Bataille des Salomon orientales

De WikiMs.

(Différences entre les versions)
(Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com)
(Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com)
 
Ligne 68 : Ligne 68 :
=== Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com ===
=== Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com ===
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=59573 Bataille des Salomon orientales - Opus I]'''
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=59573 Bataille des Salomon orientales - Opus I]'''
 +
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=59979 Bataille des Salomon orientales - Opus II]'''
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=58453 Hashira-jima]'''
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=58453 Hashira-jima]'''

Version actuelle en date du 23 mars 2020 à 16:39

Sommaire

Contexte

Après la bataille de l'île de Savo, le 9 août 1942, la contre-attaque japonaise n'a pu réussir à briser la tête de pont américaine.
Le 10 août à Hashira-jima, à bord du Yamato, l'amiral Isoroku Yamamoto tient une réunion à laquelle sont conviés les amiraux Chuichi Nagumo et Nobutake Kondo ainsi que les meilleurs officiers de son état-major. Yamamoto parle de son désir d'exploiter le succès de Mikawa et la nécessité de protéger les convois transportant des troupes pour reprendre Guadalcanal.
Une opération de grande envergure est rapidement mise sur pied.

Voyages de concentration

  • Escortés des destroyers Hayashio, Kuroshio, Oyashio et d'un autre non identifié, les croiseurs lourds de la CruDiv7 : Kumano et Suzuya appareillent de Mergui le 7 août 1942. Après avoir mazouté le 14 à Balikpapan, rallient l'escadre du contre-amiral Abe le 21 août au sud des îles Truk.
  • Escortés des destroyers Minegumo, Shikinami et Uranami, les pétroliers Nippon Maru et Kyokuto Maru appareillent de Mergui le 8 août 1942 pour Truk. Le convoi arrive à Tarakan le 15 août pour charger du mazout. En repart le même jour, en fin de soirée, et arrive à Truk le 22.
  • A la tête de la IIème Flotte, le vice-amiral Kondo appareille de Yokosuka le 11 août 1942. La force navale se compose du cuirassé Mutsu, du porte-hydravions Chitose, des croiseurs lourds Atago, Haguro, Maya, Myoko et Takao, du croiseur léger Yura, escortés des destroyers Ariake, Asagumo, Kawakaze, Minegumo, Natsugumo, Shigure, Shiratsuyu, Suzukaze, Umikaze et Yugure. Elle arrive à Truk le 17 août.
  • A la tête de la IIIème Flotte, le vice-amiral Nagumo, appareille de Hashira-jima le 16 août 1942. La force navale se compose des porte-avions Shokaku, Zuikaku, Ryujo, des cuirassés Hiei et Kirishima, des croiseurs lourds Chikuma et Tone. Les forces d'escorte sous le commandement du contre-amiral Hiroaki Abe à bord du croiseur léger Nagara et comprennent les destroyers Akigumo, Akizuki, Amatsukaze, Hatsukaze, Kazagumo, Maikaze, Makigumo, Nowaki, Tokitsukaze et Yugumo. Le 21 août, l'escale prévue à Truk est annulée et ordre est reçu de ravitailler à la mer après la jonction avec la IIème Flotte de l'amiral Kondo partie de Truk. La CruDiv7 et ses escorteurs, partis de Mergui, rallient la formation.
  • Sous le commandement de l'amiral Yamamoto, accompagné de son état-major, appareillent de Kure le 17 août 1942 : le cuirassé Yamato, le porte-avions Taiyo, escortés des destroyers Akebono, Sazanami et Ushio.
Le 27 août, Taiyo, escorté de Akebono, est détaché du convoi pour livrer des avions à Maloelap, îles Marshall.
Le 28 août au nord de Truk, l'escadre est attaquée par l'USS Flying Fish (capitaine de corvette Glynn Robert Donaho). Les 4 torpilles Mk-14 lancées sur le cuirassé, qui selon le manuel de reconnaissance devrait être de la classe Kongo, explosèrent prématurément. Les destroyers contre-attaquèrent et firent subir au sous-marin un grenadage en règle, mais il réussit à s'échapper. La formation japonaise arrive à Truk le même jour.

Les japonais lancent la reconquête

  • Sous le commandement du contre-amiral Raizo Tanaka appareille de Truk, le 16 août à 05:00 un convoi de renfort scindé en trois échelons :
Premier échelon : destroyers Arashi, Hagikaze, Kagero, Tanikaze et Urakaze embarquant 917 soldats du 28ème régiment d'infanterie (Lieutenant-colonel Kiyonao Ichiki).
Deuxième échelon : transports Boston Maru et Daifuku Maru, escortés du croiseur léger Jintsu (navire-amiral de Tanaka) et des patrouilleurs PB-34 et PB-35, transportant 1 100 soldats du 28ème régiment d'infanterie Ichiki.
Troisième échelon : croiseur marchand armé Kinryu Maru avec à bord 800 soldats des Forces Spéciales de Débarquement Naval (SNLF) de Yokosuka, escorté des patrouilleurs PB-1 et PB-2.

Le 18 août vers midi, les deuxième et troisième échelons sont rejoints par les destroyers Kawakaze, Suzukaze et Umikaze.
Le 19 août à 01:00, le premier échelon est débarqué au cap Taivu (à l'est de Lunga Point). Le 20 à minuit, les troupes donnent l'assaut sur l'aérodrome Henderson Field. Les pertes japonaises sont catastrophiques et seuls 128 survivants rejoignent la plage de débarquement dans l'attente de renforts. Le colonel Ichiki se suicide.
Le 21 août Tanaka reçoit un message du Quartier Général l'informant que les IIème et IIIème Flottes vont faire mouvement pour appuyer le débarquement des deuxième et troisième échelons. En attendant que la situation se clarifie, Tanaka se retire de la zone d'opérations à 55 km au sud de l'atoll Ontong Java.

Les renforts arrivent

  • Le 21 août 1942, le vice-amiral Kondo appareille de Truk avec le porte-hydravions Chitose, les croiseurs lourds Atago, Haguro, Maya, Myoko et Takao, le croiseur léger Yura, escorté des destroyers Asagumo, Kawakaze, Minegumo, Natsugumo, Suzukaze et Umikaze.
Il est rejoint par la IIIème Flotte du vice-amiral Nagumo dont les forces d'escorte commandées par le contre-amiral Abe sont ralliées par la CruDiv7 et ses escorteurs partis de Mergui.
  • Le même jour, le cuirassé Mutsu appareille de Truk escorté des destroyers Harusame, Murasame et Samidare. Il a pour mission de se déployer au sud des îles Salomon et d'attaquer les Task Forces américaines lorsqu'elles auront été repérées par l'aviation.
  • Le 22 aout, les pétroliers Kyokuto Maru et Nippon Maru, escortés des destroyers Minegumo, Shikinami et Uranami appareillent de Truk en vue de ravitailler la Flotte sur le trajet du retour.
  • Le 23 août, la 6ème division de croiseurs : croiseurs lourds Aoba, Furutaka, Kinugasa, est rejointe par le croiseur lourd Chokai aux îles Shortland d'où elle appareille pour une mission de couverture rapprochée à Guadalcanal.
  • Le 24 août, les destroyers Mutsuki, Isokaze et Yayoi appareillent des îles Shortland. Ils rejoignent le destroyer Kagero en patrouille avec le destroyer Kawakaze, détaché de l'escorte de Tanaka, pour une mission de bombardement d'Henderson Field.

La bataille

Voir : La bataille des Salomon orientales.

Les pertes

  • Du coté américain :
  • Du côté japonais :
    • Porte-avions Ryujo coulé.
    • Destroyer Mutsuki coulé.
    • Croiseur marchand Kinryu Maru coulé.
    • Porte-hydravions Chitose endommagé.
    • Croiseur léger Jintsu endommagé.
    • Porte-avions Shokaku légèrement endommagé.
    • 75 avions détruits.

Conséquences

Les japonais tirèrent les leçons de cette défaite en n'amenant plus de renforts par convois traditionnels lents. Sous l'autorité du contre-amiral Tanaka, les renforts furent acheminés de nuit par des convois rapides de destroyers appelés par la suite Tokyo Express.

Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com

Outils personnels