Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Info sur les torpilles Allemandes
Forums Mille-Sabords.com > Mille-Sabords : Simulations de la 2ème Guerre Mondiale > Silent Hunter II & Destroyer Command > Les jeux Silent Hunter II & Destroyer Command
tropergol
"Les Torpilles allemandes (1939-1945)"

En septembre 1939 lorsque l'Allemagne entre en guerre, les U-Boote ont à leur disposition deux types de torpilles: les G7a (ou T I) et les G7e (ou T II). Ces deux torpilles de 53 cm de diamètre et 7 mètres de long emportent une charge explosive de 280 kg Deux types de mise à feu existent: la plus simple se fait par contact direct avec la cible, la seconde, plus évoluée mais parfois défaillante, se fait par détection magnétique. La T I, avec sa vitesse de 40 nœuds et son rayon d'action de 7,5 km, offre de larges capacités tactiques aux U-Boote. La propulsion est assurée par la combustion de paraffine et d'air comprimé. Ce système de propulsion thermique est en fait un véritable handicap : lors de son trajet vers la cible, la torpille produit un long sillage de bulles facilement repérable. De jour, ou par nuit claire, le sillage peut informer les escorteurs de la présence d'un U-Boot, le faisant ainsi passer de chasseur à gibier. La T II, bien que moins performante (vitesse de 30 nœuds et rayon d'action de 5 km), ne connaît pas ce problème. La propulsion étant électrique, aucun sillage n’apparaît après son lancement ; sa discrétion est donc bien supérieure. Pourtant une contre partie existe : la nécessité de recharger les batteries oblige l'équipage à sortir la torpille des tubes tous les 4 ou 5 jours, une tâche exténuante pour l'équipage (les torpilles pèsent 1 tonne). Ces deux torpilles, les plus utilisées au cours du conflit, ne sont ainsi pas entièrement satisfaisantes. Les problèmes de mise à feu sont fréquents, certaines torpilles n’explosent pas, d'autres explosent avant d'atteindre leur cible. Leur stabilisation n'est pas au point non plus, parfois certaines font surface, d'autres passent sous la coque du navire visé.

Ainsi jusqu’en 1942 les torpilles allemandes seront source de problèmes pour les U-Boote, parfois de magnifiques cibles seront ratées, parfois elles les trahiront en révélant leur emplacement. Fin 1942 la mise à feu magnétique de la T II est améliorée, la dénomination de cette nouvelle torpille est maintenant T III. A cette même époque, des progrès sont faits dans le système de guidage des torpilles avec l'apparition des systèmes « Fat », puis « Lut ». Le système « Fat » permet à la torpille, si la cible n'a pas été touchée, d'entamer une série de cercles augmentant ainsi les chances de toucher un navire du convoi. La première torpille équipée du système « Fat » est la TI, plus tard des T III en seront aussi équipées. En 1943, est mis en service le système « Lut ». Ce système, semblable à « Fat », permet à la torpille d'accomplir une série de zigzags. On imagine facilement ce qu'une torpille « Lut » peut faire au sein d'un convoi lorsque celle ci est lancée depuis une position favorable. « Lut » est monté sur des T III a (des T III a batteries améliorées) puis sur des T I. Ces nouvelles torpilles bien que pleinement satisfaisantes ne sont pas aussi répandues que les classiques T I et T III.

La plus grande évolution se fait par l'introduction des torpilles acoustiques, « Falke » et « Zaunkönig », après des recherches commencées dès 1934 en vue de la destruction des navires de guerre. Le guidage se faisait au son émis par les hélices de ces navires. Les défauts des autres torpilles vont accélérer les recherches en ce domaine, désormais les navires de commerce seront aussi visés. La première torpille acoustique est mise en service début 1943, elle est dénommée G7as « Falke » (ou T IV). Sa vitesse est inférieure aux autres (20 nœuds) et sa charge explosive (274 kg) réduite par la taille de la tête acoustique. Fin 1943, est mise en service une nouvelle torpille acoustique: la G7a « Zaunkönig » (ou T V), sa vitesse est de 24 nœuds mais son rayon d'action n'est que de 5,7 km alors que la « Falke » atteint les 7,5 km La Royal Navy, inquiétée par l'apparition de ces nouvelles torpilles, mettra au point une parade: le système « Foxer » . Le « Foxer » est un appareil émettant un bruit visant à désorienter les torpilles acoustiques, attaché à un long filin derrière les escorteurs épargnant ainsi les navires du convoi. Ces torpilles, bien qu'étant le reflet d'une Allemagne toujours capable de produire des engins géniaux, ne sont pas du tout satisfaisante ; leur taux de réussite dépasse à peine les 10% (sur 700 torpilles lancées). De plus ces torpilles, attirées par le bruit des moteurs du U-Boot revenaient parfois vers le tireur!

Les allemands bien qu'étant à la pointe du progrès dans le domaine des armes sous-marine, devront se battre pendant toute la guerre avec des engins souvent défaillants, voire dangereux pour eux-mêmes. Les « Loups Gris » infligeront cependant de lourdes pertes aux navires alliés."
Phullbrick
très instructif, d'ailleurs un soum s'est coulé lui-même au large des usa peut être avec une acoustique.
Earl
Arf putain, si il y a bien UNE mort con, c'est celle-là...


Passionnant ton artcile trop, j'ignorais tout cela.
M-S_BZH
On peut qu'a ce niveau là , le jeu frôle la réalité car j'ai réussi à me torpiller aussi :wink:
Phullbrick
oui oui tout à fait
tropergol
De meme pour moi je me mefie des ces torpilles a changement de directions
Earl
LOL... Les premiers autodirecteurs devaient être assez rustiques pour se faire avoir... Il n'y a pas moyen de mettre une profondeur plancher ?
tropergol
Oui il existe desormais des securités montées sur les gourvernes profondeur et giration des torpilles.
Je parle ici des torpilles francaises L5 que sont equipes les batiments de surface.
Le principe reste le meme pour les torpilles des sous-marins ou de tous autres marines.


http://www.netmarine.net/armes/torpille/index.htm

http://www.chez.com/sousmarin/torpille.htm#d
[/code]
Earl
OK, m'enfin, ça n'a pas du empêcher quelques accidents...
tropergol
Non pourquoi veux tu avoir des accidents ?
les torpilles sont bloquees jusqu'a une certaine profondeur, elles ne peuvent ni se retourner, ni remonter a la surface.!
Y a pas plus sur.
Earl
Ah bon, ben tant mieux alors...
Lolo
Marrant tout ça.

Je me souviens parfaitement de cet article. Je l'avais écrit pour le magazine Vae Victis qui testais SHII, j'avais une version longue et une version light.
J'ai encore un doc word dessus daté du 10/11/2001, 16h34. biggrin.gif

Bref, Tropergol n'est pas l'auteur de cet article et il aurait été bien qu'il cite sa source (un forum qui aujourd'hui n'existe plus). rolleyes.gif

Laurent Lavail
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2018 Invision Power Services, Inc.