit dingue", après une si longue patrouille. L'U-69 est attaque, sans aucun dégât, par un avion, avant d'arriver à Saint-Nazaire. L'U-69 est resté en mer soixante quatre jours, un record extraordinaire pour un type VII-C. METZLER reçoit la Croix de Chevalier.

(équipage arborant des "Panamas" au retour de mission en juillet 1941)

Du 21 Août 1941 au 27 Août 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. Le 24 Août 1941, METZLER tombe malade, il est atteint par une infection au rein. Dönitz donne l'ordre à l'U-69 de rejoindre la France. C'est le I.WO, l'O.L. AUFFERMANN qui assume le commandement. Arrivée à Saint-Nazaire. Après une longue hospitalisation METZLER prendra le commandement d'un U-Boot en construction (U-847).
Du 01 Septembre 1941 au 01 Octobre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. L'U-69 se dirige vers le Sud-Ouest de l'irlande. Le 18 Septembre, il rejoint le groupe "Brandenburg". Le groupe attaque le Slow Convoy 44 (SC 44). Le 20 Septembre 1941, l'U-69 attaque le M.V. "Barbro", mais la torpille est défectueuse. Le bâtiment norvégien a été endommagé par l'U-552 (K.K. Erich TOPP), par deux torpilles. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 30 Octobre 1941 au 08 Décembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. L'U-69 et cinq autres U-Boote se trouvent dans le Golfe de Gascogne. Ils sont dirigés vers un convoi, signalé à 500 nautiques, à l'Ouest de l'Irlande. La recherche se poursuit sans succès jusqu'au 04 Novembre 1941. L'U-69 rejoint le groupe "Störtebecker", à l'Ouest de l'Espagne. Aucun convoi n'étant trouvé, le groupe se dirige vers le Nord-Ouest. Il recherche le convoi OS 11, mais ne le découvre pas. L'Etat-Major de la U-Bootewaffe donne l'ordre au groupe de se diriger vers Gibraltar et d'entre en Méditerranée. Seuls l'U-69, l'U-201 (K.L. Adalbert SCHNEE) et l'U-402 (K.K. Freiherr Siegfried von FORTSNER) restent en Atlantique, à court de gas-oil. Ils forment le groupe "Letzte Ritter", au Nord-Est des Açores. Le convoi OG 77 est signalé le 26 Novembre 1941, par un avion. Ne l'ayant pas trouvé et vraiment à court de carburant, les U-Boote font route vers la France. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 18 Janvier 1942 au 26 Janvier 1942, départ de Saint-Nazaire pour Terre-Neuve. Des ennuis mécaniques (certains disent que c'est une erreur humaine...) l'obligent à retourner en France. Arrivée à Saint-Nazaire.

(Retour à St Nazaire le 26 janvier 1942)
Du 31 Janvier 1942 au 17 Mars 1942, départ de Saint-Nazaire pour Terre-Neuve. Aucun succès n'est à signaler. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 12 Avril 1942 au 25 Juin 1942, départ de Saint-Nazaire pour patrouille autour des Petites Antilles et des Caraïbes. L'U-69 se ravitaille auprès de l'U-459 (K.K. Geor von WILAMOWITZ-MÖLLENDORF), le 01 Mai 1942, au Nord-Est des Bermudes. Le même jour, il envoie par le fond un américain, au canon. Le 09 Mai 1942, il attaque, sans succès, un garde-côte américain dans le Mona Passage. Le 12 Mai 1942, il coule un pétrolier américain, au Nord-Nord-Est du Curaçao (Antilles Néerlandaises). Le 13 Mai 1942, c'est un américain qui est envoyé par le fond, au Nord de Caracas (Venezuela). Le 21 Mai 1942, il coule un canadien, à l'Ouest de la MArtinique. Le 05 Juin 1942, sur la route du retour, il envoie par le fond un remorqueur abandonné, à l'est de Windward Island, au canon. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 15 Août 1942 au 05 Novembre 1942, départ de Saint-Nazaire, pour mouillage de mines (TMB) sur les côtes US. Durant la nuit du 09 au 10 Septembre 1942, il mouille des mines dans la Baie de Chesapeake (Maryland). Après il fait route vers Hatteras. Ayant le choix des zones opérationnelles, GRÄF opte pour les eaux Canadiennes. L'U-69 passe le Détroit de Cabot, le 30 Septembre 1942. N'ayant rien trouvé dans le Golfe du Saint-Laurent, il entre dans le Saint-Laurent. Le 09 Octobre 1942, il coule un canadien dans la Baie de Comeau. L'U-69 fait demi-tour. Les patrouilles aériennes continuelles empêchent le rechargement des batteries et des bouteilles d'air comprimé. Le 13 Octobre 1942, il repasse le Détroit de Cabot. L'Etat-Major de la U-Bootwaffe prévient que des cargos chargés de céréale sont dans la zone. Mais ce sont des suédois, donc des neutres et GRÄF ne les attaque pas. Le lendemain, il rencontre un traversier terre-neuvien le S.S. "Caribou" (Capitaine Ben TAUERNER) qui transportait des passagers de North Sydney à Port-aux-Basques, escorté par un Bangor (dragueur de mines), le NCSM "Grandmère" (Lieutenant James CUTHBERT). La visibilité est très mauvaise et ce dernier a du mal à voir le gros traversier. Il y a deux cent trente sept personnes à bord du traversier, dont cent dix huit militaires canadiens et américains, soixante treize civils et quarante six hommes d'équipage. L'U-69 le suit pendant trois heures. GRÄF torpille le "Caribou" à 03h21, le matin du 14 Octobre 1942, en surface. Le Bangor à toute allure essaye d'éperonner l'U-Boot, mais le rate. L'U-69 plonge en eau profonde, pour éviter l'Asdic. Le Bangor lance dix huit charges de profondeur. Aidé par des forces de surface et aériennes, l'U-69 subit des attaques pendant seize heures. Il peut faire surface ensuite. "Grandmère" recueille cent une personnes. Les cent trente six autres, incluant femmes et enfants ont péri noyé dans des eaux glacées, ou dans l'explosion (105 passagers et 31 hommes d'équipage). Ce naufrage a crée une vive émotion à Ottawa et dans toute l'Amérique du Nord. Le 20 Octobre 1942, il tire sa dernière torpille sur un bâtiment canadien, mais la torpille est défectueuse. Sur la route du retour, il se ravitaille le 28 Octobre 1942, auprès de l'U-463 (K.K. Leo WOLFBAUER), dans l'Atlantique Nord. Arrivée à Lorient.
Du 02 Janvier 1943 au 17 Février 1943, départ de Lorient pour l'Atlantique. Il rejoint le groupe "Falke, à l'Ouest de l'Irlande, en attente de convoi. N'ayant trouvé aucun convoi, le groupe se dirige vers le Nord à partir du 16 Janvier 1943. Le 19 Janvier 1943, il apparaît que les convois sont passés plus au Nord. Les groupes "Falke" et "Habicht" et forment le groupe "Haudegen". Ce nouveau groupe se positionne au Sud du Cap Farewell. Un convoi HX est signalé et le groupe se dirige vers le Sud pour l'intercepter. L'ayant également raté, le groupe retourne vers le Cap Farewell, le 26 Janvier 1943. Le 01 Février 1943, le groupe fait route vers Terre-Neuve. Le 09 Février 1943, il se positionne en arc de cercle, au Nord-Est du Cap Race. Le 15 Février 1943, à court de carburant, le groupe se dissout, pour que les U-Boote puissent rejoindre l'U-460 (K.L. Ebe SCHNOOR) pour se ravitailler. Le 17 Février 1943, l'U-69 signale le convoi Outbound North (Slow) 165 (ON 165), escorté par les bâtiments de guerre britanniques de l'Escort Group B-6, commandé par R. HEATHCOTE. L'ordre lui est donné de le poursuivre et de se ravitailler plus tard.

Il attaque le convoi, le 17 Février 1943, mais le destroyer H.M.S "Viscount" le coule avec des charges de profondeur. Aucun survivant.

Liens :
http://www.uboat.net/boats/u69.htm
http://u-boote.fr/u-69.htm
U796
U-70 (Type VIIC)

Emblème(s) :


Photos :

Mise à l'eau


Début 1941 juste avant sa première et dernière patrouille


Le Kptlt. Joachim Matz

Succès : 1 + 3 endommagés -
26 Février 1941 : S.S. "Göteborg" (cargo à vapeur de 820 tonnes), carreau AE .. , torpille - Sud-Est de l'Islande -
07 Mars 1941 à 04h45 : M.V. "Athelbeach" (pétrolier de 6568 tonnes du convoi Ob 293), torpille - 60°30'N 13°30'O - endommagé
07 Mars 1941 à 04h50 : S.S. "Delilian" (cargo à vapeur de 6423 tonnes) du convoi OB 293), torpille - 60°28'N 13°68'O - endommagé
07 Mars 1941 à 07h25 : M.V. "Mijdrecht" (pétrolier de 7493 tonnes du convoi OB 293), torpille - 60°31'N 13°52'O - endommagé

Patrouilles et anecdotes :
Du 20 Février 1941 au 07 Mars 1941, départ de Kiel pour l'Ouest des îles britanniques. Le 26 Février 1941, il torpille un suédois, au Sud-Est de l'Islande. Ce bâtiment partit de Reykjavik le 25 Février 1941, devait arriver à Göteborg. Il est porté disparu et il est possible que ce soit l'U-70 qui l'ait coulé. Le 02 Mars 1941, un "Condor" de la "Luftwaffe" signale le convoi OB 292, à l'Ouest de la Manche. A partir du 03Mars 1941, l'U-70 et d'autres U-Boote forment une ligne de patrouille à l'Ouest de Rockall. N'ayant rien trouvé, ils se dirigent vers le Nord. Le 04 Mars 1941, un autre "Condor" signale un convoi, à 150 nautiques, au Nord de la position donnée le 02 Mars 1941. Les U-Boote se dirigent vers lui. Il faut rappeler que les équipages des appareils de la "Luftwaffe" sont mal entraînés aux choses de la mer. Il n'est pas rare, qu'ils donnent des mauvaises positions aux U-Boote. Dönitz n'aura que très rarement des appareils pour 'éclairer' ses U-Boote. L'U-47 (K.K. Günther PRIEN) signale le convoi OB 293, le 06 Mars 1941. L'U-70 et l'U-99 (K.K. Otto KRETSCHMER) sont dirigés vers le convoi. Le 07 Mars 1941 au matin, l'U-70 lance son attaque, au Nord de Rockall. Il lance, à 04h30, quatre torpilles sur différents bâtiments. MATZ réclame quatre bâtiments coulés, mais en réalité il endommage un pétrolier britannique, un cargo également britannique et endommage peut-être un pétrolier hollandais. Ce dernier éperonne l'U-70 et lui cause des dommages sévères. L'U-Boot plonge", mais des voies d'eau l'empêchent d'avoir un bon contrôle sur son immersion. Cinq heures après avoir plongé, l'U-70 est attaqué par des charges de profondeur lancées par les corvettes britanniques H.M.S. "Arbutus" et H.M.S. "Camelia" (17 charges pour l"Arbutus", 6 charges pour le "Camelia"). L'U-Boot descend à 200 mètres, hors contrôle. Il est obligé de faire surface. Le H.M.S. "Arbutus" prend une route de collision et tire avec son canon de 4". L'équipage de l'U-70 abandonne le bord.
20 victimes, 25 rescapés en comptant le Commandant.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u70.htm
http://u-boote.fr/u-70.htm
U796
U-71 (Type VIIC)

Emblème(s) :


Photos :

De gauche à droite : U-77, U-71 et U-751


St Nazaire en 1942


U-71 - Le Kptlt Flachsenberg avec calot portant l'emblème et lunettes le 2 juillet 1941 à St Nazaire




Vue sur une spécificité des U-71 et U-70 : des raidisseurs sur le kiosque


Succès : 5
17 Mars 1942 à 18h58 : M.V. "Ranja" (pétrolier de 6355 tonnes), carreau CB 4941, torpille - 38°00'N 65°20'O -
20 Mars 1942 à 21h39 : S.S. "Oakmar" (cargo à vapeur de 5766 tonnes), carreau CA 9618, torpille et canon - 36°22'N 68°50'O -
26 Mars 1942 à 14h59 : S.S. "Dixie Arrow" (pétrolier de 8046 tonnes), carreau CA 7995, torpille - 34°55'N 75°02'O -
31 Mars 1942 à 22h22 : S.S. "San Gerardo" (pétrolier de 12915 tonnes), carreau CA 6995, torpille - 36°N 67°O -
01 Avril 1942 à 04h53 : S.S. "Eastmoor" (cargo à vapeur de 5812 tonnes), carreau CA 6997, torpille - 37°33'N 68°18'O -

Patrouilles et anecdotes :
Lancé le 31 Octobre 1940
Mise en service le 14 Décembre 1940
Du 14 Juin 1941 au 02 Juillet 1941, départ de Kiel pour l'Atlantique Nord. L'U-71 est un des premiers U-Boote qui opère avec d'autres en formation lâche dans l'Atlantique Nord. Le 23 Juin 1941, l'U-203 (K.L. Rolf MÜTZELBURG) signale le convoi Halifax 133 (HX 133), au Sud du Cap Farewell. Les U-Boote se dirigent vers lui, mais un brouillard épais empêche une bonne approche. Le 25 Juin 1941, juste après minuit, l'U-71 se positionne pour attaquer l'arrière du convoi, en surface. La corvette britannique H.M.S. "Gladiolus", première corvette de la classe "Flower" à être lancée en Angleterre, faisant partie de l'escorte de l'OB 335, arrive à toute vitesse pour éperonner l'U-71. FLACHSENBERG plonge en urgence. Le "Gladiolus" a un contact avec son asdic et effectue cinq passes avec le H.M.S "Nasturtium", lançant trente charges de profondeur. L'U-71 est sérieusement endommagé. Il peut faire surface et s'échapper. Durant les quatre jours d'opération le convoi perd six bâtiments (38000 tonnes) et en a deux d'endommagés. Deux U-Boote sont perdus. Arrivée à Saint-Nazaire.

(Arrivée à St Nazaire le 2 juillet 1941)
Du 01 Août 1941 au 07 Septembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Le 04 Août 1941, l'U-43 (K.L. Wolfgang LÜTH), l'U-71, l'U-77 (K.L. Heinrich SCHONDER), l'U-96 (K.L. Heinrich LEHMANN-WILLENBROCK) et l'U-751 (K.L. Gerhard BIGALK) sont dirigés vers un convoi, signalé par l'U-565 (O.L. Johann JEBSEN), au Sud de l'Islande. Ils ne réussissent pas à le trouver. A partir de la mi-Août 1941, l'U-71 se dirige vers l'Ouest, mais jusqu'au 26 Août 1941 ne trouve aucun bâtiment ou convoi. L'U-141 (O.L. Philipp SCHÜLER) signale, le 26 Août 1941, le convoi Outbound South 4 (OS 4). L'U-71 rejoint l'U-557 (O.L. Ottokar PAULSHEN), le 28 Août 1941. Il ne coule aucun bâtiment, l'U-557 lui, en envoie quatre par le fond. Le 01 Septembre 1941, l'U-71 forme avec d'autres U-Boote, au Sud-Ouest de l'Irlande, le groupe "Bosemüller". Le groupe se dirige vers le convoi SL 84, mais ne le trouve pas à cause d'une mauvaise météo. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 29 Septembre 1941 au 29 Octobre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Ouest de l'Irlande. Le 02 Octobre 1941, deux "Condor" du 1/KG 40 signale le convoi Outbound Gibraltar 75 (OG 75), dans le Nord de La Manche. L'U-71, l'U-83 (K.L. Hans-Werner KRAUS), l'U-206 (K.L. Herbert OPITZ) et l'U-563 (O.L. Klaus BARGSTEN) sont dirigés vers le convoi, ainsi que l'U-204 (Walter KELL) et l'U-564 (K.K. Reinhard SUHREN). Aucun de ces U-Boote ne trouvent le convoi. Il est de nouveau signalé le 08, près du Cap Finisterre et durant la nuit du 08 au 09 Octobre 1941. L'U-71 a un contact très bref, mais le convoi disparaît en profitant de mauvaises conditions météo. Le convoi est de nouveau repéré, le 10 Octobre 1941, par un avion, mais les U-Boote sont tous trop éloignés. A partir du 17 Octobre 1941, l'U-71 est dans la zone du Cap Spartel (environs de Tanger - Maroc -) et il fait partie du groupe "Breslau", en attente du convoi HG 75. Il est composé de dix sept navires marchands et d'une grosse escorte de treize navires de guerre (quatre destroyers, sept corvettes, un sloop et un CAM, l"Ariguani"). Dix de ces bâtiments d'escorte sont équipés de radar (trois avec le nouveau Type 271). L'U-71 signale le convoi, le 23 Octobre 1941 après minuit. Il le suit en surface, mais doit plonger le 25 Octobre 1941. Dans la nuit du 25 au 26 Octobre 1941, FLACHSENBERG tire quatre torpilles sur un destroyer, mais le rate. D'autres bâtiments de l'escorte l'assaille pendant sept heures en lui lançant des charges de profondeur. Le destroyer H.M.S. "Cossack" est coulé par l'U-563 (O.L. Klaus BARGSTEN), quatre autres bâtiments sont coulés et un autre endommagé, mais l'U-71 n'enregistre aucun succès. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 29 Novembre 1941 au 05 Décembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour patrouille. Le 30 Novembre 1941, l'U-71 est repéré par un "Withley" du 502 Sqn (F/O R. HOLDSWORTH), à l'Ouest de Saint-Nazaire. L'U-Boot continue en surface pendant trois nautiques, mais est obligé de plonger, car l'appareil revient sur lui. Le pilote lance trois charges de profondeur dans les remous. Il fait demi-tour et lance trois autres charges sur la route prévue de l'U-Boot. Une autre recherche effectuée par un autre appareil du 502 Sqn n'a rien donné. L'U-71 a subit des dommages. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 18 Décembre 1941 au 21 Janvier 1942, départ de Saint-Nazaire pour rejoindre avec l'U-567 (K.L. Engelbert ENDRASS) et l'U-751 (K.L. Gerhard BIGALK), le groupe "Seeräuber", pour attaquer à l'Ouest de Gibraltar, le convoi Homebound Gibraltar 76 (HG 76). Ce convoi est composé de trente deux bâtiments marchands escortés par l'Escort Group 36, commandé par Fréderic J. WALKER sur le sloop "Stork". Cette escorte est composée de quatre sloops, neuf corvettes, trois destroyers et le porte-avions H.M.S. "Audacity" et ses quatre "Martlet" pour combattre les "Condor". Le convoi est parti le 14 Décembre 1941. Plusieurs attaques sont lancées, mais abandonnées le 23 Décembre 1941 à cause d'une très mauvaise météo. Trois bâtiments marchands sont coulés. Le H.M.S. "Audacity" est envoyé par le fond par l'U-751 (K.L. Gerhard BIGALK), le 21 Décembre 1941, ainsi que le H.M.S. "Stanley" par l'U-547 (O.L. Dietrich GENGELBACK), le 19 Décembre 1941. Cinq U-Boote sont perdus. L'U-71 forme avec d'autres U-Boote le groupe "Seydlitz", le 01 Janvier 1942, au large des Açores. Le groupe reçoit l'ordre de patrouiller les zones de Gibraltar et des Açores. Le 11 Janvier 1942, l'U-71 avec l'U-93 (O.L. Horst ELFE) et l'U-571 (K.L. Helmut MÖHLMANN) se dirigent vers le convoi HG 78. Le contact est pris et le convoi est suivi jusqu'au 15 Janvier 1942, mais obligés de rester en plongée, il n'y a aucun succès à signaler. Lorsque l'U-93 est coulé, le 15 Janvier 1942, l'opération est annulée. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 23 Février 1942 au 20 Avril 1942, départ de Saint-Nazaire pour le Cap Hatteras (Caroline du Nord). Le 17 Mars 1942, il coule un pétrolier norvégien au Sud-Est du Cap Hatteras, le 20 Mars 1942, un américain par torpille et canon, au Sud-Est de New York et le 26 Mars 1942, un pétrolier américain, près du Cap Hatteras. L'U-71 est repéré par l'USS "Tarbell", plonge et subit une attaque avec des charges de profondeur. Ensuite le destroyer recueille les survivants du pétrolier. Le soir du 31 Mars 1942, il envoie par le fond un pétrolier britannique, au Sud-Est de New York et le 01 Avril 1942, un cargo également britannique, au Sud-Est de Rhode-Island. Arrivée à La Pallice.
Du 04 Juin 1942 au 06 Juin 1942, départ de La Pallice. Le 05 Juin 1942, il est attaqué par un "Sunderland" du 10 Sqn de la Royal Australian Air Force (F/L S.R.C. WOOD), qui lui lance huit charges de profondeur au 'Torpex', le mitraille tuant un homme d'équipage.

(U-71 - Attaqué par un Sunderland le 5 juin 1942 - Riposte et retour à la Pallice)
Un "Condor" en patrouille dans cette zone, attaque le "Sunderland" et lui blesse deux hommes. L'U-71 est escorté par des Torpedoboote. Retour à La Pallice.
Du 11 Juin 1942 au 20 Juin 1942, départ de La Pallice pour rejoindre, l'Ouest de l'Espagne, le groupe "Endrass", à la recherche du convoi HG 84. Le convoi est signalé par un avion, le 14 Juin 1942, à 60 nautiques au Sud du groupe. Le convoi est trouvé et attaqué pendant la nuit du 14 au 15 Juin 1942. Cinq bâtiments sont coulés, tous par l'U-552 (K.K. Erich TOPP). L'U-71 est endommagé par des charges de profondeur, le même jour. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 04 Juillet 1942 au 15 Août 1942, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Il rejoint le groupe "Wolf" à 600 nautiques à l'Ouest du Nord de la Manche. Le groupe doit patrouiller au large de Terre-Neuve, puis se diriger vers le Sud. Le 13 Juillet 1942, un convoi est signalé. Quelques U-Boote de ce groupe font route vers lui pendant quelques heures. Mais la poursuite cesse, car le convoi est vraiment très loin. Aucun convoi n'étant signalé, le groupe fait route vers le Sud. Les U-Boote se ravitaillent dans une autre zone, auprès de l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER). Mais un convoi est signalé et le groupe est reformé. Cela doit être l'Outbound North 113 (ON 113), composé de trente trois bâtiments marchands, escortés de six navires de guerre (le destroyer "Burnham" de la Royal Navy, le destroyer "St Croix" de la Royal Canadian Navy et quatre corvettes britanniques), déjà signalé le 13 Juillet 1942. Une attaque est lancée malgré la mauvaise visibilité et une forte escorte. Seulement deux bâtiments sont coulés, ainsi que l'U-90 (K.L. Hans-Jürgen OLDÖRP), envoyé par le fond par le H.M.C.S. "St Croix". Le 26 Juillet 1942, le contact est perdu. Le 27 Juillet 1942, après de vaines recherches, l'opération est annulée. Le groupe fait mouvement vers le Sud, pour aller se ravitailler, à l'Ouest des Açores auprès de l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER). Sept U-Boote font route vers le Nord pour rechercher le convoi ON 115, signalé, le 29 Juillet 1942, dans l'Atlantique Nord. Ils rejoignent le groupe "Pirat". Le 02 Août 1942, l'U-71 attaque sans succès, un vapeur d'un convoi, à l'Ouest-Nord-Ouest des Açores. Le contact est perdu, le 03 Août 1942, à cause de mauvaises conditions météo. Cinq U-Boote ayant appartenu au groupe "Wolf", se positionnent, à 400 nautiques au Nord-Est de Terre-Neuve et reforment le groupe "Steinbrinck", le 07 Août 1942. Le 09 Août 1942, le SC 94 est signalé par l'U-593 (K.L. Gerd KELBING), plus au Nord. Le groupe le poursuit et l'attaque. L'U-71, lui ne peut attaquer. L'opération prend fin, au Sud de l'Islande, le 21 Août 1942. Le convoi a perdu onze bâtiments et trois U-Boote sont coulés. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 05 Octobre 1942 au 17 Novembre 1942, départ de Saint-Nazaire pour patrouille dans l'Atlantique. L'U-71 rejoint le groupe "Panther", à l'Ouest de l'Irlande. Le 16 Octobre 1942, douze U-Boote du groupe "Panther" et dix du groupe "Wotan" reçoivent l'ordre d'attaquer le convoi ON 137, signalé le même jour par l'U-704 (K.L. Horst KESSLER). Des mauvaises conditions météo font perdre le contact. Malgré une recherche du convoi le 17 Octobre 1942, le 18 Octobre 1942, les U-Boot du groupe "Wotan" rejoignent leurs bases. Le 19 Octobre 1942, l'opération est annulée, le convoi n'ayant toujours pas été trouvé. Le groupe "Panther" fait mouvement vers l'Ouest et le 24 Octobre 1942 forme le groupe "Veilchen", à 400 nautiques à l'Est de Terre-Neuve, en attente de passage de convois. Le 30 Octobre 1942, l'U-522 (K.L. Herbert SCHNEIDER) signale, près du Cap Race (Terre-Neuve), le Slow Convoy 107 (SC 107), composé de quarante deux bâtiments marchands venus de New York (Vingt) et de Sydney et Halifax (Vingt-deux). Le convoi est escorté par le Canadian escort group C-4 (un destroyer canadien, le "Restigouche" et cinq corvettes, une britannique et quatre canadiennes). Le groupe de U-boote fait route vers le Sud, le convoi passe au centre du dispositif, le 01 Novembre 1942. La poursuite se déroule jusqu'au 06 Novembre 1942. Le convoi perd quinze bâtiments et deux U-Boote sont coulés. Le 04 Novembre 1942, l'U-71 attaque le convoi sans succès. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 23 Décembre 1942 au 12 Février 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique. Il rejoint le groupe "Falke", à 500 nautiques à l'Ouest de l'Irlande. Le groupe est dirigé vers le convoi ONS 158 et le convoi ON 159, mais il ne les trouve pas, car ils ont été déroutés. Entre le 07 et le 15 Janvier 1943, le groupe navigue vers l'Ouest, puis le 16 Janvier 1943 vers le Nord, sans trouver aucun bâtiment. Le 19 Janvier 1943, les groupes "Falke" et "Habicht" se rejoignent et forment les groupes "Haudegen" et "Landsknecht". Pendant près d'une semaine, le groupe "Landsknecht" patrouille à l'Ouest de l'Irlande à la recherche de convois ON. Sans aucun résultat, le groupe est dissous le 28 Janvier 1943. Quelques U-Boote à court de gas-oil regagnent leurs bases. L'U-71, l'U-572 (O.L. Heinz KUMMETAT) et l'U-584 (K.L. Kurt NÖLKE) rejoignent d'autres U-Boote pour former le groupe "Hartherz", à l'Ouest de Gibraltar, en attente de convois. Les messages du groupe sont décryptés et les convois déroutés. N'ayant rien trouvé, le groupe est dissous, le 08 Février 1943. L'U-71 sur la route du retour tire sur une corvette, mais la rate. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 27 Mars 1943 au 30 Avril 1943, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Il rejoint le groupe "Adler", le 07 Avril 1943, au Sud du Groenland. Le 11 Avril 1943, le groupe se dirige vers le convoi ON 176, à l'Est du Groenland. Après deux jours de recherche infructueuse, le groupe rejoint le groupe "Meise". Le 17 Avril 1943, l'U-631 (O.L. Jürgen KRÜGER) entre en collision avec l'U-71. L'U-631 est très peu endommagé, par contre l'U-71 a de gros dégâts. Le 19 Avril 1943, il rentre à Saint-Nazaire. Il est retiré du Frontboot et le 25 Avril 1943, il arrive à Bergen, puis c'est Königsberg.
En Juin 1943 rejoint la "24.U-Flottille" à Memel pour servir à l'entraînement des équipages.
En Juillet 1944, il est affecté à la "22.U-Flottille" à Gotenhafen.

En Février 1945, il est désarmé.
Le 02 Mai 1945, il est sabordé, à Wilhelmshaven.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u71.htm
http://u-boote.fr/u-71.htm
U796
U-72 (Type VIIC)

Emblème(s) :


Photos :


Succès : Néant

Patrouilles et anecdotes :
L'U-72 n'a jamais été opérationnel pour les missions de guerre.
Il ne possède que deux tubes lance-torpilles d'étrave, car à sa construction il en manquait...
Il sert de bateau école à Pillau à la 21.U-Flottille de Janvier 1941 à Mars 1945.
Il va ensuite en révision à Brême.

Endommagé le 30 Mars 1945 au Chantiers Deschimag-AG à Brême suite au bombardement aérien de B-17 de la 8ème USAAF.
Sabordé le 02 Mai 1945 à Brême.


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u72.htm
http://u-boote.fr/u-72.htm
U796
U-73 (Type VIIC)

Emblème(s) :


Photos :

Les deux Kaleuns du U-73 : Horst Deckert et Helmut Rosembaum


U-73 - Le Kptlt Rosenbaum avec sa fille le 19 sept 1942 décoré après avoir coule le porte-avions Eagle








U-73 - Officiers sur le pont


U-73 - La Spezia - Cale sèche avec le torpilleur TA 10


U-73 - Félicitations au retour à La Spezia


U-73 - Equipage au repos



Succès : 6 + 3 endommagés + 1 porte-avions + 1 possible -
24 Février 1941 à 04h19 : S.S. "Waynegate" (cargo à vapeur de 4260 tonnes du convoi OB 288), carreau AL 2534, torpille - 58°50'N 21°47' O -
03 Avril 1941 à 03h28 : S.S. "Alderpool" (cargo à vapeur de 4313 tonnes, traînard du convoi SC 26), carreau AK 3672, coup de grâce par torpille (*) - 58°21'N 27°59'O -
03 Avril 1941 à 05h48 : S.S. "Westpool" (cargo à vapeur de 5724 tonnes du convoi SC 26), carreau AK 3687, torpille - 58°12'N 27°40'O -
03 Avril 1941 à 05h32 : S.S. "British Viscount" (pétrolier de 6895 tonnes du convoi SC 26), carreau AK 3687, torpille - 58°15'N 27°30'O -
20 Avril 1941 à 03h32 : S.S. "Empire Endurance" (cargo à vapeur de 8570 tonnes), carreau AL 8424, torpille - 53°05'N 23°14'O -
11 Août 1942 à 13h15: H.M.S. "Eagle" (porte-avions de 22600 tonnes du convoi WS 21s), carreau CH 9119, torpille - 38°05'N 03°02'S -
14 Novembre 1942 à 05h13 : S.S. "Lalande" (cargo à vapeur de 7453 tonnes de l'opération 'Torch'), carreau CH 7455, torpille - 36°08'N 03°46'O - endommagé -
01 Janvier 1943 à 14h28 : S.S. "Arthur Middleton" (cargo à vapeur de 7176 tonnes du convoi UGS 3), carreau CH 8432, torpille - 34°45'N 00°45'O - (**)
21 Juin 1943 : S.S. "Brinkburn" (cargo à vapeur de 1598 tonnes du convoi TE 22), carreau CH 83, torpille - 36°53'N 02°22'E -
27 Juin 1943 à 17h04 : S.S "Abbeydale" (pétrolier de 8299 tonnes du convoi XTG 2), carreau CH 8343, torpille - 36°53'N 01°55'E - endommagé -
11 Août 1943 à 19h43 : USS "Philadelphia" (croiseur léger), carreau CJ 97, torpilles - Nord de Bolo - possibilité -
13 Décembre 1943 : S.S. "John S. Copley" (cargo à vapeur de 7176 tonnes du convoi GUS 24), carreau CH 76, torpîlle - 35°54'N 00°53'E - endommagé -

Patrouilles et anecdotes :
Lancé le 27 Juillet 1940
Mise en service le 30 Septembre 1940
Du 08 Février 1941 au 02 Mars 1941, départ d'Héligoland, pour l'Ouest des îles britanniques. Le 19 Février 1941, un "Condor" du 1/KG 40, basé en Norvège, repère le convoi Outbound 287 (OB 287) et l'attaque, au Nord-Ouest des Hébrides, lui coulant deux bâtiments. Dönitz donne l'ordre à cinq U-Boote de rejoindre le convoi, l'U-73 en fait partie. D'autres "Condor" attaquent le convoi et endommagent quatre bâtiments. L'U-96 (K.L. Heinrich LEHMANN-WILLENBROCK) aperçoit le convoi et lance une attaque. Il envoie par le fond un pétrolier britannique traînard de l'OB 287, le 22 Février 1941, endommagé la veille par la "Luftwaffe". Les autres U-Boote ne le trouve pas, à cause de mauvaises positions envoyées par la "Luftwaffe". Le 23 Février 1941, l'U-73, l'U-69 (K.L. Jost METZLER) et l'U-96, s'approchent du convoi OB 288. Dans la nuit du 23 au 24 Février 1941, ces U-Boote et le sous-marin italien "Bianchi" attaquent le convoi. Le sous-marin italien "Marcello" (C.C. Carlo Alberto TEPPATI) arrive sur également sur zone. Il est de suite repéré par l'USS "Montgomery" qui le coule aux canons et avec des charges de profondeur. Cinq bâtiments marchands sont coulés. Aux premières heures du matin, le convoi se disperse, mais trois autres bâtiments sont envoyés par le fond, dont un britannique par l'U-73. La poursuite prend fin, après cette attaque. L'U-73 reste encore deux jours dans l'Ouest de la Manche, comme piquet météo, puis se dirige et arrive à Lorient.
Du 25 Mars 1941 au 24 Avril 1941, départ de Lorient pour l'Atlantique Nord, l'Ouest et le Sud-Ouest de l'Irlande. A partir du 02 Avril 1941, il forme avec d'autres U-Boote, une ligne au Sud-Ouest de l'Islande. L'U-76 (O.L. Friedrich von HIPPEL) signale le convoi SC 26, le 01 Avril 1941, au Sud du Groenland. Ce convoi est composé de vingt deux bâtiments marchands, escortés entre autres par le H.M.S. "Worcestershire". L'attaque commence le 02 Avril 1941 et se poursuit le 03 Avril 1941. Onze bâtiments sont coulés et un autre endommagé. Pour son compte l'U-73 a coulé deux britanniques et un belge et un autre britannique, au Sud-Sud-Ouest de Reykjavik. L'opération se termine le 05 Avril 1941. L'U-73 reste en patrouille dans cette zone, sans succès, jusqu'au 17 Avril 1941. Le 20 Avril 1941, il envoie par le fond un britannique, à l'Ouest de l'Irlande. Deux patrouilleurs britanniques de 46 tonnes, le ML 1003 et le ML 1037 sont également perdus, car à bord du cargo britannique. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 20 Mai 1941 au 24 Juin 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord.

(départ de St Nazaire en 1941)

Dans la nuit du 24 au 25 Mai 1941, le "Bismarck" est endommagé des "Swordfish" de l'escadrille 825 de la Fleet Air Arm. Dönitz envoie l'assistance de ses U-Boote. L'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT), l'U-97 (K.L. Udo HEILMANN), l'U-98 (K.L. Robert GYSAE), l'U-109 (K.K. Hans-Georg FISCHER), l'U-556 (K.L. Herbert WOHLFARTH) tout d'abord, puis l'U-48 (K.L. Herbert SCHULTZE). Ce dernier, l'U-73 (K.L. Helmut ROSENBAUM) et l'U-108 (K.K. Klaus SCHOLTZ) se positionnent à 450 miles à l'Ouest de Saint-Nazaire. Ils forment ensuite une ligne, au Nord-Ouest du Cap Ortégal. Empêché par une violente tempête le groupe n'atteint sa zone que le 26 Mai 1941. A ce jour, le "Bismarck" se trouve au Nord-Ouest de la ligne de patrouille du groupe de U-Boote. L'U-556 signale le H.M.S. "Ark Royal" et un autre navire de guerre dans le carreau BE 5332, route au 115. Mais WOHLFARTH ne peut attaquer, ses tubes sont vides. READER donne l'ordre : "Tous sous-marins munis de torpilles, se diriger immédiatement, vitesse maximum vers le Bismarck". Le 27 Mai 1940, le "Bismarck" coule à 48°10'N 16°12'O . L'U-48, U-73 et l'U-108 partent à la recherche des survivants, jusqu'au 31 Mai 1941, mais n'en trouvent aucuns. L'U-73 reprend sa patrouille et se dirige vers le Sud de l'Islande. Il fait partie du groupe "Kurfürst". Aucun convoi n'ayant été trouvé, le groupe est dissous. Avec quelques U-Boote, l'U-73 fait route vers l'Atlantique Ouest et rejoignent le groupe "West". Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 29 Juillet 1941 au 02 Août 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord. Des problèmes mécaniques l'empêchent de continuer sa patrouille. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 07 Août 1941 au 07 Septembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour le Sud-Ouest de l'Islande. Il patrouille avec d'autres U-Boote. Ensuite, il fait route vers le Sud de l'Islande. Le 28 Août 1941, il est attaqué par un appareil du Coastal Command, qui l'endommage sérieusement avec des charges de profondeur. ROSENBAUM est obligé d'arrêter la patrouille. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 11 Octobre 1941 au 11 Novembre 1941, départ de Saint-Nazaire pour l'Atlantique Nord.

(U-73 - H. Rosenbaum trinque avec d'autres Kaleuns le 11 octobre 1941 au départ de sa 5e patrouille - Krieger (U-85), Bilgalk (U-751), Mengersen (U-101))

Il reçoit l'ordre de rejoindre d'autres U-Boote, au large du Cap Farewell. Durant la nuit du 14 au 15 Octobre 1941, l'U-553 (K.K. Karl THURMANN) signale le Slow Convoy 48 (SC 48). L'U-73 reçoit l'ordre de le poursuivre. Il ne peut s'en approcher, car l'escorte de surface ou aérienne lui en empêchent. L'opération est annulée le 18 Octobre 1941. A partir du 22 Octobre 1941, il fait partie du groupe "Reissewolf", positionné à 450 nautiques au Sud-Est du Groenland. Sa présence est connue, car les 'casseurs de code' britanniques ont décrypté les messages échangés avec le BdU et les convois sont alors déroutés. Le 27 Octobre 1941, l'U-74 (K.L. Eitel-Friedrich KENTRAT) signale le convoi Outbound North 28 (ON 28), à 500 nautiques à l'Ouest de l'Irlande. Le groupe reçoit l'ordre d'y aller. Le contact est pris le 28 Octobre 1941 et maintenu pendant trois jours. Aucune attaque ne peut être lancée, car les U-Boote sont contraints de plonger, dès qu'ils s'approchent du convoi par les destroyers américains. L'U-73, l'U-502 (K.L. Jürgen ROSENSTIEL) et l'U-568 (K.L. Joachim PREUSS) sont obligés d'arrêter la poursuite, car ils sont à court de gas-oil. Arrivée à Saint-Nazaire.
Du 04 Janvier 1942 au 20 Janvier 1942, départ de Saint-Nazaire pour la Méditerranée, pour remplacer les U-Boote perdus. L'U-561 et l'U-572 reçoivent le même ordre. Dans la nuit de 13 au 14 Janvier 1942, il passe le détroit de Gibraltar. Arrivée à Messine (Sicile).
Du 31 Janvier 1942 au 26 Février 1942, départ de Messine pour les côtes de Cyrénaïque (Libye) pour attaquer les convois britanniques ravitaillant Tobrouk. Aucun succès n'est à signaler et l'U-73 arrive à La Spezia (Italie). ROSENBAUM réclame un destroyer, mais il n'est pas confirmé.
Du 16 Mars 1942 au 26 Mars 1942, départ de La Spezia pour attaquer des convois britanniques. Le 20 Mars 1942, le convoi MW 10 parti d'Alexandrie pour Malte est signalé. Les italiens déploient une grande force navale pour l'intercepter. L'aviation italienne, la "Luftwaffe" ainsi que des sous-marins prennent part à l'action. L'U-73, l'U-205 (K.L. Frantz-Georg RESCHKE) et l'U-431 (K.L. Wilhelm DOMMES) ne font pas partie du dispositif. Une mauvaise visibilité et une tempête empêchent l'attaque du convoi qui arrive à Malte, le 23 Mars 1942. D'autres attaques aériennes menées par la "Luftwaffe" vont couler quatre bâtiments et infligés des dégâts à l'escorte. Les U-Boote n'ont pas pris part à l'action. L'U-73 est endommagé par quatre bombes ou charges de profondeur lancées par un appareil allié (cette attaque a eu lieu le 01 Avril 1942 selon une autre source). Il se trouve alors à 1200 nautiques de La Spezia et doit faire le trajet en surface. Les réparations vont durer plusieurs mois.
Du 04 Août 1942 au 05 Septembre 1942, départ de La Spezia pour l'Ouest de la Méditerranée. Des sous-marins italiens avec l'U-73 et l'U-331 (K.L. Freiherr Hans-Dietrich von TIESENHAUSEN) prennent position, le 10 Août 1941, entre les Baléares et Alger, en attente de convois pour Malte. Quatorze (treize selon une autre source) navires marchands avec une grosse escorte navale et aérienne appareillent pour l'opération" Pedestal". En début d'après midi, le 11 Août 1942, l'U-73 coule le H.M.S. "Eagle", au Sud de Majorque. Deux cent soixante victimes sont à déplorer et il y a neuf cent survivants.

(U-73 - L'Eagle coule après avoir reçu 4 torpilles du U-73 à 13h15 le 11 août 1942. Les destroyers accourent en grenadant. Dans 8 minutes,il aura coulé.)

Le 14 Août 1942, l'U-73 lance une attaque, sans succès, sur l'escorte du convoi faisant route vers Gibraltar. Arrivée à La Spezia.
Du 20 Octobre 1942 au 19 Novembre 1942, départ de La Spezia pour l'Ouest de la Méditerranée. Il est avec l'U-81 (K.L. Friedrich GUGGENBERGER), l'U-431 (K.L. Wilhelm DOMMES) et l'U-565 (K.L. Wilhelm FRANKEN) et de nouveaux arrivés l'U-458 (K.L. Kurt DIGGINS), l'U-605 (K.L. Herbert-Viktor SCHÜTZE) et l'U-660 (K.L. Götz BAUR), pour former une ligne de patrouille entre Alger et les Baléares, avec sept sous-marins italiens positionnés entre le Cap Antonio, l'Espagne et Ibiza. Le 05 Novembre 1942, un 'espion' italien signale, une forte concentration de bâtiments à Gibraltar (3 porte-avions, 1 bâtiment de guerre, 7 croiseurs légers, 1 monitor, 17 destroyers, 11 canonnières, 1 paquebot, 40 cargos et 15 pétroliers). C'est la force alliée pour le débarquement en Afrique du Nord. C'est l'opération "Torch", qui a lieu le 08 Novembre 1942. Des U-Boote sont envoyés d'urgence sur zones. Le groupe "Hai" à Alger et le groupe "Delphin" à Oran. Le 11 Novembre 1942, l'U-73 tire des torpilles sur le transport de troupes "Otranto", mais le rate. Le 14 Novembre 1942, il torpille et endommage, probablement, un britannique au Sud-Est de Malaga. Retour à La Spezia.


Du 01 Décembre 1942 au 08 Décembre 1942, départ de La Spezia, arrivée à La Spezia.
Du 22 Décembre 1942 au 13 Janvier 1943, départ de La Spezia pour l'Ouest de la Méditerranée. Le 01 Janvier 1943, il attaque le convoi UGS 3 et lui coule un américain, près d'Oran. Arrivée à La Spezia.
Du 12 Juin 1943 au 01 Juillet 1943, départ de La Spezia pour les côtes algériennes. Le 21 Juin 1943, il coule un britannique à l'Ouest d'Alger. Le 27 Juin 1943, il torpille et endommage un britannique du convoi XTG 2. Arrivée à Toulon.
Du 02 Août 1943 au 29 Août 1943, départ de Toulon pour les côtes de Sicile. Le 11 Août 1943, DECKERT réclame deux coups au but sur le croiseur USS "Philadelphia", au Nord de Brolo (Sicile). Arrivée à Toulon.
Du 05 Octobre 1943 au 30 Octobre 1943, départ de Toulon. Dans la nuit du 09 au 10 Octobre 1943, l'U-73 débarque un agent sur les côtes algériennes. Le 30 Octobre 1943, il est attaqué par le sous-marin H.M.S. "Ultimatum" (Lt W.H. KETT), qui lui lance trois torpilles, position 43°N 05°57'E. KETT réclame qui l'a coulé. L'U-Boot n'est qu'endommagé. Arrivée à Toulon.
Du 04 Décembre 1943 au 16 Décembre 1943, départ de Toulon pour attaquer des convois alliés, devant les côtes d'Algérie. Le 13 Décembre 1943, il torpille et endommage un américain du convoi GUS 24, au Nord-Ouest d'Oran.

L'U-73 est localisé, le 16 Décembre 1943, par le destroyer USS "Woolsey", faisant partie de l'escorte du convoi. Il attaque l'U-Boot avec des charges de profondeur, causant des dégâts à la coque épaisse. DECKERT est obligé de faire surface, car il ne peut contrôler la voie d'eau. L'USS "Woolsey" rejoint par l'USS "Trippe" ouvre le feu sur l'U-73, obligeant DECKERT de saborder et d'abandonner l'U-Boot. Le "Woolsey" et un autre destroyer l'USS "Edison" recueillent DECKERT et trente trois hommes d'équipage, en comptant deux blessés et le médecin. Ils sont débarqués en Afrique du Nord où ils sont temporairement internés.


(Les rescapés-prisionniers du U-73)
Seize hommes sont morts dans le naufrage (dix sept selon une autre source).


Liens :
http://www.uboat.net/boats/u73.htm
http://u-boote.fr/u-73.htm
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.