Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : tir réel
Forums Mille-Sabords.com > Mille-Sabords : Simulations de la 2ème Guerre Mondiale > Silent Hunter 4 > Guides et tutoriaux
L'Apache
la fin du post sur le calcul de la vitesse d'une cible ( http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=25284 ) m'a fait dévier sur les conditions et les méthodes réelles

j'ai sondé comme j'ai pû le net, mais je n'ai rien trouvé en Français. Connaissez-vous la procédure éxacte ?
c'est la question que je me pose depuis SH3
par exemple, les deux périscopes étaient-ils utilisés en même temps lors du calcul ?
combien de personnes s'y affairaient ?
Gibus
Citation (L'Apache @ jeudi 29 avril 2010 à 21:28) *
Connaissez-vous la procédure éxacte ?

Je doute fort qu'il y ait une procédure exacte. Déjà, d'une marine à l'autre ... alors d'un sous-marin à l'autre, d'un Commandant à l'autre ...
De plus si tu cherches dans les pages en français, c'est d'une pauvreté affligeante, et pour cause.

A ma connaissance, Mush Morton était le seul Commandant à conduire systématiquement l'attaque sans regarder une fois dans le périscope ou le TBT.

Quant au périscope d'observation, je pense qu'il servait, pendant les attaques, essentiellement à observer l'espace aérien ou les escorteurs. Mais comme dirait l'autre : je n'y étais pas. Alors ce sont des vraisemblances fondées sur mes lectures.
illu
J'ai lu ton lien très interessant Gibus et peux-tu me dire ce qu'est le "coup à la gorge" ?
Gibus
Ha, le coup à la gorge !

Bien des sous-mariniers, lorsqu'ils étaient attaqués par les destroyers nippons avaient tendance, et on les comprend, à rechercher refuge vers les profondeurs. Mush Morton, non.
Navigant en eaux peu profondes, ou à proximité des ports, cette option était pour lui, la pire. Donc un fois détecté, il attaquait les destroyers et attendait le dernier moment pour lancer, soit à l'instant où le destroyer ne peut plus éviter la ou les torpilles.
Voilà pourquoi il laissait son second faire l'observation au périscope et voilà pourquoi il ne rentrait pas le périscope, afin de pouvoir faire une ultime correction en cas de changement de cap de la cible.

C'est du moins l'interprétation de ce que j'ai lu. L'Harusame a été flingué à moins de 600 mètres. Il faut ajouter que, contrairement au jeu SH4, les DD japonais n'accéléraient pas de 5 à 20 nœuds en 5 secondes ! laugh.gif
dudule
Un mec bien se Mush Norton .... j aime bien sa tactique un peux moins sa fin ...
haddock38
pour ma part, c'est la méthode que j'emploie avec les dd, je fait un correctif de dernière seconde, et, a environ 500 m je lui envoi un suppo. dangereux mais a 90% cela réussi. (tir assiste).
dudule
Citation (haddock38 @ lundi 06 septembre 2010 à 15:46) *
dangereux mais a 90% cela réussi. (tir assiste).


A cette époque il valait mieu que ce soit du 100% .....on vit une époque formidable nous smile.gif
L'Apache
çà c'est bin vrrai mon capitaine, nous on a pû tenter le coup, non sans avoir précieusement tout sauvegardé, et maintes fois goûté le bon crabe des profondeurs pour ressurgir jusqu'à y arriver enfin, tranquille en pantoufles
en vrai, ils devaient être un peu moites donc bien peu ont osé

cool.gif moi j'aurai osé biensûr cool.gif

appelez-moi Anguille-Ecumeuse cheval-bois.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.